alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 09:24
Dernières news
Mabrouk Korchid : le parquet a ouvert une instruction contre mon épouse et mon fils !
22/04/2024 | 16:59
2 min
Mabrouk Korchid : le parquet a ouvert une instruction contre mon épouse et mon fils !

 

L’ancien ministre, Mabrouk Korchid a annoncé, lundi 22 avril 2024, que le parquet a ouvert une instruction contre sa famille, en l’occurrence son épouse et son fils. Ils sont accusés d’avoir dissimulé le lieu où se trouve l’ancien ministre.

Sur sa page officielle Facebook, Mabrouk Korchid a dénoncé une violation des lois et des procédures et affirmé que son épouse et son fils ont été convoqués pour être auditionnés.

« Les hommes et les femmes de loi savent pertinemment que la famille ne peut être poursuivie. Il s’agit d’un dangereux précédent qu’aucun régime n’a commis auparavant », s’est indigné le concerné.

L’ancien ministre a confirmé par ailleurs qu’il a quitté le pays, « quand il a désespéré d’obtenir justice comme tant d’autres personnes et que l’emprisonnement est devenu la règle ». Il a indiqué qu’il retournera en Tunisie lorsque l’injustice aura pris fin et que justice pourra être obtenue.

« Arrêtez de harceler ma famille et ne l’impliquez pas dans le conflit politique. Rendez à mes fils leurs ordinateurs où se trouvent leurs études. Rendez à ma femme les dix mille dinars qui ont été saisis chez nous et qui étaient alloués à leurs frais d’étude et de subsistance. Rendez leurs téléphones portables ».

Mabrouk Korchid a conclu que la norme établie durant toutes les époques précédentes est de ne pas impliquer les familles dans les conflits politiques.

 

I.L

 

a directrice du collège d’Ennasr, Nozha Fourati

22/04/2024 | 16:59
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
A ceux qui ont la mémoire courte. Voici un article entre autres de BN du 11/07/2020 à 22:12, intitulé :Mabrouk Korchid : Tunisiens, descendons dans les rues !
a posté le 23-04-2024 à 17:44
Après n'avoir fait que saboter la transition démocratique de la Révolution tunisienne du 15 janvier 2011, depuis son début, Mabrouk écrit début juillet 2020 ce qui suit:« Je m'adresse au Sahel ' au poids démographique et électoral considérable ', laisser le pays aux gangs qui viennent de l'extérieur ne fera qu'aggraver la situation. Faites, donc, votre devoir ('?'). Je m'adresse aux gens dans le Sud, au Sud-Ouest et Sud-Est, au Centre : la Tunisie nous est chère. Les patriotes qui ont libéré ce pays l'ont fait pour ses enfants ('?'). Nous ne laisserons jamais ce pays en proie aux gangs. Nous sommes appelés à jouer notre rôle. Il est temps de mettre un terme à cette période et à ce régime politique qui a conduit la Tunisie à la crise. Il faut mettre un terme à la triste situation (dans laquelle baigne) le Parlement qui ne sert que les intérêts des personnes, des individus et des allégeances et non l'intérêt de la Tunisie. Il faut mettre un terme à la situation malheureuse de la présidence du gouvernement. Il faut mettre un terme à l'ambiguïté du président de la République. Les Tunisiens doivent prendre l'initiative. Tunisiens et Tunisiennes ('?') descendons dans les rues!».
Maintenant, il joue à la victime. Il n'a jamais cru à la règle de Allah yomhil wèlè yohmil ou "Dieu tarde mais il garde.
***
Tunisino
Un autre littéraire!
a posté le 23-04-2024 à 10:08
Un autre littéraire, incapable de se projeter dans le futur, qui a mordu sa queue! Pourquoi s'enfuit-il, cela était sa décision ou la décision de ses chefs? Comment s'est-il enfui? Comment vit-il à l'étranger, sous ses frais ou les frais de ses chefs? Korchid n'est qu'un bête de la république des imbéciles qui montre de la lâcheté et de la traitrise!
@Tunisino
littéraire et bête...
a posté le à 14:38
Comme tous les autres vendus, ce fuyard hors-la-loi prend la tangente pour échapper à la justice et il a le culot de crier parce que la justice a "dérangé" Madame et les enfants en saisissant 10 millions planqués discrètement à la maison et les ordis de "contact Wapp en famille tranquiloubilou tous les soirs" !... il est vraiment con ou il fait semblant ce juriste à 2 balles ?
Bouba
Courage
a posté le 22-04-2024 à 20:12
Mr Kotchid avait déclaré se rendre chez le juge d'instruction des que sa santé le permettra,sauf qu'il préparait sa fuite, Mr korchid était l'avocat de youssefistes au début de la révolution et accusait BCE de tous les torts subits par ces mêmes youssefistes ,sauf que 4 ans plus tard il est le ministre de BCE , voilà la personne qui nous a gavé de discours patriotiques et donner des leçons de courage
Jilani
Oui, mais il y a un hic
a posté le 22-04-2024 à 19:32
Pourquoi ces anciens ministres et même des hommes d'affaires comme bayahi et abdennadher prennent la fuite soi-disant qu'il n'existe pas de justice dans le pays et ils retourneront quand le pouvoir revient aux islamistes ou aux corrompus comme ce mondher znaidi. Ces personnes n'ont jamais inspiré confiance. Ceci ne fait que renforcer l'image de KS pour encore purifier ce pays.
veritas
il a déjà pris le large .
a posté le à 22:33
il a fuit via la Libye puis s'est rendu en Europe d'après certaines informations.
DHEJ
Bah
a posté le 22-04-2024 à 17:44
Article 150
Est puni de l'emprisonnement pendant un an, le condamné
qui contrevient à l'interdiction de séjour ou qui, placé sous la
surveillance administrative, enfreint les obligations qui y sont
attachées.
Article 151
Est puni de six mois d'emprisonnement, quiconque aura,
sauf les cas d'excuse prévus à l'article 149 du présent code,
dissimulé, sciemment, le lieu de retraite d'un condamné qui a
contrevenu à l'interdiction de séjour ou qui s'est soustrait à la
surveillance administrative.
Faux
Archifaux
a posté le à 22:33
Article 149 : Est puni d'un an d'emprisonnement, quiconque recèle, sciemment, un prisonnier évadé ou y apporte son concours. Les dispositions du paragraphe précédent ne sont pas applicables aux ascendants et descendants du prisonniers évadé, quel qu'en soit le degré, ainsi qu'au conjoint.
DHEJ
vu
a posté le à 15:31
Merci