alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 04:35
BN TV
Le Front de salut prépare la création d'un gouvernement de sauvetage
26/07/2022 | 12:57
3 min
Le Front de salut prépare la création d'un gouvernement de sauvetage

 

Le fondateur du Front de salut national, Ahmed Néjib Chebbi a affirmé que les chiffres avancés par l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) ne reflétaient pas la réalité. Il a estimé que ces chiffres ne correspondaient pas au constat établi par les électeurs au sein des centres de vote. Il a assuré qu'une grande partie des citoyens avaient boycotté le référendum faisant des centres de vote des endroits désertiques. Il a estimé que le peuple avait refusé de participer à la mascarade orchestrée par le chef de l'Etat, Kaïs Saïed.

 

Dans une conférence de presse du 26 juillet 2022, Ahmed Néjib Chebbi a appelé le président de la République à démissionner en raison de l'échec du référendum. « Le Front de salut conteste les faux résultats du référendum. L'instance a prouvé son implication dans l'opération de falsification et qu'elle n'était ni neutre ni indépendante. La constitution de 2014 est la seule source de légitimité... Le Front appelle à une concertation urgente entre tous les partis démocratiques afin d'entamer un dialogue national excluant Kaïs Saïed puisqu'il s'agit d'un usurpateur ayant falsifié la volonté populaire et ayant unilatéralement rédigé la constitution... Nous appelons l'ensemble des forces à tenir un dialogue inclusif dans le but d'élaborer un programme social et économique et de former un gouvernement de sauvetage ayant pour mission de gouverner durant la prochaine période et de préparer des élections anticipées », a-t-il déclaré.

 

Le Front de salut a appelé à un dialogue national regroupant les opposants au processus du 25 juillet 2022 suivi de la formation d'un gouvernement de sauvetage présidé par une personnalité nationale. La création de ce gouvernement sera soumise à un vote de confiance de la part de l'Assemblée des représentants du peuple présidée par Rached Ghannouchi.

Ce dernier a réaffirmé, dans une déclaration accordée le 18 juillet 2022 au journal Al Arabi Al Jadid, l'intention du mouvement Ennahdha et du Front de salut national d'organiser un dialogue aboutissant à la création de ce gouvernement. Il a expliqué que l'Assemblée des représentants du peuple existait encore, détenait encore sa légitimité et pouvait se réunir à n'importe quel lieu. Il a annoncé que ce dialogue aboutira à la création d'un gouvernement chargé d'organiser des élections législatives, mais aussi présidentielle anticipées.

 

De son côté, le membre du Front de salut national et fondateur du mouvement "Citoyens contre le coup d'Etat", Jaouhar Ben M'barek a considéré que les chiffres relatifs au taux de participation au référendum démontraient une baisse de la cote de popularité du chef de l'Etat, Kaïs Saïed. Il a estimé que la majorité avait boycotté le référendum et que le Front de salut national avait réussi sa mission.

 

Pour rappel, le chef de l'Etat, Kaïs Saïed, avait ordonné la tenue d'un référendum à la date du 25 juillet 2022. Il avait par la suite formé une commission chargée d'élaborer une proposition de nouvelle constitution. Kaïs Saïed avait mis de côté le projet présenté par la commission et choisi de soumettre au référendum un autre texte. Par la suite, il l'a modifié en plein milieu de la campagne référendaire. Le référendum a témoigné de la participation de seulement 27,54% des électeurs inscrits, soit 2,4 millions des 9,2 millions d'électeurs inscrits. Plus de 92% des votants se sont exprimés en faveur du projet de la nouvelle constitution.

 

 

