alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 19:49
Dernières news
Kaïs Saïed : j'ai entamé le dialogue national
06/04/2022 | 11:08
1 min
Kaïs Saïed : j'ai entamé le dialogue national


Le président de la République, kaïs Saïed, a affirmé que les résultats de la consultation nationale serviront de points de départ à la révision de la Constitution. « Pourquoi avons-nous organisé la consultation ? Afin d’identifier les éléments sur lesquels portera le débat », a-t-il ajouté.

Dans une déclaration accordée le 6 avril 2022 à radio Monastir, Kaïs Saïed a expliqué que les résultats de la consultation serviront, également, à l’élaboration des propositions faisant l’objet d’un référendum.

Le chef de l’État a révélé qu’il avait entamé le dialogue national avec les organisations nationales. Il a réaffirmé que les voleurs et ceux qui ont essayé de mener un coup d’Etat n'en feront pas partie. Il a expliqué qu’il comptait purifier l’Etat.

« Je tiens à informer le monde entier que l’Instance supérieure indépendante pour les élections supervisera le référendum et les élections législatives anticipées, mais pas selon sa composition actuelle », a-t-il ajouté.

 

 

Pour rappel, le président de la République s'était rendu à Monastir afin de commémorer le 22ème anniversaire du décès du premier président de la République et leader du mouvement nationaliste tunisien, Habib Bourguiba.


S.G

06/04/2022 | 11:08
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Virtuel
Voila
a posté le 06-04-2022 à 17:46
Votre avis me suffit. J en ferai ce qui m arrange. La sortie est par la. Merci
Mansour Lahyani
Ah ça, il l'a bien entamé !
a posté le 06-04-2022 à 15:34
A peine annoncé, de ce "dialogue national", il n'en reste déjà plus rien ! On dirait l'huile végétale : on vous l'annonce.. mais inutile de courir chez l'épicier, il n'en reste plus une goutte...
Abir
Un président triste
a posté le 06-04-2022 à 14:49
Et qui a rendu la Tunisie triste ! Débarrasse' des Kwanjias , il les a remplacé pour le pire ! Ya7asra 3la Bourguiba, même en se souciant de la vie quotidien de son peuple, il le dit avec des sourires et de l'humour! Bourguiba allah yarhmou qui occupait les l'esprits et les c'?urs d'Elwatanyne Elachraf
Fares
Miroir mon beau miroir
a posté le 06-04-2022 à 13:13
Oui il a entamé le dialogue hier soir devant un miroir. Ridicule.
observator
Omar Ibn Elkhatab
a posté le 06-04-2022 à 12:42
n'avait jamais fêté l'anniversaire de la mort du prophète saws (décédé le 02 juin 632).
Le président de République n'avait il pas critiqué ceux qui utilisaient les morts pour se faire un strapontin en politique ?
C'est vrai c'était avant 2019.
Bourguiba a bâti un '?tat régionaliste corrompu.
Petit à petit et pour garder sa chaise, il a éliminé tous les patriotes et s'est entouré de médiocres corrompus essentiellement originaires de sa région qui ont pillé et massacré ce pays et nos régions.
Bourguiba n'avait aucune vision moderne pour le pays. La seule vision qu'il avait c'était de garder coûte que coûte son pouvoir.
L'on se rappelle, en 87, les conditions dans lesquelles, il a été déposé comme un mal propre par ses partisans et mis dans le frigo. Tous les "Bourguibistes " ont applaudi Ben Ali devenu, d'un coup, l'artisan du changement, ( par rapport à Bourguiba).
Aujourdhui si le pays est dans cet état de faillite c'est essentiellement à cause du système bâti par Bourguiba.
Le socialisme de Ben Salah a détruit l'agriculture et a poussé à l'exode des dizaines de milliers de paysans. Hedi Nouira à bâti l'économie de la rente de la misère de la corruption et du trafic.
Ils n'ont jamais fait les bons choix stratégiques en développant la création l'innovation et le travail bien fait chez le tunisien.
Ils ont développé le régionalisme la mahsoubia le non respect des règles et les magouilles.
Surtout Bourguiba c'est le symbole de la mendicité. Il faut revoir les images de sa rencontre avec Reagan président des USA en 1985 ou 86 devant la Maison blanche lors de la conférencede presse pour s'en convaincre.
Si Bourguiba aimait réellement les tunisiens et ce pays, il aurait fait les bons choix.
Il aurait dû s'entourer de gens compétents et propres et aurait fait les bons choix à log terme pour le pays. Il aurait fait de la tunisie une Singapour ou une Corée du Sud.

