alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 20:41
Dernières news
L'épouse de Sahbi Atig : ce qui se passe est un enlèvement !
08/05/2023 | 08:20
1 min
L'épouse de Sahbi Atig : ce qui se passe est un enlèvement !

 

Dans une déclaration accordée à la « Matinale » de la radio Shem FM, l’épouse du dirigeant du mouvement Ennahdha, Sahbi Atig, Zeineb Mraihi, a déclaré, qu'elle ne sait toujours pas où se trouve son mari, et a décrit que ce qui s'est passé comme « un enlèvement ».

Zeineb Mraihi a expliqué, au micro de Malek Khaldi, que son mari était accusé de possession de fausse monnaie et de blanchiment d'argent. Dans sa déclaration, l’épouse de Sahbi Atig a souligné que ces accusations lui ont été communiquées dans un procès-verbal d'information qu'elle a reçu vers 1h du matin par la police judiciaire d'Ariana.

 

 

L’épouse du dirigeant d’Ennahdha s'est également demandée pourquoi son mari avait été arrêté alors qu'il se dirigeait vers la Turquie pour participer à une conférence, bien que sa localisation soit connue et que sa maison soit proche du poste de police.

 

Pour rappel, le dirigeant nahdhaoui, Sahbi Atig, a été interpellé à l’aéroport Tunis-Carthage dans la matinée du samedi 6 mai 2023. Selon une déclaration de Riadh Chaibi à Business News, M. Atig a été interdit de voyager et en a été informé puis conduit à un endroit méconnu par une unité méconnue.

M. Chaibi nous a précisé, également, qu’une perquisition avait été opérée au domicile de Sahbi Atig.

R.A

08/05/2023 | 08:20
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Be zen
Léon
a posté le 08-05-2023 à 21:14
Votre intervention est très longue. Je n'ai pas la force, ni le courage ni l'envie d'aller jusqu'au bout.
J'ai compris que vous compatissez avec Mme Atig. Cela m'a quelque peu agacé, sachant toutefois qu'elle n'y est sans doute pour rien dans les agissements de son mari.
Je suis d'accord avec vous pour dénoncer les méthodes actuelles, antidémocratiques de la police et de la justice.
Je vous rappelle néanmoins que les islamistes nous ont tous nargués, ignorés, et se sont tout permis pendant leur triste occupation de notre pays.

