alexametrics
dimanche 27 novembre 2022
Heure de Tunis : 21:02
A la Une
Jumia entre publicités mensongères, insécurité et travail dissimulé
11/11/2022 | 14:37
7 min
Jumia entre publicités mensongères, insécurité et travail dissimulé

 

On la présente comme l’Amazon de l’Afrique et c’est probablement vrai au vu des centaines de milliers de produits vendus sur sa plateforme. Le géant de la vente en ligne Jumia use cependant de plusieurs stratagèmes, pas toujours respectueux de la loi. Business News a mené son enquête.

 

C’est le Black Friday, les soldes à l’américaine. Le concept est né aux États-Unis aux années 1930 après la grande dépression. L’objectif étant de redynamiser l’économie en proposant des soldes monstres au lendemain de la fête du Thanksgiving et avant Noël. Ainsi, à chaque mois de novembre, les magasins affichent les panneaux du Black Friday avec des soldes fortement alléchants. Pourquoi Black ? Pour signifier que les rues sont noires de monde. Importé en Europe après plusieurs décennies, le Black Friday a fait son entrée en Tunisie, il y a quelques années à peine, grâce à la plateforme de vente en ligne Jumia, qui serait la première du pays en termes de chiffre d’affaires et de volume. S’agit-il de vrais soldes comme on en voit ailleurs ?

Très connue en Tunisie, notamment chez les adeptes des réseaux sociaux et des férus de l’e-commerce, Jumia a été créée par le français quadragénaire Jérémy Hodara en 2012 et est présente dans onze pays africains, au Portugal, en Chine et aux Émirats Arabes Unis. Juridiquement, c’est une entreprise française dont les principaux actionnaires sont notamment Orange, Axa, Goldman Sachs…

Son slogan, c’est 100% Africa, 100% Internet. D’après ses chiffres officiels, elle disposerait de plus de cinquante millions de produits sur sa plateforme qui aurait reçu 1,1 milliard de visites en 2021. Elle est parfois appelée l’Amazon de l’Afrique ou Ali Baba de l’Afrique et ce en raison de l’absence totale de ces géants internationaux de la vente en ligne sur le continent noir.

Jumia présente ses propres produits, mais sert également de « market place », c’est-à-dire de vitrine pour d’autres entreprises de commerce en ligne. Comme sur Amazon ou sur Ali Baba, on trouve de tout, allant des meubles à l’électroménager en passant par les vêtements, les articles de maison, la quincaillerie, la parapharmacie ou la droguerie.  Il y a tellement de tout que certains l’assimilent à Sidi Boumendil, célèbre rue tunisoise où l’on propose divers produits bas de gamme. Ce n’est pas très vrai, car il existe également sur Jumia des produits de haute qualité à des prix défiant toute concurrence.

 

Théoriquement, le Black Friday chez Jumia est l’occasion propice pour obtenir les meilleurs prix des produits proposés. C’est ce que nous avons tenté de vérifier, sachant que la période de ce type de soldes est propice pour s’adonner à des pratiques trompeuses, parfois même frauduleuses.

Si certaines promotions sont réellement alléchantes, d’autres s’avèrent factices. Certains commerçants profitent, en effet, du Black Friday pour augmenter leurs prix tout en affichant des « remises exceptionnelles » pour des produits dont le prix final est supérieur à celui proposé avant les soldes.

En consultant le site de Jumia, nous nous sommes rendus compte que certains vendeurs ont manipulé les prix des articles qu’ils proposent à la vente sur cette plateforme. Les offres fantaisistes correspondent, d’ailleurs, à la vraie valeur de la marchandise, si ce n’est plus, et n’ont ainsi rien à voir avec les offres avantageuses que vantent les vendeurs.

Interrogé par Business News à ce sujet, le directeur général de Jumia, Kaïs Sanchou nous a expliqué que la plateforme avait mis en place un algorithme spécial pour la période du Black Friday. Cet algorithme intelligent est supposé détecter ce genre de pratiques trompeuses, mais, visiblement, certains revendeurs arrivent à passer entre les mailles du filet.