S.G

26/07/2022 | 12:57
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Mille Félicitations et mille BRAVOS au Front de salut, pour cette gigantesque réussite de leur boycott.
a posté le 27-07-2022 à 20:46
Le peuple tunisien s'est avéré le meilleur des peuples arabes. La démocratie ne s'acquiert que par un peuple conscient, comme ce merveilleux peuple tunisien.
Les observateurs étrangers parlent de seulement deux pour cent (2%), d'autres parlent d'un plafond absolu, d'un maximum de sept pour cent (7%) de votants, malgré la très longue journée électorale, ayant battu le record du monde avec ses longues 16 heures, inutiles en temps de paix.
Donc, au moins 90% des Tunisiens à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie, ont suivi l'appel du Front de salut, au boycott de ce référendum illegal et illégitime. Une gigantesque réussite du Front de salut, qui dénude définitivement, ce mensonge du "peuple virtuel et imaginaire" dont parle Kaïs Saïed à tous ses discours monologues trains directs.
Les soutiens de Kaïs Saïed, continuent toujours avec leurs mensonges d'Ennahdha, comme si les 90% du peuple tunisien, étaient des Nahdhaouis qui ont boycotté le référendum criminel de Kaïs Saïed. Mais cette fois-ci, ils prétendent avoir vaincu le parti d'Ennahdha, avec leurs 7%.
Idhè lèm tèstèhi, faâfaâl mè chiit !!!
Patriote
Des traîtres
a posté le 27-07-2022 à 17:16
La liberté ne permet à chacun de dire et faire ce qu'il veut surtout quand on incite à la haine et la guerre civile
Rien ne le permet
Et ces gens là doivent être jugés surtout le cerclé 0% du gourou chebbi jawhar chaouachi hammami....
.
Gaby
Où est Abir Moussa?
a posté le 27-07-2022 à 12:52
On entend ces jours -ci des citoyens ou des opposants politiques donner leurs avis sur ce referendum ( pour ou contre) mais on constate un silence total du parti destourien.
Ceci démontre clairement que ce parti et surtout sa dirigeante est une simple agitatrice peu mûre politiquement ça nous rappelle les adolescents agitateurs des universités qui font beaucoup de bruit mais aucune action concrète, aucune vision et aucune stratégie. Il est temps que ce parti historique qui n'appartient à personne change de chef et prend des positions politiques claires et surtout déclarer sans ambiguité son caractère démocratique. Ce caractère démocratique interdit d'exclure un parti politique, seuls les électeurs peuvent le faire, c'est ce que n'a pas compris Mme Abir Moussa qui est, à mon avis, toujours imprégnée par la doctrine antérieure de ses mentors
LOUHICHI Mohamed
Constat indeniable
a posté le 27-07-2022 à 12:29
J'ai bien lu la publication BN signe SG
J' ai continue a lire les commentaires surprise , tous contre le continue de l'article SG
Pourquoi tous ?
Peut on faire la conclusion que sil y a 30000 lecteurs BN et il n y a qu'une cinquantaine qui a commenté contre ce commentaire qu'il y a 29950 avis avec ce commentaire de BN signé SG !!
Soyons sérieux et pragmatiques les jeux sont fait et a la prochaine élection qui sera , je le pense bien, pire que celle la pour ces minables.
Ok
Pourquoi pas
a posté le 27-07-2022 à 10:50
R g predident
NC 1er ministre
Bouajila ministre de l'intérieur
Ministre de la propagande
Et tous les représentants des partis 0.00 ministres
Chaouachi présidente de l'assemblée nationale
Ils peuvent tjrs rêver
Abidi
Rébellion
a posté le 27-07-2022 à 10:36
Ils pourront préparer leur projet macabre de rébellion en prison, le peuple a dit son mot, même si 50 citoyens seulement ont voté, cela reflète les patriotes, ceux qui veulent sauver leur pays, pour les autres c'est de la pure hypocrisie car ils veulent prendre n'importe quel parti gagnant c'est pourquoi ils n'ont pas voté
Patriote
Meskine
a posté le 27-07-2022 à 09:53
Busnessnews 17/09/2015

"L'ex-dirigeant du parti Al Jomhouri, Ahmed Néjib Chebbi, a annoncé, ce jeudi 17 septembre 2015, la création du Forum "Siakat Al Fikr Al Siesi" (Contextes de la pensée politique), dont il est le président. "
Patriote
Front de sauvetage du gourou
a posté le 27-07-2022 à 09:49
Business news 28/04/2022

