alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 17:15
Dernières news
Le footballeur Nizar Issaoui s’immole par le feu à cause du prix des bananes
10/04/2023 | 18:51
1 min
Le footballeur Nizar Issaoui s’immole par le feu à cause du prix des bananes

 

Le footballeur, Nizar Issaoui, s’est immolé par le feu, ce lundi 10 avril 2023.

Nizar Issaoui a été accusé d’un crime terroriste, alors qu’il s’est rendu au poste de police de Haffouz, dans le gouvernorat de Kairouan, pour porter plainte contre un vendeur avec qui il a eu un différend à cause du prix de vente du kilo de bananes proposé à dix dinars.

 

Nizar Issaoui est un footballeur de 35 ans qui a porté notamment les maillots de l’US Monastir et de Grombalia Sports. Il a publié un post sur les réseaux sociaux, juste avant de passer à l’acte. Il avait son portable à la main et faisait un live au moment où il s’est immolé. Business News a chosi de ne pas diffuser la vidéo.

 

M.B.Z

10/04/2023 | 18:51
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Naim
Des bananes ou la mort ...
a posté le 12-04-2023 à 20:29
Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir manger des bananes ? A croire que c'est une question de vie ou de mort.
Mo
Le stagiaire de BN frappe de nouveau !
a posté le 11-04-2023 à 18:44
Visiblement'?' Le stagiaire de BN a encore frappé !
La photo publiée avec l'article n'est pas celle du malheureux joueur Issam Aissaoui qui s'est immolé mais plutôt celle de l'ex international Tunisien Ahmed Akaichi !
Le changement de la photo s'impose et s'il le faut des excuses officielles pour le joueur concerné pour cette bourde !
Oscar
Basta le délire.
a posté le 11-04-2023 à 11:53
Certains font adosser à la police les faits d'un malade en manque de bananes.
Flore
Feu
a posté le à 12:52
ENDOSSER
Oscar
A Flore
a posté le à 14:30
Merci.
AMMAR BEZZOUIR
Triste..
a posté le 11-04-2023 à 10:48
Est-ce que notre émir Rathia Allahou 3anhou va aussi rendre visite à la victime dans son lit d'hôpital, comme l'a fait le dictateur Ben Ali pour Bouazizi ?
TRE
Le Communisme est de retour!
a posté le 11-04-2023 à 10:37
Naturellement!
Plafonds de prix de l'Etat !
C'est la solution.....
.... pour réduire encore l'offre.
Fonctionne toujours.
VIO
Subvention uniquement pour les nécessiteux !
a posté le à 11:08
A Cuba, de tels prix fixes pour les denrées alimentaires sont une réalité depuis 60 ans. Les conséquences : Depuis trois générations, des cartes d'alimentation (Libreta) Au Venezuela, même chose. Le Chili a également connu une crise alimentaire sous Allende pour les mêmes raisons, jusqu'à ce que les communistes y soient stoppés par l'armée - avec des conséquences très fâcheuses. Nous n'avons peut-être pas besoin d'aller aussi loin - en RDA, il y avait du pain subventionné que l'on pouvait ensuite donner aux cochons, qui pouvaient ensuite être vendus à l'organisation commerciale nationale à des prix subventionnés vers le haut ...
Les conséquences : La ruine.
MH
L'injustice, y- at-il pire ?
a posté le 11-04-2023 à 08:55
L'?tat policier est de retour. Les opposants sont jetés en prison ou poussés à l'exil, la population est maltraitée. Merde alors quand nous n'apprenons rien de l'histoire ! Les islamistes ne nous ont pas fait ça. Ils étaient des voleurs, des profiteurs, des incompétents, des incultes, tout ce que vous voulez. Mais pas des despotes, ni des injustes. Le pouvoir actuel n'en sortira pas indemne et le pire est à venir.
Gisela
Prix des bananes
a posté le à 17:03
à MH
vous cette rigolos! A cause des 10 ans d'islamisme, voleurs, profiteurs, incompétents, incultes comme vous dite, le pays est dans la merde.
Comment l'actuel gouvernement peut sortir de la en si peut de temps?
Forza
Bonjour MH
a posté le à 12:06
Le problème existait depuis toujours et sous les gouvernements avec participation d'Ennahdha aussi, on se rappelle le jeune Omar du club africain qu'ils ont tué par noyade our l'autre jeune de Sidi Hssine qu'ils ont dénudé et torturé.
Le MI en Tunisie est conçu comme un organe de répression et ceci depuis l'indépendance. Déjà pendant le recrutement, ils préfèrent choisir des candidats bruts, sans empathie pour faire le job et après ils ne leur donnent aucune formation comment d'escalader les situations de conflit.
La troïka et Ennahda en particulier on échoue complètement sur ce dossier car au lieu de confronter les structures du ministère et reformer, ils ont choisi l'apaisement, pire ils ont maximisé les privilèges pour les policiers et les membres de la garde nationale (augmentation astronomique de salaires, de primes, hôpitaux dédiés à eux etc.).
Le comportement de la troïka en 2012 me rappelle la politique d'apaisement de la Grande-Bretagne vis-à-vis de l'Allemagne nazie en 1938, apaisement (ou dans notre language jayin milouta) au lieu de confrontation. Pourquoi je critique la troïka plus que les autres gouvernements ? car elle avait le support de tout le peuple en 2011 pour faire le cleanup.
Le problème des MI existe même dans les pays démocratiques car l'uniforme tel un aimant attire les caractères les plus mauvais d'une société mais le problème chez nous c'est le manque d'organes de contrôle. Saied est aussi trs dependant d'eux après son putsch, il ne peut leur dire aucun mot de critique.
W
Empathie
a posté le 11-04-2023 à 07:13
J'hallucine en lisant les commentaires... Aucune empathie, des commentaires sur le fruit en question, critique sur le foot sans aucun rapport... C'est affligeant, le manque de recul et de bienseance est terrible. Pas etonnant que le pays soit dans cette situation au vu de ces "commentateurs", que de violence, de manque de comprehension de l'autre... En bref, l'apanage d'un pays sous developpe a tous les niveaux, y compris intellectuellement et emotionellement
Citoyenne
Voici venus la "Nouvelle Tunisie" et le "nouveau peuple"
a posté le 11-04-2023 à 06:06