Expliquant que seuls certains produits portent le tag Black Friday et sont, ainsi, réellement vendus à rabais, le directeur général de Jumia Tunisie a affirmé que la plateforme comptait, également, sur le feedback de ses utilisateurs pour signaler ces cas et ainsi procéder aux démarches nécessaires vis-à-vis des commerçants. Interrogé sur la procédure et les sanctions, Kaïs Sanchou a souligné que la plateforme peut aller jusqu’à bannir un commerçant en cas de délit avéré. Nous noterons que la plateforme dispose d’une rubrique à travers laquelle les acheteurs peuvent signaler des informations incorrectes sur un produit ou des produits en infraction.

 

Outre les offres factices sur le site, nous avons aussi pris connaissance d’une autre tromperie sur Jumia en cette période de Black Friday. Ainsi, et depuis le 4 novembre, une banque de la place a envoyé des SMS à ses clients leur expliquant qu’ils peuvent bénéficier de 15% de remise sur leurs achats par carte bancaire sur Jumia. Chose que nous avons testée nous-mêmes pour constater que nous n’avons eu droit qu’à quinze dinars de remise sur le produit acheté et non 15%.

 

 

 

En contactant la banque en question, on nous a fait comprendre qu’il s’agit de remises qui peuvent aller jusqu’à 15% niant toute responsabilité sur cette offre. Cette réponse donnée par l'agent est, elle-même, erronée. En réalité, et comme indiqué sur la page Facebook, les remises sont plafonnées à quinze dinars et à concurrence de quatre achats seulement. En clair, le SMS de la banque est trompeur, puisqu'il ne parle pas de plafonnement et incite seulement la clientèle de la banque à aller acheter sur Jumia pour profiter d'une remise de 15%.

 

 

 

Plusieurs clients de la banque ont d’ailleurs mal réagi au SMS reçu et ont publié des messages sur Facebook appelant à la préservation de leurs données personnelles. "La banque n'a pas à donner mon numéro à Jumia à des fins publicitaires", ont signifié ces clients de la banque.

Autre incongruité lors de l’achat en ligne en utilisant la carte de paiement de la banque en question, Jumia vous oblige à passer par son autre plateforme Jumia Pay et non par celle de Monétique Tunisie, comme c’est le cas dans les autres sites de vente en ligne ou encore les sites publics, comme la Steg, la Sonede…

On nous explique que Jumia Pay utilise la plateforme de la Poste, mais ceci n’est indiqué nulle part sur le site. Résultat, certains clients méfiants refusent d’insérer leur numéro de carte et le code CVV, faute de confiance en cette plateforme inconnue dans le paysage monétique tunisien.

 

Autre test effectué cette semaine chez Jumia, à l’occasion de notre enquête, celui des courses chez une grande surface. La plateforme Jumia Food promet de livrer les courses en 25 - 35 minutes. Business News a testé le service et, manque de pot, le délai n'est pas respecté, comme l'indiquent les captures d'écran prises cette semaine.  Nous avons passé la commande à 19h03 heures pour être livrés vers 21h18, sachant que la commande a été annulée à plusieurs reprises par l'enseigne, pour des raisons inconnues. Il a fallu contacter le service client (par chatbot) qui a pris en charge notre réclamation.

 

 

On notera que le service clients de Jumia s’est distingué par sa grande courtoisie, son professionnalisme et son efficacité immédiate. 

On ne peut pas dire de même des livreurs. Si certains affichent un sérieux respectable, d’autres dérogent à plusieurs règles, notamment la sécurité.

Plusieurs livreurs à moto, reconnaissables avec leur sac Jumia Food, sont un véritable danger sur la route. Sans casque de protection, ils se permettent de griller les feux rouges, de rouler à contre-sens et à grande vitesse mettant ainsi en péril leurs vies et celles des usagers de la route.

Généralement, comme nous l’explique l’un d’eux, ils sont « indépendants » et payés à la course (quatre dinars). Plus ils en font, plus ils gagnent d’argent. Le véhicule dont ils disposent est le leur et n’appartient pas à Jumia.

En clair, les livreurs de Jumia ne sont pas des salariés de Jumia, ne bénéficient pas de couverture sociale et font profiter la société de leur propre véhicule. Il s’agit là clairement d’un travail dissimulé si l’on suit à la lettre le code du travail tunisien. Où est l’inspection du travail, où est la CNSS ?

