alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 23:32
Dernières news
Le journaliste Salah Attia placé en garde à vue
12/06/2022 | 11:55
1 min
Le journaliste Salah Attia placé en garde à vue

 

L’avocat et ancien député Ennahdha, Samir Dilou a annoncé, ce dimanche 12 juin 2022, que le journaliste Salah Attia a été placé en garde à vue après avoir été auditionné par la brigade centrale de la Garde nationale d’El Aouina.

 

Le journaliste est accusé d’attentat ayant pour but de changer la forme de l'Etat, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien, d’imputer à un fonctionnaire public des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité, d'atteinte à la dignité, à la renommée, au moral de l'armée, d’outrage à autrui à travers les réseaux publics de communication.

 

Samir Dilou assure que le journaliste a refusé de révéler la source de ses informations faisant prévaloir les dispositions du décret 115 relatif à la liberté de presse, affirmant que le juge d’instruction près le tribunal militaire a autorisé sa mise en garde à vue.

 

Il convient de rappeler que le journaliste Salah Attia, a déclaré à la chaîne Al Jazeera que l'armée avait confié à l’UGTT son refus d'accéder à la demande du président Kaïs Saïed d’encercler ses locaux. Ces propos ont été formellement démentis par la centrale syndicale.

 

S.H

12/06/2022 | 11:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
@TRA
a posté le 13-06-2022 à 14:39
Bonjour.
Ce que tu dis est vrai, mais ta conclusion de la peur, est fausse. Les Tunisiens ne veulent pas changer l'oignon de la dictature de l'amateur politique Kaïs Saïed, par l'ail de la dictature militaire de l'armée tunisienne. L'odeur de l'oignon est plus facile à s'en débarrasser, que l'odeur de l'ail
Maintenant, l'armée tunisienne n'a pas d'adresse dans le monde politique tunisien et il ne faut pas lui donner une adresse dans la vie civile des Tunisiens, à l'image de la catastrophe qui trouve lieu en Egypte. Bientôt la scène politique tunisienne aura sa légitimité autour du Militant Ahmed Néjib Chebbi. Il y aura le retour tant attendu à la légitimité constitutionnelle autour de la Constitution de 2014. Il y aura des élections présidentielles et législatives légales, supervisées par des institutions neutres, qui jouiront de la confiance du peuple, non pas cette ISIE-25 du président de notre République de régime parlementaire, qui ne lui réserve aucune prérogatives dans ce sens.
Aie patience avec ce merveilleux peuple tunisien, qui sait très bien ce qu'il veut et ce qu'il fait, pour ne pas échapper à des gouttes d'eau qui fuitent de la toiture, pour aller se faire mouiller sous la gouttière. "hrab mine Taht el-katra, jè Taht el-mizèb".
Bonne journée.
Harbi
Je lance ce sondage : est ce ce journaliste a fait cette déclaration sans être payé d'avance ou pas?
a posté le 12-06-2022 à 23:31
Je suis sur qu'au moins 98% des répondants vont dire qu'il a eu son BaKoo d'avance.
Me dire comment quelqu'un avec un minimum d'intégrité puisse se lancer dans la diffusion de tels propos sur antenne d'une chaîne mise en doute jusqu'à preuve du contraire!!
Il doit assumer sa responsabilité devant le juge militaire.
Pour SDilou il se place encore une fois comme avocat du diable!
Quelle descente !!!
Babamomes
La presse des caniveaux
a posté le à 15:36
Bravo bien dit
Abel Chater
@Harbi
a posté le à 10:08
Tu es de ce genre de voleurs qui prennent tout le monde pour voleurs, parce que l'ensemble de leurs entourages familiaux et autres, pullulent de malhonnêtes et de voleurs. Sinon, il ne t'aurait jamais venu à l'idée, qu'un tel grand journaliste tunisien, de courage éternel comme le Valeureux Salah Attia, aurait besoin d'une corruption pour dire aux Tunisiens, ce qui appartient au fond de l'éthique de son métier de bon et de grand journaliste.
Regarde les lâches lèche-bottes béni-oui-oui du coup d'Etat du 25 juillet dernier de ton espèce et dis-toi, qu'ils ne représentent que tes semblables d'ennemis de la liberté et de la démocratie en Tunisie et dans les pays arabes.
Khaf Allah yè Rajel si tu es musulman. Sinon continue à uriner dans notre désert arabique.
eshmoun
attention à certains termes
a posté le à 12:44
"valeureux...".... valeur..... pour les médisants comme bibi c'est de l'or en barre....i dans le sens " "com pétant" sûrement (merde le curseur a échappé à mon majeur épuisé et quel orthographe ! mon français est foutu)...dans le sens courageux , possible (bien que la tunisie ne soit ni la Corée du Nord ni un territoire daeshien ou encore moins la Chine et j'en passe... parce que là ce genre "d'exploits "se paye séance tenante sans tribunal militaire ou pénal .... au fait à propos de payer il y a aussi une autre valeur.... la valeur "marchande" pardi ! et toutes les grandes qualité dont tu gratifies notre "valeureux " lui en confèrent justement -et en toute justice- une de valeur plus que confortable juteuse même .... et nul n'ignore à ce propos les maquignonnages aux quels s'identifie et se livre la chaîne de TV "indépendante" concernée en matière de com; tout aussi"indépendante" , aux mains de ses " "crésus" de maîtres -rois de la banane et du gaz (avec ses flatulences)
BOUSS KHOUK
IL S' ATTENDAIT PEUT ETRE A UN -- BAKOU NAWWAR et aux PETITS FOURS !!
a posté le 12-06-2022 à 18:38
il s'en sort bien s'il n'a déja pas eu droit au poulet rôti , LES NUISANCES de la sorte ( journalistes à la commande et semblables ) doivent être privés de la langue et des doigts même ceux de pieds , ils n'auront plus besoin ! ça servira de leçons afin de fermer sa gueule et de n'écrire sans avoir du sûr , solide et preuve sans poussière dessus !!!! IL A MERDE DONC IL DOIT PASSER A LA CAISSE . /
La noix
de Coco...
a posté le 12-06-2022 à 18:24
Trop c'est trop ! Si, au nom de la liberté de la presse et en vertu du fameux décret 115 élaboré à la noix de coco, on s'amuse à diviser le peuple tunisien, à l'inciter à la haine, à l'insurrection et à la guerre civile, il faudrait mettre fin à cette pseudo-liberté destructrice et primitive...!!!!! Décidément, certains nahdhaouis et leurs acolytes ne comprennent que le langage de la manière forte et du ZOLLAT...!!! L'état tunisien a le droit de se défendre. Vive Kais Saied.
VOILA
Les medias c´est quoi encore ?
a posté le 12-06-2022 à 17:56
Maintenant, cela devrait être clair pour ceux qui croient encore à la liberté de la presse en Tunisie !