Rien n'est plus éloquent que ce geste qui fait écho à celui de Bouazizi lequel geste a sonné glas de Ben Ali. La boucle est bouclée mais avec un petit plus, l' "'Etat policier" est de connivence avec le peuple (devenu) lui-même policier, et justicier. Il n'y a qu'a voir les commentaires, on regarde du côté de  bananes dont le vorace immolé a contesté prix et on ferme les yeux sur le vrai motif : l'injustice, l'abus de pouvoir. Quand on subit  une injustice on est dejà mort, à soi et au monde. L'immolation est un accomplissement et un moment de vérité pour les dirigeants actuels. Mais, ce ressenti, cette "karama" malmenée, le "nouveau" peuple, policier et matérialiste, ne peut pas les comprendre. Il lui faut du palpable, des bananes, des pommes, des têtes de citoyens à dévorer
GZ
Précision
a posté le 11-04-2023 à 05:29
J'apprends, avec satisfaction sur un autre site, que la victime n'est pas décédée comme j'ai cru comprendre, mais qu'elle est hospitalisée aux grands brûlés. J'en suis fort aise et lui souhaite un prompt rétablissement.
Khelifa
Tout le monde est responsable
a posté le 11-04-2023 à 03:14
Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent plus pour que ça ne se vende pas » Coluche.
Sadok
Ils ne comprennent rien décidément !
a posté le 11-04-2023 à 01:02
Aux commentateurs de ce post une question : Vous n'avez retenu que l'histoire des bananes ?
Nizar Aissaoui que dieu lui pardonne, de part sa dernière publication, paraissait dans un état de détresse psychologique profonde qui lui rendait la vie impossible.
Business News bien évidemment me rappelle les titres de Assarih vers la fin des années 90.
Ridicule !
Morjane
Un problème avec le titre
a posté le 10-04-2023 à 22:56
Accusé d'" un crime terroriste " il se serait immolé à cause des ...prix des bananes. Donc son " suicide " serait plus lié à l'accusation que les prix d' un fruit
On ne s'immole pas pour les prix d'un fruit non indispensable...
Le fouineur
DU D'?LIRE...!
a posté le 10-04-2023 à 22:01
Voilà un spécimen de consommateur obtus qui ne pense qu'à son ventre.
En dépit, de son âge, ce consommateur n'a pas atteint un minimum de culture en matière de lutte contre l'inflation et la hausse des prix....LA SP'?CULATION !!!
Au lieu de boycotter et refuser d'acheter il choisit la voie du conflit.
En dirait que sa vie voire sa survie dépendent d'avaler une banane pourrie.
Ce fait divers nous démontre ho combien le consommateur tunisien nécessite une certaine éducation civique et morale pour accéder à un niveau d'intelligence et une maîtrise de soi.
Savoir consommer est un indicateur et un indice qui déterminent le degré d'une société mâture.
Celà n'est pas encore le cas de la société tunisienne toujours à la recherche de ses repères pour affronter et maîtriser les aléas d'un monde en perpétuel mutation.
C'est pitoyable...!
Et heureusement qu'il n'ait pas eu mort d'homme.
takilas
Aucune assistance par les "responsables " de son équipe d'abord et de sa localité comme tant d'autres lieux