Be zen
SALIM
a posté le 08-05-2023 à 18:22
Je ne sais pas si Chems FM est la radio de ce que vous appelez la propagande anti KS.
Ce dont je suis sûr c'est que vous, vous êtes la voix de KS et la propagande pro KS.
Aucun intervenant (ou si peu pour être honnête) n'a été aussi zélé que vous !
Mon ami
@ Be Zen
a posté le à 20:07
Je ne pense pas que vous vous êtes converti à la religion de la secte !
Or le président Kais Saïed, est le seul qui a osé interné le Gourou, n'est il pas un devoir de le plébisciter de lui reconnaître cette glorieuse initiative ?
Vous trouvez qu'il faudrait le haïr pour les bourdes commises, et l'amateurisme de sa part, ne signifie pas qu'il est plus médiocre que les architectes de la secte qui nous ont mis à genoux.
Soyez objectif cher ami et rendre à César, ce qui appartient à César.
Vous demeurerez toujours mon ami.
Patience, Kais Saïed, n'est pas éternel, un jour il partira, quand le pays retrouvera son énergie d'antan, et le secte disparaîtra pour toujours.
Merci de votre attention.
Be zen
"Mon ami"
a posté le à 20:28
Merci pour votre élégante interpellation.
Je ne sais pas si vous avez lu, si vous lisez mes commentaires.
Je suis et je le revendique un anti-islamiste primaire.
Je suis contre le l'islam politique.
Viscéralement et sans aucune concession.
Je me définis comme étant un laïc, respectueux de TOUTES les religions dans la mesure où celles-ci se fassent dans la sphère privée et respectent les autres et la laïcité.
Vous comprenez tout de suite que je n'ai JAMAIS soutenu celui que vous appelez le Gourou et que j'appelle moi-même Le Machiavel Tunisien.
Je ne comprends pas votre attaque me désignant comme "un converti à la religion de la secte".
Je ne comprends pas non plus votre aveuglement concernant KS.
Je suis persuadé qu'un jour, vous comprendrez !
Bien cordialement.
Mon ami
@ Be Zen
a posté le à 22:48
Et si vous lisez attentivement ma réponse, il n'y a nullement une attaque, le tout simplement un rappel, oui le machiaval, ou le Gourou c'est presque kif kif .
Quant à Kais Saïed ce n'est ni aveuglement, ni soumission rien qu'une reconnaissance de l'action jamais osée par quiconque.
Concernant les méthodes peu orthodoxes pratiquées par les sécuritaires, il sont,impérativement nécessaire même s'il y avait des dépassements, (prêchez le faux pour découvrir la vérité)
Notre pays devenu ingouvernable par ce sacro-saint liberté d'expression et respect des droits de l'homme, vous vivez en France ? Et si nos policiers agissaient comme ceux qu'on apercevait actuellement en France, est-ce une atteinte aux droits ?
Kais Saïed agit en proportion du degrés des gravités des faits
Pas d'état d'âme devant des sujets aussi graves et importants qui relèvent de la sécurité du pays.
Expression tunisienne : le remède à la mauvaise haleine, le " S'wek piquant " bonne soirée mon ami .
SALIM
CHEMS FM LA RADIO DE LA PROPAGANDE CONTRE KAIS SAIED
a posté le 08-05-2023 à 17:41
Et comme je l'ai dit dans mes commentaires de la matinée.IL FAUT ATTENDRE ZINA A MIDI.Voila ZINA ZIDI nous a invité dans son programme STUDIO CHEMS , l'ICONE DE LA REVOLUTION TUNISIENNE, Samia ABBOU , pour nous dire :Je suis contre l'arrestation de GHANNOUCHI. Qui dit mieux. Il faut attendre l'invitation du monsieur. Vraiment CHEMS FM est la radio la plus neutre en TUNISIE!!!!.
Donc si on fait le bilan:CHEMS FM a invité TRIFI le jeudi, BEN AMOR de la FTDES le jeudi, l'épouse de SAHBI ATIG dabs l'émission la matinale et SAMIA ABBOU dans studio chems le lundi.Et tous sont des soutiens de KAIS SAIED!!!.
takilas
Kais s'est un heros et un patriote.
a posté le 08-05-2023 à 16:56
Il leur a cassé l'épine et enlevé le sang pourri à ces traîtres pourris et antinationalistes, donc c'est pour cela qu'ils sont mécontents de sa présence et de les avoir privés de privilèges jamais obtenus par aucun durant l'histoire de la Tunisie.
