alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 14:23
Dernières news
Kaïs Saïed avait-il à faire part de son mécontentement à Donald Blome ?
14/10/2021 | 23:42
2 min
Kaïs Saïed avait-il à faire part de son mécontentement à Donald Blome ?

 

« Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu l’ambassadeur américain, Donald Blome pour lui faire part du mécontentement de la Tunisie de l’audition consacrée par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine à la situation en Tunisie ». Telle fût l’information capitale publiée cet après-midi par la présidence de la République qui poursuit la fuite en avant malgré les tensions palpables dans les relations entre la Tunisie et les Etats unis depuis l’annonce du 25-juillet.

 

Or, le président de la République semble omettre que l’ambassadeur américain et l’administration américaine n’ont aucun lien avec les décisions et le fonctionnement du congrès américain. Le congrès américain est, par définition, chargé d'élaborer, de discuter et de voter les lois. Il exerce également un pouvoir sur le budget fédéral des États-Unis, le commerce et la défense du pays. Il est donc l’organe habilité à octroyer les aides financières, médicales, militaires aux pays tiers et ses décisions doivent être justifiées au contribuable américain.

Ainsi, convoquer l’ambassadeur américain pour lui faire part faire de son mécontentement à cause d'une audition du congrès américain ne peut être considéré que comme étant un faux pas diplomatique, puisqu’elle s’apparente à une forme d’ingérence. Chose que le président tunisien ne cesse de rejeter au nom de la souveraineté.

 

Après le report, le communiqué incendiaire du G7, le camouflet qui s’est traduit par le report du sommet de la Francophonie, voilà que le président de la République envenime davantage les relations avec les Etats unis.

 

Or, faut-il encore rappeler la situation financière inconfortable de la Tunisie qui s’est traduite, pas plus tard que ce soir, par une dégradation de la note de souveraineté de la Tunisie, passant de la note "B3 à perspectives négatives" à "Caa1". Il s’agit d’une note attribuée aux pays appartenant à la catégorie « Risque élevé » dans le non-remboursement de la dette.

 

Aujourd’hui, et depuis dix ans déjà, le volet politique avait pris le dessus sur la scène nationale au détriment de celui socioéconomique. Les résultats ne sont pas à démontrer et un sursaut est vital. Or, dans la situation actuelle, et en l’absence de ressources, il faut se rendre à l’évidence et admettre que la Tunisie ne peut sortir de ce gouffre sans l’aide des pays amis. Et ce n’est pas en déclarant la guerre à ses principaux partenaires qu’elle y parviendra.

 

S.H

14/10/2021 | 23:42
2 min
Suivez-nous
Commentaires
kbwebkb
Un fou ...
a posté le 16-10-2021 à 11:14
Il est pauvre, debile, schizophrene et il a un debit de 40 milliards de dollars de debit ! et au lieu de trouver un terrain d'entente et de faire de la diplomatie economique, il s'attaque à la premiére puissance au monde qui est de plus son principal bailleur (FMI, BM, meme BAD ne sont qu'une vitrine des US)!!!!
Donc, ce sera un nouveau coup d'état ou une issue à l'irakienne, afghane, .... tout ceux qui ont cru pouvoir s'attaquer aux US ( y compris Ben Ali)!!!!!!
Famous Corona
Mise au point !
a posté le 15-10-2021 à 16:36
@ SH, Votre approche est hors-sujet, car l'ambassadeur est le représentant de toutes les institutions de son pays et joue le rôle de coordinateur, le cas échéant ! La man'?uvre de Kaïs Saïed est Tout-à-fait correcte avec éventuellement pour option, de rappeler notre ambassadeur à Washington pour concertation !
mansour
L'Europe de l'Est et l'Afrique est notre avenir
a posté le 15-10-2021 à 15:23
Russie, Chine, Inde, Hongrie, Pologne, Slovénie, Autriche, Algérie, Egypte, Emirats, Arabie Saoudite et refus de la violence du terrorisme politique et économique des puissants USA- l'Union européennes et finance de la mondialisation qui veulent nous imposer comme en 2011 les terroristes islamistes freres musulmans salafistes en Tunisie-Egypte-Syrie-Lybie-Irak-Afghanistan...
En Afrique le pré carré Français et de Occident capitaliste a vécu et prospéré avec les assassinats des leaders Thomas Sankara, Patrice Lumumba et autres, aujourd'hui l'Afrique compte sur ses propres forces et capacités et la Russie, Chine et rarement sur Paris, Washington et Bruxelles
HSE1994
Chavez
a posté le 15-10-2021 à 14:56
KS sur les traces de Chavez
Il finira par conduire la Tunisie au même résultat que le Vénézuela et même pire
Les socios de KS n'auront plus que leurs yeux pour pleurer
takilas
Il garde son humilité et sa magnanimité
a posté le 15-10-2021 à 14:37
Ce qui lui vaut plus de respect par les vis-à-vis et non pas par les incitateurs aux conflits ainsi que les destructeurs et les massacreurs de la Tunisie pendant les dix dernières années, à savoir ceux qui so t devenus des milliardaires au cours de ladite et ce avec l'argent arnaqué au peuple tunisien; et ces escrocs, et incompétents, osent ouvrir leurs sales gueules et démontrer leur haine au peuple tunisien, qu'ils ont outre mesure dépouillé et arnaqué avec ferveur de tout leurs efforts.
C'est des profiteurs ni plus ni moins qui veulent proroger leurs arnaques indéfiniment et poursuivre leurs corruptions utilisées depuis 2011.
sahli
miskina tounes
a posté le 15-10-2021 à 09:37
le fou de carthage à l'action ya wallah ahwal
Gg
Oui!
a posté le 15-10-2021 à 09:20
A mon humble avis de néophyte des choses de la grande politique, oui il le devait.
Mais il devait surtout couper l'herbe sous le pied des lobbies islamistes en décidant de nouvelles élections législatives pour une nouvelle assemblée, dès la semaine qui a suivi le 25 juillet.
Maintenant il est peut être trop tard. Nom de dieu la catastrophe...!
veritas
les mines laissées par les khwanjias'?'
a posté le 15-10-2021 à 07:23
Les khwanjias ont créer une situation minés pour que le pays et les tunisiens soit asphyxiés sur le long terme et que personne ne pourra sauver le pays de la situation du banqueroute provoqué volontairement avec la complicité de certains bailleurs de fond des criminels islamistes.
11 ans de destruction du pays par les criminels islamistes provoqueront inévitablement une main mise de puissance étrangère sur le pays tôt ou tard pour s'accaparer par la suite de toute l'Afrique du Nord à part le pays qui a conclu un pacte de soumission intégrale avec ces colons qui guette la région '?'le pire est encore a venir le cancer islamistes qui a infecté la tunisie est pire que le Covid -19 ,les criminels islamistes doivent être référencés comme un covid-21 .
La majorité des crédits et les dons spoliés depuis 2011 par les criminels islamistes ont été versé comme commission et pot de vain a certains pays étranger pour cautionner leur maintien aux pouvoirs en Tunisie ,la preuve saute aux yeux aujourd'hui à travers les pays qui ont la rage contre la Tunisie depuis l'éviction de leur mercenaires et traîtres les criminels islamistes .
Ali
@Veritas
a posté le à 12:24
Les Tunisiens vous avez perdus de votre pragmatisme.

