alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 12:56
Dernières news
Kaïs Saïed revient à la charge contre la Justice et le CSM
30/12/2021 | 19:25
3 min
Kaïs Saïed revient à la charge contre la Justice et le CSM

Le chef de l’Etat, Kaïs Saïed a présidé ce jeudi 30 décembre 2021, le conseil des ministres consacré au suivi des différents dossiers en rapport avec l’actualité, et plus particulièrement, le dossier du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).


Après avoir présenté ses voeux au peuple tunisien, le président de la République a assuré que certaines personnes profitent de la situation actuelle pour agir dans le noir et l’obscurité. Il a ajouté que leurs plans ne sont plus un secret pour personne.[...] Ils se réunissent pour manigancer et monter les plans pour porter atteinte à l’Etat. L’histoire a permis de révéler les personnes sincères et constantes”.


 

Par ailleurs, il a appelé le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Justice à agir pour résoudre les affaires relatives aux plans d’assassinat dont il avait, lui-même, parlé lors de ses précédents discours.

D’autre part, le président de la République a appelé ceux qui se prétendent “experts” à revoir les théories des philosophes à propos de la séparation des pouvoirs. Dans ce contexte, il a affirmé que le pouvoir revient au peuple et que tout le reste n'est que fonctions au sein de l’Etat, ajoutant qu’aucun pouvoir ne peut prétendre à une indépendance en dehors de cet Etat.

Poursuivant son discours, Kaïs Saïed a abordé la condamnation d’un ancien président [en référence à Moncef Marzouki] assurant qu’il ne lui prête aucune attention et qu’il n’a aucun lien avec son jugement. Il a, aussi, fait allusion à la condamnation de la militante, Bochra Belhaj Hmida pour une affaire ayant traîné en justice pendant dix ans. Dans ce sens, il a estimé qu’il s’agit d’une diversion pour prouver “une prétendue indépendance de la justice”.

L’ancien président Moncef Marzouki, actuellement à l’étranger, a été condamné par contumace à quatre ans de prison après que Kaïs Saïed a appelé la ministre de la Justice à ouvrir une enquête judiciaire à propos des agissements de Moncef Marzouki, les qualifiant d’atteinte à la sûreté nationale.

Me Belhaj Hmida a été jugée dans le cadre d’une plainte déposée contre elle par l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports Tarek Dhiab. L'affaire remonte à 2012. Bochra Belhaj Hmida avait accusé Tarek Dhiab de corruption.

 

Dans un autre volet, le chef de l’Etat a abordé la question du Conseil supérieur de la magistrature pour revenir sur la loi portant création du CSM. Il a rappelé que cette loi avait pris naissance dans la douleur et afin de répondre aux exigences de ceux qui veulent avoir mainmise sur la Justice.
 
 
“Le premier arrêté d’application de ce Conseil restera gravé dans l’Histoire. En effet, il annule toutes les législations”. Le chef de l’Etat a, également, énuméré toutes les primes et les avantages que se sont accordés les membres du CSM, notamment la prime de 2364 DT bruts et les 400 litres de carburant. “J’appelle les magistrats intègres et honnêtes à nous soutenir pour rétablir la justice et l’équité. Nous allons réviser tout le système judiciaire, dans tous ses aspects. Je l’ai dit et je le redis : une justice intègre vaut mille constitutions ! ”.
 
Kaïs Saïed a indiqué, également, que l’organisation administrative des tribunaux doit être révisée, soulignant que les greffiers doivent être sous l’autorité du président du tribunal, citant des exemples de droit comparé. Il a estimé que cette réforme est nécessaire, pour éviter certains dépassements constatés dans les tribunaux.

 S. H

30/12/2021 | 19:25
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Yassine Manai
EXCELLENCE K S , LA TUNISIE VOUS AIME
a posté le 01-01-2022 à 08:53
A l'attention de Monsieur le président K S, bientôt le démarrage d'une Nouvelle Génération de Femmes et Hommes d'Affaires pour vous soutenir. Nous voulons également assurer votre excellence de notre présence assidue à vos cotés dans les lourdes taches que vous assumez et la noble missions dont vous a chargé la Jeunesse Tunisienne.

Yassine Manai
Un lecteur
U ne justice intègre vaut mille constitutions
a posté le 30-12-2021 à 21:32
La dessus il n'a pas du tout tord '?'
DHEJ
Non ROBOCOP...
a posté le 30-12-2021 à 21:28
Réviser le système judiciaire est inapproprié

Réviser l'appareil judiciaire c'est plus correct...


Mais tu n'es pas un Ingénieur Judiciaire

Premier Ingénieur Judiciaire au monde
BOUSS KHOUK
ET ILS FONT QUOI LA DEDANS A PART NOUS PRENDRE POUR DES NAÏFS !!
a posté le 30-12-2021 à 20:28
ils conseillent qui et quoi et pourquoi faire , et est ce que ils ont besoin de 400 litres de carburant pour aller une fois par mois pour conseiller ou déconseiller ,plus la prime +++++

KAISSOUN ! ANAVA INNIBI MOULEK . SRAFNA BARCHA BARCHA.