alexametrics
Dernières news

Nabil Rabhi arrêté suite à des publications insultant plusieurs personnalités publiques

Temps de lecture : 1 min
Nabil Rabhi arrêté suite à des publications insultant plusieurs personnalités publiques

Le bloggeur Nabil Rabhi a été arrêté depuis vendredi dans la ville de Sousse suite à une série de publications postées sur Facebook  insultant plusieurs personnalités publiques, apprend Business News de source judiciaire.

 

Dans ces publications, datant du 21 juillet 2017, Nabil Rabhi critique ouvertement, le chargé de communication de Nidaa Tounes, Borhène Bsaies, le directeur exécutif du parti Hafedh Caïd Essebsi, le député Sofiène Toubel ainsi que l’institution de la présidence de la République.

 

Pour consulter ces publications, cliquer ici (attention certains propos peuvent être choquants).

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (29)

Commenter

Maxula
| 24-07-2017 23:15
1/ L'arrestation de Nabil Rabhi est illégale car basée sur des écrits parus sur Facebook qui ne sont pas forcément de lui...puisque le piratage de n'importe quel compte Facebook est maintenant d'usage courant...
Aucun juge ne pourra donc (logiquement et avec des preuves irréfutables) prouver que le compte de Nabil Rabhi n'a pas été piraté...Un bon avocat serait capable d'obtenir la libération de Nabil Rabhi dans les plus brefs délais...
2/ Nabil Rabhi sait beaucoup de choses compromettantes (*) sur les islamistes tunisiens (mais pas que...) et son arrestation semble être d'autant plus urgente qu'elle est considérée en haut lieu, comme le seul moyen de le faire taire...à défaut de l'éliminer physiquement...
Maxula.
NB. Vais-je être censuré ?
(*)http://www.dailymotion.com/video/xyjomc_labes-nabil-rabhi-27-03-2013_news

Abou Walid
| 24-07-2017 22:13
Il fait tellement chaud ces derniers jours que je veux bien croire qu'une forte insolation lui a fait proférer des insanités, car une personne qui a ses facultés mentales intactes ne se serait pas embourbée dans ce magma d'insanités ?!

takilas
| 24-07-2017 13:10
Cela ne veut pas dire que autres habitants ou originaires sont pareillement malfrats.
Par contre, et à ce que l'on sait, les honnêtes et les dignes, toujours qu'elle que soit la région concernée, lesdits honnêtes ne doivent en aucun les soutenir, par soi-disant (faux) esprit, au risque de devenir.
Qu'ils veulent les défendre c'est autre chose, mais de se mettre à leur place, ils seront considérés complices d'autant plus lorsque les accusations sont destinées (preuves à lappui) à leur encontre.
A moins qu'ils se sentent intouchables et supérieurs (complexe) aux autres.

Citoyen_H
| 24-07-2017 12:10

Trop de droits, tuent le droit.

Quand on sait que les "bloggueurs", les bouffons en particulier, ont été à part entière complices de la machination qui a grand ouvert la porte aux chameliers escrocs traitres affamés bagla-liha qui ont détruit notre nation.

Ce type d'énergumènes carburant au pognon, sont utilisés pour déstabiliser tous ceux qui dérangent les plans des puissances impérialistes et leurs sous-traitants.

Le web regorge d'exemples.




takilas
| 24-07-2017 12:06
Soudoyez ! Achetez les gens !
Cela ne mènera à rien,
Nahdha restera des vauts-rien,
Ce n'est pas l'argent sale qui servira,
Mais sans compétences ni enseignement,
Nahdha ne peut pas figurer dignement,
Ce clan de quelques ***dépérira,
La vérité se dévoilera,
Lorsque quelques ***trompés,
S'y opposent pour ne plus être dupés,
Car l'honneur de leurs ancêtres,
Est un argument et une raison d'être,
Toujours l'air convivial et amical,
Soit avec les régions ou la capitale,
Pour que leur dignité ne soit pas affecté pas ce clan infernal.


L'instit
| 24-07-2017 11:13
Quand on se permet d'insulter les gens gratuitement,oubliant que ces gens là ont des familles,des enfants,des collègues,on doit s'attendre à tout y compris le fait d'être jeté en prison

henri
| 24-07-2017 08:52
Je ne comprends pas le caractere judiciaire. Un blame public suffit. Il n'y a pas de menaces dans ses propos, aussi orduriers soient-ils.

Maher
| 24-07-2017 07:57
Le blogueur se venge pour le citoyen qui a'été trop longtemps humilié par les gens au pouvoir depuis l' indépendance et même avant(mensonge, spoliation, insultes...). Certes, il a tort mais beaucoup de Tunisiens s'y reconnaissent !Les gros sont une spécificité tunisienne pour exprimer sa colère !

Zohra
| 24-07-2017 06:02
Bonjour,

Vous êtes choquée de quoi ?
C'est vrai que cette histoire à l'air d'une tournure politique que de moeurs.

Mais la réalité est là, vous n'avez qu'à lire et voir monsieur sur les réseaux sociaux l'obscénité des gens horrible aucune éducation, on se permet tout aujourd'hui plus de respect ni des enfants, ni des femmes, ni des vieillards, oui les hommes tunisiens sont très vulgaires, c'est une honte. Et ils veulent être l'exemple pour les générations.


Bonne journée et ne soyez choquer

veritas
| 23-07-2017 23:36
Le commentaire de 19h19 ne m'appartient pas c'est le raté l'obsédé le malade le khwanji *** qui a posté ce col sous mon pseudo merci de le supprimer et de blacklister ce *** de merde qui utilise plusieurs pseudo comme beaucoup l'ont bien remarqué.

A lire aussi

Yassine Ayari indique que « c’est une insolence d’accepter la tenue de ce sommet dans un pays arabe

24/10/2020 20:07
8

L’approvisionnement des laboratoires privés en tests rapide permettrait de réduire la pression sur

24/10/2020 18:16
1

La centrale syndicale a ajouté qu’une réunion de la commission administrative aura lieu le 30

24/10/2020 15:07
2

Habib Ghedira indique que la commission présentera de nouvelles mesures au gouvernement afin de

24/10/2020 14:47
22