alexametrics
mercredi 20 octobre 2021
Heure de Tunis : 02:49
Dernières news
Le Front populaire et Al Massar manifestent à Tunis contre le projet de réconciliation
12/09/2015 | 15:00
1 min
Le Front populaire et Al Massar manifestent à Tunis contre le projet de réconciliation

Une manifestation, organisée par le Front populaire et le parti Al Massar, a eu lieu ce samedi 12 septembre 2015 à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis. Plusieurs centaines de personnes ont défilé de la place de l’Indépendance pour arriver devant le ministère de l’Intérieur.

 

 

Les manifestants ont brandi des pancartes anti-projet de réconciliation et scandé des slogans tels que « à bas le parti Destour ! », « Ennahdha et Nidaa traitres de la patrie », « à bas les réactionnaires : Destouriens et islamistes ! » et « travail, liberté et dignité ». Selon des sources policières présentes sur les lieux, le nombre des manifestants est estimé à environ 1000 à 1200 personnes.

Plusieurs personnalités de la scène politique et de la société civile ont pris part à cette manifestation. Hamma Hammami, Zied Lakhdhar, Mongi Rahoui, Selma Baccar et Ahmed Seddik étaient présents, au premier rang, mais également Jawhar Ben Mbarek, Mokhtar Trifi, Riadh Ben Fadhel, le fils du martyr Brahmi et Amina Sboui, l’ex-militante Femen.

 

 

 

Une deuxième manifestation anti-réconciliation est prévue dans la journée. Celle-ci sera organisée par le CPR. Notons que le Front et Al Massar ont refusé de manifester côte à côte avec le parti d’Imed Daïmi.

 

Ikhlas Latif

12/09/2015 | 15:00
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (42)

Commenter

Citoyen_H
| 14-09-2015 10:42

Tous des charlatans, haineux, rancuniers et egoistes.
Ce sont des experts en populisme et démagogie.
Ils sont prêts à tout pour ne pas tomber dans l'oubli.
Salutations.


goucha
| 14-09-2015 09:59
Je me rappelle comme beaucoup d'ailleurs d'une déclaration faite par hamma hammami à une chaine de télévision qu'il pardonne ceux qui l'ont fait torturer parce qu'il ne veut pas revenir en arriere pour que le pays avance et maintenant hamma dit qu'il ne pardonne pas..c'est vrai qu'il parlait de ceux qui sselon lui l'ont torturé mais qu'il soit clair qui il pardonne et qui il ne pardonne pas

james-tk
| 14-09-2015 00:28
Les tunisien(ne)s avaient raison aux dernières législatives,de les avoir envoyé(e)s paître dans le désert!
La formule du député maire d'Issy-Les-Moulineaux,dans la région parisienne,André Santini,leur conviendrait tout à fait: " ils vont droit dans le mur,et en plus ils klaxonnent ?

rg
| 13-09-2015 20:57
@hatem chaibi
""parlons peu mais parlons bien ""
D'accord avec toi
Ces gens du passé ne sont que de vieux revanchards qui n'ont rien à proposer sauf le "NIET" soviétique .
Seuls les jeunes ont confiance en cette loi car elle peut leur apporter quelque chose que les revanchards qui après 3 ans n' ont pu le faire mais continuent à rabâcher des slogans vides et dépassés.

rayan benne
| 13-09-2015 19:29
Beaucoup disent que le Front s est allié avec le Gouvernement pour faire passer le projet de réconciliation, l entretien de Hamma avec Bèji le prouve.
Quant à la manifestation du Front n est qu une ruse, certains disent qu ils ont tout fait pour ne pas être nombreux et ainsi ils démontrent qu il n y a pas beaucoup des manifestants qui sont contre la réconciliation, c est une ruse diabolique employée par le Front.

