alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 06:16
Dernières news
Hatem Mliki : l’approche tunisienne face à la migration irrégulière est erronée
29/11/2023 | 09:36
3 min
Hatem Mliki : l’approche tunisienne face à la migration irrégulière est erronée

 

L’ancien député, Hatem Mliki, est revenu, mercredi 29 novembre 2023, sur la question de la migration irrégulière en Tunisie et la montée de la violence à Sfax, notamment, où des milliers de Subsahariens se sont installés soit pour y vivre ou pour y habiter momentanément en attendant de partir vers l’Europe sur des embarcations de fortune.  

Invité de la Matinale de Shems FM, il a affirmé au micro de Wissal Kasraoui, que l’approche tunisienne pour le traitement de ce dossier était totalement erronée, en référence au mémorandum d’entente signé en juillet entre la Tunisie et l’Europe à l’initiative de la présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni. 

Notant que la Tunisie est victime d’un mouvement régional de migration clandestine et irrégulière, Hatem Mliki a avancé que le dossier devrait être traité au niveau de l’Union européenne et de l’Union africaine et non à l’échelle des pays, c’est-à-dire entre la Tunisie et l’Italie. 

« La Tunisie aurait dû agir en tant que victime, solliciter les pays frères et voisins et l’Union européenne pour ainsi former une commission composée des pays concernés par la migration clandestine, c’est-à-dire les pays de l’Afrique du Nord et les pays membres de la Cedeao. On aurait dû négocier avec l’Union européenne et non avec l’extrême droite italienne. On aurait dû avoir une position unifiée avec la Libye et l’Algérie et collaborer davantage avec les Allemands, les Français et les Espagnols », a-t-il déclaré notant que cela était à l’origine de l’échec du MoU signé et la position fragilisée de la Tunisie. 

 

 

Soulignant la nécessité de faire la distinction entre les personnes déplacées de force en raison de l’instabilité dans leurs pays d’origine et les migrants irréguliers, il a estimé que la responsabilité incombait à la communauté internationale notamment en ce qui concerne la défense des droits humains des réfugiés. Il a dénoncé, dans ce sens, la situation inhumaine dans laquelle se trouvent plusieurs des migrants subsahariens en Tunisie. 

Hatem Mliki a relevé, également, la nécessité de créer les outils nécessaires pour organiser les flux de migration économique, d’un côté et de l’autre, et les mécanismes de lutte contre la traite des êtres humains. 

« Il s’agit là de questions techniques, politiques, et humanitaires complexes. Un financement de 900 millions d’euros et un accord sous la table ne suffisent pas ! », a-t-il lancé notant que la protection du territoire tunisien contre les flux de migration nécessite les efforts conjoints de l’État, ses appareils, des organisations nationales et des citoyens. 

La semaine dernière, El Amra dans le gouvernorat de Sfax a été secouée par une recrudescence des violences entre des migrants Subsahariens et les forces de l’ordre. Vingt migrants subsahariens et deux Tunisiens suspectés d’avoir agressé des sécuritaires ont été arrêtés dans le cadre d’une instruction judiciaire ouverte sur une attaque commise, vendredi dernier, contre des agents de la Garde nationale à El Hmaizia dans la délégation d’El Amra. 

Un groupe de migrants a attaqué une unité de la Garde nationale qui avait effectué une descente pour confisquer des embarcations de fortune dans le cadre d’une mission de lutte contre la migration illégale. L’unité a été assaillie par des Subsahariens qui ont infligé des blessures plus ou moins graves à quatre agents de la Garde nationale. L’unité a dû appeler des renforts après qu’un des véhicules appartenant à la Garde nationale a été entièrement incendié.
  

N.J 

29/11/2023 | 09:36
3 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Momentanément ? Il se croit malin pour saboter ainsi , ou bien il croit que les gens sont naïfs. Malla bled miskinavach karkret wa jabet.
a posté le 30-11-2023 à 05:25
Il est dérangé mentalement ou quoi ce type ?
Une tentative de sabotage d'une manière indécente et antinationaliste.
Sincèrement on aura tout vu comme traîtres dans ce pays.
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Mr vous êtes un vendeur du bla-bla-bla
a posté le 29-11-2023 à 18:52
Mr Hatem mliki si vous êtes vraiment courageux , je vous demande d'aller sillonner les régions tunisiennes , vous allez voir la corruption jhar bhar dans les administrations tunisiennes, je n'ai jamais pensé un seul instant que la corruption deviendra jhar bhar, quelques exemples, pour installer un compteur d'électricité, un compteur d'eau, même pour avoir un extrait de naissance parmi d'autres etc , je vous signale vous êtes tous et toutes des menteurs, je vous signale j'ai constaté par moi même, je suis sur le sol de mes ancêtres depuis le 20 décembre 2023 , vous avez dégradé l'image de la république tunisienne dans tout les domaines, je regrette énormément que les journalistes tunisiens et tunisiennes ne sont pas sur le terrain pour percer les plaies au lieu de critiquer Kaïs Saïed, franchement j'ai honte pour vous et vos semblables avec la queue d'un chien on fera jamais une canne
Mr Hatem mliki, je suis assil iRRiF luid ETTABOUNA j'ai constaté par moi même ce que j'ai dénoncé, vous pouvez continuer à critiquer Kaïs Saïed, vous saurez surpris par le résultat de sélection présidentielle en sa faveur
Dumbledore
L agent double
a posté le 29-11-2023 à 13:23
En soi, la pratique du mensonge n'a rien de particulièrement éprouvant : c'est une question d'habitude professionnelle, une ressource que la plupart des gens peuvent acquérir. Mais alors que l'aigrefin, l'acteur de théâtre ou le joueur professionnel peuvent rejoindre les rangs de leurs admirateurs après la représentation, l'agent double, lui, ne peut pas se payer le luxe de la détente.
Mahmoud
mal'la analyse !
a posté le 29-11-2023 à 11:35
Salem a Tous,

il est indique dans l'article : " le dossier devrait être traité au niveau de l'Union européenne et de l'Union africaine et non à l'échelle des pays "

soit Mr Mliki est ignorant, soit il prononce exprès des mots clés pour attirer l'attention

UE : se déchire sur la question migratoire; l'union est a la limite de la "rupture" a cause de la question migratoire
UA : tellement déchirée en interne par les egos de chaque "bandit" africain, qu'il est impossible de résoudre entre eux une simple équation mathématique Ax + B = 0

Moralité : que Mr Mliki se rassure, et peux dormir tranquillement le soir, le sujet des étrangers en situation irrégulière en Tunisie est bien traité, humainement d'abord, politiquement et diplomatiquement.

N'harkom Zin Inchal'Allah

Mahmoud
Alya
D accord avec Mahmoud
a posté le à 12:38
Il ne fallait pas passer sur un plateau , pour nous débiter ce genre de blablabla.. oui k Europe est au courant et nage à plein courant.
Tounsi Tounsi
Merci génie !
a posté le 29-11-2023 à 11:15
C'est vrai que la diplomatie tunisienne n'avait pas pensé aux solutions qu'il propose, ce monsieur qui enfonce des portes ouvertes !