alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 13:53
Dernières news
Non-lieu pour Seifeddine Raïs
02/10/2015 | 21:06
1 min
Non-lieu pour Seifeddine Raïs

 

La Chambre criminelle n°5 près du Tribunal de première instance de Tunis a prononcé, ce vendredi 2 octobre 2015, son verdict dans l’affaire de l’ancien porte-parole de l’organisation classée terroriste, Ansar Chariâa, Seifeddine Raïs.

 

La Chambre a prononcé un non-lieu après les accusations pour appartenance à une organisation terroriste et la planification d’actes terroristes, dirigées contre lui par le ministère public. L’action judiciaire et toutes les charges contre Seifeddine Raïs sont ainsi abandonnées.

 

M.G

02/10/2015 | 21:06
1 min
Suivez-nous

Commentaires (11)

Commenter

Citoyen_H
| 03-10-2015 16:08

C'était prévisible, et en douter était humain.
Salutations.

R.T.
| 03-10-2015 14:08
Si c'est la loi qui a été appliquée ok; mais il faut toujours le garder sous surveillance et le suivre dans ses mouvements et ne pas le perdre de vue.S'il confirme qu'il est innocent tan mieux pour lui si non il payera ce que par la loi est exigée.

ftouh
| 03-10-2015 11:48
..attendons nous bientot que ce Monsieur va demander bientot des compensations et des excuses par dessus le marché.

Son relachement est un grand signal pour ramener les touristes qui ont deserté la feue Tunisie.

Cela va egalement reconforter les immigrés tunisiens, dont beaucoup ont commencer a ajourner leurs retours pour vacances ou visites.

Bref esperons bientot rencontrer Abou Mihadh a l'avenue libre comme un zoizo

BHN
| 03-10-2015 10:44
Lorsqu'on a des islamistes (soutenus par des droitdelhommistes) dans le jeu politique, les terroristes sont relachés aussi vite qu'ils ont été arrêté.
Comme si que les attentats du Bardo, de Sousse avec leur lot macabre de morts innoçents, les meurtres de nos force de sécurité, les 3 assassinats politiques qu'a connu notre pays ces 4 dernières années (noire) et qui, manifestement, risque de continuer, ne suffisait pas à notre malheur.
Vivement la libération de la Tunisie.

Révolté
| 03-10-2015 09:35
Mais notre justice joue à quoi bon sang ???? Et dire que nos vaillants magistrats jadis aux ordres de Zaba veulent l'indépendance !!!!!!!!

le berbère
| 03-10-2015 07:23
on doit impérativement écrire toute l'histoire de ce terroriste avec la comédie jouée par les locataires de ce palais sur la revue "la gazette du palais" .

Letunisien ancien fonctionnaire international
| 02-10-2015 23:00
Cet individu etait porte parole d'une organisation terreroriste. Donc, il brassait l'argent du terrorisme. Est-ce que les ministeres concernes ont bien mene leurs investigations a terme ? J'en doute.
Cet individu pretend qu'il n'a plu de relation avec ansar chariaa. Virulent comme il l'est, on ne peut pas lui faire confiance.
Quand on est mordu dans l'ame et biberonne par le terrorisme, on n'abandonne pas son gagne pain facilement.

TOTO
| 02-10-2015 22:32
Rien à comprendre .L'une des deux ou bien aucune preuve tangible pour l'inculper ou bien ...J'espère en tous les cas ne pas le retrouver après un certain temps "émir" quelque part

HSE 1994
| 02-10-2015 22:27
Qu'attend Abou Yadh pour rentrer il ne risque rien il sera tout de suite relâché !
Une seule solution reste à nos braves sécuritaires chargés de la lutte anti terroriste, ne pas arrêter les terroristes il faut les abattre.

Gabès-la-polluée
| 02-10-2015 22:26
qui gouvernent le pays avec Nida Tounès. Ce dernier obéit à leurs diktats.
Dire que la majorité des tunisiens avaient voté pour eux.
On s'en rappellera.