alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 00:18
Dernières news
Classement Reporters sans frontières : la Tunisie perd 21 places
03/05/2022 | 12:28
1 min
Classement Reporters sans frontières : la Tunisie perd 21 places

 

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, ce 3 mai 2022, l’organisation Reporters sans frontières a publié son classement annuel, où l’on découvre que la Tunisie a perdu 21 places en seulement une année. Elle racole ainsi, au 94ème rang, juste devant le Botswana, après avoir été classée 73ème en 2021.

 

Pour Reporters sans frontières, ce sont là "les effets des mesures exceptionnelles prises par le président de la République".

Pour la région de l’Afrique du Nord, RSF, titre : « Une régression préoccupante au Maghreb ». Ainsi, on peut voir que le Maroc, par exemple, est classé à la 135ème place juste après l’Algérie à la 134ème place, alors que la Libye est derrière, à la 143ème place.

 

 

D’autres pays comme la Turquie (149ème) ou encore l’Egypte (168ème) ont été épinglés dans ce rapport annuel de RSF.

 

S.A

03/05/2022 | 12:28
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Forza
oumazal, mazal
a posté le 03-05-2022 à 20:26
.
Nephentes
l'infantilisme mène a tout sauf a la lucidité
a posté le 03-05-2022 à 18:46
Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les journalistes, je n'ai rien dit , je n'étais pas journaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.
Citoyen tunisien
Liberté
a posté le 03-05-2022 à 17:37
KI BOUL EJMEL
retraité
les reporters ne sont pas intouchables
a posté le 03-05-2022 à 17:20
les reporters sans frontières ne sont pas intouchables notre pays depuis la révolution bénie sont libres et ils écrivent n'importe quoi sans être inquiétés et parfois porte parole des partis politiques et des hommes influents qu'ils les financent mais lorsqu'ils attaquent l'honneur d'un responsable politique sans preuves tangibles ils doivent assumer leurs responsabilités devant la loi et la justice , je préfère que nos journalistes atteignent un degré de responsabilité d'efficacité et d'indépendance comme les journalistes américains ou européens qui ont publié des scandales touchant les hauts responsables politiques comme le watergate qui a obligé le président des '?tats Unis de l'époque à démissionner de son poste ou l'ancien ministre des finances du président Hollande qui a démissionné et jugé pour des comptes à l'étranger non déclaré ou l'ancien premier ministre de Zarkozy pour des fonctions fictives octroyées pour sa femme et ses enfants il est jugé et condamné ou actuellement le scandale du chef du gouvernement de sa majesté pour enfreindre les lois au temps du covid le journaliste tunisien qui a publié le premier les scandales des dechets italiens introduits illégalement en Tunisie a rendu un immense service à son pays et à son peuple j'espère que nos médias s'occupent des scandales et des faits de corruption et des non droits que de taper sur le président de la république et de son gouvernement et relater les agissements des partis politiques et leurs responsables qui ont appauvri le pays et sa population pendant 10 ans ou d'approfondir des enquêtes sur les assassinats politiques des leaders feu Bel Aid et Brahmi dont les auteurs et leurs commanditaires qui courent toujours on peut faire appel aux étrangers pour nous élucider de ces crimes abominables plutot d'intervenir dans nos affaires intérieures .
URMAX
@ syndicats et reporters sans frontieres ...
a posté le 03-05-2022 à 15:34
... ce n'est pas parce qu'un reporter exerce ce métier, qu'il est intouchable.
...
C'est une personne ordinaire, qui a comme profession, la recherche rationelle de l'information et a comme role d'en informer / porter a connaissance du citoyen, tout en restant le plus neutre possible.
Ce n'est point un dieu.
...
Si certains outrepassent certaines limites, comme - par exemple - en diffusant des informations infondées, inexactes et pouvant alors, porter préjudice a autrui, cela s'appelle de la diffamation, ce qui est punissable par la Loi.
...
@ R.S.F. et syndicats :
Vérifiez les causes de ces incarcérations.
...
Ne jugez qu'ensuite ; une fois en connaissance de cause .....
Pas avant.
Agatacriztiz
'?a va, les journalistes "bon chic, bon genre"
a posté le 03-05-2022 à 14:40
Si on doit se conformer aux diktats des lignes éditoriales émanant de Washington, Paris, Berlin ou Bruxelles, c'est tout à fait normal qu'on "régresse" selon eux.
A titre d'exemple, en France, critiquer la politique israelienne est passible de condamnation pour antisémitisme.
Alors, les "classements" de "Reporter sans frontières", on s'en tape un peu...
zozo Zohra
Le journalisme
a posté le 03-05-2022 à 14:00
doit revenir au coeur de son métier, l'information, l'enquête, le terrain. Ils n'ont pas le monopole de l'opinion, de l'analyse, du point de vue, de l'expertise.
La liberté d'opinion n'est pas le privilège des journalistes et que, sans doute, ils ne sont parfois prétendus experts de tout au-dessus de la société.
Une presse libre indépendante, et non pas partisane entre pro et anti KS ou autres.
Les journalistes sont tenus à mettre au courant et d'informer les électeurs des affaires d'état et de la vie sociale par une information pluraliste, complète, diverse, pertinente, indépendante.

C'est votre combat de garder une presse libre.
veritas
Un non événement'?'
a posté le 03-05-2022 à 13:29
RSF ne fixe pas le taux du dinar '?'son classement ne fait ni chaud ni froid a personne'?'.on se rappelle bien de son ex président Robert Ménard est avéré qui a la fin '?'.tous les mêmes ils détestent les pays étrangers qui ne sont pas fait comme eux et prétendre lutter contre la xénophobie et en vraie ils sont les 1er xénophobe aux monde '?'laissez les chanter éternellement il ne faut jamais se laisser influencer par leur discours et leur jugements.
Zolo
Presse
a posté le 03-05-2022 à 13:14
Après la guerre en Ukraine et comment l'occident n'a voulu faire entendre que sa voie, il s'est avéré que toutes ces organisations sont détenus par l'oligarchie financière aux services des intérêts occidentaux. A regarder les chaînes françaises par exemple , c'est de la pire propagande 24/24, 7/7.

URMAX
Oui, je confirme.
a posté le à 15:41
Aucune objectivité.
Plus aucune Neutralité.
...
La bas, leurs notes devraient dégrigoler au bas de l'échelle .... mais, chuuuuut ..... c'est l'Occident, voyons ....... ils ont toujours raison.
Ecoutez-les, EUX, et point dieu, voyons .... ILs sont le seigneur (ou saigneur) en personne ....
Vous ne le saviez pas .... ?