Ceci est un dernier avertissement à tous les pournalistes - si on peut l'appeler ainsi - de la part de l'Emir de Carthage (sws) !
Nephentes
Ce que sait Salah ATTIA d'autres le savent aussi
a posté le 12-06-2022 à 17:30
Mr Saed et sa clique se préparent a assumer ce qu'ils ont planifié depuis plus de 8 mois ; en assumant le risque d'un bain de sang et d'une confrontation avec l'Armée
TRA
Notre Militaires oh La la !
a posté le 12-06-2022 à 17:07
Dans certains commentaires, vous pouvez sentir la peur de tout ce qui concerne les militaires ?!

Tout le monde fait semblant comme si les militaires du pays étaient devenus des saints et n'avaient rien à voir avec les coups d'?tat dans le pays et ce depuis 1956 !

Rabbi Yèftè7 Bsarnè Wa Yahdiné !
Hamdene
DEBUTATIF
a posté le 12-06-2022 à 15:28
Et si ce journaliste dit vrai !?
BORHAN
PLUT'?T UN TEST...!
a posté le 12-06-2022 à 15:10
Quoiqu'on dise, quoiqu'en pense, il n'y a jamais de fumée sans feu.
Carthage Libre
Kaies Saied n'a rien fait pour en finir avec Ennahdha et les khommej khwenjias et salafo
a posté le 12-06-2022 à 14:50
On l'avait prévenu depuis longtemps.