"Les députés du bloc radical Al Karama ont rendu, jeudi 28 avril 2022, une visite à Ahmed Néjib Chebbi afin de manifester leur appui à son initiative du front de salut national"
Patriote
Mensonges
a posté le 27-07-2022 à 09:27
Le référendum à reussi car 2,5 millions de patriotes ont voté avec des Oui et des Non
Les absents sont 1 millions d'adeptes du gourou et son cercle qui auraient dû voter et diré non
Mais ils savent bien qu'ils n'ont plus de poids de gagner et alors ils appeler au boycott pour faire mascarade
Front de salut = front de sauvetage des khouanjias
Patriote
DEGAGE
a posté le 27-07-2022 à 08:47
Ce chebbi est tjs cnotre les pouvoirs en place :
- contre bourguiba
- contre zone Elabidine
- contre la troïka
- contre enakba
- maintenant contre KS
il oublie qu il a participé à la ruine du pays en 2011 en instaurant la prime de chaumeur
Il était chef d un parti familial qui l à délégué à son neveu pour créer son parti
Les 2 partis ont moins de 100 adherants
Il a créé le front de salut national ; excusez moi, front se sauvetage du gourou et ennakba
Il parle au nom du peuple qui l'a rejeter durant toutes les étapes électorales
Il a été une seule fois député avec la grande militante Maya Jerobi allah Yarhamhom
Degage espèce d'opportuniste 0 % qui sacrifie son pays pour la cause des kjouanjias
Le front
de la faillite..
a posté le 27-07-2022 à 08:39
Vous êtes le symbole de l'échec et de la faillite. Vous n'êtes pas capables de mobiliser les masses, car le peuple tunisien que vous avez trahi et massacré pendant toute une décennie vous déteste et ne veut plus entendre parler de vous. Vous n'avez pas honte ? Cachez vous, BAGLA LIKOM...!!!
Tintin
Un proverbe de chez nous dit...
a posté le 27-07-2022 à 07:45
" il 7ajra ma tdhoub, wil .............ma toub", ce front des salauds incarne exactement ce proverbe. En plus à travers son discours il me rappelle l'autre fou français jean Luc Mélenchon qui disait " la République c'est moi" voyant qu'il a perdu la présidentielle et voyant son électorat diminuer comme une peau de chagrin il a été draguer ( se prostituer) dans les bas fonds des cités, avec tout ça il a fait appel aux socialistes, aux communistes et a constitué la NUPES croyant renverser la donne et il a demandé à être élu premier ministre, mal lui en a pris: non seulement son groupe n'a pas la majorité mais lui ne sera jamais premier ministre et il fera partie des personnalités qui ont fait le plus de mal à la France donc aux oubliettes. J'adresse, à l'occasion, mes sincères condoléances à l'autre débile HH, qui a tjs été son fidèle ami que dis-je son fidèle chien de compagnie. Moralité : ce FS connaîtra le même sort.
De Hammam-chatt
Les jeux sont faits..
a posté le 27-07-2022 à 07:21
Un peu de dignité, le train est parti.
Le prochain est prévu dans cinq(5) ans.
Arrêtez de rêver, vous êtes ridicules
Ahmed
Pauvre C, il ne comprend rien au peuple tunisien
a posté le 27-07-2022 à 06:40
Qui le déteste.
Je peux pas dire autre chose maintenant Chebbi est devenu détestable.
A un certain moment on disait dommage , déception ect .
Plus maintenant .
Maintenant il s'agit d'un véritable ennemi politique à abatte politiquement
A K
Vous nous avez trahim
a posté le 27-07-2022 à 00:10
Vous n'avez pas encore honte?
Je vous haine et vous n'êtes que des diables on vous enmerde vous avez plus de place seulement a le mornaguia plus que 2milions de personnes vous en dit allez.........
Mon.
Comment
a posté le 26-07-2022 à 22:08
Le front du salut national n'arrive pas à digérer sa défaite et l'indifférence du peuple à son égard, maintenant il veut foutre le chaos dans le pays, si vous êtes arrêtés pour sédition, assumez la suite de vos actes et n'allez pas vous plaindre à l'étranger car il y va de notre souveraineté. Laissez-le travailler et s'il ne réussit pas le peuple s'en chargera et non pas les 0,1% que vous êtes
takilas
Il n'y pas que ces vieux comme cirque en Tunisie
a posté le 26-07-2022 à 21:55
Il y a des saltimbanques et des charlots comme Ghazi Chaouachi, samira chaouachi, Jawher be Mbarek pour ne citer que ceux-là comme karakouz entre autres clowns.
De Hammam-chatt
Arrosez vos fleurs
a posté le 26-07-2022 à 21:42
Arrêtez votre cirque et calmez vous.
Patriote
Grand mekin
a posté le 26-07-2022 à 21:16
KS n'à pas perdu son électorat ;, au contraire la masse à augmenter car en 2019 il a eu 4 millions et demi de voix incluant la mase des kouanjias et son cercle autour de deux milions
Alors si on ne tient pas compte de ces cons il reste 2 millions d voix non khouanjias
Mais ils sont 2 millions et demi à voter pour KS
DONC IL Y A UN PLUS
Alya
