alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 23:42
Dernières news
Nabil Ayadi : il n'y a pas de pénurie car il n'y a pas de marchandises
28/09/2022 | 10:41
3 min
Nabil Ayadi : il n'y a pas de pénurie car il n'y a pas de marchandises


Le président de la Chambre syndicale régionale de Tunis du commerce de gros des produits alimentaires, Nabil Ayadi, a considéré que les grossistes étaient pris pour cible en raison de leur présence au niveau de la dernière étape des chaînes de distribution. Il a considéré qu'il n'y avait pas lieu de parler de monopolisation. 

Evoquant l'exemple de la pénurie de l'eau en bouteille, Nabil Ayadi a expliqué que les stocks étaient d'habitude créés à partir du mois de février. La campagne du mois de mars ayant pris pour cible les entrepôts a fait peur aux commerçants, selon lui. Voyant les arrestations de certains collègues, ils ont décidé de ne pas stocker la marchandise.


Invité le 28 septembre 2022 par Borhen Bssais sur les ondes de la radio IFM, Nabil Ayadi a affirmé que les services du ministère de l'Intérieur, de la police municipale et de la police de l'environnement n'étaient pas aptes à participer à ces campagnes. Il a expliqué que ces derniers avaient entamé des descentes sans la participation des équipes du ministère du Commerce. Il a, également, évoqué les contradictions dans certaines déclarations. Ayadi a considéré que les accusations de monopolisation de sucre étaient infondées et induisaient les consommateurs en erreur. Il a rappelé que des responsables de l'Office du Commerce avaient annoncé que leurs entrepôts étaient vides. Il a, aussi, rappelé que seul l'Office du Commerce était autorisé à importer ce produit. Il a considéré qu'il n'y avait aucune utilité à monopoliser le sucre puisque le prix de cette marchandise était fixé par l'Etat.

« Le marché est régi par la règle de l'offre et la demande... On ne peut pas parler de monopolisation alors que l'offre existe... Il y a des dépassements. On avait constaté cela même lors de la propagation du Coronavirus au sujet de l'oxygène... Il s'agit d'exceptions qui ne nous représentent pas... Où est l'offre ? Qui est responsable du manque de l'offre ? L'Etat n'importe pas les marchandises et nous accuse par la suite de monopolisation... L'Etat aurait pu nous intégrer dans le processus de prise de décision afin de trouver les solutions adéquates... Une grande partie du sucre importé d'Inde et d'Algérie a été octroyé aux grandes surfaces. Celles-ci, en temps normal, représentent 10% du marché. Or, l'Etat a choisi, cette fois, de transférer 90% de la quantité importée... On a vu des bousculades et des bagarres dans les grandes surfaces... La majorité des personnes ayant acheté le sucre était des professionnels. Chacun d'entre eux a ramené avec lui ses employés afin d'acheter une grande quantité », a-t-il ajouté.


Nabil Ayadi a révélé que la chambre syndicale n'avait pas été contactée au sujet de la pénurie ou de la distribution du sucre. Il a expliqué que la pénurie de sucre a conduit à une pénurie au niveau de produits dérivés tels que les biscuits, les jus, les produits chocolatiers ou les boissons gazeuses. Ayadi a affirmé que les commerçants traversaient une véritable crise économique en raison du manque des marchandises. L'importation de sucre ne résoudra pas le problème dans l'immédiat. Ceci nécessite la réouverture de certaines usines et une reprise de la production depuis le début.


S.G

28/09/2022 | 10:41
3 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
DIEHK : Le père Noel est 1 Ordure.
Enfin, quelqu'un de censé et qui dit la vérité...
a posté le 28-09-2022 à 12:25
Mais, quand même!
Quelqu'un de censé qui dit : La vérité si je mens
Tous, ils vous mentent et des fois la vérité que ce Mr a expliqué, C 1 non vérité !
Si je traite l'Albinos de service de tous les noms d'oiseaux comment voulez-vous que je crois 1 président d'1 syndicat qui défend les dépôts illégaux de la contre-bande organisée dans le pays dépasse en sérinité le Népal !
PCSR de Tunis du C de G des PA : Nabil Ayadi (père Noel Tunisien de l'année 2022)
Djodjo
kais n'est pas la solution, il est le problème
a posté le 28-09-2022 à 11:59
Une loi debile soit disant anti-spéculateurs pour satisfaire les moutons cretins aveugles et soumis, voilà le résultat : aggravation de la pénurie, bravo kais.

Un ane ne sera jamais un cheval de course.
Lecteur
à BN
a posté le 28-09-2022 à 11:22
A lire les propos de mr ayedi le titre de l'article serait plutot
"il n'y a pas de monopole car il n'y a pas de marchandises"
Mansour Lahyani
C'est trop cynique, mais ça résume parfaitement la situation !
a posté le 28-09-2022 à 10:59
Pas d'autres commentaires, résolument superflus !!!