alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 04:47
Dernières news
Kaïs Saïed appelle à lever les obstacles devant les sociétés communautaires
12/02/2024 | 23:32
2 min
Kaïs Saïed appelle à lever les obstacles devant les sociétés communautaires

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, lundi 12 février 2024, au palais de Carthage, Lotfi Dhiab, ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle et Riadh Chaoued, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle chargé des sociétés communautaires.


Lors de cette réunion, le président de la République a souligné « l'importance de la formation professionnelle, qui a déjà ouvert de larges perspectives pour les demandeurs d'emploi et peut aujourd'hui ouvrir des horizons plus vastes pour réduire le chômage et contribuer à la création de richesse ».

Il a, également, appelé à soutenir les entrepreneurs ayant lancé des sociétés communautaires en les accompagnant dans leurs projets ou dans les projets qu’ils envisagent de lancer.

Dans ce contexte, le président de la République a souligné la nécessité de lever tous les obstacles devant ceux qui ont lancé des sociétés communautaires, précisant que de nombreuses procédures sont devenues un prétexte pour décourager ces projets. Ainsi, il a appelé à permettre à certaines personnes d'exploiter les biens publics de l'État à des prix symboliques, comme cela a été le cas dans les oasis de Jemna et comme c'est le cas aujourd'hui dans de nombreuses régions du pays.


Le président de la République a également abordé « la nécessité d'accélérer la révision du système de « sous-traitance », estimant qu’il s’agit d’une forme d'esclavage déguisé ». Il a également évoqué « les contrats à durée déterminée qui sont renouvelés tous les trois mois en général, empêchant ainsi le travailleur de revendiquer ses droits et l'empêchant de prendre des initiatives car il se retrouve en position d'otage ».

Il a ajouté qu’il incombe à l'État de ne laisser personne priver le travailleur de son droit à un salaire juste et à la stabilité dans sa carrière professionnelle.


S.H

12/02/2024 | 23:32
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous