alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 12:23
Dernières news
Noureddine Taboubi menacé de mort
28/11/2021 | 17:15
1 min
Noureddine Taboubi menacé de mort

 

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi a reçu des menaces directes de liquidation, d’après le syndicaliste Ghassen Ksibi.

 

« Noureddine Taboubi a reçu des menaces de mort. On a menacé de le liquider et de tuer sa famille. Ces menaces ont été formulées par un individu qui s’est pris à lui directement dans un espace public et a annoncé qu’il le tuerait prochainement et devant tout le monde », a écrit le syndicaliste Ghassen Ksibi aujourd’hui, dimanche 28 novembre 2021 sur sa page personnelle, ajoutant que l’individu a été arrêté, par la suite, par les forces de l’ordre.

 

Il s’agit, toujours selon Ghassen Ksibi, de la même personne qui s’est rendue au domicile de Noureddine Taboubi l’année dernière en menaçant de se suicider.

 

S.T


28/11/2021 | 17:15
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Toujours la même ruse pour s'octroyer la protection gratuite de la Garde présidentielle.
a posté le 29-11-2021 à 11:39
Le peuple et ses prolétaires doivent pratiquer l'austérité, mais leurs riches micmaqueurs de l'espèce de ce Tabboubi, se permettent encore d'user davantage de profits personnels, aux frais des contribuables.
Du donnant-donnant !!!
Du soutien au président Kaïs Saïed, contre du soutien du président Kaïs Saïed. C'est ce qu'on appelle du troc politique.
Allah yostir Tounes des crimes de L'UGTT et de ses Mafieux.
Abir
Rabi ya7mik
a posté le 29-11-2021 à 10:41
Que Dieu vous protège monsieur Taboubi et protège la Tunisie ! Ils veulent détruire tout et toute patriote soit physiquement sout moralement
Net
Fâcheux
a posté le 29-11-2021 à 09:24
C'est une technique bien rodée pour redorer son image quand celle-ci se retrouve un peu ternie
ceci dit , maintenant s'il y a réellement menace de mort , c'est vain , parceque l'ugtt ne se résume pas à la personne de Tabboubi et la centrale en a vu d'autres et elle a survécu à toutes les intimidations .
Même si l'ugtt post " révolution " n'a pas eu le comportement patriotique attendu , à cause de l'amateurisme et l'arrivisme de ses dirigeants , les menaces de mort sont à rejeter avec fermeté et la solidarité avec AL ETTIHAD doit être exprimée haut et fort
takilas
Voilà le langage de nahdha depuis 2011
a posté le 29-11-2021 à 06:18
Ou c'est eux ou rien.
Et ils avaient cet esprit les *** même avant 2011 celui de pourquoi pas cen n'est pas eux ?
C'est pourquoi ils ont corrompu les élections, faite en sorte d'arranger la constitution à leur manière et puis d'habiter Tunis coûte coûte à n'importe quel prix et avec n'importe quelle méthode indécente et indigne.
Voilà ce qu'est en deux mots le mal qui ronge la Tunisie depuis d'ailleurs deux ou trois décennies, pour ne pas plus si l'on inclut les fléaux de l'exode rural et de la centralisation démographique à la capitale, et sans oublier l'obsession de vouloir s'installer derrière une table bureau et d'être "assis" sur un fauteuil tout en supposant que le travail est lobsession c'est d'être recruté dans la fonction publique.
Or, cette caricaturale image du soi-disant fonctionnaire n'est plus valable dans aucun pays du monde et le travail s'oriente actuellement vers l'industrie et le start-up des sociétés où "coopératives" et non d'épater les proches par un locll bureau et une habitation à.... Tunis la massacrée en tous les points de vue par.... nahdha.
takilas
Cette maléfique secte des *** nahdha continue de menacer.
a posté le 28-11-2021 à 23:29
Cette secte est encouragée par des perturbateurs qui ne veulent que du mal pour la Tunisie.
Le seul espoir de sauver la Tunisie est tributaire du président et de l'union du peuple tunisien, sinon cette mafia nahdha n'a comme seul objectif que de coloniser Tunis et la Tunisie en général.
ourwa
Quand les vautours noirs et prédateurs engendrent des chiens atteints de rage...
a posté le 28-11-2021 à 19:31