Abir Moussi l'a prévenu sur la malfaisance et la très grande dangerosité des khwenjias, habitués aux sabotages et préparation de coups d'Etat.

Je pense que c'est trop tard pour Kaies Saied ; il a trainé les pieds, il a rien foutu pendant 1 an, ni fermé les écoles coraniques, sièges des "associations" islamistes et terroristes, ni fait passé en jugements tous les cadors nahdhaouis, ni mis sur la table sérieusement les très graves dossiers des khwenjias.

Voilà. Quand on laisse prospérer les microbes, les bactéries, la maladie khwenjias il faut s'attendre à de la "résistance" aux antibiotiques.

Vivement que Kaies Saied, en perte de "popularité" dégage et que la Patriote Abir Moussi se mette au travail dans ce pays et nettoie toute cette merde islamiste et mette ce pays en ordre de marche, sur tous les plans.
Gisela
Salah Attia
a posté le à 16:12
Bravo !! Tout à fait !! Laissons enfin Abir Moussi prendre le règne. Le pays sera nettoyer vit fait!
momo
Ou se trouve le curseur de la vérité.
a posté le 12-06-2022 à 14:35
Quoi penser de cette affaire ,l'hypothèse est que ce journaliste a des informations de sources « sûres » ,il déballe tout à une télévision étrangère pour être sûre qu'elle soit diffusée afin d'informer les citoyens d'une affaire très grave au sommet de l'état qui vacille et qui démontre que l'armée est patriote et qui a une forme d'autonomie et d'indépendance décisionnelle ,cela fait apparaitre que le président n'est pas si soutenu ,et que son pouvoir est plutôt fragile.
Deuxième hypothèse, ce journaliste est un abrouti qui s'était fait avoir comme un bleu, car manipulé par des forces obscures qui ne veulent pas du bien au pays, dans ce cas il doit être sévèrement punit, et surtout viré sans ménagement.
eshmoun
je penche
a posté le à 15:45
pour la seconde hypothèse ....abruti je ne pense pas mais probablement appâté par des espèces "sonnantes" et , malheureusement pour lui ,"trébuchantes" d'ailleurs il n'a pas tardé à trébuché.... il est vrai que si c'est bien le cas il y a quelque part de l'abruti en lui....ou un certain sens de l'anticipation?
EL OUAFI
Ces Malfaisants !
a posté le 12-06-2022 à 14:10
Ils ne dérogent pas à la règle, propager des fausses nouvelles pour semer le chaos dans le, ils sont près à tout ces vendus.
Atteinte à l'institution militaire, c'est très grave, que la justice prenne les mesures nécessaires, pour un jugement exemplaire, et dissuader tous ceux qui serions tentés par cet exemple, malfaisant.
En cette période cruciale, il faut être ferme, ne pas laisser propager la gabegie et le désordre.
Abir
Un Etat de droit,
a posté le 12-06-2022 à 13:52
La première chose qu'il doit faire, c'est fermer la boite d'Eljazeera, le support des kwanjias , c'est fermer la boite de kardaoui et j'ajoute la boite de monplaisir, c'est de ces endroits, que vient les malheurs de notre pays ! Mais avec ks, il faut rêver, malheureusement pour notre pays
Nephentes
Instrumentalisation de l'Armee
a posté le 12-06-2022 à 13:50
On en est a un niveau d'indignité rarement atteint ; j'ai sincèrement mal pour note Armée la seule Institution Tunisienne qui me remplit de Fierté.

Quelqu'un d'aussi chevronne et d'aussi bien introduit que Mr Salah ATTIA sait parfaitement mesurer la portée et la gravite de ses propos.

a moins que ce journaliste ne soit atteint d'une démence soudaine ; ce qu'il a dit a El Jazeera correspond a une VERITE.

La virulence et la rapidité de la répression démontrent cette véracité et les tentatives irresponsables d'instrumentaliser le pilier de Notre Souveraineté.
Alya
Reponse nephentes
a posté le à 19:52
Mais el jaziri paye les scoops et les pseudo scoops
VIO
@Nephentes: Et vous en croyez serieusement ?
a posté le à 18:20
"Instrumentalisation de l'Armee" (sic)

Ou est-ce l'inverse?