a posté le 10-04-2023 à 21:31
Il faut faut d'abord mentioner que le milieu du football est très infecte en Tunisie ; soyons réalistes.
Il ne s'agit pas de réhabiliter tel ou tel secteur ou domaine, mais de tout revoir et ce de l'agriculture jusqu'à l'industrie et le portation entre autres, et puis que l'on finisse avec cette mascarade de fonction publique qui devient seule source de soit-disant travail en Tunisie.
Le restructuration de l'enseignement sera de bonne augure !!!
Mimi
@carthage
a posté le 10-04-2023 à 20:16
Personne ne s'est immolé quand Ben Ali allah yarhmou était au pouvoir.Aujourd'hui,ces imbéciles qui sont descendus dans la rue un 14 Janvier le regrettent et tous reconnaissent ce qui se passe dans le pays actuellement (crise sociale,économique,diplomatique,politique)n'a jamais eu lieu au temps de Zine.
Triste pour ce monsieur qui est passé à l'acte par désespoir et injustice.Mon dieu ce pays est méconnaissable.
tounsi
si beaucoup d'injustice a l'ère de ben ali
a posté le à 23:24
"Personne ne s'est immolé quand Ben Ali était au pouvoir" bah si mohamed bouazizi et tant d'autres, tu dois être né en 2010 pour être aussi inculte, ceux qui sont descendus un 14 janvier resteront dans l'histoire pas toi...
Naim
Un choix pathétique.
a posté le 10-04-2023 à 20:02
Pourrons nous pas se passer de banane et les laisser pourrir sur l'étal de ce marchand ?
GZ
Il faudrait se passer de vivre
a posté le à 22:38
Avez-vous lu l'article ?
Il y est dit que la victime s'est rendue au poste de police dans l'intention de porter plainte. Elle en ressort accusée de terrorisme. En certains pays, la police des polices serait chargée d'une enquête pour clarifier ce point et déterminer les responsabilités. Il y a violences et pressions psychologiques. Il y a eu mort d'un père de famille poussé à bout.
Le prix des bananes n'est que la goutte qui fait déborder le vase.
A ce propos, dans la chaîne de grande distribution la plus importante de France, les six doigts bio sont à moins de deux Euros. Le kilo des non bio est encore moins cher. Sur le marché auprès des chaînes discount, ces fruits sont moins chers encore. La même remarque est valable pour les poires à 15 Dinars en Tunisie et à peine 3 Euros à Carrefour en France et toujours moins chères ailleurs.
Le tout dans un pays où le SMIC avoisine les 1300'?'.
A combien est le SMIC
tunisien ?
Cherchez l'erreur.
La vie devient tout bonnement impossible dans ce pays.
C'est ce que dit la victime dans son ultime message.
Ajoutez à cela les exactions, injustices et forfaitaires d'un
"Etat policier". C'est la victime qui parle.
Et tout cela ne serait qu'une mise en bouche.
"Quid après l'Aïd ?", @1/3i, quand les fonds du pays seront définitivement asséchés.

Relisez.

Mes sincères condoléances à la famille du défunt.
Forza
inchallah belotf
a posté le 10-04-2023 à 19:58
.
carthage
je le jure c pire que sous ben ali
a posté le 10-04-2023 à 19:15
une honte ce qui se passe en tunisie