alexametrics
Dernières news

L’INM lance une alerte météo

L’INM lance une alerte météo

 

L’Institut national de la Météorologie (INM) a publié un bulletin météorologique spécial, plaçant le degré d’alerte à des niveaux élevés à partir de ce mercredi 20 mars 2019 jusqu’au samedi matin 23 mars 2019, plus particulièrement dans les gouvernorats de Kasserine, Kairouan, Siliana, le Kef, Jendouba, Béja, Zaghouan, Sousse, Nabeul et localement à Bizerte, le Grand-Tunis et Monastir.

 

L’INM annonce que les quantités de pluies attendues au cours de cette période dans ces régions provoqueront probablement le débordement des oueds et des inondations imprévues.

L’institut prévoit des perturbations météorologiques dès ce soir, à cause de l’arrivée des vagues d’air froid au centre de la Méditerranée, ce qui engendrera la formation de cellules orageuses accompagnées de fortes pluies et de chute de grêle sur des endroits limités au Nord et au Centre, selon les données publiées sur la page Facebook de l’INM. Les chutes de pluies oscilleront entre 40 et 60 millimètres et iront localement jusqu’à 100 mm, ce qui nécessite d’augmenter le degré de vigilance.

 

Les températures vont baisser au cours des deux prochains jours, et atteindront 8°c sur les hauteurs avec la possibilité de chute de neige. Elles se situeront entre 11 et 16°c dans le reste des régions et 21°c localement dans le Sud.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Forza
| 20-03-2019 20:53
la grande Fairuz
https://www.youtube.com/watch?v=Dae5I7HtK9w

observator
| 20-03-2019 19:12
@J. Jrad
ON dit ghaith c est tout.
Car ce mot englobe la pluie et ses bienfaits.
Donc annefe3.

J.trad
| 20-03-2019 18:42
Dans le temps les gens en cas de sécheresse ,confectionnaient un genre de marionnette q ou'ils habillaient et nous habits de femmes ,et il la balladaient dans les ruelles en scandant des phrases où il est demandé à Allah d'arroser la terre "oummek tangou ta nsâa talbot rabbi 3achtâa ,talbot rabbi la ykhayibha ...",etc,et on raconte ,que Allahh exaucait les veux ,de la foule , par des averses ,et parfois des houles , des dames sans instruction ,mais avec beaucoup de respect pour le créateur ,pas comme cette chercheuse ,Jacqueline chabbi qui se permet de dire en parlant du prophète "lorsque les mecquoix l'envoyèrent ballades..." Ses phrases puent la haine ,on a bien l'impression ,que sa compétence ,n'a qu'un objectif ,picotter les termes qui dénigrent ,beaucoup plus ,qu'ils ne cherchent la vérité ,les graines génétiquement manipulées ,ça envahie les académies ,nous devons façonner des marionnettes qui demandent à dieu ,de laver le langage des laboratoires de recherches teintées de rancunes .

A lire aussi

Basma Khalfaoui s’est indignée des accusations de Maher Zid, précisant qu’elle a fait l’objet de

19/06/2019 11:40
1

Ce n’est que maintenant qu’ils se sont rappelé de l’argent sale, de l’instrumentalisation des médias

19/06/2019 10:43
1

Un point parmi des dizaines d’autres qui ne manquera pas d’arriver devant l’ISIE si jamais la loi

19/06/2019 10:06
2

Le syndicat de base de l’office national de télédiffusion (ONT) a annoncé une grève de deux jours,

19/06/2019 08:56
1

Newsletter