En allemand on dit: "Der Schwanz wedelt mit dem Hund"
ou "La queue remue le chien"

Exemple:
Normalement, le chien est le grand corps et la queue exprime l'émotion. Mais lorsque la queue domine le corps massif, le monde s'est inversé. Dans cette réflexion, l'expression la queue remue le chien est volontiers utilisée en politique. Là, c'est le grand qui commande et le petit partenaire doit se soumettre. Mais si, dans une coalition, c'est le partenaire le plus petit qui détient le pouvoir, alors la queue remue le chien, c'est donc le prétendu plus faible qui a la position la plus forte.
Rayma
Mercenaire d'Al Jazira
a posté le 12-06-2022 à 13:40
Autre preuve flagrante qu'il est le sous-marin d'ennahdha son avocat n'est autre que Samir Dilou
Abel Chater
Le journaliste Salah Attia, est une icône de l'honnêteté et de la compétence journalistiques de la Tunisie, qui s'y connaît très bien de par tous les angles de l'éthique et de la déontologie du journalisme, de par le monde entier.
a posté le 12-06-2022 à 13:34
Mais toutes ces accusations :«d'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien», y trouvent déjà lieu dans le paquet du putsch du 25 juillet dernier, par la forme. Par le mot. Par le vocabulaire. Par le langage. Par les pratiques. Par l'incitation. Par les insultes. Par la dégradations des Tunisiens jusqu'à les désigner de «cafards, virus et chauves-souris des grottes». Par les agissements hostiles à l'unification du peuple. Par les ordres et par les décrets inconstitutionnels contre toute légalité de l'Etat. Par la fermeture abusive à l'aide de chars militaires, du parlement du peuple, symbole de son existence politique et de sa souveraineté sur le territoire. Par le non-respect du serment imposant la soumission sans faille à la Constitution du pays. Par son ingérence dans les procédures judiciaires du pays. Par l'impossibilité de révoquer 57 juges à la fois, sans commission disciplinaire, etc, etc.
Le tour viendra sûrement, aussi à ceux qui nous inventent de telles fausses accusations aux services de leurs supérieurs, à la manière de la «injustice» putschiste égyptienne du Saffah Sissi.
Il n'y a pas plus rusé, que celui qui se désiste de ses ruses. «innèmè al-hilatou fi tarki èlhiyèl». Il ne faut jamais oublier: "lèw dèmèt lighaïrikè, lèmè èlèt ilayk" ou (si tes prédécesseurs avaient pu y perdurer, tu n'aurais jamais pu accéder à ce poste).
Allah yostir Tounes
eshmoun
justifcation ?
a posté le à 15:52
ne me dis pas que tu vocifères dans le micro d'Al jezeera !quel talent
ATT
@eshmoun
a posté le à 18:05
Honnêtement, tu ferais mieux de te taire car Abel Chater, évidemment, est une taille trop grande pour toi !
eshmoun
c'est pas sympa !
a posté le à 14:55
Tu aiguises ma curiosité ma "soif" de savoir et tu me laisses sur ma "faim" en fait de "grandeur" tu fais plutôt petit toi l'ambassadeur de l'ami Abel tout- cour(sans Chater)alors oui ou non il te l'a......
eshmoun
il te l'a montré?
a posté le à 13:32
allez raconte ce qui est arrivé? comment çà s'est passé ? attention moi aussi je taille grand ...un cyclope "n'a qu'un oeuil".... honnêtement
Bbaya
En lisant les accusations je me disait il s'agit d'un commando de premier degré ou un général du premier rang!
a posté le 12-06-2022 à 13:10
Houla toutes ces accusations pour un pauvre journaliste! et par la justice militaire!

Même benali n'a jamais utilisé la justice militaire contre les journalistes et ses opposant!

