alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 04:20
Dernières news
Kaïs Saïed : la présidentielle aura lieu à la date fixée !
12/02/2024 | 23:45
2 min
Kaïs Saïed : la présidentielle aura lieu à la date fixée !

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, lundi 12 février 2024, Farouk Bouaskar, président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), qui a présenté au chef de l'État le rapport d'activité de l'instance pour l'année 2022 ainsi que le rapport financier de la même année.

Le président de la République a souligné lors de cette rencontre l'importance d'appliquer les sanctions légales en cas de violation de la loi, que ce soit lors de la période de dépôt des candidatures, pendant la campagne électorale ou le jour du scrutin.

Cette réunion a également permis d’aborder la nécessité d'une collaboration entre toutes les parties concernées au sein de l'État, dans la mesure où il n'est pas acceptable qu'un candidat aux élections soit condamné par contumace pour son appartenance à une organisation terroriste, et que cette condamnation ne soit pas mentionnée dans son casier judiciaire.

 

La question du financement des campagnes douteuses a également été discutée lors de cette rencontre. « L'argent corrompu et ceux qui le possèdent cherchent à s'infiltrer dans les bureaux de vote. Les élections ne peuvent être honnêtes qu'en luttant contre les corrompus qui pensent toujours pouvoir influencer les électeurs par tous les moyens, notamment, à travers la manipulation des esprits et la propagation des rumeurs et des mensonges par le biais de médias corrompus et payés pour influencer l'opinion publique. Car plus dangereux que la falsification des résultats est la falsification des esprits », lit-on dans le communiqué des services de la présidence de la République.

 

À cette occasion, le président de la République a rappelé que toutes les échéances ont été respectées, depuis le référendum jusqu'aux élections des membres de l'Assemblée des représentants du peuple et les récentes élections locales, qui constituent la première étape de la mise en place du Conseil national des régions et des districts.

Le président de la République a également affirmé que toutes les élections à venir se dérouleront à temps, y compris l'élection présidentielle. Il a souligné que ceux qui ont appelé à boycotter les élections précédentes se préparent pour le prochain rendez-vous électoral, car ils ne se soucient que de la présidence de la République, omettant leur passé que le peuple n'a pas oublié.

« Ils persistent dans leurs rêves éveillés et poursuivent les réunions annoncées et secrètes, oubliant que la responsabilité est un fardeau lourd, et non un trône ou un prestige illusoire comme ils le pensent », toujours selon le même communiqué.


S.H

12/02/2024 | 23:45
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Abir
Montre nous l'exemple
a posté le 13-02-2024 à 10:59
Ne pas utiliser la justice contre ses opposants-tes et surtout qui manifeste sa participation à la présidentielle comme le cas de la patriote ABIR MOUSSI, ça aussi s'appelle une honnêteté ! Donner l'ordre à bou3asker de ne pas utiliser la justice pour se venger des candidats ou auttres à la présidentielle qui dénoncent les magouilles de l'isie ! Voilà comment être honnête !
Jean Neymar
Hayè c'est bien...
a posté le 13-02-2024 à 09:15
Hayè c'est bien,je n'en attendais pas moins de la part du Président de la République en exercice....
Seulement voilà,mis à part les documents nécessaires usuels qui doivent être présentés et comme l'a dit lui-même dans une précédente intervention KS:"Mè nich mostèêd mouch nkhalihè li ghair watany",il faudrait présenter pour être CANDIDAT un certificat dûment signé par KS, "CERTIFICAT DE PATRIOTISME"....
Jean Neymar
Selon le communiqué...
a posté le à 09:56
« Ils persistent dans leurs rêves éveillés et poursuivent les réunions annoncées et secrètes, oubliant que la responsabilité est un FARDEAU LOURD, et non un trône ou un prestige illusoire comme ils le pensent », toujours selon le même communiqué;
KS reprend ici la même sémantique que celle (nos aînés l'ont vécu) adoptée par Bourguiba dans ses discours,que de fois a-t-on vu celui qui se nomma en 1974 Président à Vie,se plaindre dans ses discours de la difficulté de la charge qu'il assume,pointant du doigt ceux qui pensent que cela était une sinécure...
Et Vogue la Galère!