C'est certain qu'ils sont furieux et se sentent lésés et privés d'un festin inespéré "rmouga harbet âalihom hal moujrmine ".
takilas
Non elle sait quevson mari dépend d'un clan d'escrocs et de criminels !?
a posté le 08-05-2023 à 16:49
Elle aurait du l'inciter et le conseiller de se remettre à la raison et de gagner dignement sa vie, sans besoin d'être complice de malfrats et de gangsters qui ont commis des péchés incroyables et des injustices intolérables et impardonnables envers des citoyens honnêtes et exemplaires.
Léon
@Madame Atig (1)
a posté le 08-05-2023 à 14:28
Madame,
Avant tout autre propos, je désire saluer votre courage, ainsi que la détermination avec laquelle vous défendez votre mari. Le logicien que je suis désire aussi saluer la pertinence de vos arguments. Ils sont solides et inattaquables car ils usent d'une logique digne d'un raisonnement mathématique. Je ne dis pas que votre mari est blanc comme neige, je n'en sais strictement rien. Mais je dit tout simplement que les faits cités ne sont logiquement pas recevables; aussi bien en terme de bon sens, qu'en terme judiciaire. Il est peut-être arrêté pour autre chose, mais dans ce cas aussi, vous avez le droit de savoir ce qu'il en est. à moins, bien sûr, que cela tienne de la raison d'état, donc inavouable au grand public.
Comme vous l'avez si bien souligné, la présomption d'innocence n'existe plus dans le pays de Bourguiba. Aujourd'hui, tout homme politique ou médiatique est retenu durant 14 mois, et cela, pour le simple confort des juges et de ministère de l'injustice.
Madame, la Révolution française de 1789 que les "révolutionnaires" tunisiens, et à leur tête Ennahdha, érigent en exemple, visait, avant tout autre chose, le "pouvoir des juges", et ce, bien avant le Roi Louis XIV, que Dieu ait son âme, ainsi que celle de sa femme, privée de la vie, à peine les trente ans passés.
Plus tard, l'Homme de la cinquième République, le Général de Gaulle, était parti en guerre contre le "gouvernement des juges", et l'avait fortement combattu. L'origine du 49-3 et des nouvelles prérogatives du Sénat, trouvent leur origine dans ce combat; chose que les ignares, et à leur tête le président français et certains députés, ont tendance à oublier, ou peut-être feignent d'ignorer.
La Tunisie, en dépit du geste de KS contre certains juges, est sous la joug du pouvoir des juges. Toute personne est susceptible d'être arrêtée, avec une garde à vue, qui passe de facto à 14 mois, et ce, dans le pays de la prétendue démocratie. Jamais du temps de Ben Ali, la violation de la loi, si violation il y avait, n'avait été de cette ampleur. Aujourd'hui on use de la loi elle-même pour violer la loi, oubliant que le principe directeur reste et demeure, l'esprit de la Loi et l'esprit des Lois. En termes de non respect de droits de l'homme et de corruption, Ben Ali n'aurait même pas été un mauvais écolier devant les grands universitaires de l'injustice et de la corruption, nés de la "démocratie" tunisienne post-révolution.
Madame, je compatis à votre souffrance et espère de tout mon coeur que l'on arrête de détenir des hommes pour le simple fait qu'ils avaient été des élus d'un peuple. Peuple qui a retourné sa veste contre la révolution aussi vite qu'il l'avait retournée contre Ben Ali.
Je ne sais pas si vous lisez BN; mais sachez que je suis connu et répertorié comme un irréductible anti-révolutionnaire. "Révolution" qui n'est rien d'autre qu'un coup d'état étranger, une ingérence étrangère qui restera dans les annales de notre histoire, ingérence qui a utilisé des gens comme votre mari le temps d'arriver à ses fins, à savoir la destruction pure et simple de l'état tunisien. Ni votre mari, ni les autres hommes politiques n'en sont responsables: cela les dépasse. La responsabilités des hommes politiques post-révolution est limitée à celle que cite dans l'article de BN: "le poids réel de Rached Ghannouchi".
