alexametrics
Sur les réseaux

Nabil Karoui aux parlementaires : l'histoire se rappellera de qui aura mis fin à la démocratie en Tunisie !

Nabil Karoui aux parlementaires : l'histoire se rappellera de qui aura mis fin à la démocratie en Tunisie !

Le candidat à l’élection présidentielle, Nabil Karoui, a annoncé que les députés voteront aujourd’hui, jeudi 13 juin 2019, la proposition de loi interdisant aux personnes dirigeant des associations de bienfaisance ou utilisant leurs médias à des fins propagandistes pour se présenter aux échéances électorales.

« Ce projet de loi est inconstitutionnel et est une violation de toutes les conventions internationales. Qui semble être le plus dangereux à la démocratie et au pays : Une personne qui aide les gens et a un projet social et économique pour combattre la pauvreté ou des gens qui utilisent les institutions de l’Etat pour lancer leur campagne électorale afin de mettre en échec leur concurrent ? »,a-t-il écrit dans un post Facebook publié ce matin.  

S’adressant aux parlementaires, le patron de Nessma TV a estimé que le vote en faveur de ce projet de loi, 40 jours avant le début de la période électorale, est une honte, ajoutant : « L’histoire se rappellera de qui aura mis fin à la démocratie en Tunisie ».

Pour rappel, cette proposition de loi avait été présentée, il y a quelques semaines, par plusieurs blocs parlementaires, notamment Ennahdha, Tahya Tounes, Front populaire (FP) suite à l’annonce de l’homme d’affaires sa volonté de se présenter à la présidentielle.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Abel Chater
| 14-06-2019 09:36
Je ne suis vraiment pas de ceux qui écrivent pour leur propre cause, mais avec cet escroc Nabil Karoui, mes neurones se trouvent à bout de leur excitation. Si ce "rabbin" de l'escroquerie, avait un seul iota d'honnêteté et de bonne volonté, il aurait pu le dire dès le premier jour, qu'il s'active au profit des pauvres, contre son élection au poste de président de la République. Il devrait le dire à tout le peuple tunisien et à toute l'opinion publique, qu'il voudrait abuser de sa chaîne Nessma TV, pour les fins de gagner 30.000,- dinars par mois, une fois qu'il sera catapulté au Palais de Carthage. Du donnant-donnant. Non pas qu'il creuse depuis plus de deux années sous les pieds de tous les politiciens et de tous ses concurrents aux élections présidentielles, comme un serpent qui rampe sous terre et sous les pieds des être humains, sans qu'on ne puisse le voir ni qu'on se rende compte de ses mauvaises intentions, puis qu'il nous sorte subitement pour injecter tout le venin qu'il a pu ramasser sous terre. Qui pourrait le vaincre dans ce cas?
Et, ce n'est pas pour rien qu'ils ont imposé l'hors-jeu dans le football. Sinon, qu'on imagine Nabil Karoui caché derrière les ramasseurs de balle, puis qu'il surgit devant un gardien de buts, qui ne l'a pas vu venir. Il serait le plus grand buteur de ce monde.
Je dirais à ces filous qui voudraient parler d'une démocratie sur mesure à leur mauvaise foi, de craindre l'humain et le Divin. Notre pays a été dévalisé et appauvri depuis le protectorat français de 1881. Il n'est en aucun cas possible, de le remettre entre les mains de Nabil Karoui, sous l'égide de l'Italien Silvio Berlusconi, ni entre les mains de cette arriviste Olfa Teras, sous l'égide de son mari français le richissime Guillaume Rambourg.
La Tunisie n'est pas à vendre ni aux riches, ni aux juifs, ni aux malins, ni aux Harkis.

Professeur de droit
| 13-06-2019 23:53
est Youssef Chahed, qui ne sait pas (et c'est grave) que le peuple n'aime pas les tricheurs et la manipulation. Or il est perçu comme l'auteur de cette tricherie.
Les intentions de vote se concentreront sur toute autre personne, quelle qu'elle soit, plutot que lui (probablement sur Abir Moussi). A suivre, dans les prochains jours...