Oui patriote
a posté le à 22:58
Et si je suis votre raisonnement, ennahdha à surtout perdu des électeurs ?
Mohsen
Ref
a posté le à 22:08
Et les khouanjias comme tu le dis avec toute impolitesse,haine et sadisme ne sont ils pas des Tunisiens? Pourquoi avait on alors accepté leur voix pendant les élections de 2019 qui ont déménagé le citoyen de M'nihla au palais de Carthage?
Gisela
Front de salut
a posté le à 09:27
"Front de salut" pour ne pas dire "Front de malheur"! Ils ont voter pour m'nihla, parce qu'il y a un accord entre eux. K. Saied ne toucher a aucun cheveux des dirigents de la secte, pourtant voleurs, menteurs, crapules, assassins etc.. Pourquoi ?
Mohamed Obey
# Dégagez ! Fin de la partie...
a posté le 26-07-2022 à 21:14
Vous avez tout faux! Une mise à jour s'impose: le chef de la station a annoncé le départ du train déjà... Vous ne pouvez plus le rattraper... -Conseil: allez terminer votre retraite sur une île paisible à moins que vous ne vouliez chercher des tracas!
Ils veulent créer
un gouvernement parallèle....
a posté le 26-07-2022 à 21:06
Ces 2 vieillards aigris et affaiblis veulent créer un nouveau gouvernement parallèle à celui déjà existant. Quels culots! C'est le rêve de ghannouchi et de sa marionnette A. N. Chebbi. Dans l'histoire politique, on a beaucoup parlé du gouvernement de Vichy en France des années 40! En Tunisie, on parlera probablement bientôt de ghannouchi et de Chebbi et de leur gouvernement d'El Mornaguia...!!!! D'avance, bon séjour et bonne fin de carrière...!!!!
KEF
LES CAM'?L'?ONS
a posté le 26-07-2022 à 21:06
Cette photo me fait penser aux caméléons qu'on voit accrochés à des cannes le long de l'autoroute.
Ces gnous pensent toujours que le pays sans eux c'est le déluge.
Ces ratés de la terre le mieux pour eux qu'ils nous oubli à jamais afin d'avoir la paix.
Ils s'accrochent comme des sangsues, des sales bêtes.....
Borgi
Remarque
a posté le 26-07-2022 à 20:57
C'est pas mieux d'aller prendre quelques jours de vacances vu ton âge
takilas
Ils sont assis sous la clôture de Sidi Merez qui attendent la délivrance ou la gloire ou lincarceration
a posté le 26-07-2022 à 20:56
Des retraités qui moisissent.
Trois noyés qui ne peuvent même pas appeler SOS
tellement ils sont démoralisés de n'être pas parvenu à leurs fins malveillantes. Il doivent savoir que ce genre archaïque est dépassé et que ces méthodes d'arnaques sont révolues et ne marchent plus comme avant avec les "les âmes dites croyantes" lorsque les anciens ne savaient pas qu'il y a des arnaqueurs et des mafieux parmi eux.
Citoyen de Tunisie
De quel salut !!
a posté le 26-07-2022 à 20:40
Le salut des reniés !!
Le salut des débiles !!
Messieurs du front du salut, ne fallait-il pas voter "NON" pour contrer la constitution 2022 ?
Le salut des débilités, échec et mat dirait le maitre des échecs qu'est le destin.
N'est-il pas le fruit de la démocratie que deux millions et demi disent "OUI" à la constitution 2022 pour éradiquer la constitution 2014.
La pauvreté des ex-partis au pouvoir n'ont pu distribuer du pognon pour leurs nombreux fans qui roulent aux billets bancaires.
Le front du salut, vous dites, le salut de qui ! De ceux qui sont revenus de l'exil pour appauvrir le pauvre peuple crédule qui avait cru que l'accès à l'éden dépendait d'ennahdha qui s'est avéré "nakba".
Venons-en au fameux Ahmed Nejib Chebbi, qui espère toujours loger à Carthage, combien de votes vous ont rapporté des chiffres dignes d'un politicien digne. Ha Ha Ha.
Circulez, y a rien à voir.
Hermès
Créér un gouvernement !?
a posté le 26-07-2022 à 20:38
Mais, où sera son siège !
NA
R
a posté le à 21:59
Mornaguia
Nam
Baroud de déshonneur
a posté le 26-07-2022 à 20:08
Ce front de salauds n'a plus de raison d'être ils ont tout tenté pour provoquer une guerre civile afin d'empêcher la tenu du référendum mais ils ont échoué et le référendum a bien eu lieu !
Sandra
Aucune dignité
a posté le 26-07-2022 à 20:06
Ils poussent vers la guerre civile ces gens. C'est vraiment leur but.
Une honte
CHOKRI
Indécence
a posté le 26-07-2022 à 19:48
Leur incompétence, leur fourberie, leur prévarication ont créé le monstre Kaïs Saïd, et sans vergogne, aujourd'hui ils se présentent pour nous sauver de leur créature. Quelle indécence; les millions de Tunisiens qui ne sont pas allés voter les haïssent.
Zapata
Pyjamas et bonnets de nuit aux vieilles fripouilles
a posté le 26-07-2022 à 19:32
Allez les vieillards ! Une camomille et au lit ! Punaise ! Ils ne vont pas nous faire croire qu'ils aiment trop la Tunisie ces vieux requins aux fausses dents acérées !!! Dégagez le plancher ! Les Tunisiens ne veulent plus voir vos tronches de morts-vivants, elles nous foutent le cafard !!