Aujourd'hui nous payons cash sa politique et le pays est au bord du goufre. Parce que Bourguiba était plus préoccupé par sa chaise que de bâtir un pays prospère pour les tunisiens.
Le paradoxe, aujourd'hui, est que Mr Saied est arrivé au pouvoir non pas grâce aux voix des Bourguibistes mais il ne cesse de fêter l'anniversaire: de la mort de leur "chef".
Pourquoi ?
MH
Bonjour l'Observateur
a posté le à 15:18
Il n'y a pas de réponse plus simple à votre question. Il le fait pour le pouvoir et rien que le pouvoir. Toutes ces conneries sur la consultation, le référendum et la chasse aux corrompus et aux voleurs ne sont que de la poudre aux yeux pour tromper ces naïfs qui croient aux illusions de cet homme qui s'avère être un grand manipulateur, un grand charlatan. KS n'est pas différent de Bourguiba ou de Ben Ali.
L'astronaute
Plaisantin
a posté le 06-04-2022 à 11:49
Parler de monologue national eût été plus juste.
Mansour Lahyani
Hubris : sérieusement, est-ce que ça vous rappelle quelqu'un ?
a posté le 06-04-2022 à 11:46
Quel est le sens du mot hubris ?

Le mot hubris désigne la conduite d'une personne qui agit avec démesure, avec intempérance. Par orgueil, par confiance excessive en soi ou grisée par le pouvoir, une personne faisant preuve d'hubris finit par perdre le fil et risque de prendre de mauvaises décisions qui pourraient être fatales. Le narcissisme et l'égocentrisme sont aussi parfois associés à l'hubris.

On appelle syndrome d'hubris l'ensemble des effets négatifs qui peuvent affecter une personne jouissant d'un grand pouvoir. La personne concernée ressent une forme de toute-puissance, d'invulnérabilité, elle exerce son pouvoir avec agressivité, recherchant les conflits, se croyant au-dessus des règles du fait de sa position dominante.

D'où vient ce mot ? Et est-ce qu'il vous rappelle quelqu'un ?

Dans le sens moderne qu'on vient de décrire, et qui s'est répandu en français dans le dernier tiers du XXe siècle, le mot hubris semble emprunté à l'anglais, qui le tient lui-même du grec.
Pour les Grecs, l'hubris est le comportement outrancier d'un humain, d'un mortel, qui va éventuellement jusqu'à commettre des crimes. Dans la mythologie grecque, un tel comportement est durement puni par les dieux.

Hubris provient du mot grec hybris, qui signifie « arrogance, orgueil, excès ».

Tout est donc dit : on connaît donc le symptôme. « IL» est donc bien atteint d'hubris'?' Est-ce grave ? Et peut-on en guérir ? Je veux dire, en guérir avant qu'il ne soit trop tard, pour lui'?' et surtout pour nous ?

Lotfi Tirellil
J'aurais plutôt dit : est-ce qu'il ne vous rappelle pas quelqu'un !
a posté le à 15:29
Votre post est clair et définitif ! Mais j'aurais posé autrement la question, tant il est évident qu'IL rappelle bien quelqu'un, qui n'est pas n'importe qui !!