alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 13:59
Dernières news
Sami Tahri : il n’y a aucune volonté politique pour sauver la Tunisie
07/09/2022 | 10:08
2 min
Sami Tahri : il n’y a aucune volonté politique pour sauver la Tunisie

Le porte-parole et secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, a affirmé, mercredi 7 septembre 2022, qu’il n’y a aucune volonté politique pour sauver la Tunisie et la réalité économique.

 

 

Au micro de Hatem Ben Amara dans son émission Sbah El Ward sur Jawhara FM, M. Tahri a expliqué que l’une des priorités de la centrale syndicale est de faire bouger le dossier social avec le gouvernement Bouden, notamment à cause de la détérioration de la situation au niveau du pouvoir d'achat, de la hausse des prix et de l'inflation.

« Pour nous, il y a des revendications claires : un dossier social auquel on a essayé de sensibiliser le gouvernement depuis son investiture. Nous avons pris des engagements et vu la conjoncture, nous avons été obligés d'entamer des grèves. Suite à quoi le gouvernement s’est tu jusqu’à ces dernières réunions de négociations », a-t-il indiqué.

Et d’assurer : « C’est comme si le gouvernement voulait montrer à l’intérieur que c’est un gouvernement de dialogue alors qu’il ne l’est pas et à l’extérieur qu’il est en train de dialoguer dans le cadre participatif à sa demande ».

 

En outre, le secrétaire général adjoint a aussi profité de l’occasion pour révéler qu’une réunion de négociation est prévue, ce mercredi, sous la tutelle de la cheffe de gouvernement Najla Bouden, où sera présentée une vision globale sur ce qui peut être accompli actuellement et ce qui pourra être planifié stratégiquement pour l’avenir.

Il a spécifié dans ce cadre que l’UGTT revendique principalement l’ajustement des salaires, en martelant que le gouvernement n’a aucun programme en ce qui concerne l’organisation de la fiscalité en Tunisie.

 

Rappelons qu’une rencontre s’est tenue, lundi dernier, entre la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi.

 

