alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 04:21
Dernières news
Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau
25/06/2022 | 16:23
2 min
Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau

 

Trois jours après son arrestation, un comité de défense de l’ancien chef de gouvernement Hamadi Jebali s’est constitué pour dénoncer sa détention qualifiée d’illégale. 

Dans un communiqué publié samedi 25 juin 2022 et partagé sur Facebook par l’avocat Samir Dilou, le comité a accusé le ministère de l’Intérieur d’avoir menti à l’opinion publique au sujet de l’arrestation de Hamadi Jebali, notamment sur sa présumée convocation. 

Il a ajouté qu’associer l’arrestation de Hamadi Jebali à l’annonce de menaces terroristes et de tentatives d’atteinte à la vie du président de la République Kaïs Saïed n’était qu’une manœuvre du ministère de l’Intérieur pour semer la confusion. 

 

L’ancien locataire de la Kasbah a été interpellé, jeudi, au niveau de la délégation de Khezama-Est au rondpoint Bora Bora à Sousse par une brigade sécuritaire. Son téléphone et celui de son épouse ont été saisis. Il a, ensuite, été conduit vers une destination inconnue, comme ce fut le cas pour Noureddine Bhiri, sous prétexte qu’il n’avait pas sa carte d’identité nationale, selon sa page Facebook officielle. Hamadi Jebali est soupçonné de blanchiment d'argent liés à l'association caritative Namaa Tounes, d’après les précisions du ministère de l’Intérieur. 

Le comité de défense de Hamadi Jebali a assuré que celui-ci faisait l’objet de harcèlement depuis plusieurs mois expliquant qu’il avait été dépossédé de ses documents d’identité et de son passeport. 

 

Il a signalé que l’ancien chef de gouvernement n’avait aucun lien avec l’affaire qui implique son gendre actuellement poursuivi en justice. 

Rappelant que Hamadi Jebali a entamé une grève de la faim sauvage en signe de protestation contre son arrestation jugée illégale, le comité de défense a assuré qu’il imputerait aux autorités la responsabilité de tout dommage physique que causerait éventuellement sa grève de la faim. 

 

 

N.J. 

