alexametrics
samedi 03 juin 2023
Heure de Tunis : 05:38
Dernières news
Non-respect des prix : des sanctions maximales appliquées contre les contrevenants
25/03/2023 | 15:10
1 min
Non-respect des prix : des sanctions maximales appliquées contre les contrevenants

 

Le ministère du Commerce et du Développement des exportations a averti, samedi 25 mars 2023 dans un communiqué, que les sanctions maximales légales seront appliquées contre les contrevenants qui ne respecteront pas les prix fixés par ses services, notamment la fermeture immédiate des points de vente et l’interdiction de poursuivre l’activité commerciale.

Le ministère a indiqué ainsi que certains intermédiaires de vente et de commerce de gros, dans les marchés de gros de Bir El Kassaâ et de Zarzouna ont délibérément commercialisé des quantités de poivrons, de bananes et de pommes en adoptant des méthodes véreuses à travers l’émission de factures qui ne correspondent pas à la réalité et en encaissant les écarts de prix discrètement et illégalement.

Les unités de contrôle économique du ministère du Commerce et du Développement des exportations conjointement aux unités sécuritaires ont découvert le pot aux roses, dans le cadre de leur mission à imposer les prix fixés. Les mesures légales ont été prises contre les contrevenants et des sanctions administratives ont été immédiatement entreprises contre le point de vente à Bir El Kassaâ en attendant la fermeture du second à Zarzouna.

Le ministère a, de ce fait, appelé tous les intervenants à ne pas se livrer à ces pratiques et a demandé à toutes les victimes de les signaler et de contacter les cellules permanentes de contrôle afin de leur fournir les données nécessaires pour leurs enquêtes

 

I.N

25/03/2023 | 15:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Patriote
Il faut bien
a posté le 26-03-2023 à 17:59
La loi doit être appliquée
Dernièrement en Algérie des spéculateurs ont été jugé à 10 ans de prison
Les spéculateurs
et les contrebandiers...
a posté le 26-03-2023 à 11:14
En Chine, les spéculateurs et les contrebandiers sont passibles de la peine de mort ! Et en Tunisie...?
Abidi
Oui
a posté le 25-03-2023 à 20:49
Il ne faut pas lâcher. L '?tat a le temps de chasser les contrevenants wahid mechi w wahid je il n ya pas de rupture dans les services de l etat