alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:14
Dernières news
Salsabil Klibi : Une constitution d’alcôve n’est pas la meilleure voie vers la paix sociale
22/09/2021 | 21:55
2 min
Salsabil Klibi : Une constitution d’alcôve n’est pas la meilleure voie vers la paix sociale

 

L'Universitaire spécialiste du droit constitutionnel, Salsabil Klibi, a rappelé, dans un post publié ce mercredi 22 septembre 2021, sur les réseaux sociaux que l’article 80 accorde de très larges pouvoirs au président mais qu’il ne lui permet pas de tout faire.

 

« L’article 80 prévoit des garde-fous garantissant d’abord un retour à la « normale » mais surtout prévenant le glissement d’un régime de pouvoirs renforcés à une dictature… Ces garde-fous consistent surtout en une obligation de maintenir le statu quo institutionnel, interdisant la dissolution du Parlement et le renvoi du gouvernement. Si l’article 80 interdit de toucher aux institutions en place, il ne peut, a fortiori, permettre l’abrogation du texte qui fonde ces institutions, à savoir la constitution » écrit Mme Klibi.

 

L'Universitaire souligne que l’élaboration d’une nouvelle constitution garante d’une stabilité, s'il faut en passer par là,  doit se faire en concertation avec les forces politiques en place et aussi avec toutes les forces vives de la nation, syndicats, associations et autres. 

« Ce nouveau pacte doit faire l’objet d’un débat public, débat qui devrait idéalement se dérouler dans la sérénité. Je ne pense pas qu’une constitution « d’alcôve » soit la meilleure voie vers le rétablissement d’une paix sociale sérieusement compromise dans notre pays » conclut-elle.

 

 

 

 

Le chef de l’Etat a publié un communiqué aujourd’hui dans lequel il détaille les mesures exceptionnelles qu’il a annoncées lors de son dernier discours à Sidi Bouzid. Il a été ainsi décidé de :

 

  •         Continuer à suspendre le Parlement ainsi que tous les avantages et primes accordés à ses membres et continuer à lever l’immunité parlementaire sur les députés ;
  •          Mesures exceptionnelles liées au pouvoir législatif ;
  •         Mesures exceptionnelles liées au pourvoir exécutif ;
  •         Continuer à travailler avec le préambule de la constitution et ses deux chapitres premiers ainsi qu’avec tous les articles qui ne contredisent pas les mesures exceptionnelles, suspendre l'instance provisoire chargée du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi;
  •         Le président de la République se charge d’apporter les projets d’amendement des articles liés aux réformes politiques, épaulé par une commission qui sera nommée par ordre présidentiel.

 

M.B.Z

 

 

22/09/2021 | 21:55
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Warrior
QAYS ..... a filthy stubborn dictator ..... IRHAL .....
a posté le 23-09-2021 à 11:58
he concentrates all the 3 powers in his hand.
Unacceptable.
this outlaw faces the death penalty.
tell Qays:
the dictatorship's era has gone !!

DHEJ
Que vient faire le PARADIS dans le texte?
a posté le 23-09-2021 à 09:46
Que cette Salabil aille en ENFER!

