alexametrics
Dernières news

Lazhar Akermi : Slim Riahi a conclu un marché avec la famille Caïd Essebsi

Lazhar Akermi : Slim Riahi a conclu un marché avec la famille Caïd Essebsi

 

L’avocat et ancien dirigeant à Nidaa Tounes, Lazhar Akermi a indiqué ce dimanche 14 octobre 2018, lors de son intervention sur les ondes de RadioMed, que Slim Riahi a rejoint Nidaa Tounes après avoir conclu un accord avec la présidence de la République pour l’annulation du gel de ses avoirs.

« Il a avait demandé ça à Youssef Chahed, mais ce n’était pas possible. Le chef du gouvernement ne pouvait intervenir en sa faveur dans cette affaire. Cela dit, un juge au Palais de Carthage lui a promis de régler cette affaire. Slim Riahi pensait avoir la mainmise sur le bloc de la coalition nationale. Tarek Fetiti avait même considéré que l’adhésion de Youssef Chahed serait un plus pour l’UPL », déclare Lazhar Akermi.

 

 

Lazhar Akermi a assuré, par ailleurs, que Béji Caïd est intervenu, en personne, en faveur de son fils pour qu’on lui créé des coordinations à l’intérieur du pays, « La réponse était toujours la même. Désolée Monsieur le président, Hafedh Caïd Essebsi n’a plus aucun crédit », révèle-t-il.

Et d’ajouter : « L’alliance entre Slim Riahi et Hafedh Caïd Essebsi était prévue depuis trois semaines. Mais cette alliance contre-nature ne durera pas longtemps. C’est un marché qu’il a conclu avec la famille Caïd Essebsi, après qu’ils ont réglé son affaire de chèques sans provisions. En tout cas, ce n’est pas aujourd’hui qu’il s’est rendu compte qu’il y a une tentative d’un putsch en douceur ».

 

 S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

Mariem
| 15-10-2018 18:26
Lazhar Akremi est d une famille de militants Fellagas,il a ete eduque et vaicu dans la fidelite a la Patrie...il sait enormement de choses sur le but et la realite de la naissance de NIDAA pour simplement servir la famille Essebsi...marionnettes et grands allies des Emirats arabes unis et de la saoudie .....pour se mettre plein les poches.
Beji Caied Essebsi est un fidele de l axe USA-Saoudie -Israel...plusieurs indices le prouvent...sans aucun doute.

Mannou
| 15-10-2018 16:50
Le Nidaa a déja perdu sa popularité...aujourd'hui la fusion avec Riahi et son troupeau, résultat de calculs restreints, sous les yeux des électeurs tunisiens ne fait qu'accentuer leur mépris envers ce parti.
La carcasse est encore plus vide des sympathisants. Par contre elle devient "pleine" de " idership " - voyous rassemblés sous un même toit. Moi, je dirais tant mieux qu'ils soient ainsi regroupés, ça facilite le choix dans l'opération électorale après .

Soufi
| 15-10-2018 16:34
Ma kana lillahi dama wattasal wa ma kana lighairi allahi inkataa wa infasal. Ceci est valable pour tous. Cette Tunisie est protégée par ses salihins et vous finirez par vous en rendre compte. J'espère qu'il ne sera pas trop tard pour certain.
A bon entendeur salut.

uno
| 15-10-2018 14:42
JE SUIS ENTI'?REMENT D'accord avec vous si lazhar on verra la,suite du feuilleton
A.B.H

Monia
| 15-10-2018 13:29
la décadence à tous les étages, seul leitmotiv : continuer à exister coûte que coûte et ceci vaut pour tous. Comment voulez-vous que les citoyens sincères, honnêtes et travailleurs aient envie d'exercer leurs devoirs civiques?

Mohamed
| 15-10-2018 13:17
Monsieur Lazhar sont objectif c'est devenir ministre au prochain remaniement il fait une campagne

Kameleon78
| 15-10-2018 12:55
Confier Nidaa Tounes à Slim Riahi c est comme confier vos bijoux de famille à un escroc. Le pauvre BCE de plus en plus sénile ne sait plus à quel saint se vouer. Il a peur pour son parti qu'a détruit son fils. Quel destin pour celui qui voulait ressembler à Bourguiba, yé hassra.

Ftiti
| 15-10-2018 12:50
Je n'aimerais pas être à la place de Tarek Ftiti et ses 14 collègues parlementaires un jour il les placent dans un groupe et un autre jour tous comme un troupeau ont été mutés par la simple volonté et intérêt d'1 personne. ça va de soit qu'il y'a eu marché

Krima
| 15-10-2018 12:48
Cette alliance entre un babouin et un ouistiti c'est tout ce que les tunisiens peuvent espérer, pour le moment !

Ameur k
| 15-10-2018 09:24
Merci pour ttes les revelations tranchantes que vous faites de temps a autre
Le peuple a besoin de mettre a nu ttes les combines minables

A lire aussi

L’Utica a rendu public un communiqué, ce mardi 22 octobre 2019, pour condamner fermement la campagne

22/10/2019 23:34
0

Les derniers chiffres communiqués par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat montre une

22/10/2019 22:56
0

une campagne orchestrée menée contre l’UGTT principalement par le mouvement Ennahdha, et la

22/10/2019 22:14
0

Cette démission a été acceptée le 16 octobre 2019 par le président de la République et prendra effet

22/10/2019 20:16
2

Newsletter