HatemC
| 13-06-2019 22:16
Encore un rentier qui se croit dépositaire de quoi
Vire ta gueule de là '?'
Je voterai pour le diable et surement pas pour ce tarr bou filss '?' STOP '?'un peu de sérieux '?' le mec est né avec une cuillère en argent dans la bouche, n'a jamais connu la pauvreté et le voilà devenu le BON SAMARITAIN par enchantement '?' vous y croyez à cette fable ?
Je ne voterai ni Nahdha no CpR ni Harak ni FP ni Tayyar ni Nida ni Tahyé '?' ni ce Berlusconi tunisien, ni Robocop '?' aucun média ne m'influencera même pas BN '?'
Je connais toutes ces raclures '?'. HC

HatemC
| 13-06-2019 22:07
Ce type qui se dit maintenant opposant à Ben Ali disait qu'il est de la génération de Ben Ali ...la vidéo est bien parlante '?' c'est un pauvre type sans conviction '?' HC

https://www.youtube.com/watch?v=SZqwPMY6qrA

HatemC
| 13-06-2019 22:04
Il ne voit pas sa bosse le gus '?'c'est un fayot '?' HC

https://www.youtube.com/watch?v=SZqwPMY6qrA

TOUNSI
| 13-06-2019 21:44
L'histoire se rappellera de tout surtout de Bouna Lahnine

Forza
| 13-06-2019 20:48
Ce n'est pas avec l'aumône qu'on construise un pays. Ce n'est pas avec des consultations gratuites organisées par Karoui que nous reformons le secteur de la santé. Le pays a besoin de réformes pour financer la santé, résoudre les problèmes de la Cnam. Nous avons besoin de réformes économiques pour créer des Jobs et pour que les gens puissent vivre de leur travail et non pas de l'aumône de M. Karoui. Ce dernier n'a pas un projet pour la société. Il utilise la misère des gens et leur manque d'éducation pour gagner les voix. La démocratie tunisienne n'est pas mure, Elle est donc plus fragile vis-à-vis des populismes mais lui barrer la route n'est pas la solution. Il faut imposer les règles, il veut aider, qu'ils acheminent ses dons à travers les organes de l'?tat,. Il peut garder Nesma mais il doit être un candidat comme les autres sans propagande sur sa chaîne. la haica avec des amendes peut garantir la neutralité des chaines.

Maxula
| 13-06-2019 19:18
"Peuvent vos vaches fumer?"

C'est du français ça ?
De la syntaxe schleuh, peut-être ?

"votre écurie brûle."

Hé ! Là où l'on parque les vaches, ça s'appelle "étable" !
L'écurie est réservée aux chevaux, vous savez, les canassons, les dadas. Fada !
Du coq à l'âne-microbe ?
Maxula.

Microbio
| 13-06-2019 17:07
Notre démocratie est toujours sur la défensive!
Mais elle se bat encore et lutte pour nous survivre.

Un agriculteur demande à l'autre: Peuvent vos vaches fumer?
L' autre agriculteur répond: Non

Alors, votre écurie brûle.

Maxula
| 13-06-2019 16:50
Quand on ne sait pas de quoi on parle, mieux vaut se la fermer, ne serait-ce que pour ne pas avaler des mouches !

Au secours !
On veut bloquer les berlusconneries et les prétentions exorbitantes de Karoui ? Alors il proteste et tempête et invoque la constitution, mais "à mauvais escient" :
"Ce projet de loi est inconstitutionnel et est une violation de toutes les conventions internationales" dit-il.
Faux sur tous le plans, puisque :
1/ La constitution ne permet pas au président de la République de "s'occuper"(*) d'autre chose que "de diplomatie et de défense" et basta ! Sinon il empiètera sur les prérogatives du gouvernement, seul à même d'avoir et de mettre en oeuvre "un projet social et économique pour combattre la pauvreté", sinon quelle pourrait être la mission d'un gouvernement ? Inaugurer les chrysanthèmes ? Organiser des tournois de belote ?
2/ "Les conventions internationales" n'ont rien à voir avec le système électoral, par nature "interne", qui a cours en Tunisie, pour ne citer que l'exemple de la Tunisie !

Quand on prétend vouloir "diriger" un pays, encore faut-il "en connaître" sa constitution !
Right ?
Maxula.
(*) Pour "superviser" seulement ces deux départements régaliens ! Et même pas d'en nommer les responsables !

A lire aussi

La police municipale de l’Ariana, qui était accompagnée par la police de l’environnement, a interdit

17/07/2019 15:16
0

Sur le site de l’école le mot « anniversaire » est passé au féminin. Pour le 70ème anniversaire de

17/07/2019 12:24
21

En cette période, donc, Imed Daïmi ne s’occupe que de l’UGTT et de ses hypothétiques malversations.

17/07/2019 10:30
8

Et que ceux qui trouvent des justificatifs tels que la chaleur de l'été ou la plage du week-end

16/07/2019 09:19
3

Newsletter