alexametrics
BN TV

Rached Ghannouchi : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

Temps de lecture : 1 min
Rached Ghannouchi : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

  

Le nouveau président de l’ARP, Rached Ghannouchi, a donné ce mercredi 13 novembre 2019, une déclaration à Mosaïque FM, suite à l’annonce des résultats du vote de la séance inaugurale du parlement.

 

« Nous n’avons pas posé un veto contre Qalb Tounes, nous n’avons exclu aucun parti. Notre système parlementaire impose la participation et l’entente. Aucun parti, aussi fort soit-il, ne peut légiférer seul » a-t-il affirmé, ajoutant que la question de la présidence de l’ARP a été tranchée avec le parti de Nabil Karoui.

 

« Pour ce qui est de la formation du gouvernement, nous verrons cela par la suite. La question sera examinée selon le contexte et les équilibres du pays et l’objectif est de former un gouvernement avec une large base de soutien pour qu’il puisse répondre aux impératifs économiques et sociaux. Il est probable que le chef du gouvernement soit d’Ennahdha ou fasse partie de ses amis mais ne soit pas hors de ce cercle. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! » a-t-il poursuivi.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (31)

Commenter

Akoubi Ammar.
| 14-11-2019 18:33
La vérité c est que ce sont seulement les personnes sans principe et malhonnêtes intellectuellement qui changent d avis selon leurs intérêts. Ennahdha et ses affiliés font partie des bandes d égoïstes qui ne peuvent aimer même leurs amis. Les nahdhaouis sont comme les pièces de monnaie dépréciées deux faces et aucune valeur.

Jha
| 14-11-2019 18:18
Barra soum 3 ayem ya kadhaab !

Jimmy
| 14-11-2019 17:59
Aziz belkhoja n'a jamais été et ne sera jamais celui que tu dis... Il a défendu toutes griffes dehors un mafieux qui n'a aucun scrupule et maintenant il a des remords, trop tard. Il va pleurer à n'en plus en finir! Bien fait pour sa g*****.

antireligion
| 14-11-2019 17:55
Oui bien sur ! regardes toi.Depuis que tu as quitté ta plaque londonienne tu viens de citer une phrase censée et, qui s'applique à toi à cent pour cent : depuis que tu as commencé à faire de la politique tu es nahdhaoui avec toute la doctrine que tu as imposé et tu n'as jamais changé d'avis. moralité On n'est jamais mieux servi que par soi- même

Olga
| 14-11-2019 16:47
Versatilité, inconstance et hypocrisies sont les règles de base de tout khwanji, la fin justifie les moyens : le pouvoir ou le TAMKIN comme ils disent dans leurs littératures. L'essentiel maintenant est qu'ils sont au sommet et ils ne peuvent que dégringoler aidés par la loi naturelle de pesanteur et le poids de leurs bourdes et méfaits. AU BUCHER LES SORCIERS.

Microbio
| 14-11-2019 15:39
Ommar Bezouir a été écrasé dans un accident de la circulation et s'est dirigé droit dans les cieux. Il y rencontre l'ange Gabriel. L' ange s'adresse à Ommar Bezouir et lui dit:

"Nous vous donnerons le choix: un jour vous serez en enfer et un jour au paradis, vous pourrez alors choisir votre destination."

Gabriel emmène Ommar Bezouir à l'ascenseur et ils s'en vont en enfer. Ommar Bezouir entre et voit tous ses amis, ils l'accueillent, jouent au golf, s'assoient au bord de la piscine, au restaurant, les gens mangent, boivent, écoutent de la musique, jouent aux cartes et même à Satan assis et rigolant avec eux, le soir dansant, on s'amuse bien.

Le lendemain, Gabriel vient et ils montent ensuite au paradis. Là, il voit les gens assis sur des nuages 'blancs, ils entendent de la musique, tout est calme et confortable.

Un jour plus tard, Gabriel vient et demande: "Avez-vous décidé?" Ommar Bezouir dit: "Oui, même si c'est agréable au paradis, je veux aller en enfer, il se passe beaucoup plus de choses ." Gabriel l'emmène à nouveau en bas, frappe à la porte et, dans 2 secondes , deux mains tirent sur Ommar Bezouir dedans. Il se trouve au milieu du désert, il fait extrêmement chaud, ses amis portent des vêtements déchirés et collectent des excréments. Satan vient, lui donne un sac et lui dit de ramasser de la merde.

"Qu'est-il arrivé au terrain de golf, au restaurant, à la piscine, à la musique?" Demande Ommar Bezouir complètement confus.

Satan répond: "Hier c'était avant les élections - aujourd'hui c'est après les élections ..."

Cheimónas
| 14-11-2019 15:03
Pourtant moi j'en connais. Un gros gros imbécile qui a changé d'avis.

Carthage Libre
| 14-11-2019 14:41
Abdelaziz Belkhodja a changé d'avis. C'est un homme, un vrai. Rajel.

Il a écrit ceci, hier, sur Facebook :


Abdelaziz Belkhodja
Hier, à 12:58 ·
Abir Moussi a bien fait d'exiger un serment individuel parce que beaucoup de khwenjia refusent de jurer sur l'?tat.
Ghannouchi voulait noyer les refus de prêter serment à la Tunisie des khwenjia en décidant un serment collectif

https://www.facebook.com/belkhodjaabdelaziz?ref=br_rs

Ghazi
| 14-11-2019 13:42
Il vous dit : .....Notre système parlementaire impose...
Oui c'est le système que cette secte a mis en place en 2011 avec la forte collaboration de Habib Kheder le terroriste instruit de la secte.
Ne blâmez que ceux et celles qui lui ont jetés le gilet de sauvetage pour lui permettre d'ouvrir le bec et de vous insulter s'il le faut et ta3mloulou 3amla.

adel
| 14-11-2019 13:42
Il n'y a que les filous (pour être très - même excessivement - poli) qui changent d'avis trop souvent.

A lire aussi

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
2

Ennakl Automobiles vient de célébrer l’inauguration officielle de son atelier agréé Volkswagen et

10/12/2019 19:39
0

La députée Attayar, Samia Abbou, était l’invitée ce mardi 10 décembre 2019, d’Elyes Gharbi sur

10/12/2019 14:02
65

Newsletter