alexametrics
mercredi 23 juin 2021
Heure de Tunis : 03:07
Dernières news
Le droit de manifester, au cœur de la rencontre entre Hichem Mechichi et Clément Nyaletsossi Voule
10/06/2021 | 21:46
2 min
Le droit de manifester, au cœur de la rencontre entre Hichem Mechichi et Clément Nyaletsossi Voule

 

Le chef du gouvernement Hichem Mechichi a reçu, ce jeudi 10 juin 2021, Clément Nyaletsossi Voule, rapporteur spécial sur les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d'association.

 

La rencontre a porté sur les plus importantes conclusions de la réunion qui avait eu lieu avec le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), récemment à Genève, à propos du droit aux vaccins et les possibilités d’en fabriquer localement.

 

De nombreux sujets ont également été étudiés, notamment les moyens d'améliorer le cadre législatif de l’action des associations, d'organiser et d'encadrer des manifestations, d'autant plus que la liberté de rassemblement est un droit fondamental dans les pays démocratiques permettant d’exprimer son opinion. Il a, également été question de parvenir à un équilibre entre la garantie de ce droit tout en assurant la sécurité des participants aux manifestations.

 

A cette occasion, le chef du gouvernement a souligné sa volonté d'améliorer le cadre législatif du travail des associations et les méthodes de leur organisation, et d'associer la société civile à l'élaboration des textes juridiques relatifs au financement des associations.

 

Le chef du gouvernement a salué la proposition du responsable onusien de tenir une conférence internationale en Tunisie sur les droits susmentionnés, soulignant l'engagement du gouvernement à respecter ce qui a été indiqué dans le constitution et les lois connexes relatives aux libertés et aux droits de l'homme.

 

Pour sa part, le rapporteur spécial de l'ONU a estimé que la rencontre avec le chef du gouvernement a été fructueuse, considérant qu’elle a été une occasion pour faire le suivi des recommandations faites par les Nations Unies depuis 2018 à tous les pays à propos des droits et libertés fondamentaux tels que le droit à la liberté de rassemblement pacifique et le droit de créer et de former des associations.

 

S.H

 

10/06/2021 | 21:46
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisien
Mascarade
a posté le 12-06-2021 à 07:27
On perd notre temps avec ce spire.
Il n'a ni compétences, ni personnalité, c'est un opportuniste, une marionnette....bientôt on sera débarrassé de lui et de ses maîtres nahdhaouis
Abir
De quel chef du gouvernement
a posté le 11-06-2021 à 08:34
De quel chef du gouvernement nous parlez vous?! Un e marionnette et peut dit! un dictateur,un inhumain,un vendu aux kwanjias ,un affamé au pouvoir, comment ce premier ministre ce permet de deux ministères alors qu'il est incapable d'en assumer un ! dégage
Houcine
Le grand sachem.
a posté le 11-06-2021 à 00:51
Ce rappel des droits et libertés, parmi lesquels celui de manifester, va en agacer plus d'un.
Notre grand CDG et patron de la police doit l'avoir mauvaise que l'on vienne lui dire qu'il en fait trop. Que sa police est plus proche de la milice dans son emploi que de gardienne de la paix publique et sociale.
Et, voilà que subitement ça s'agite et commandite une enquête sur ce qui est devenue une affaire de Sidi Belhassine.
Et, puis encore une autre sur la mort suspecte, tout d'un coup, d'un jeune du même quartier populaire.
Tout cet empressement et ce regain d'intérêt pour le droit et les libertés arrive comme une apparition, une révélation soudain qu'il se passe de drôles de choses dans ce pays et qu'on cache, surtout quand cela concerne des pauvres.
Pour les férus des quêtes intellectuelles, pour les passionnés des choses de haute volée, et il y en a ici, ils ont à leur disposition une occasion de nous faire profiter de leur science afin que l'on discerne ce qui peut ou non se faire en démocratie. Si la police a, en droit, le pouvoir de tabasser au vu et au su du populo et mettre à nu un jeune homme sans cesser de le piétiner et sans sourciller le conduire dans le fourgon.
La suite laisse toutes hypothèses ouvertes.
Le seul grain de sable dans ce rouage bien huilé vient de cette maudite vidéo qu'un "Facho" ou "Rcdiste" mal intentionné et sans doute aussi, ennemi de la "révolution" a eu l'intuition de s'en faire l'auteur et le courage de la diffuser ou la transmettre.
N'eût été cet homme ou femme avec cette présence d'esprit, nous n'en aurions rien su et le gamin serait resté seul face à la machine....
Beau sujet de délectation pour les manipulateurs du verbe, les sophistes déclarés et les finassiers de l'exégèse.
Mais, les faits sont rebelles.
L'art de persuader longtemps passé de mode et percuté frontalement par l'irruption d'un style et mode d'expression qui se définit plus par la vitesse que par l'attention au contenu, peut trouver en ces circonstances le moyen de renaître par la grâce d'une nouvelle race d'experts en tout, disposés à lui consacrer leur talent.
Nous leur disons notre disposition favorable pour en apprendre et rendons grâce prématurément à leur générosité combien grande de nous faire bénéficier de leurs lumières en cette nouvelle science.
GHANOUDI
Hhhhh
a posté le 10-06-2021 à 22:35
Brabbi choufou tableau mural de droite....
ourwa
@ BN
a posté le 10-06-2021 à 22:32
BN, ça vous ferait mal de préciser exactement et complètement qui est Clément Nyaletsossi Voule ? Vous dites qu'il est " rapporteur spécial sur les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d'association." C'est exact, mais dans quel organisme ? Vous ne le savez pas ? Permettez que je bouche votre " oubli" ; ClémentClément Nyaletsossi Voule, le nouveau rapporteur spécial de l'ONU sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d'association. est le nouveau rapporteur spécial de l'ONU sur les droits à la liberté de réunion pacifique et d'association. Préciser l'autorité de tutelle, l'ONU, de M. C Nyaletsossi Voule, vous chagrine? risque de fâcher votre idole, mechichi ?...