Je vous invite à le lire.
J'ai de tout temps défendu Ben Ali contre l'injustice de la Vindicte Populaire, précisément celle à laquelle vous prîtes part il y a douze ans, et dont vous êtes victime aujourd'hui.
Je ne suis ni un proche de Ben Ali (ni au sens simple ni au sens figuré), ni un ancien du RCD, ni un ancien responsable politique, je suis un homme JUSTE comme la Tunisie sait en faire une fois tous les 36 du mois.
Léon
@Madame Atig (2)
a posté le 08-05-2023 à 14:28
Vous découvrez aujourd'hui le Peuple ingrat, car vous commencez à le regarder d'un oeil "extérieur", donc avec un certain jugement et une certaine hauteur, contrairement à votre situation d'il y a douze années où vous étiez immergée dans un peuple qui vous applaudissait. On ne peut pas juger un peuple de l'intérieur. Cela demande quasiment du génie et une fibre politique. Fibre que tous prétendent posséder alors qu'elle fait défaut à tous les tunisiens. Ils prétendent l'avoir alors qu'ils se sont tous trompés: Il suffit de regarder l'état pitoyable dans lequel se trouve notre pays suite à l'expérience "démocratique" et à leur incompétence.
Léon ne s'est pas trompé et avait prédit dès 2011 que le seul bénéficiaire, peut-être à titre posthume, de la révolution de 2011 sera Ben Ali. En effet, comme je le prédisais en ces termes: la Révolution de 2011 montera aux tunisiens l'ampleur de l'oeuvre Benalienne, et le fera regretter de tous.
Si j'avais pu juger de "l'extérieur" un peuple dont je fais partie intégrante. Cela est dû à la lecture de Gödel, un génie duquel j'ai beaucoup appris, un génie qui a créé un lien direct entre la philosophie et les mathématiques. Pour "juger" il faut regarder de "l'extérieur". Une théorie mathématique ne peut se suffire à elle même: L'incomplétude, les indécidables, etc, ce serait long à expliquer. Ces connaissances me donnent suffisamment de "hauteur" pour juger les tunisiens et les arroser de vérités les concernant depuis 2011.
Je n'ai pas envie de me répéter, je vous invite donc à lire mon commentaire en trois paragraphes dans les ligne de ce valeureux journal électronique, il y a quelques jours, sur l'article intitulé "le poids réel de Rached Ghannouchi".
Beaucoup doivent trouver bizarre que je compatis à votre sort, à l'instar du jour où j'avais envoyé mon commentaire sur le poids réel de Ghannouchi. En effet, ce fut une grande surprise pour mes lecteurs, alors que j'étais tout simplement dans ma ligne de conduite habituelle, celle que je conserve jalousement, celle de la Justice, celle qui évite tout préjugé, celle qui porte le bandeau de Thémis. Bref, je tenais la barre sur le bon cap. Celui que les tunisiens, ce peuple féru d'injustices, de désir de vengeance et de de sales sentiments, ne connaissent pas. Ils n'ont jamais compris que c'était pour cela, et seulement pour cela, que je défendais Ben Ali. C'était un désir de Justice quant à son travail voué à la Tunisie et à la seule Tunisie. Je demeurais en accord avec mes principes, lorsque j'attaquai ceux qui applaudissaient l'arrestation de Ghannouchi, leur rappelant qu'il y a douze ans, ils applaudissaient le départ de Ben Ali et votaient en masse pour Ennahdha. J'en profitais aussi pour prévenir aussi KS de ne se faire aucune illusion quant à ceux qui l'applaudissent aujourd'hui. Le seul conseil qui vaille dans le pays de la "veste tournante en continu", est le conseil réfléchi et humain, le conseil à la projection prospective, à savoir celui Léon.
Courage Madame, "inna ma3a'L 3osri Yosran, inna ma3a'L 3osri Yosran". Priez pour lui et vous verrez des miracles, car beaucoup ont tendance à l'oublier: Dieu existe!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,
Disciple Spirituel de Mon Col Ferchichi