Jumia n’est pas la seule à pratiquer ce manège dans le monde du commerce en ligne. La plateforme américaine Uber (qui a également Uber Eat, similaire à Jumia Food) a été récemment sanctionnée en Europe pour cette pratique. La justice a considéré qu’il s’agit de travail dissimulé et a ordonné à Uber de recruter ses livreurs et ses chauffeurs.

 

Jumia a bien démocratisé le commerce en ligne en Tunisie, ceci est indéniable. En l’absence d’Amazon (qui a aussi ses casseroles), elle profite d’un terrain quasiment vierge où les plateformes similaires se comptent sur les doigts de la main (on peut citer Tdiscount ou Aswek).

Sauf que Jumia a beau rendre service aux Tunisiens férus du commerce en ligne et à bas prix, ceci n’est pas une excuse pour les arnaquer avec des remises mensongères et des offres trompeuses. Elle n’a pas également à violer le code du travail tunisien avec le travail dissimulé de ses livreurs, considérés comme des collaborateurs externes. Non seulement, elle porte préjudice à ces travailleurs, souvent précaires, mais elle pratique une concurrence déloyale vis-à-vis des autres commerçants du marché qui, eux, préfèrent respecter la loi à la lettre.

 

Raouf Ben Hédi - Nadya Jennene 

11/11/2022 | 14:37
7 min
Suivez-nous
Commentaires
rym
JUMIA IS THE BEST
a posté le 14-11-2022 à 13:46
Honnêtement je ne vois pas de raison pour tant d'acharnement sur JUMIA où le service après vente reste de loin le meilleur! en lisant l'article j'ai eu l'impression qu'on parle d'un pays où tout est conforme, tout est beau et d'un coup JUMIA en fait l'exception.. vous m'étonnez avec ce genre d'attaque, mais de toute façon , moi personnellement cet article ne fait que me fidéliser encore plus à Jumia!
à bon entendeur..
BEN
TALEB
a posté le à 19:19
Le genre de commentaires émanant du personnel de jumia :)
Ridha
Jamais d'achat en ligne
a posté le 13-11-2022 à 18:24
Il ne faut jamais acheter en ligne en Tunisie, ils sont des menteurs. Le produit ne sera jamais garanti'?'. Attention vous êtes en Tunisie , ici c'est pas Amazon.
Sami BEN YOUSSEF
Une entreprise allemande parait-il au debut de la campagne marketing en Tunisie
a posté le 13-11-2022 à 15:22
Au début de la campagne publicitaire, ils ont propager une information que c'était une entreprise allemande! Mais bon, une entreprise francaise, en plus nous sommes famille militaire tunisiens et allemands, prioritaires! Il faut savoir quoi importer selon l'histoire de la Tunisie!
Salah saad
Batteries
a posté le 13-11-2022 à 08:01
Une société d'arnaque !
J'ai acheté des produits sans avoir le droit de réclamation !
J'ai envoyé des mails et j'ai même telefoné mais sans resultats.
Jumia en Tunisie
********
Absolument
a posté le à 19:12
Les produits vraiment très bas de gammes, de très mauvaise qualité.
Livraison sans problème
qu attends on d un promoteur juif
juif juif hodara
a posté le 12-11-2022 à 21:45
remplissez les poches d un juif. quoi parfois si on fait attention on peut faire des bonnes affaires moi je me suis fait avoir pour un pc utilisée meme pas 1 mois
Ziadi
G3arr partt
a posté le 12-11-2022 à 12:13
La définition d un go3er c est celui qui achète sans savoir la valeur ni la qualité du produit juste pr suivre les autre pr qu il soit respectée d après lui c est eux a l origine de tte inflation dans tt les domaine c est a cause d eux ceux qui on vendu leur vache et qui viennent suivre le rythme de la vie citadine el jabri jabri pr jumia j ai une seul question comment une entité pareille qui remue ciel et terre pr ne pas avoir de concurrents en Tunisie et pr avoir elle seul le monopole des site marchand pourtant la majorité des produit sont de la contre bande moi je dit que ce pays de jboura et d'ériger par des g3arr
Ramzi
Super !
a posté le 12-11-2022 à 12:11
Comprenez-vous le concept d'Amazon (marketplace) pour pouvoir faire une enquête sur Jumia (aussi une marketplace).
Matraquage clair des innovations vu l'absence de sujets politiques.
Dridi
Reponse
a posté le 12-11-2022 à 09:23
Désolée j achete chez jumia depuis des années et aucun problème pas plus avec les livreurs tout est parfait ne pas faire une généralité d un cas par ci par là
takilas
@ Dridi .?
a posté le à 10:33
En fait il s'agirait d'un échange que seuls les livreurs se melent et cecsanscaucun suivi de la part de l'administration. Allah ghaleb un ane à mordu une citrouille.
De croire sur parole, sans accuser gratuitement.
Dridi
Réponse
a posté le 12-11-2022 à 09:18
Désolée mais j achete chez jumia et je suis satisfaite et aucun problème avec les livraisons, ne pas faire une réalité de problèmes qui existent peut-être comme partout
Daoudaou
Après réclamation le produit a été prélevé par une dame motorisée.
a posté le 12-11-2022 à 04:50
Mais à ce jour, depuis plusieurs mois, il n'a jamais été remplacé ni obtenu un avoir en conséquence.
Donc une absence de crédibilité manifeste et aucun suivi plausible. Un manque de professionnalisme évident.
Jmd
Travail dissimulé
a posté le 11-11-2022 à 23:47
Hahaha travail dissimulé 60% des travailleurs tunisiens ne sont pas déclaré et ça a l'air de vous étonner . Pauvre Tunisie
Un Tunisien.
..........
a posté le 11-11-2022 à 23:03
On en redemande des articles comme celui-ci !!!!

