alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 17:27
Autos
Montage de la première voiture particulière Geely en Tunisie par le groupe Zouari
13/10/2018 | 20:11
5 min
Montage de la première voiture particulière Geely en Tunisie par le groupe Zouari

 

Le montage de la première voiture de la marque chinoise Geely s’est tenu, vendredi 12 octobre 2018 à Sousse, en grande pompe en présence de la presse tunisienne et d’invités de prestige dans les locaux de Medicars, filiale industrielle du groupe Zouari.

Etaient également présent l’ambassadeur de Chine Wang Wenbin, le gouverneur de Sousse Adel Chelioui, plusieurs députés, le président et fondateur du groupe Hafedh Zouari, le directeur général de Medicars Ali Kraiem, le directeur commercial et marketing Farès Zouari et le directeur du projet SKD Geely Tunisie Yassine Ben Abdallah.

 

 

Il s’agit d’une nouvelle étape du partenariat noué entre Medicars et le géant chinois Geely, premier constructeur automobile privé de Chine, propriétaire de Volvo Cars, et actionnaire majoritaire de la prestigieuse firme allemande Daimler AG. Il vient consolider ceux conclus avec Mahindra, le chinois Kinglong et les sud-coréens Hyundai et Ssangyong.

 

 

Ainsi et en vertu de ce partenariat, Medicars assurera l'assemblage de différents modèles de voitures particulières de la marque Geely. Ceci représente une première en Tunisie depuis l’arrêt de l’activité de montage de voitures de la STIA en 1987, la Tunisie n’ayant plus été en mesure de produire ou d’assembler des voitures particulières. Toute l'activité était limitée aux voitures utilitaires telles que les camionnettes et autres. Aujourd'hui, et grâce aux efforts de toute l'équipe de Medicars, la Tunisie retrouve sa capacité de produire des voitures particulières.

 

 

La GC6 est le premier modèle à être monté à l’usine Medicars, dans la ligne de production certifiée par le constructeur. Elle sera commercialisée début 2019 aux côtés des autres modèles importés qui viendront compléter la gamme de Geely en Tunisie, notamment des Emgrand 7 et Emgrand GS, exposés lors de la réception.

Le véhicule fait 4,34 m de long et 1,69 m de large pour 143 m de haut et un empattement de 2,5 m. Sa garde au sol est au minimum de 0,158 m. Côté motorisation, il est dotée d’un moteur Essence 1498 cylindrée et 6 CV.

 

 

S’agissant de la ligne de production, il s’agit d’un investissement total de 21 millions de dinars (MD), dont 1 MD dédié à l’équipement de la chaîne de montage et 20 MD à la mise en place de la plateforme logistique de livraison et de réparation de ces voitures, qui sera assurée par le réseau de Sotudis, qui s’occupera du volet commercialisation et service après-vente.

L’investissement global de Medicars avoisine les 40 MD, pour une capacité totale de production de 2.750 unités par an tous produits confondus, et un effectif estimé en régime de croisière à 200 employés. La capacité de production pourra passer au double en adoptant un système de deux équipes en rotation.

 

 

Dans son allocution, Hafedh Zouari a expliqué qu’il ne s’agit que d’une première étape, une phase d’apprentissage et d’évaluation pour Medicars, et qui s’étalera sur les 3 années à venir.

« Ce projet s’insère dans le cadre de l’amélioration de la capacité des équipementiers automobiles tunisiens et une occasion pour développer l’industrie de montage et de production des VP dans notre pays », a-t-il expliqué, en exprimant sa volonté de coopérer avec les fournisseurs de composants automobile tunisiens.

Le démarrage sera modeste avec le montage de 2.000 à 3.000 véhicules par an, le temps de se roder. En effet, ce projet s’insère dans le cadre d’un autre plus important qui a démarré à partir 2012 : l’assemblage de 50.000 à 100.000 véhicules, dont la majorité sera destinée à l’export.

L’ambition de M. Zouari est que vers l’horizon 2023, une usine de montage de véhicules destinés à l’export avec un investissement tuniso-chinois de l’ordre de 100 MD qui sera dédié à la mise en place d’une nouvelle usine sur 40 hectares dans la zone industrielle d’Enfidha d’une capacité de 20.000 unités par an et qui créera plus de 500 emplois directs et indirects, son objectif sera de produire et d’exporter des VP «made in Tunisia».