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
@ tous les pompeux péteux amphigouriques justifiant vainement l'arbitraire putschiste nazionalisto fasciste zarabe militaro-séKuritaire...
quitte à restituer et déformer les faits passés comme présents sans tromper personne avec moults éculés sous-entendus maints fois infirmés ...
a posté le 08-05-2023 à 13:24
Prenez rendez vous psychothérapique de groupe avec toute la cliK déviante falscificatrice mono-obssédée psychopathologique éradicatrice !

Vissez vous ça dans le crâne bande de sous rhéteurs biaisants restituteurs biaisés ehontés en commande de sous préfecture et réécrivez 25072021 fois de vos plus belles pattes de mouches jaunies violacées brunes rouges ce qui suit :

"- PAS DE JUSTICE NI DE LIBERTE DIGNE DE NOM POSSIBLES dans un cadre arbitraire de régime putschiste nazionalisto-fasciste arabe militaro-sécuritaire !
- Liberté aux prisonnier.e.s politiques et d'opinions sans exclusives !
- Participation avec représentation à part entière pour tous sans plus aucun traitement entièrement à part de quiconque ! "
SALIM
CHEMS FM LA RADIO AU SERVICE DES OPPOSANTS A KAIS SAIED
a posté le 08-05-2023 à 12:09
Aujourd'hui seulement et jusqu'à 11h, CHEMS FM a invité l'épouse de Sahbi ATIG pour l'entendre dans un sens unique.Puis elle a relayé les declarations des membres du comité de défense des detenus de l'affaire du complot contre l'état : AYACHI HAMMAMI à 10H22, et Abdelaziz ESSID , 2 fois ,10H48 et 10H52. WOU MAZAL MAZAL. il faut attendre ZINA à midi. Vraiment CHEMS FM est la radio la plus neutre en TUNISIE!!!!.
SALIM
ET CHEMS F.M NOUS CASSE LES TETES AVEC SON SLOGAN CHEMS FM EST LA RADIO LA PLUS NEUTRE DE LA TUNISIE!!!
a posté le 08-05-2023 à 11:31
C'est bizarre que CHEMS.FM n'ait publié aucune information sur l'arrestation de SAHBI ATIG.Et c'est seulement HIER à 10H 35 mn qu'elle s'est reveillée pour publier le communiqué de NAHDHA avec le titre 'Ennahdha met en garde contre la stigmatisation(TACHEFFI) de ses dirigeants...'.Et aujourd'hui elle s'est pressée pour inviter l'épouse de S.A et lui reserver l'émission LA MATINALE de l'animateur le plus faible de la radio ,pour écouter sa propagande ,et d'une seule partie, alors que déontologiquement, ce n'est pas acceptable.Car il faut entendre le parquet aussi.Et en cas ou le parquet s'abstient à toute declaration pour le secret de l'instruction, CHEMS FM doit s'abstenir de publier les declarations de l'autre partie :la défense.
Déja l'animateur l'appelle OUSTADHA (maitre).
hr
retour à la case
a posté le 08-05-2023 à 11:20
ils ont oublié leur passé. la politique a son monde mais vous n'êtes qu'une bande de minables qui allaient tous retourner à votre case. Votre arrogance et mépris du peuple vous a abandonner. Votre gourou a donné tout son argent à ses enfants. Pour vous ce n'est que le début. Vos parrains vous ont abandonnés chose que vous n'avez pas calculés.
Letranger
Erratum...
a posté le 08-05-2023 à 11:04
C'est pas un enlèvement ... c'est la finalisation d'une tentative d'évasion.
Je pense qu'il allait faire soigner son allergie à la détention, même méritée.
Je ne sais pas jusqu'où KS ira dans son action, mais il va bientôt ridiculiser Robespierre.
Naim
Erreur !
a posté le 08-05-2023 à 10:52
Il s'agit plutôt d'une arrestation.
St Just!
Il fut un temps où.....
a posté le 08-05-2023 à 10:42
Madame Atig doit se rappeler les jours où son mari s'adressait à la foule et parlait de "faire couler le sang...." Madame Atig ne doit pas oublier l'arrogance, le cynisme, la défiance des paroles de son mari. Paroles inquiétants, dangereux et irresponsables...... et qui sait étaient-ils accompagnés des faits? Il n'y a que la justice qui nous le dira.....
MFH
Seuls les forts sont justes.
a posté le 08-05-2023 à 10:37
Personne n'aurait fait autant.
Bravo K. S.
St Just!
Il fut un temps...
a posté le 08-05-2023 à 10:36
Madame Atig doit se rappeler des jours où son cher mari s'adresser aux tunisiens avec arrogance et cynisme et parlait de "faire couler le sang............". M. Atig tenait un discours haineux, dangereux, et peut être suivi des faits. C'est la justice qui nous le dira.