25/06/2022 | 16:23
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Ce n'est pas nouvea ce la date depuis 2011 pour tous les nahdhaouis
a posté le 26-06-2022 à 15:09
Tous les mafieux nahdhaouis se comportent de cette manière, que de projets et commerces ils ont instauré à Paris !
Bhiri en connaît des choses ce mafieux qui croit avoir été épargné, il sera tôt ou tard épinglé ne vous en faites pas.
Chanchan
La secte de nahdha lui a menti
a posté le 26-06-2022 à 15:03
Il lui ont dit qu'ils vont le sauver et qu'il ne risque rien, mais en fin de compte voilà le résultat.
CHB
' Ce n'est pas comme ça qu'on abreuve le chameaux'
a posté le 26-06-2022 à 07:00
Si la responsabilité de H.Jebali dans le blanchiment d'argent est susceptible d'être engagée, il en assumerait les conséquences. Par contre je ne vois pas l'utilité ou même l'efficacité de la méthode avec laquelle il a été interpellé. On aurait pu le soumettre aux interrogatoires et enquêtes nécessaires tout en le gardant en situation de liberté . La situation de blocage actuelle (mutisme et grève de la faim de l'intéressé) avec les éventuels risques pour la santé de H.J. est préjudiciable aussi bien pour celui ci que pour l'enquête elle même. Décidément l'affaire Bhiri n'a rien appris aux responsables du Ministère de l'Intérieur
DIDA
AU DIABLE
a posté le 25-06-2022 à 23:22
Qu'il aille au diable, lui et ses connards de comité de défense de merde.
Qu'ils crêvent tous.
La Tunisie n'a pas besoin de cette crôte qui a appauvri le pays et nous a fait reculer d'un siècle. L'histoire ne leur pardonnera jamais.
Houcine
Contre l'évidence.
a posté le 25-06-2022 à 19:44
Les pratiques mafieuses qui consistent à se défausser dès que l'étau se reserre, est banale chez les délinquants.
Ce serait son gendre qui porterait le chapeau.
Ils ont vraiment le sens de la famille, les islamistes, le courage est leur qualité rare.
C'est pénible de voir, revoir, entendre les mêmes sornettes.
Ayez le courage de faire face une fous dans votre vie, bande de vilains.
Tu as une affaire d'emploi de personnes étrangères exploitées et sans papiers.
Chez les grands démocrates d'occident, on appelle cela des "clandestins".
Et recourir à des personnes fragiles, sans défense est une saleté morale et contraire aux préceptes religieux, mafieux.
Mais, dans la secte, tout est bon du moment que ça rapporte.
Et puis, alléguer de faux à propos des s'?urettes terroristes est encore une de ces fables coutumières de la boutique.
Il faut rapporter les preuves de votre accusation, fripouilles.
Les agents de l'Etat font leur travail, et vous n'êtes pas du tout qualifiés pour inférer de faux.
MFH
H'kayet Ommi Sissi.
a posté le 25-06-2022 à 19:38
A-t- on jamais vu ou entendu parler d'un haut responsable de l'Etat qui, parallèlement à sa fonction principale, s'adonne à des pratiques louches et interdites ? Ces choses ne se passent pas comme nous l'explique cet avocat "boudourou" qui prétend que c'est le gendre qui gère l'affaire et non pas l'auteur de la fameuse expression " le capital est jabêne". Tout le monde sait que ces activités profitent au haut responsable tout en étant gérées par des proches de la famille (amis ou gendres, ou toute autre bonne main). Un avocat qui justifie bêtement les erreurs des victimes est pour moi un piètre avocat.
Naim
Un monde à l'envers.
a posté le 25-06-2022 à 19:05
C'est pour quand la grève de la faim brutale collective ?
BORHAN
LA CHASSE AUX SORCI'?RES...!
a posté le 25-06-2022 à 18:29
Cette pratique est une évidence.
Saied est un président illégitime qui use de pratiques d'un autre temps, celui de la dictature notamment celle pratiquée par Pinochet.
Il s'obstine à intimider, à punir, à emmerder,...pour nous faire croire qu'il est quelqu'un de juste, de sauveur !!!
Le kidnapping est devenu son sport favori, son jeu de chasse ciblé.
Mais à qui le prochain tour !?
Ce monsieur, dépourvu d'expériences politiques, possédant un CV vierge de toutes références de luttes et de militantisme contre les précédentes dictatures, absent tout au long de la révolte BOUAZIZI, a été élu par la populace par défaut et il se croît que le peuple lui a accordé un chèque en blanc pour faire de la casse et réduire le peuple à un vulgaire de troupeau à dresser.
Non, non, ça ne peut plus durer.
Le peuple Tunisien mérite d'être respecté.
Le pays va tout droit au mur et le spectre d'une guerre civile se confirme chaque jour.
Arrêtons le massacre, libérons le peuple et le pays de ses énergumènes qui ne servent que les intérêts de certains régimes arabes qui n'ont jamais accepté que la Tunisie doit libre, digne et démocratique.
La dynamique de bâton et de l'épée n'a pas sa place dans notre pays.
Laissons là à l'?gypte, aux Emirats et à Al saaouds.
Le peuple tunisien n'abdiquera jamais et l'histoire en sera témoin.
Triste de mon pays.
Linoucha
L'agonie en route
a posté le 25-06-2022 à 18:27
Ne vous en faites pas il atteindra le stade de l'agonie comme son prédécesseur Bhiri mais pour bientôt
Un citoyen
Comité de défense des assassins et des terroristes !
a posté le 25-06-2022 à 18:07
La bonne blague !
AVERROES
ET SI SAIED OUVRE LE DOSSIER DU LIBYEN BAGHDADI.
a posté le 25-06-2022 à 17:49
Si ce comité de corrompus montent davantage au créneau il risque la potence politique avec à la clef l'affaire du premier ministre libyen AL BAGHD'?DI où Mrs H. Jebali et Moncef Marzouki sont impliqués directement d'une malversation financière de près de 200.000.000 de dollars.
habib
dommage physique!
a posté le 25-06-2022 à 17:33
Dommage physique dîtes-vous, y a qu'à voir l'estomac de bhiri après sa supposée grève de la faim
Ancien '?lu de la république française
Contrairement à certains commentaires je ne pense pas qu'il sera libéré de suite l'affaire est très très grave
a posté le 25-06-2022 à 17:12
Je ne pense pas qu'il sera libéré , certainement il y aura encore d'autres têtes qui vont tomber, la grève de la faim est devenu une spécialité chez les islamistes, je pense une fois ça va mais plusieurs fois bonjour les dégâts, je pense que les juges Wattanis et wattanias ont compris le fonctionnement des islamistes , des corrompus et des traîtres, mes chers compatriotes les juges ont commis une faute très grave en faisant la grève , ils sont tombés dans leur propre piège, d'après moi il fallait mettre un ruban rouge autour de leur bras gauche où droit et en continuant leur fonction, ils seront gagnant dans l'affaire mais maintenant c'est trop tard la faute est commise de leur part, la majorité du peuple tunisien va se retourner contre les juges non wattanias et Wattanis
Tunisino
Une vraie guerre
a posté le 25-06-2022 à 17:04
Une vraie guerre se déroule entre Saied et Ghannouchi, qui sont miraculeusement des littéraires, incapables de se projeter dans le futur! Les tunisiens ne doivent pas être contents de ce qui se passe, tous les deux sont des aventuriers, tous les deux sont des suicidaires, l'un utilise l'Etat, l'autre utile son réseau. La deuxième république est devenue trop dangereuse pour la Tunisie.
Extra
comme bhiri
a posté le 25-06-2022 à 16:44
Ne vous inquiète pas , il sera libéré comme bhiri .
Jilani
Du travail pour dilou
a posté le 25-06-2022 à 16:34
Il doit être très content de ses amis terroristes qui lui apportent du travail, il est payé par qui ? Ghannouchi ?