eshmoun
si senor !
a posté le à 09:20
y viva Zapata
ntc
au bagne...
a posté le 26-07-2022 à 18:19
Si Mr N. Chebbi veut terminer le restant de sa vie en prison, en compagnie de son acolyte R.G. qui sera tot ou tard à la prison.... , il n'a qu'a faire ce coup de folie et il verra la suite..
BOUSS KHOUK
cette déclaration
a posté le 26-07-2022 à 18:18
va vous causer des cauchemars ! des visites et contre visites entre BOUCHOUCHA , L'AOUINA ET LE CHATEAU D' EL GORJANI .
Mounir
Trahison
a posté le 26-07-2022 à 18:14
Ne pas les traduire en justice pour appel atla rébellion et intelligence avec l'étranger serait du laxisme dangereux.
Les vieillards
se mordent la queue..
a posté le 26-07-2022 à 18:12
Kais Saied et sa nouvelle constitution viennent d'être plébiscités hier, haut la main et avec 2,5 millions de votants. Cette victoire historique déplaît aux vieillards du siècle dernier comme le gourou Ghannouchi et sa marionnette Ahmed néjib Chebbi. Deux cancres déchus et humiliés par le peuple tunisien à plusieurs reprises. Aujourd'hui, Ahmed néjib Chebbi et Ghannouchi se mordent la queue et se partagent la défaite cuisante de leur "Front des Salauds" qui s'attendait à un échec du référendum..!!! Vive la Tunisie, vive Kais Saied et vive la 3 ème République.
eshmoun
comme le merlan frit "en colère" de la Kemia ?
a posté le à 12:04
Allons allons un peu de respect pour ces croulants perclus qui n'ont même plus la souplesse nécessaire pour adopter la position signalée étant eux même à la "queue Leu leu.".....l'un au centre de l'image comme une évidence ,et qui nous la joue serein et "dents. blanche "haleine? seuls ses deux équipiers ,le serrant de prés comme pour un maillot jaune pourraient nous renseigner , l'un impavide comme absent et l'autre sourire crispé l'air de se demander ce qu'il est venu foutre dans "cette galère" et à quelle étape il sera rattrapé par la "voiture -balai" de ce Tour de cons.
BOUSS KHOUK
BIEN SUR !
a posté le 26-07-2022 à 18:10
on va même vous commander des nouvelles voitures roulant au TBIN !!! *** , continuez de la sorte et tous fi BAROUITA et chez LES TATA = MORNAGUIA et MANOUBA =
Tounsi
L'appel à l'insurrection est punissable de la peine de 5
a posté le 26-07-2022 à 17:27
Il s'agit là d'un appel à l'insurrection et à la guerre civile condamnable de la peine de mort.
Cette bande de loser pense récupérer le pouvoir et revenir à la constitution de 2014 (dictée par l'americano-sioniste NOHA FELDMAN à Ghanouchi dans le but de bloquer le pays et l'entraîner dans l'anarchie totale) avec uniquement 7% des votants.
ATT
Et que dit la loi dans le cas du Putsch de KS?
a posté le à 17:59
La peine de mort ou quoi ?
Mansour Lahyani
On dit "de salut public" !
a posté le 26-07-2022 à 17:02
Encore faut-il savoir parler correctement ! Le sauvetage, c'est pour les bouées...
Abel Chater
Hier j'ai regardé à la TV «Al-Raï el-horr» de Londres, avec le merveilleux journaliste tunisien Salah Lazrag, où il a invité le membre du bureau exécutif du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Abderraouf Bali.
a posté le 26-07-2022 à 16:56
Je fus bouche bée autour de la logique de cet Abderraouf Bali. J'ai dû me mesurer ma tension artérielle par moi-même, tellement mon visage et ma tête commencèrent à suer. Un journaliste membre du bureau exécutif du SNJT, qui raconte un non-sens de criminels sans foi ni loi, ni honnêteté, ni logique, ni lucidité, ni même la moindre expérience avec les élections truquées des dictateurs.
L'homme rend les partis politiques et l'ensemble de ceux qui ont boycotté ce référendum illégal et inconstitutionnel, responsables pour ne pas avoir collaboré dans cette mascarade de référendum illégalement unilatéral. Il prétend que s'il y avait dans les bureaux de votes de ce référendum, des observateurs de ces partis d'opposition, l'Isie-25 de Farouk Bouassker, n'aurait pas pu falsifier les chiffres des votes.
On voit bien que ce Monsieur n'a jamais assisté à des élections sous Ben Ali. Tout était dans les normes, avec des observateurs étrangers et avec les observateurs du parti d'Ahmed-Néjib Chebbi à l'appui. Des repas de Tunis-Air de l'époque. A la délégation et au gouvernorat, plein de sandwichs au poulet, des yaourts, des bananes, des pommes, des boissons gazeuses et même quelques verres d'eau de vie, pour les plus intentionnés. Une fois les faux chiffres truqués annoncés par les bureaux de comptages, comme c'est fait hier avec l'escroquerie de l'Isie-25 de Bouassker, tout le théâtre de légalité, de comptage bien visible dans la meilleure des transparences requises auxquels nous avons assistés, ne valent plus un seul sou troué.
