alexametrics
vendredi 21 juin 2024
Heure de Tunis : 01:32
Dernières news
L'IACE appelle à l'accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles
25/05/2024 | 11:09
2 min
L'IACE appelle à l'accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles

 

L’Institut Arabe des Chefs d'Entreprises (IACE) a appelé, dans une analyse des indicateurs économiques et de l’évolution du PIB publiée le 24 mai 2024, à l’accélération de la mise en place des réformes structurelles.

Dans sa publication, l’IACE a évoqué la faible croissance du PIB. Celle-ci a été évaluée, par l’Institut National des Statistiques, à seulement 0,2% durant le premier trimestre de 2024. Pour ce qui est des estimations, la croissance économique devrait atteindre les 1,4% en 2024. L’IACE a expliqué la chose par un repli des activités de la quasi-totalité des secteurs industriels.

« Les indicateurs de conjoncture montrent :

- Une baisse de la valeur ajoutée du secteur du textile, de l’habillement et du cuir durant 3 trimestres consécutifs, conjuguée avec le repli des exportations du secteur depuis plusieurs mois.

- Une contraction de l’activité du secteur des produits minéraux non-métalliques (ciment, produits céramiques, verres, etc.) à cause du ralentissement de la demande intérieure.

- Une diminution continue de la valeur ajoutée du secteur de la construction depuis plus de deux ans, à cause de la morosité de l’activité économique et de la décélération des investissements publics.

- Une baisse de la valeur ajoutée du secteur de l’électricité en raison de la baisse de la production nationale.

- Un fléchissement de la valeur ajoutée du secteur de l’extraction du pétrole et du gaz naturel, expliqué par les problématiques structurelles du secteur notamment le déclin naturel des gisements et le retard au niveau de l’octroi de permis d’exploration », a ajouté la même source.

L’IACE a qualifié la croissance enregistrée en 2023, de seulement de 0,4%, de molle. Il a évoqué une fragilité de la situation économique et un ralentissement des moteurs de croissance. Il a appelé à l’accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles et de faire de la reprise de la croissance une priorité nationale.

 

S.G

25/05/2024 | 11:09
2 min
Suivez-nous