Tiens donc ! mais ce ne serait pas étonnant, après tout, car l'UGTT, avec tous se secrétaires généraux, avant l'Indépendance et après, a été toujours la bête noire du pouvoir en place, de Frahat Hached assassiné par la milice coloniale, en réalité une section secrète de la police française en Tunisie, en 1952, et également la bête noire des régimes de bourguiba, ben ali et ghannouchi, avec l'embastillement de Habib Achour et d'autres cadres du syndicat...
Aux "aveugles" tunisiens ou du moins aux "borgnes" politiques à 99%, j'espère qu'il vous reste quelques miettes de la mémoire et des la conscience collective, autrement plus pérennes, plus honnêtes et plus tenaces que les vôtres, rabougries, maquillées, nourries de la mauvaise foi qui vous caractérise ; l'UGTT a été un acteur majeur dans la lutte nationale qui vous a extirpés des griffes de la colonisation et ce depuis la lutte du père du syndicalisme tunisien Mohamed Ali El Hammi ( 1890-1928). Oui l'UGTT fut le véritable encadreur des révolutionnaires de 2011, dans le calme et la non violence, comme je le pense et comme je l'ai constaté en 2011. Oui l'UGTT n'a jamais fermé sa gueule face aux dérives totalitaires et répressives de l'état, depuis 1956 et elle l'a payé cher, pourtant elle continue et c'est tout à son honneur et surtout en l'honneur d'une large portion populaire, travailleuse, exploitée et méprisée. Oui, si l'UGTT n'avait pas proposé la tenue du dialogue national de 2013 et l'a cadré, le pays aurait abouti à une guerre civile imminente; croiriez-vous que l'attribution du prix Nobel de la paix a été attribué à la Tunisie, car en réalité il fut attribué au " quartet du dialogue" et plus exactement à l'UGTT, initiateur de ce dit dialogue ? Croiriez-vous que le soutien de l'UGTT aux décisions de K.S. du 25/07 et du 22/09) 2021 était un soutien de sa part à une démarche politique clairement totalitaire? Absolument pas, ce n'était qu'une stratégie politico-sociale dans l'objectif explicite n'était rien d'autre que d'expurger le pays d'une idéologie mafieuse, totalitaire et prédatrice au plus vite, celle de hadha. Inutile que l'UGTT en expose les arguments, ceux-ci sont vécus dans la douleur et la colère par 12 millions de tunisiens depuis un certain 23 octobre 2011. Posez-donc la question à vos boulangers, vos paysans, vos ouvrières agricoles, décimées dans des accidents de la route parce quelles sont transportées, comme du bétail, à l'arrière des pick-up de leurs employeurs mafieux, et quand elles ne crèvent pas de la sorte, elles sont payées de clous...quand leurs maris, pères, frères, fils majeurs, chômeurs valides et en bonne santé, ignorent le temps passé à se prélasser dans les cafés, en sirotant leur thé ou leur café, avec le misérable salaire de Madame. Ces crétins patentés agissent-ils ainsi par ignorance et par débilité congénitale? on l'ignore... du moment qu'en tant que pères, essentiellement, ils agissent en conformité à la culture qui est la leur, culture nationale dirait-on, qui restreint leur statut et leur rôle de père à fournir la graine nécessaire à engendrer leur descendance, qui doit porter leur NOM PATRONYMIQUE, MASCULIN, ce qui fait que la loi sur l'héritage tunisienne, toujours en vigueur leur gloire, celle-ci accorde 50% de la part de son frère. D'ailleurs abir moussi du pdl et KSS approuvent pleinement de cette loi " une ligne rouge consacrée par la charia et énoncée par le koran, à ne pas dépasser " ( dixit KS), comme si leurs femmes n'étaient qu'un objet de plaisir charnel, une esclave à faire la cuisine et gérer le foyer, un simple récipient à fabriquer l'enfant durant 9 mois, souffrir pour le mettre au monde et parfois en mourir, alors qu'elle contribue à 75% dans sa constitution génétique et à sa naissance à 100% à son éducation et son suivi scolaire. Quel est le pourcentage maternels, par rapport à ceux paternels, en ce qui concerne les demandes d'audience auprès des directeurs d'école et de collèges-lycées? Vérifiez!
Que signifierait cette menace de mort envers Taboubi lancée par ces chiens galeux, contaminés par des idéologies cancéreuses et néfastes, sinon le signe évident de la panique attestée de leur donneur d'ordre, lequel se disant revigoré, est en réalité au bord de sa tombe politique. On n'achève pas que les chevaux, malades et en bout de course. Songez-y !