alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 08:22
Dernières news
Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden et Othman Jerandi
27/02/2022 | 15:45
1 min
Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden et Othman Jerandi

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu ce dimanche 27 février 2022, la cheffe du gouvernement, Najla Bouden et le ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi

 

Lors de cette rencontre, le président de la République a souligné la nécessité de mettre en œuvre toutes les conditions nécessaires aux Tunisiens bloqués en Ukraine ou dans certains pays voisins, afin de venir en aide à ceux qui souhaitent être rapatriés.

 

Le président de la République a également assuré que l'Etat tunisien n'épargnera aucun effort, même s’il s’agit d’un seul Tunisien, pour fournir l’assistance et l’accompagnement partout dans le monde.

 

S.H

27/02/2022 | 15:45
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Kays
Test
a posté le 27-02-2022 à 20:15
Cette situation est un véritable test pour évaluer notre capacité logistique à rapatrier nos compatriotes en de crise grave n'importe où dans le monde.

Par ailleurs l'armée tunisienne, qui n'est pas une armée de projection, doit impérativement se préparer à l'éventualité d'une crise alimentaire sans précédent au cas où les circuits de distribution classiques seraient exsangues.

J'espère que le Président insufflera la qualité essentielle qui manque à notre peuple, celle de la RIGUEUR en toute chose.

La situation est extrêmement périlleuse, même si un cessez le feu vient à être déclaré en Ukraine.
Tant que Poutine sera au pouvoir , l'Occident se tiendra sur le pied de guerre. Il est fort probable que toutes les ogives nucléaire occidentales soient braquées actuellement sur la Russie et ses alliés. La menace nucléaire n'a pas été utilisée explicitement depuis 1962.

Poutine a commis une erreur historique, on peut se demander quels étaient ses objectifs de guerre car il a réussi à provoquer ce qu'il voulait empêcher : l'UE n'a jamais été aussi uni, l'OTAN est ressuscité. On se demande si son système neuronal n'est pas atteint. Il a signé sa fin.

Jamais plus l'Occident ne le lâchera et il est possible que le haut commandement militaire russe se retourne contre lui. Un Président n'est pas Dieu, il n'est pas le Dieu de son Peuple, il n'est qu'un homme...

Un Président doit savoir parler mais surtout il doit savoir se taire quand il faut.


TAHYA TOUNES
Gg
L'exploit de Poutine
a posté le à 21:47
Vous avez raison, en quelques jours Poutine a réussi ce qui était impossible depuis 40 ans!
Il a rassemblé l'Europe, il a obtenu qu'elle parle d'une seule voix, qu'elle décide de grandes choses et les acte en 24h, il a créé une diplomatie européenne et même, incroyable, il a brisé le tabou de l'Europe de la défense!
Même l'Allemagne a viré de 180° sur les choses militaires, en 24h, même pas besoin de palabres pour que des Rafales survolent le ciel de Roumanie et de Pologne 24/24 avec ordre d'engager tout avion russe qui s'y trouverait!
Et tout cela avec la coopération active de la Grande Bretagne et l'assentiment de l'OTAN, ressuscité du même coup et en même temps!
Si dans un mois la moitié de la planète n'est pas vitrifiée, on écrira un nouveau livre d'histoire.
Que Dieu protège l'Ukraine et nous aide tous...
MH
Le retour de l'Allemgane sur la scène mondiale
a posté le à 21:39
Poutine s'est sérieusement trompé dans ses calculs. L'issue de cette guerre, si elle est confirmée, signera définitivement la fin de cette superpuissance. Elle était, il faut le dire, déjà chancelante depuis la fin de l'URSS. La folie de Poutine portera le coup de grâce. Un nouvel ordre mondial émergera avec le retour de l'Allemagne sur le devant de la scène. L'Allemagne sera le fer de lance d'une nouvelle union européenne, non seulement économique, mais désormais militaire.
Gg
Plutôt l'Europe
a posté le à 22:25
Vraisemblablement c'est plus une nouvelle Europe qu'un pays en particulier.
Un point révélateur, la Finlande et la Suède, jusqu'ici farouchement neutres, ont déclaré vouloir rejoindre l'Europe!
MH
Oui, mais c'est l'Allemagne qui tirera l'Europe vers le haut
a posté le à 10:10
Et certainement pas la France. On a tendance à oublier, les deux superpuissances mondiales d'après-guerre que sont les USA et l'URSS sont les vainqueurs de l'Allemagne nazie. On a tendance à oublier que ces deux superpuissances sont devenues maîtresses du monde après s'être partagées les services de chercheurs et ingénieurs allemands, notamment en balistique. Si les Allemands se mettent dans la fabrication d'armes avec la même précision et les mêmes qualités techniques que leur industrie civile (automobiles, aérospatiale, matériel scientifique, pour n'en citer que quelques-uns), alors je vous laisse imaginer l'efficacité de leur armement. Enfin, outre la Finlande et la Suède, la Suisse vient de sortir de sa neutralité. Le bouleversement géopolitique de l'Europe a commencé. Merci Poutine, plus con que lui tu meurs.