I.N

07/09/2022 | 10:08
2 min
Suivez-nous
Commentaires
A vrai dire
il n'y aucune volonté pour sauver l'UGTT...
a posté le 08-09-2022 à 16:22
Aujourd'hui, l'UGTT est divisée et menacée de déclin. Derrière l'équipe de Taboubi, il y a l'équipe de Yacoubi qui attend au tournant ! Pour cette dernière, l'actuelle direction syndicale est hors la loi, surtout après les congrès de Sousse et de Sfax. Le règlement intérieur de l'organisation syndicale serait bafoué, révisé et cousu sur mesure par Taboubi et ses camarades du bureau exécutif. Ceci dit, Mr le président peut, à tout moment, ne plus reconnaître l'actuelle direction de l'UGTT et la faire passer devant la justice qui tranchera. Bref, actuellement, il n'y a aucune volonté politique pour sauver l'UGTT des siens...! Wait and see !
cesarios
la patience et le pacifisme du TUNISIEN et de la TUNISIENNE sont au bout...........
a posté le 07-09-2022 à 20:24
La majorité des partis qui ont gouverné notre chère TUNISIE durant une décennie et ceux de l'opposition n'ont plus de valeur d'après notre président, il a bloqué l'assemblée des représentants du peuple( ARP) , les organisations nationales sont délaissées, la société civile gît dans le flou et l'attente, l'UGTT de HACHED( allah arhmou) est en train de souffler le chaud et le froid , tout est stagnant et même de temps à autre se dégringole, la production et l'exportation connaissent des difficultés , des entraves, des contraintes et des empêchements , une banqueroute qui s'aggrave d'une année à une autre, l'armada de nos gouvernants décideurs qui se renouvellent dans un laps de temps se sont trouvés incapables et incompétents de dénicher les justes solutions économiques et sociales adéquates même progressivement, aucun n'a pu s'engager de renverser notre morose et misérable situation et ça dure, ça dure , mais jusqu' à quand? la patience et le pacifisme du citoyen est au bout de souffle, il est temps de se réveiller car lorsqu'un peule n'a plus rien à regretter et ne plus sentir aucun remords qui le guette, il n'a devant lui que de bouger et affirmer sa colère à un moment qui ne pourra pas être prévenu et le rebelote n'aura que de conséquences improductives de perdition et de détresse
Abidi
Sauvetage
a posté le 07-09-2022 à 18:04
Parceque c'est vous qui pensez au sauvetage du pays,loin de la vous êtes là cause principale de son naufrage
Zba
Comme si littihad a une quelconque volonté
a posté le 07-09-2022 à 16:36
Laisse tomber ya sami tahri, les masques sont tombés
Même les 2 millions d' ignorants ne vous suivront pas
Abdelkader gaddour
l'UGTT qui végète
a posté le 07-09-2022 à 15:20
L'UGTT qui a joué un grand rôle dans l'histoire de la Tunisie est présent dans ce qui se passe aujourd'hui dans le pays qui s'enfonce dans une crise politique et économique sans précédent mais de façon timide.Elledoit sortir de sa réticence et être ferme dans ces positions en ce qui concerne la situation du pays qui se. dégrade de jour en jour dans tous les niveaux et défendre sans relâche les intérêts des travailleurs qui ont perdu tout pouvoir d'achat
.
Abdlkadet
l'UGTT face aux grands défis
a posté le 07-09-2022 à 14:48
l'UGTT a un rôle important dans la politique du pays quoiqu'il n'est pas un parti politique .Depuis le 25 juillet il a été réticent sur certains sur certains points auxquels il doit prendre des décisions fermes avant qu'il ne soit trop tard ce qui a aggravé la situation lamentable du pays.En revanche, il continue à défendre dans relâche les intérêts du travailleurs qui sont engloutis par une politique économique qui a détériore leur pouvoir d'achat de façon catastrophique et a relégué certains d'entre eux à la pauvreté et à la misère.
Voltaire
Il délire ce gros individu
a posté le 07-09-2022 à 13:53
De quoi il parle cet individu. C'est trop ridicule et mesquin. Toi et tes CO vous avez détruit notre cher pays par les grèves abusives et IGNOBLES . Il est temps d'agir par le gouvernement pour une audit compressive. Pourquoi ces voitures luxueuses? Les grèves menaçantes et l'arrogance sont leurs armes. Toz Toz et encore Toz. Ras le bol de ces individus qui sont avides du pouvoir grâce à ce pseudo syndicalisme.
Loc
Le pyromane qui se veut pompier !
a posté le 07-09-2022 à 12:51
Avec les dirigeants actuels de l'ugtt , toutes les bonnes volontés du monde n'arriveront pas à empêcher le pays de sombrer .
La seule volonté que les politiques doivent adopter , c'est celle qui consiste à ne plus céder aux exigences de ce syndicat et à ne plus avoir peur de l'affronter pour imposer les réformes dont le pays à besoin





DHEJ
Reste...
a posté le 07-09-2022 à 11:06
La volonté syndicale pour détruire le pays!
Bruno
La vérité
a posté le 07-09-2022 à 11:05
Ces syndicats pourris ont détruit le pays . Ils ont infiltré tous les rouages des administrations si bien que les responsables ne peuvent prendre de décision sans l'aval de ces syndicalistes qui en plus perçoivent leur salaire sans travailler
AMMAR BEZZOUIR
Sami Tahri : il n'y a aucune volonté politique ?
a posté le 07-09-2022 à 11:03
Mais pour être honnête, c'est bien l'UGTT à 90 % qui a fait effondré l'économie de la Tunisie et pas les politiciens !

Et qui a fait fuir les investisseurs depuis 2011 ? Ennahdha ? Nida ? Kaiis saied ?
Jilani
Augmenter les salaires et détruire les sociétés
a posté le 07-09-2022 à 10:14
C'est ça la stratégie des syndicalistes pourris, augmenter les salaires des fonctionnaires dans le secteur et les entreprises publiques et par conséquent les cotisations pour servir ces mafieux et détruire le secteur privé et l secteur des énergies pour ne pas laisser le pays respirer.