Je le dis et je le répète ces pseudos spécialistes du droit constitutionnel DIVAGUENT et bon faite tomber le ciel sur le peuple comme l'école du Kram!
BOUSS KHOUK
SALSABILE ! ils ont bouffés le pays ! est tu consciente ?
a posté le 23-09-2021 à 09:36
ARRETEZ AVEC VOS ARGUMENTS DE PAIX SOCIALE ET --- hek elleoui ---
MFH
Merci Président.
a posté le 23-09-2021 à 09:31
Ces théoriciens ne voient que le côté procédural des questions qui se posent. Ils ne voient guère l'essentiel : les conditions de vie du citoyen. La principale question que se posent les pauvres. Que veut le peuple si ce n'est manger d'abord, le confort viendra après. ? 11 ans, de pertes et de cumul d'endettement, sont passés sans qu'on ait avancé, ne serait-ce que d'un pas. Il fallait mettre fin à cet épisode. K.S a osé le coup. Merci infiniment.
On a confiance en KS, c'est un patriote et un patriote ne trahit jamais son peuple.
Mansour Lahyani
Pas Constitution, mais révolution d'alcôve !
a posté le 23-09-2021 à 09:06
Et la présence de Nadia Akacha n'y est pour rien, honni soit qui mal y pense : c'est une spinxette motus bouche cousue mais très active en catimini... Elle ne se contente pas de détenir le trousseau de toutes les clés du Palais, même de celles de ces chambres obscures si chères à son Toutankhamon de patron, et elle s'emploie à gérer de façon aussi opportune que possible les sawarikh qu'il a entreposés et accumulés, sans se préoccuper de leur efficacité !
Depuis hier soir, il a mué de KS, en Tout-en-ma-possession-exclusive ! Mais si KS se veut King, il lui manque douloureusement la Size : ne peut prétendre à cette qualification qui veut, il faut encore en avoir l'étoffe !!
Karim
Action reaction
a posté le 23-09-2021 à 09:02
J'ai l'impression que c'est un ping pong entre khirriji et said
L'un manigance et quand l'autre découvre ces plans il donne un coup de tournevis
Ringo starr
Débat stérile
a posté le 23-09-2021 à 08:54
Ok, un coup d'état totalement approuvé par la majorité du peuple Tunisien, cassez-vous!
BOUSS KHOUK
SALSABIL ET LA PAIX SOCIALE
a posté le 23-09-2021 à 08:44
LA CORRUPTION ET TOUT LE RESTE CAUSANT LA DEGRINGOLADE DE LA TUNISIE , ONT BIEN ECRASES LA CONSTITUTION ET CE N'EST POINT LEURS PROBLEMES ET ILS S'EMBALLENT LES COUILLES .... donc est ce cette CONSTITUTION EST DEFENDABLE ? et surtout ceux ui l'ont commandés !!!!!!!
jilani
Et si ces profs reprennent leurs cours dans les universités et les dates prévus
a posté le 23-09-2021 à 08:23
A écouter ces profs, il nous faut encore 10 ans de débats constitutionnels en associant les syndicalistes pourris, pourquoi pas le tartour et les terroristes, les élites opportunistes les deux chebbi, chaouachi, marzouk ... et entre temps on crève de faim et on n'aura plus de l'eau de l'électricité pour vivre (déjà cela fait 2 jours qu'on n'a pas d'eau), les jeunes vont émigrer par la mer et médecins et ingénieurs s'il en reste vont chercher du travail ailleurs. Ces gens n'ont pas encore compris que le pays a été pris en otage depuis 2011 par des voyous islamistes et mafieux et qu'il faut surtout la sauver et faire disparaître ces malfaiteurs du pouvoir ... La plupart de ces profs qui donnent des leçons n'ont pas repris leurs cours à la rentrée. Les étudiants de la faculté des sciences juridiques n'ont assisté à aucun cours jusqu'à aujourd'hui, la plupart sont venus de l'intérieur et se baladent dans les cafés ... voilà les vrais problèmes du pays ...
Ridha
Coup de peuple
a posté le 23-09-2021 à 06:33
S'il s'agit d'un coup d'état , c'est le peuple qui l'a mené , l'ARP avec ses scandaleux actions ne peut retourner. Le peuple a dit son mot , full stop .
Akoubi Ammar
La masturbation intellectuelle
a posté le 23-09-2021 à 00:04
Le texte a été sûrement rédigé dans des conditions exigées par la situation actuelle dans le pays . Parler d Alcôve et assimiler un travail à un acte et lieu d immoralité est irrespectueux. Comme d habitude, les rancuniers (ères) et les haineux (ses) parmi ces constitutionnalistes qui ne s entendent jamais sont nombreux et servent des clans selon l appartenance de chacun.
Houcine
A notre jurisconsulte.
a posté le 22-09-2021 à 23:52
On pourrait vous suivre lorsque vous évoquez l'utilité d'un débat apaisé dans l'hypothèse d'une transformation, amendement ou modification constitutionnels.
Et, c'est précisément cette condition de débat apaisé qui manquerait en tout état de cause, et vous y aurez contribué à votre manière par vos interventions récurrentes et toujours orientées.
Puisque vous êtes constitutionnalite, vous pourriez par vos analyses confirmer sur la base de l'expérience, que ladite constitution recèle des défauts, des failles, des contradictions voulues en leur temps par certains des constituants à des fins qu'on a eu l'occasion d'entrevoir.
Une constitution peut être modifiée et même rejetée parce qu'elle n'a pas prouvé son efficience.
Parce que celle qui nous concerne l'a démontré, vous auriez pu depuis assez longtemps nous alerter et nous éclairer de votre science.
Rien de tout cela.
Le Président a décidé de sa place de mettre un terme à une hérésie. Des usages et des faits lui donnent raison que le peuple a confirmés en soutenant ses décisions.
Une nouvelle donne, une légitimité adossée au soutien, consentement de celui qui détient la légitimité, le peuple ou si vous préférez le peuple des électeurs potentiels et réels, ce qui conforte sa décision et lui confère poids et légitimité plus haute.
'?videmment, vous ne pouvez accepter cela, votre opinion est faite avant que de prendre l'initiative, de votre propre chef comme moi, de la publier.
Souffrez madame que nous révoquions en doute votre objectivité adossée à vos titres et le savoir qu'ils supposent.
Que nous vous disions notre désaccord, j'espère que cela reste possible sans exhiber de nos titres mais en notre seule qualité de citoyen.
Borhéne
Dites "No comment' pour l'instant.
a posté le 22-09-2021 à 23:14
Abir Moussi ""Par ailleurs, la présidente du PDL considère que certains professeurs de droit constituent une véritable menace de par leur interprétation malveillante des textes de loi en jouant sur les mots afin d'induire le citoyen en erreur et faire passer le projet escompté en profitant de la situation exceptionnelle. Dans ce contexte, elle a appelé les professeurs de droit attachés aux bases de l'interprétation juridique à dénoncer ces pratiques. « Nous voulons nous débarrasser de ce système, déterminer les responsabilités et juger les responsables de la dégradation de la situation économique et financière durant la décennie de gouvernance des Frères musulmans »."" Attendez la fin de la pièce, dites 'no comment' pour l'instant. Posez vous cette question, acceptez vous un retour d'avant le 25 juillet? Si c'est Non, alors dites No comment pour l'instant.
Trumpist
Votre style d'analyse prouve que vous avez des pistons
a posté le 22-09-2021 à 22:40
Arrêtez de mentir
Ramzi
Pleurez les perdants
a posté le 22-09-2021 à 22:29
Madame Klib vous étiez où quand BCE souffrait de la constitution de 2014?
Vous étiez où quand il a perdu sa vie?
En train de bronzer à Hammamet!
Vous étiez où quand l'UGTT imposait des augmentations de salaires pour des fonctionnaires, comme vous, à l'Etat?
Mme Klib votre aire est dépassée.
Tapakaya
N importe quoi
a posté le 22-09-2021 à 22:14
Madame Klibi vous avez une alternative?
Depuis 2011 vous n'avez pas arrêté de nous dire du bla-bla-bla.
A votre place j'aurais dressé mon mea-culpa en tant qu'expert.
zozo Zohra
Madame
a posté le 22-09-2021 à 22:12
Où étiez vous depuis 10 ans ? Trop tard
Gardez le silence c'est mieux Madame SVP.