alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 21:01
Dernières news
La liberté de la presse fait face à un péril imminent
03/05/2022 | 11:12
1 min
La liberté de la presse fait face à un péril imminent

 

Avec 17 journalistes traduits en Justice, plus de 100 cas de violation du droit d’accès à l’information, 27 agressions physiques, 16 incitations à la haine, 12 détentions abusives et plus de 60 agressions par les forces de l’ordre, l’année 2021 a été une année noire pour journalistes tunisiens.

 

Pour la journée mondiale de la liberté de la presse, ce mardi 3 mai 2022, le Syndicat national des Journalistes tunisiens (Snjt) est monté au créneau en diffusant un spot choc, fait de témoignages de journalistes qui racontent leurs calvaires face aux autorités qui ne les laissent pas faire leur travail.

 

Le spot publié par le Snjt ce mardi contient aussi des allusions au rapport annuel qui retrace les problèmes rencontrés par les journalistes durant l’année 2021. « Il s'agit de l'année la plus difficile pour les journalistes depuis cinq ans », a-t-on fait noter dans le rapport.

« La liberté de la presse fait face à un péril imminent » font savoir les journalistes tunisiens, ce 3 mai.

Dans leurs déclarations, les intervenants font aussi savoir que les journalistes ne reculeront pas devant leurs droits quelqu’en soit le prix.

 

S.A

03/05/2022 | 11:12
1 min
Suivez-nous
Commentaires
DIEHK
@ SA..........
a posté le 04-05-2022 à 13:21
Vous avez écrit "Péril imminent" qui dure depuis 2011 grâce aux collabos.....
Vous avez écrit : La liberté de la presse fait face à un péril imminent ! J'ai des doutes
F. Mitterand a déclaré en 1989 à Sofi (Bulgarie) : La presse est libre, cela présente des inconvénients, mais moins que l'absence de liberté.
'?mile de Girardin a écrit en 1867 dans ses oeuvres que :
La paix et la liberté sont les deux moitiés inséparables d'un entier dont je regrette d'être, dans la pressé française, l'unique représentant.

ALI COMBAT
les mauvais
a posté le 03-05-2022 à 22:10
Il y a des mauvais flique

Il y a aussi des mauvais journaliste

Vien chez nous en france voir la liberté bafouillé

Dieu protége ma tunisie de tous ses mauvais
TABARKA(MELOULA)
LE MONDE ARABO MUSULMAN A DU CHEMIN A FAIRE
a posté le 03-05-2022 à 15:09
La déontologie du devoir moral à l'information est une culture abstraite et étrangère aux monde arabo/musulman. L'esprit tribal et hégémonique des monarques et leur système patriarcal imposant la sujétion et la soumission notamment sociétale perdure depuis la nuit des temps. Bourguiba, pour divers raisons n'a pu faire cette réforme ô combien importante, mais ses successeurs qui ont pris le train en marche ont délibérément mis sous leurs bottes les médiats et l'information.
URMAX
... ben, dites donc ...
a posté le à 15:56
... c'était long, ce voyage sur Mars
Nephentes
Pas de dignité sans médias libres - et integres.
a posté le 03-05-2022 à 13:50
Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les journalistes, je n'ai rien dit , je n'étais pas journaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.
URMAX
Non, @ S.A. de B.N : La liberté de la presse n'est pas en péril. ... Cessez de vous affoler ...
a posté le 03-05-2022 à 12:30
Juste pour rappel, @ S.A., un journaliste n'est pas un dieu, et est aussi suceptible d'etre condamné par la justice, s'il déconne.
...
Un journaliste est un citoyen ordinaire, ne bénéficiant d'aucune dérogation particulière et exercant comme emploi, une recherche rationelle de l'information, afin d'en informer les citoyens via les mass-médias de l'information, tout en restant le plus objectif possible.
...
Si - et vous devez certainement le savoir - certains de vos confreres diffusent (en vue de scoop ?) des informations infondées / erronnées pouvant porter préjudice a autrui, cela s'appelle de la diffamation ; action qui tombe donc sous le couperet de la Justice.
...
Vous avez la l'explication de certaines de ces incarcérations.
...
Afin d'éviter tels déboires désagréables, il convient de TOUJOURS VERIFIER la véracité de l'information que l'on diffuse au grand public.
...
"Informer", c'est tres bien, c'est un grand service ... mais c'est aussi - et surtout - une responsabilité.
Mozart
Est-ce normal que le SNJT n'ait même pas de site internet? Le péril imminent, ce sont les journalistes eux-mêmes !
a posté le 03-05-2022 à 12:30
Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) n'a même pas de site internet.

Traduction : le péril imminent vient aussi de l'intérieur de cette profession.
veritas
Medias des ragots.
a posté le 03-05-2022 à 11:55
Les médias tunisiens n'ont jamais été à la hauteur de leur profession ils sont toujours à la solde de quelqu'un jamais indépendant pour dire la vérité ils sont des lèches bottes pour gagner leur bifteck.