Qu'est-ce que les observateurs dont nous parle ce génie Abderraouf Bali, pourraient-ils faire après avoir donné de la légitimité aux dictateurs, lorsque Farouk Bouassker s'assoit les pieds croisés, pour annoncer ses chiffres truqués de (99,9%), bien détaillés sur son écran?
Tu protestes, ils te virent vers leur bureau de réclamations, qui te fera apprendre ce que c'est le sourire moqueur et la perte du temps sans la moindre issue légale ni illégale.
Au lieu de louer et de louanger cette fameuse réussite du boycott d'hier, qui a obligé Farouk Bouassker et son Isie-25, à plafonner leurs chiffres truqués d'une heure à l'autre, n'ayant pu gonfler leurs vrais pourcentages de présences, qui tournent autour de seulement deux pourcent (2%), qu'à 27%, bien sûr avec 99,9% de «Oui», Monsieur Abderraouf Bali, s'attriste parce que les partis politiques et la société civile de la Tunisie, ont fait échouer la légalité de ce référendum inconstitutionnel.
Les putschistes ont dû reconnaître leur défaite pour avoir perdu au moins et toujours suivant leurs tricheries, tous les trois-quarts ¾ de la population tunisienne. S'ils ont un seul iota d'honnêteté, ils ne parleront jamais plus au nom du peuple tunisien. Un peuple qui les a répudiés à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie.
Allah yostir Tounes.
Un lecteur
Non et Non
a posté le 26-07-2022 à 16:35
Pas de retour de ces traîtres et de ces sales destructeurs menés par la secte de Satan qui ont ruinés le pays depuis 11 ans !
BORHAN
POUR LE R'?TABLISSEMENT DE LA MONARCHIE...!
a posté le 26-07-2022 à 16:26
Le rétablissement de la monarchie beylicale est la seule et unique voie qui peut permettre au peuple tunisien de vivre en démocratie.
Celà, suppose évidemment l'élaboration d'une nouvelle constitution où le poste de président disparaît définitivement et consacre l'installation d'un gouvernement dirigé par un chef.
Ce dernier est choisi par le parti ou la coalition qui se classe première aux termes d'élections législatives.
La séparation des pouvoirs est quasi-assuree.
Ainsi la gestion des affaires du pays est du ressort intrinsèque des représentants du peuple.
La responsabilité du gouvernement est contrôlée par une chambre unique, l'assemblée du peuple.
Quant au roi, le Bey en l'occurrence, n'a qu'un statut honorifique.
Ce système de gouvernance a fait ses preuves notamment en Espagne, en Angleterre, dans les pays scandinaves,...
Personnellement, je crois dur comme fer que ce régime politique ets le seul apte à s'imposer pour que le peuple tunisien se libère enfin d'un destin chaotique depuis que Bourguiba nous a pris en otage par sa notion du culte de la personnalité et son système d'apartheid qui ont ruiné le pays.
Saied n'est qu'un acteur erroné, un accident, une erreur de casting de notre processus historique et sa durée de vie à la tête du pays n'est qu'une question de quelques mois.
La société tunisienne dans son ensemble n'est pas adaptée à être dirigée ni par un dictateur ni par un système biciphal avec deux têtes.
L'acteur central de la réussite demeure le peuple et rien que le peuple.
Son arme fatale est l'urne.
Malheureusement, contrairement aux sociétés occidentales, le peuple tunisien n'arrive pas à maîtriser son destin, certes pour des raisons historiques, mais surtout son manque de maturité politique.
Les générations passent (et s'évaporent en rendant notamment service à l'occident) mais la Tunisie avance à reculons et n'arrive pas à décoller pour rejoindre le concert des nations démocratiques et développées.
Il y'a forcément quelque chose qui cloche, les amis !!!!
Nous sommes à une heure de l'Europe mais nous sommes loin à des siècles de lumières.
Personnellement, j'aurais aimé être un " MODESTE CITOYEN JAPONAIS OU CHINOIS ".
Mao disait, dans son petit rouge,:
" Ne me donner pas un poisson, apprenez moi à pêcher ".
Celà dit, les tunisiens auront-ils ce sursaut de courage et d'orgueil pour vivre enfin libre et digne.
C'est ce que je crois.
URMAX
... gouvernement ... de sauvetage ?!?
a posté le 26-07-2022 à 16:18
Avec cette "facciata", ils esperent conquérir le peuple ?
Mahsoub ... comme si celui-ci ne les connaissait pas assez ...
...
Les malheureux ... ils veulent faire "hara-kiri" ?
Je pensais révolu, le temps des kamikazes ...
The Mirror
Tunisiens, voici vos trois présidents
a posté le 26-07-2022 à 15:54
Chers Compatriotes, vous avez voté OUI pour la nouvelle Constitution.
Eh bien non, vous serez déçus car le trio Ghannouchi, Chebbi et Bouajila (sur la photo) n'est pas d'accord.