Tunisien
Innocent les mains pleines
a posté le 08-05-2023 à 09:57
Ils sont de la même secte ces nahdhaoui. C'est du copier coller. Toujours la même chanson. Ils sont innocents les mains pleines bien évidemment, kidnappés par des inconnus et emmenés dans un endroit inconnu sans motif aucun. Décidément, ils n'ont pas de chance ou plutôt ils ont eu une chance, non méritée, d'être parachutés au pouvoir après qu'ils aient été des rats de prisons. En définitif, ils retournent à la case départ et regagnent, par mérite, leur demeures de prédilection.
Tunisien
Un petit rajout de taille
a posté le à 10:28
J'ai oublié de détailler la suite de la démarche de la secte : sous peu, nous allons apprendre que le sieur a des problèmes de santé et que ses geôles l'ont maltraité et ne lui ont pas servis ces médicaments alors qu'il est cardiaque, voir et pourquoi pas cancéreux à un stade avancé.
Excusez moi d'avoir oublié de copier les détails des articles précédents traitant des cas de bhiri, kheriji et compagnie.
Houcine
Encire un roman ?
a posté le 08-05-2023 à 09:15
Ce serait utile pour la compréhension de notre monde, de faire un état de la prose islamiste.
Une observation sommaire relèverait une communauté de mots, d'usage, de rapport au réel.
'? chaque fois qu'on les conteste, et puisqu'il n'est plus de saison de nous braver au moyen d'un verset, on nous sert des formules toutes prêtes.
La police "fait une descente".
Une arrestation est décrite sous le vocable d'"enlèvement".
Parfois, le théâtre atteint son paroxysme avec l'annonce fracassante "il est mourant".
Un modus operandi à servi un temps, c'est "la grève de la faim".
Désormais, comme le prétend le chef de bande, on ne "répond plus aux questions du juge".
Avec cet élément, le dernier sorti, on approche grandement des usages de la Mafia.
La coutume est de se coudre la bouche.
'? quand cet effet de mode ?
Madame Attig, madame Bhiri, et toutes les compagnes de ces hommes sans qualités, doivent se résoudre à considérer que ce n'est plus leur justice.
Ni celle de leur dieu.
C'est la nôtre, nous les terriens.
Et on voudrait nous conter des récits sur la démocratie et la justice avec ces gens-là.
'? ceux qui nous voient en soutien de dictateur, ou en supporter de je ne sais quel pouvoir liberticide, je dis de regardez ce qui est.
C'est la liberté de la population, ses droits, sa justice que l'on défend, protège en agissant durement avec les malfrats.
Le débat n'est pas que théorique. Il se pose en termes stratégiques.
Faut-il laisser perdurer cet état de fait où des énergumènes nous menacent, tuent nos concitoyens et des étrangers venus visiter notre pays ?
Quand on est face à qui vous menace, met à exécution ses menaces, et vous toise en prétendant l'innocence, que convient-il de faire ?.
Madame Attig qui parle d'enlèvement mérite d'être poursuivie pour dénonciation calomnieuse.
Si dans la secte on ne sait pas calmer ses ardeurs, ni son penchant aux excès, ni réfréner son instinct meurtrier, il est de notre responsabilité de dire qu'on n'accepte plus.
Je laisse aux raffinés, comme aux affidés de toute obédience, le soin de nous proposer une médication adéquate aux maux qui meurtrissent ce pays.
Les veuves de gendarmes, ou de soldats, leurs familles, ont de la retenue et le sens de l'honneur puisqu'on ne le entend pas.
Nous en avons marre des islamistes, voleurs, menteurs, théâtreux, fascistes.
Un conseil à madame Attig, taisez-vous et laissez la justice faire son travail.
C'est le minimum quand on veut s'afficher démocrate.
takilas
Quelle audace ! Et negligencevdu peuple tunisien.
a posté le 08-05-2023 à 09:10
Il n'y a plus de ghanouchi le bandit de nahdha pour dissimuler les crimes et les délits de ce hors-la-loi, qu'il faut traiter en lui étaler un tapis rouge d'après son épouse, oubliant ses dépassements, ses injustices et ses favoritisme.
C'est fini maintenant vous n'êtes plus supérieurs aux gens et de jouer les hautains devant les gens et de prétendre comme Yamina Zoghlami que vous êtes les patrons indefectibles.