EXCELLENT !!!

J'ai reçu plus d'un message de cette banque ET C'EST L'UNE DES PLUS GRANDES si ce n'est la PLUS GRANDE !!!!
Zolo
Retour au bercail
a posté le 11-11-2022 à 21:04
Super article, nous retrouvons BN d'antan
Foutez nous la paix avec la politique, y a plus rien à raconter
takilas
@ Zolo. dont ils sont en parti pris avec nahdha
a posté le à 04:57
Un journal qui se respecte doit être neutre et non pas propagandiste avec de tierces personnes surtout quand il s'agit d'arnaqueurs.
Donc et bien évidemment on comprend qu'il y a du louche, quoiqu'en Tunisie tout est permis depuis 2011.
"L'argent, l'argent tout s'achète tout se vend".
1/3i
@bec bec
a posté le 11-11-2022 à 20:08
Mentalité tunisienne basique..

Je m'en fous des autres, exploitez, écrasez, massacrez. .
Du moment que cela ne trouble pas ma petite personne, min petit confort...
Bravo, vous confortez ce qu'on peut penser...
bec bec
C qui le ON ?
a posté le à 09:30
Un commentaire à la con arrive à détourner votre intérêt. Un petit test qui veut dire beaucoup de choses. Au fait c'est qui jumia
Adnen
Top
a posté le 11-11-2022 à 17:34
Bravo , super article !
souilem
où est-il le contrôle ?
a posté le 11-11-2022 à 16:19
Il est urgent que le ministère chargé du secteur applique le contrôle sur la vente des produits e voir si ces produits respectent bien la règlementation en vigueur en matière de qualité, de prix et surtout des publicités bidons et le mensonge. Ceci est valable à tout commerce traditionnelle ou électronique. Il faut dire que le contrôle d'une façon générale des produits vendus dans les supermarchés ou dans le commerce de proximité n'existe pas : des produits périmés, des produits agricoles couverts par les insecticides, des produits ayant des prix exagérés sont étalés et vendus. Tout cela explique la médiocrité du gouvernement qui laisse faire et qui ne maitrise rien.
Yasser
.
a posté le à 02:55
Le gouvernement ne pourra pas tout contrôler par contre il faut créer des compagnes pour sensibiliser les consommateurs.
Personnellement, j'ai découvert ce site primini.tn dernièrement et c'est très utile pour comparer les prix et éviter de se faire arnaquer...
bec bec
Oh les jaloux
a posté le 11-11-2022 à 14:50
JUMIA on aime et tans pis pour les autres. Vive JUMIA, 4EVER JUMIA
Adel
Nul
a posté le à 16:11
A bon. C'est tout ce que vous trouvez à dire suite à cet excellent article bien fouillé. Un commentaire débile d'un dégénéré mental.
bec bec
Don't panic
a posté le à 09:27
keep cool man, 2 petits mots et voila que vous crachez votre venin. A ce point manipulables ?