alexametrics
dimanche 16 janvier 2022
Heure de Tunis : 20:50
Dernières news
Plus d’une centaine d’universitaires expriment leur solidarité avec Samir Taïeb
16/11/2021 | 10:42
2 min
Plus d’une centaine d’universitaires expriment leur solidarité avec Samir Taïeb

 

134 universitaires ont signé une pétition de soutien avec l’ancien ministre de l’Agriculture, Samir Taïeb, placé en détention dans le cadre d’une affaire de corruption.

Les signataires ont mis en relief ce qu’ils ont constaté tout au long de sa carrière en termes de droiture et d’intégrité. Ils ont profité de l’occasion pour condamner le climat chargé d'un esprit de vengeance qui entoure l’affaire et qui est en contradiction avec le principe d’honnêteté la magistrature.

Ceci dit, les signataires ont exprimé leur confiance dans la capacité du pouvoir judiciaire à travailler en dehors de toute pression, à révéler la vérité dans cette affaire, et à rendre à chacun ce qui lui est dû.

Parmi les signataires ont peut citer SalwaCharfi, Hamadi Redissi, Slim Loghmani, Habib Kazdaghli, Raja Ben Slama, Fadhel Moussa, Latifa Lakhdhar, Dalenda Larguèche,….

 

Notons que le 1er novembre 2021, plusieurs personnalités nationales avaient également signé une pétition faisant part de leur soutien et de leur solidarité à M. Taïeb.

Parmi les signataires de la pétition, on citera, Kamel Jendoubi, Souhir Belhassen, Yosra Frawes, Jamel Msallem, Mokhtar Trifi, Saïda Garrach; Bochra Belhaj Hmida; Ahmed Souab, Chokri Latif, Ramy Salhi, Sana Ben Achour…

 

Selon le membre du comité de défense de l'ancien ministre Saïda Garrach, l’affaire, dans laquelle M. Taïeb est accusé, remonte à 2014 et concerne un accord conclu entre le ministère de l’Agriculture et un prestataire de service pour le déploiement d’une solution informatique de gestion des ressources hydriques notant que le projet a été financé entièrement par la Banque africaine de développement.

Or, plusieurs problématiques ont fait que ce projet n’a jamais été concrétisé et on reproche à l’ancien ministre la décision prise dans le cadre de ce dossier, toujours selon son avocate.

 

I.N

16/11/2021 | 10:42
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Akoubi Amma
Chacun doit agir dans son le champ de ses attributions
a posté le 17-11-2021 à 19:50
En Tunisie c est le banditisme qui s installe partout dans nos institutions, même la justice n y a pas échappé. Le corporatisme, les guignols de la scène politique et ceux qui se prévalent le statut d intellectuels veulent mettre le nez dans toutes les décisions même celles du ressort de la justice. Allez comprendre comment s en sortir de cette situation catastrophique.
Abidi
Soutien
a posté le 17-11-2021 à 01:35
Et cela veut dire quoi au juste, si quelqu'un est soupçonné de quelque chose c'est la justice qui tranche et la solidarité ne veut rien dire et n'a rien à voir avec les cas de justice
'?lu de la république française
chacun doit assumer sa responsabilité
a posté le 16-11-2021 à 20:04
des intellectuels , qui ne respectent pas le verdict de la justice adieu la Tunisie, ils soutiennent les corrompus et les personnes qui ne font pas leur travail correctement , chacun doit assumer sa responsabilité , je m'adresse aux intellectuels, pourquoi vous ne faites pas une pétition pour connaître les criminels, qui ont assassiné chokri belaid et mohamed brahmi et tout les assassinats et les crimes qui sont commis depuis 2011 jusqu'a maintenant
Mansour Lahyani
Il est temps que le Pouvoir révise sa position...
a posté le 16-11-2021 à 14:31
Tous les indices connus et reconnus militent pour l'élargissement de Samir Taieb : son martyre a suffisamment duré !
Jilani
Il faut laisser la justice faire son travail
a posté le 16-11-2021 à 13:59
Je ne vois pas pourquoi la justice ok KS s'acharneraient sur Samir taieb, ce n'est pas un opposant notoire et il ne fait pas partie des islamistes. Pourquoi alors le mettre en prison s'il s'avère qu'il est innocent. J'imagine que les juges ne sont pas tellement bêtes pour ne pas bien tenir compte des dates ...
kamel
Non
a posté le 16-11-2021 à 12:47
Je suis universitaire mais je ne soutiens pas aveuglement les arrivistes et les opportunistes comme ce Monsieur. Il aurai dû consacrer son temps à ces étudiants.

Mansour Lahyani
@"kamel" !
a posté le à 15:05
Quels "étudiants" ? Ceux quine savent même pas écrire "ses" étudiants Et ça se prétend "universitaire" !! L'aveuglement et l'opportunisme ont de beaux jours devant eux...
Snot24
Ils sont tous innocents?
a posté le 16-11-2021 à 11:06
La corruption en Tunisie fait parti de notre culture les corrompus sont tous innocents .
La corruption commence à l'âge de deux ans quand ils pleurent on leur donne un bonbon et l'enfant saurait comment obtenir un bonbon tout simplement en pleurant .