 

Pour sa part, Wang Wenbin a rappelé que la chine dispose de technologies automobiles avancées et d’une forte capacité de production dans l’industrie automobile.

«Je suis sûr que la coopération entre Geely et Zouari développera un pôle de croissance pour la coopération bilatérale, devenant un symbole d’excellence en matière d’élargissement de coopération économique chino-tunisienne. L’ambassade de Chine en Tunisie continuera à jouer son rôle pour encourager les acteurs économiques chinois à investir davantage et multiplier leur présence en Tunisie et en même temps les échanges et la coopération entre les entreprises chinoises et tunisiennes», a affirmé l’ambassadeur.

 

 

Yassine Ben Abdallah a, quant à lui, souligné que le groupe Zouari offre une panoplie et toute une gamme de véhicule qui couvre tout le matériel roulant existant en Tunisie. Il emploie 900 personnes avec un taux d’encadrement de 30%. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 171 MD de en 2017, avec une croissance annuelle moyenne de l’ordre de 11%.

Medicars emploie actuellement 183 employés. Outre les différents projets d’assemblage sur lesquels la société travaille, elle prévoit le démarrage du projet de carrossage des bus King Long, en 2019.

En ce qui concerne le détail de l’investissement, M. Ben Abdallah a précisé que, hors terrain et bâtiment, 6 MD ont été investis dans l’unité de montage, 4 MD dans l’unité de tôlerie, 1 MD dans l’aménagement de la chaine Geely et 1,5 MD dans les équipements pour le carrossage de bus. Certains de ces investissements sont toujours en cours. La capacité de production annuelle atteindra 2750 véhicules par an : 1.200 pour les pickups et camions, 1.500 pour les voitures et 50 pour les bus.

La société prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 160 MD vers l’horizon de 2022 alors qu’il n’était que de 25 MD en 2014.

 

 

Imen NOUIRA

13/10/2018 | 20:11
5 min
Suivez-nous

Commentaires (2)

Commenter

YAO Alexis
| 19-12-2019 19:47
j'étudie la filière '?lectromécanique à l'université arabes des sciences.

GRS Patriote Mouzal Foued
| 14-10-2018 20:32
quelle sont les types GEELY montée en Tunisie, et quelle sont les types qui vont être importées ?.
Moi je suis intéressé par la GT ou X7....
Merci de me répondre.............Bravo Mr ZOUARI & bonne continuation
Si seulement chaque homme d'affaire Tunisien, cherche à développer des partenariats, dans son domaine, avec des partenaires des pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), des tigres (la Thaïlande, la Malaisie, l'Indonésie, le Viêt Nam et les Philippines ) et des dragons asiatiques ( Corée du Sud, Taïwan, Singapour et Hong Kong), l'essor de notre pays cannetera une amplification capable de résorber, le chômage & d'optimiser par conséquence l'économie & le quotidien des Tunisiens.
C'est valable aussi pour le gouvernement qui devrait établir des partenariats avec des entreprises issues des pays cités au dessous pour rétrofiter l'ancienne infrastructure de la Tunisie & bâtir une infrastructure moderne surtout au niveau des zones industrielles, ports, aéroports, afin de transformer la Tunisie en un "Hub" industriel & commercial entre ces pays, les pays africain & l'Europe.
Bien sure il ne faut pas oublier, qu'il faut '?uvrer pour remplacer les doctrines de travail de nos administrations & de notre système d'enseignement, actuellement imités sur des anciens préceptes français, par les méthodologies & les systèmes Anglo-Saxon, afin de rectifier le tir & de rattraper le retard, subi depuis l'indépendance, par rapport aux pays développées.
Nous aurons certainement plusieurs obstacles & beaucoup de résistances à ces changements, ceci dit, si on se dote d'un esprit de patriotisme, de confiance mutuelle & de patience, petit à petit, on y arrivera & on laissera à nos enfants & aux générations futurs un pays sur la bonne voie..... Soyons positifs & surtout travaillons ensembles dans la même direction.....
Un masse d'infos qui laisse le lecteur sur sa faim: à quand la mise sur le marché et à quel niveau de prix!Y a t il des composantes fabriquées localement .