alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 06:44
Dernières news
Liberté de la presse : le SNJT impute la dégradation du classement de la Tunisie à la situation politique
04/05/2022 | 11:05
1 min
Liberté de la presse : le SNJT impute la dégradation du classement de la Tunisie à la situation politique


Le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Mohamed Yassine Jelassi, a commenté, mercredi 4 mai 2022, la dégradation du classement de la Tunisie dans le baromètre de la liberté de la presse de Reporters sans frontière (RSF). 
 
La Tunisie a perdu 21 places en seulement une année. Elle caracole ainsi, au 94e rang, juste devant le Botswana, après avoir été classée 73e en 2021.
 
 
Intervenant dans l’émission Expresso sur Express FM, M. Jelassi a imputé ce recul à la situation politique du pays. Il a évoqué, dans ce sens, une montée des attaques et atteintes aux journalistes en plus des violations de leurs droits ; l’accès à l’information, notamment.
 
Il a affirmé que le SNJT avait mis en garde à plusieurs reprises contre la dégradation de la liberté de la presse en Tunisie notant que l’Etat ne semble pas conscient de la gravité de la situation. 
 
« Cette situation porte atteinte à l’image de la Tunisie », a-t-il ajouté soulignant que le pouvoir en place ; le président de la République, doit prendre des mesures concrètes pour changer la donne. 
 
 

N.J. 

 

 

04/05/2022 | 11:05
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
Une question à B.N :
a posté le 04-05-2022 à 14:32
Est-ce-que l'un des journalistes de B.N a reçu des pressions, des menaces ou a été inquiété pour une quelconque publication ?
Et B.N ? Quel est votre avis sur le sujet ? Vous vous sentez persécutés ?
Soyez honnêtes ( comme à vos habitudes ) et essayez de donner des éléments de réponses.
Concernant la SNJT, qui n'arrête pas de pleurnicher sans raison évidente, elle est demandée à nous présenter un rapport exhaustif, explicatif à ces allégations répétées et arrêter de jouer les victimaires, et utiliser ces expressions extravagantes genre " danger imminent " comme si le ciel va tomber sur les têtes des journalistes.
Chez les Américains, les donneurs de leçons, en 2020 , près de 150 journalistes ont été sujets à des attaques et arrestations. La liberté de la presse jamais mise en cause !
Les intouchables maîtres de la démocratie !
Le journalisme, les médias, est un vrai sujet à débat, et faîtes l'effort de procéder à un sondage d'opinion pour mesurer le degré de satisfaction des citoyens à ce sujet.
L'espace médiatique est un corps malade qui nécessite consultation, diagnostic et traitement fiable, et ce n'est pas l'oppression qui est l'origine de souffrance, les vrais maux sont ailleurs, parmi lesquels, une déconnexion avec la société et ses soucis, ses aspirations, ses attentes. Oubliez le pouvoir en place et essayez de donner considération au citoyen, c'est le principal acteur.
DHEJ
Le SNJT doit consulter le modérateur de BN
a posté le 04-05-2022 à 12:47
Le SNJT n'imputera jamais à la méconnaissance du droit pénal.


Les journalistes doivent lire le CODE P'?NAL!