Amor
| 13-09-2015 15:21
Quand on les voit rigoler, dans ces circonstances terribles, d'où passe le pays, on a envie de pleurer le retour de l'ancien régime.
Il y a lieu de reconnaitre que "jalghet" Hamma, la tête "brulée" de Rahoui, le sourire narquois Seddik et la gueule d'arriérée mentale de Selma Baccar n'évoquent pas un retour à la normale d'une Tunisie bédouinisée et renvoyée au 14eme siècle de l'hégire.
L'ambiance festive de ces adolescents politiques fait, quand même, mal au coeur de tout Tunisien censé, et appelle à se demander pour quand la fin de la récréation.

Forza
| 13-09-2015 13:00
1- L'union soviétique est le premier pays au monde qui a reconnu l'état d'Israël, avant les américains et les britanniques
2- L'union soviétique et la Russie après l'effondrement de l'empire soviétique n'ont jamais délivré aux pays arabes du matériel de la même génération et qualité que celui d'Israël, exemple si le MIG29 est comparable au F16, les israéliens auront des américains les F16 et les syriens doivent se débrouiller avec de Mig 23. Le résultat : 70 avions syriens ont été abattus en une journée lors de l'invasion israélienne du Liban de 1982.
3- Une des plus grandes communautés d'Israël est formée par les juifs russes dont la Russie a facilité l'immigration à Israël et par conséquence la confiscation de plus de territoires palestiniens. Cette communauté délivre les plus racistes et les plus radicaux de la société israélienne, exemple Liberman.
Les russes commencent à envoyer leurs milices qui ont détruit l'est de L'Ukraine en Syrie et ils le font pour sécuriser leur poste avancé en Méditerrané. Le mieux pour la Syrie est un gouvernement d'union nationale et une minorité (moins de 10% de la population) ne peut opprimer la majorité des syriens pour l'éternité.

1/3i
| 13-09-2015 11:13
je relève :

"Tunisie devenue une base nucléaire Russe et qui ne serait plus jamais recolonisée. "

Il est bien connu que la Russie Poutinienne ne cherche absolument pas à (re)coloniser certaines parties de l'ex URSS..

Maintenant, que les Russes envoient des troupes en Syrie est une bonne chose... ils ont protégés le régime syrien depuis le début.; alors à eux le job... Qu'on ne soit pas les seuls à subir les conséquences des conneries de Bush et Sarkozy

Léon
| 13-09-2015 10:56
Cher John,
Si tes informations sont vraies; je dirai que les pays amis qui nous trahi doivent comprendre que si l'on tendait l'autre joue, notre gueule partirait en fumée car il est dur de tendre l'autre joue à celui qui vient de vus trahir.
La Russie, même si elle joue ses intérêts, n'a pas trahi le monde arabe. On ne peut donc que se réjouir du fait que la Syrie va enfin être sauvé d'un véritable "Irak"; car là où mes américains passent, les bougnoules trépassent. Car il ne faut pas oublier que l'on ne peut traiter autrement un peuple arabe qui applaudi ses ennemis.
Sur ce, et si cette information est confidentielle, et confinée dans les couloirs de la décision russe, je ne comprends pas que vous l'ébruitez dans un canard électronique, certainement bien suivi par les grandes oreilles.
Peux-tu stp, mon Cher John, m'expliquer alors ta stratégie? Comprends mon désespoir de voir la Tunisie quasiment colonisée, j'ai tendance à ne plus faire confiance, même à ceux qui militent dans le même sens que moi. À savoir libérer la Tunisie du joug de la colonisation du 21ème siècle, à savoir la colonisation économique où elle est enlisée jusqu'au cou.
Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya,
Allah Ya7fidh Tounis Min A3dé-iha wa bil-Akhass Min Abné-iha,
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Forza
| 13-09-2015 10:33
ou est-que vous l'appelez colonisation et occupation lorsque l'occupant est français ou américain mais j'ai oublié que vendre le pays aux russes est du « patriotisme » chez les baathistes.