Le trio a décrété ce qui suit:

- annuler les résultats de vote du référendum,
- former un nouveau gouvernement, qui sera validé par le Parlement dissous.

Par conséquent, il faut revenir à la situation du 24 juillet 2021. voici donc vos trois présidents Chers Compatriotes:

- Président de la République, Nejib Chebbi

- président du Parlement, Rached Ghannouchi,

- président du gouvernement, Habib Bouajila.

Le Président Kais Said (élu avec 73% des voix) doit par conséquent quitter les lieux, pour que le trio puisse accomplir son travail.

Question au trio : VOUS VIVEZ SUR QUELLE PLANETE?


Mardouss
Moins que misérables !
a posté le 26-07-2022 à 15:34
Ces gens là n'ont toujours pas compris que les tunisiens ne veulent plus d'eux !..A présent, il faut le leur faire comprendre en les déculottant et en leur donnant une fessée avec une chlèka en nylon .
TABARKA
UN VENT D ESPOIR SE LEVERA AVEC ABIR MOUSSI LE 17/12/22
a posté le 26-07-2022 à 15:14
Le front du salut brode là où il n'y a rien à tisser. Kais SAIED a des beaux jours devant lui tant que ces vieux clous gardent la recette des éternels battus. En dehors de Mme ABIR MOUSSI qui pose les vrais questions et qui propose les vrais réponses le salut de la Tunisie est loin d'être trouvé. Saied est dans une idéologie politique comparable à la troïka, MOUSSI a une vision différente de la politique le parler vrai, la réale politique exige la loyauté dans la parole qu'elle incarne, le pragmatisme dans le raisonnement et le rationalisme politique. Cette nouvelle constitution serait celle de la discorde et la division d'un peuple déja éprouvé par l'érosion de cette vielle garde, comment peut on admettre une constitution où le président peut nommé le chef du gouvernement et les ministres et peut les révoqué à sa guise sans se référer à un contre parti. Comment peut on admettre deux assemblées dans un petit pays comme la Tunisie, l'une régionale et l'autre nationale. Le 17/12/22 sera le jour de vérité pour la démocratie.
Abel Chater
Le président Kaïs Saïed a perdu les 3/4 du peuple tunisien. La Tunisie a maintenant besoin du retour à la légalité et à la légitimité autour de la Constitution de 2014.
a posté le 26-07-2022 à 14:56
Maintenant que le président Kaïs Saïed a perdu les ¾ réels du peuple tunisien, il ne pourra plus gouverner avec le quart ¼ irréel de la population tunisienne, dont le nombre est gonflé par les tricheries de l'Isie-25. La Tunisie a maintenant expressément besoin du retour à la légalité et à la légitimité, autour de la Constitution de 2014, qui fût adoptée le 26 janvier 2014 par l'Assemblée constituante avec 200 voix pour, sur 216. Douze contre et quatre abstentions. Non pas comme la constitution de l'Ayatollah d'hier, refusée et boycottée par plus des 3/4 du peuple tunisien.
Normalement, les Forces armées de la Tunisie devront maintenant se soumettre aux ordres de la légalité du parlement et des Institutions légales de la deuxième République. Que le parlement ARP se mette en contact avec les états-majors de notre armée nationale et qu'il leur explique le côté constitutionnel, de tout ce qui se déroule d'illégalité autour de la présidence de la république tunisienne.
Allah yostir Tounes.
URMAX
... eh non, mon pauvre ...
a posté le à 16:24
... Le Président n'a - justement -, rien perdu.
Pour "perdre", il aurait fallu que ces 73/100 votent " non".
Or, l'abstention n'est nullement considérée comme étant un refus.
...
... pas tres malin, pour un immigré en allemagne ...
Un virage a 180 ° s'impose alors.
El Cordobès
Rêveries du Chater solitaire !
a posté le à 16:04
Tu prends tes désirs pour des réalités !? La Constitution de 2014 ? Rêve bébé Teuton dodu
rêve ! Plus jamais cette Constitution de malfrats faite sur mesure pour assurer le règne sans partage de tes frangins de la secte des pillards assassins ! Non mais t'es sérieux ? Najibullah à Carthage, Boujalgha au parlement, Bouchléka aux Affaires étrangères et Chater ambassadeur en Germanie !?
eshmoun
excellent
a posté le à 10:28
même si tu risques de faire surgir j.j. de sa tombe ! ne serait-ce que pour cette simple allusion à ce brave philosophe- promeneur solitaire à propos d' un frustré-branleur solitaire(pardon pour le pléonasme)...c'est plus de la "rêverie" c'est....je ne trouve pas les mots qui conviennent ..d'autant que je ne peux que saluer le sens du titre .
TRE
@Chater vous avez raison, mais..
a posté le à 15:50
C´est bien la Junte militaire qui tire les ficelles derrière le fameux Kaiis Saied. Ce KS est une marionnette des Saheliens RCDistes et ce qu´il fait c´est un simple mauvais jeu de théatre pour la galerie!
Jilani
Continue à rêver
a posté le à 15:31
Le retour est pour bientôt avec tes idoles ghannouchi Chebbi mbarek dilou mekki ....
Soussi
L envie
a posté le 26-07-2022 à 14:49
Votre Club a ete rejete Mais on veut savoir que voulez vous exactement?
Vous avez eu 10 annees pour nous donner le paradis mais ce qu on recu de vous c est l enfer
Qui va vous croire vous avez mis le pays a genoux
Et vous voulez encore le pouvoir Bande de politiciens vendeurs du vent
Allah yahdikoum
Jaguar
C est terminé
a posté le 26-07-2022 à 14:48
C est des paroles en l air
Quant au président de la république le peuple lui a confié tout le pouvoir ,il devrait agir vite pour redresser la barre
Bribèche
La momie sans vergogne
a posté le 26-07-2022 à 14:46
Yè Najibullah ! Je te mets au défi de former un gouvernement de félons ! Ose le faire rigolo ! Deux vieillards cacochymes (la momie + boujalgha = 170 ans) veulent parler au nom de la jeunesse tunisienne et décider de son destin ! Monsieur 0,0001 % veut former un gouvernement et remplacer un président élu à 73 % ! "Un con ça ose tout et c'est à ça qu'on le reconnaît !!!"
Ancien '?lu de la république française
La guerre civile n'est pas exclue à cause des islamistes et des traîtres
a posté le 26-07-2022 à 14:38
depuis longtemps souvenez-vous je disais la guerre civile n'est pas exclue, les opposants veulent un gouvernement de sauvetage soi-disant, mais enfin de compte ils veulent déclencher cette guerre civile pour aider les américains à réaliser leurs rêves pour le pétrole le gaz Algérien et libyen, ils nous parlent de démocratie mais enfin de compte ils sont des vrais dictateurs, avant de critiquer les autres, ils faut être exemplaire soi-même, BOURGUIBA Rahimahou ALLAH avait raison quand il a dis la destruction de la république Tunisienne, elle viendra de ses propres enfants
retraité
vraiment c'est un putchiste
a posté le 26-07-2022 à 14:25
il est allé trop loin tellement cet enragé de reprendre le pouvoir il se permet avec ses acolytes de destituer un président de la république élu et déclarer un coup d'état et la formation d'un gouvernement fantoche pour sis disant il y a 73 % des électeurs inscrits n'ont pas participé au référendum je lui rappelle que le président Chirac lors d'un référendum appelé par lui le non est majoritaire il n'a pas démissionné et l'opposition n'a pas réclamé sa démission une autre fois il a dissous l'assemblée nationale l'opposition socialiste est devenue majoritaire il n'a pas démissionné ou la nouvelle majorité n'a pas réclamé sa démission il a continué à exercer son mandat avec un premier ministre socialiste idem pour le président MItterand
OK
Tant qu'ils restent impunis et en liberté les islamistes freres musulmans d'Ennahdha et alliés
a posté le 26-07-2022 à 14:16
s'expriment par les menaces, les incendies et le sabotage sous couvert d'un discourt politique peu respectueux de la volonté et du choix du peuple pour imposer par la violence le pouvoir islamiste destructeur et corrompu des islamistes freres musulmans
Abdo
sans commantaire
a posté le 26-07-2022 à 14:11
Bonjour la Libye .
Soutien: Qatar et la Turquie.
veritas
Ni front des criminels islamistes Ni Saied
a posté le 26-07-2022 à 14:06
Les criminels islamistes ont détruit le pays et les tunisiens'?'Saied n'a rien pu faire pour redresser la barre il a échouer '?'il faut que l'armée prenne le pouvoir pour une durée de 3 ans a fin d'instaurer la discipline et l'ordre et remettre le pays sur les rails en '?gypte par exemple c'est l'armée qui a sauver le pays des griffes des criminels islamistes et de leur sponsors .
Houcine
Putschistes.
a posté le 26-07-2022 à 13:59
Clairement, d'abord, ce groupe, cet aréopage, est un assemblage de factieux.
Ce sont les mêmes qui ne cessent, avec la complicité de leurs relais nombreux et divers, de parler de démocratie.
Il convient de les incriminer devant un tribunal pour felonie.
pifpaf
Comment leurs faire comprendre
a posté le 26-07-2022 à 13:54
qu'ils ne sont que des nuisibles , comment faire comprendre à ces vermines que pour les Tunisiens ils n'existent plus, que cette racaille immonde est pire qu'un nuage de criquets dans un champ de blé, faut-il prendre les armes contre ces chiens pour que la peur avec laquelle ils aiment tant jouer se retourne contre eux et en finir une bonne fois pour toutes ....
AMMAR BEZZOUIR
Sahha Ennoum, fie9ou Chwaya !
a posté le 26-07-2022 à 13:36
Le plus tôt sera le mieux !
La destitution de Kaiis Saied après une réunion urgente en ligne des députés de l'ARP est inéluctable !