'? propos l'état d'urgence, le pays est depuis l'indépendance en état d'urgence! Visiblement la tunisie va y rester pour encore 200ans!
Ahmed
Sans cursus signe en plus son opportunisme
a posté le 12-06-2022 à 12:50
Il représente cette nouvelle classe politique et journalistique de bas fond ,sans valeur morale, sans patriotisme , sans éthique,sans dignité , sans envergure.
J'espère qu'il payera conformément à la légalité républicaine ni plus ni moins.
IBN KHALDOUN
Un journaliste d'Ennahda
a posté le 12-06-2022 à 12:45
En 2008 , il était au Rcd et il écrivait à ESSABAH les éloges sur Ben Ali... En 2009 il était devenu le porte parole de ce " pieux " Sakhr El Materi ( voir ESSABAH 2009) . En 2012 il est devenu nahdhaoui . Bonjour comment...?
Forza
Ces accusations montrent toute la misère de la 'justice' militaire comme civile
a posté le 12-06-2022 à 12:27
Lisez ces accusations.
'
Le journaliste est accusé d'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien, d'imputer à un fonctionnaire public des faits illégaux en rapport avec ses fonctions, sans en établir la véracité, d'atteinte à la dignité, à la renommée, au moral de l'armée, d'outrage à autrui à travers les réseaux publics de communication.
'
Cette affaire d'Attia montre les lacunes de la justice en Tunisie

1- 'justice' militaire utilisée pour l'intimidation des opposants et des journalistes

2- les lois liberticides du pays, les dictatures depuis l'indépendance ont créé des lois pour pouvoir emprisonner tout le peuple tunisien s'il le faut, mil haba yibniw kouba

3- L'echec des gouvernements qui se réclament de la révolution. Ces gouvernements n'ont rien fait ni contre les lois liberticides et ni l'annulation de la 'justice' militaire pour les civils. Ennahda avait la majorité en 2013 et 2013 et elle avec CPR, Takatol n'a rien fait pour libéraliser les lois vers une approche démocratique. C'est pour cela que le putschiste utilise maintenant ces 'lois' pour étouffer l'opposition et les militaires sont son outil
VOILA
@Forza : Sie irren sich mächtig!?
a posté le à 18:11
"les militaires sont son outil" (sic)
Oder anderes rum ?
Un lecteur
Qui êtes vous pour portez des accusations de ce genre ?
a posté le à 13:42
Vous mélangez tout !
Ce traitre a attaqué et fomente des accusations infondées contre son pays avec l'aide d'une chaîne étrangère et du relais du Qatar et ce qui lui arrive est tout à faire normal!
laissez la justice faire son travail au lieu de divaguer et de faire des faux procès et je précise que je ne suis pas un'pro Saïd !
Fares
C'est ainsi
a posté le 12-06-2022 à 12:19
C'est ainsi,on est toujours en état d'urgence et il ne s'agit pas de porter atteinte au Moral de l'Armée;Il existe tellement de sujets où l'on peut chercher à démoraliser les gens sans que cela ne prête à conséquence pour l'essentiel.
Sherlock Homss
Il va falloir le cuisiner celui là
a posté le 12-06-2022 à 12:18
Désolé, pour les "droitsdel'hommistes", mais trois ou quatre grosses claques sur sa gueule et tu verras comme il les révélera ses sources, ou plutôt l'identité de celui (ou ceux) qui lui a suggéré de passer ce type d'information susceptible, et c'est ce qui était visiblement recherché par ces crapules d'El Jazira et de leur "taupes" qui agissent sous couverture de journaliste dans notre pays, de provoquer des troubles graves et même des émeutes...
C'est les services relevant de la sûreté nationale et du contre espionnage qui devraient "cuisiner" ce sale type jusqu'à ce qu'il crache tout ce qu'il sait et pour qui il "travaille".
Tant qu'on y est, convoquez également Dilou qui ne cesse pas de rouspéter, dénoncer et commenter sur tous les médias l'arrestation de Salah Attia, afin de voir et d'apporter d'éventuels éclairages sur le genre de relations qu'entretiendraient ces deux là .
eshmoun
absolument
a posté le à 16:40
et aux petits oignons
Ahmed
Il n'est pas au dessus de la loi parce qu'il est journaliste
a posté le 12-06-2022 à 12:04
Des affirmations graves sur une chaîne étrangère comme ça !!
Il doit assumer un certain moment.