alexametrics
B.N.CHECK

Palestine : un membre de la Croix-Rouge internationale a-t-il attaché un mouchard à un militant du Hamas ?

Temps de lecture : 2 min
Palestine : un membre de la Croix-Rouge internationale a-t-il attaché un mouchard à un militant du Hamas ?

 

Une vidéo, visionnée 2,4 millions de fois, circule sur la toile depuis le 25 novembre 2023. Elle prétend montrer un membre de la Croix-Rouge internationale qui aurait attaché un dispositif de suivi à un militant du Hamas lors de la libération d'otages israéliens.

Initialement partagée sur différentes plateformes, notamment le réseau X et Facebook, la vidéo suggérait une scène d'espionnage lors d'une libération d'otages. Les spectateurs étaient incités à croire que le membre de la Croix-Rouge était impliqué dans des activités suspectes, créant ainsi une controverse virtuelle.

 

 

 

« C'est choquant de voir un membre de la Croix-Rouge impliqué dans de telles activités d'espionnage. Cela va à l'encontre de tout ce en quoi nous croyons en matière d'humanitarisme. », commente l’un des internautes.

« Avant de tirer des conclusions, nous devrions exiger une enquête approfondie et indépendante pour établir les faits. La vérité doit être connue avant de pointer quiconque du doigt », commente un autre.

Face à cette polémique, nous avons analysé la vidéo, tout en examinant l'angle de la caméra, les conditions d'éclairage et d'autres détails pour comprendre la nature réelle du prétendu dispositif de suivi.

 

 

L'examen approfondi a révélé que le supposé dispositif de suivi n'était qu'une réflexion de lumière rouge provenant de la camionnette transportant les otages. Il s'agissait d'une illusion d'optique, et non d'une action délibérée de la part du membre de la Croix-Rouge.

Le mouvement Hamas a libéré vendredi 24 novembre 2023, treize prisonniers israéliens, tandis qu'Israël a relâché 39 Palestiniens de ses prisons, marquant ainsi le premier jour de la trêve d'une durée de quatre jours en tant qu'étape initiale, après des semaines de guerre dévastatrice dans la région.

En plus des treize Israéliens, parmi lesquels se trouvent des enfants et des femmes, le mouvement a également libéré dix Thaïlandais et un Philippin qui avaient été détenus depuis l'attaque menée le mois dernier contre des colonies et des bases militaires israéliennes à Gaza.

Parallèlement, les autorités israéliennes ont libéré 39 femmes et enfants palestiniens (15 garçons et 24 femmes), dont 28 ont été libérés en Cisjordanie, tandis que 11 autres ont été transférés pour être libérés à Jérusalem-Est.

R.A.

Votre commentaire

A lire aussi

L’information a suscité l'étonnement des internautes en Tunisie étant donné les lois strictes

22/02/2024 18:38
11

selon le post largement partagé, le 27 juin 1931 à 1h30 du matin, un météorite aurait chuté dans la

21/02/2024 17:48
5

Dans l’interview Hafnaoui a déclaré qu'il avait été critiqué publiquement pour son soutien à la

20/02/2024 16:34
4