Une déclaration écrite avec copie sur Facebook pour chaque député doit également suffire !
A written declaration with a copy on Facebook for each deputy must also suffice!
Tintin
Le pauvre!
a posté le 26-07-2022 à 13:35
" Il a estimé que ces chiffres ne correspondaient pas au constat établi par les électeurs au sein des centres de vote" il divague, depuis quand les électeurs peuvent établir un constat au sein des centres de vote et donner le nombre de votants? Ma parole quand on est sénile on se la ferme et on se fait soigner. Sa seule obsession depuis Bourguiba c'est dormir dans le lit de ce dernier au palais de Carthage. Ceci ne vous rappelle pas quelqu'un qui a vécu uniquement pour ce moment ? Ce dernier a vu son rêve se réaliser pour une brève période mais ANC ne verra jamais son rêve se réaliser il faut le lui faire comprendre une bonne fois pour toute.
Chanchan
Un gouvernement de chiche biche ou de kharbgua
a posté le 26-07-2022 à 13:32
Des médiocres et des vides qui espèrent duper les gens pour s'enrichir en devenant les traitresdes colonisateurs qui n'ont pas perdu espoir de conquérir le pétrole libyen en plaçant la secte des traîtres au pouvoir et en leur offrant la gouvernance en parallèle.
La Tunisie toujours le point de mire des détracteurs et des colonisateurs, et en plusieurs moments de son histoire.
Et les milices utilisées sont toujours choisis parmi les plus indignes, affamés et antinationalistes.
Inoubliables troïka qui a massacré la Tunisie en venant par intrusion de Londres au cours du mois de janvier 2011.
Et qui ne veut plus lâcher jusqu'à maintenant en provoquant des délits et des crimes dont les incendies provoqués partout,
Ils ont d'ailleurs menacé de mettre à feu, comme ils ont auparavant menacé d'assassiner.