Accuser les autres pays de submission quand ton pays a survecu grace aux dons de ces pays allies des sionistes, ca me fait rire.

J'espere que les Tunisiens rentreront en Masse chez eux parce que meme la France sioniste en a mare. Allez oust.
veritas
Arrête tes conneries
a posté le à 14:00
Je te ruine puis je te propose de l'aide '?'bravo pour tes conneries .
L'argent reçu aux nom du pays a été confisqué par les criminels islamistes pour s'enrichir et payer leur parrains qui les ont intronisés aux pouvoirs (des pots de vins et des montants faramineuses pour leur lobbyistes) ,les tunisiens n'ont pas vu la couleur des aides ni des dons ,les rapaces islamistes ont tout raflé pour arroser leur maîtres qui les défendent a mort malgré leur bilan désastreux en Tunisie '?'les banques ont prêté de l'argent à la Tunisie par ce qu'ils savent que cette argent va leur revenir très vite en plus de ce qu'ils vont recevoir chaque année autrement dit ils sont remboursés 2 fois '?'les tunisiens trinquent et payent des crédits qu'ils n'ont jamais eu pour améliorer leur situation.
Forza
zid thada zid
a posté le 15-10-2021 à 07:19
elfatih tawra chaabia.
takilas
Et puis qui est responsable de la dette ? N'est-ce pas nahdha ?
a posté le 15-10-2021 à 05:55
Alors quelle peur de le dire ?
Ou bien parce que S. H. a des penchants....
takilas
Il n'y a aucune contrainte de faire part de cette attitude incommode.
a posté le 15-10-2021 à 05:51
Au contraire cela de'ote du respect et de la considération envers cet état souverain.
Donc de dire à ce journaliste "allumeur" et provocateur d'avoir un peu plus d'équité et de sens de responsabilité pour ne pas dire de citoyenneté ;ou bien voulait-il faire plaisir aux arnaqueurs nahdha ?!
Angel
Quand on lit l'article de BN sur la réunion de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine
a posté le 15-10-2021 à 03:16
"il faut se rendre à l'évidence et admettre que la Tunisie ne peut sortir de ce gouffre sans l'aide des pays amis."
Et bien NON la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine prouve que les USA ne sont pas, mais vraiment pas un pays ami!!!
D.b.cooper
JALEL BRICK
a posté le 15-10-2021 à 03:04
JALEL BRICK is the medicine

Hatem
Le fou Carthage
a posté le 15-10-2021 à 02:42
Ne comprendra jamais que l'exécutif américain n'a absolument aucun pouvoir sur le législatif. Zéro.