alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 13:06
SUR LE FIL
Saïed limoge le directeur général de la garde des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis
01/02/2023 | 17:05
1 min
Saïed limoge le directeur général de la garde des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis

 

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, mercredi 1er février 2023, le limogeage de plusieurs cadres sécuritaires.

Cette décision concerne le directeur général de la garde des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis, selon le communiqué du département. 

Le ministère de l’Intérieur a précisé que sa décision intervenait suite à la visite inopinée effectuée par le président de la République Kaïs Saïed à la caserne de la Garde nationale d’El Aouina. 

 

N.J. 

01/02/2023 | 17:05
1 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
c'est normal
a posté le 02-02-2023 à 09:16
il est temps que les responsables et les fonctionnaires qui ne s'acquittent pas convenablement de leurs missions qu'ils doivent etre sanctionnés ou renvoyés l'affaire des disparus en mer de soit élucidés à ce jour Zarzis ce qui est lamentable est que nos frontières maritimes sont devenues pour les passeurs et les clandestins subsariens asiatiques et des tunisiens une plate forme pour leur émigration clandestine vers les cotes italiennes sans que les autorités sécuritaires n'arrivent pas à venir à bout de ce fléau et ce drame humain .
ourwa
Limogeages sans frontières...
a posté le 01-02-2023 à 18:27
" Le ministère de l'Intérieur a précisé que sa décision intervenait suite à la visite inopinée effectuée par le président de la République Kaïs Saïed à la caserne de la Garde nationale d'El Aouina" sachant que : " Cette décision concerne le directeur de la police des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis, selon le communiqué du département."; à croire que Zarzis fait parie du district d'El Aouina... Faudrait-il penser que cette décision du MI revient à la volonté exclusive de KS après sa visite à la caserne de la Garde nationale d'EL Aouina ? Si oui, nous y sommes: KS prendrait à présent en grippe la police des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis, De la garde nationale dans son ensemble aussi ? A ce rythme-là, nous craignons fort qu'il finisse par s'en prendre également à l'Armée nationale...
Surveiller et punir, voilà le sens profond des stratégies de gouvernance de KS, des stratégies, quand elles sont exclusives, sont propres à tous les régimes totalitaires et absolus. Elles avaient commencé sous le régime de Bourguiba, culminé sous le régime policier de ben ali et avaient atteint à son paroxysme sous le règne de nahdha et ce par le biais de la parole allahique...et l'implication supposée de ce parti dans les attentats terroristes et les assassinats politiques... Est-ce ainsi qu'on doit gouverner et présider un pays, avec des limogeages à la pelle, que nous ne comptons plus ? S'il fallait décerner une quelconque médaille à KS, ce serait celle du populisme...digne d'un kalife ommeyade ou abbasside et même d'un certain omar ibn-el-khattab, son chouchou idéologique semble-t-il... Sous ces oripeaux, KS conviendrait admirablement au mouvement nahdha...tout comme le fut un certain BCE...
Fares
Un président décalé
a posté le 01-02-2023 à 18:17
Kaisollah a toujours au moins deux ans de retard . Il se trompe encore de priorités. Est-ce qu'il croit sérieusement que la première priorité des tunisiens aujourd'hui soit la vengeance? Les tunisiens veulent manger, et toute personne qui n'arrive pas à améliorer la situation économique doit dégager. Les priorités changent avec le temps.

Et même avec ça, est-ce que son larbin le gouverneur de Mednine est toujours en poste? Une justice qui a le agoût d'une injustice.
Naim
Désolé pour toi.
a posté le à 10:37
Il n'y'a jamais de fumé sans feu...et ce n'est qu'un début de nettoyage par le vide.
Corto
Diversion
a posté le 01-02-2023 à 18:07
Des lampistes
DHEJ
Le coup du maitre qui tarde à venir...
a posté le 01-02-2023 à 17:11
Un Général de l'armée nationale à la tete du ministère de la justice!