alexametrics
BN TV

Hatem Boulabiar : Maher Medhioub est un agent double !

Hatem Boulabiar : Maher Medhioub est un agent double !

 

« Neuf membres du mouvement Ennahdha et deux politiciens ont parrainé ma candidature à la présidentielle comme l’avait annoncé l’Isie dans sa liste. Maher Medhioub est connu pour avoir été un agent double lorsqu'il était membre du RCD. J’ai des copies de SMS envoyés aux membres d’Ennahdha leur demandant de ne pas me parrainer ! », a déclaré l’ancien membre du conseil de la choura du mouvement Ennahdha, Hatem Boulabiar.

Le candidat à la présidentielle a également indiqué, lors de son passage à Express FM ce lundi 19 août 2019, que son ancien parti prévoit, selon ses sources, de pénaliser Abdellatif Mekki et Samir Dilou pour avoir parrainé sa candidature.

« Maher Medhioub a subi de grosses pressions parce qu'il a choisi de parrainer ma candidature. Et il a dû au final parrainer la candidature d’Elyes Fakhfakh. En tout cas, je vais porter plainte contre Maher Medhioub ! Apparemment je fais peur. Et Rached Ghannouchi avait déclaré autrefois que tout dirigeant ayant quitté Ennahdha doit être tué politiquement ! », a-t-il aussi déclaré tout en assurant qu’il ne compte pas retirer sa candidature à la présidentielle. 

Pour rappel les 10 parlementaires ayant parrainé Hatem Boulabiar sont : Adnane Hajji, Maher Medhioub, Samir Dilou, Abdellatif Mekki, Mohamed Mahjoub, Slim Besbes, Yassine Ayari, Moez Belhaj Rhouma, Safia Khaflfi, Karima Taggaz et Amel Souid.

Réagissant à la liste publiée samedi dernier par l'Isie, le parlementaire Medhioub a assuré ne pas avoir parrainé la candidature de Hatem Boulabiar mais plutôt celle de l'ancien ministre des Finances, Elyes Fakhfakh.

E.B.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Patriote
| 20-08-2019 09:37
C'est comme ça les lois de la secte ! tu quittes t'es mort ! soit politiquement ou même physiquement avec ces islamistes criminels ! je salue tout de même votre courage et votre audace de faire le choix de quitter cette secte et de regagner votre liberté de nouveau !

tuktuk de lux
| 19-08-2019 19:02
au moin vous vous ètes un khwangi moden mais les autres rabi starna minhom si non tu verras que des tuktuk mais je vous conseille comme slogan présidentiel Mchinalhom min 9oddam jawouna mintali ou vice-versa vous verrez vous serez P D G

Houcine
| 19-08-2019 18:37
J'ai beau prêter une attention soutenue, je ne trouve aucun candidat de condition sociale modeste. Peut être y en a-t-il ?
Les prétendants sont du monde de l'argent ou des habitués du sérail politique. Ou les deux à la fois.
Ils aiment le luxe des palais et le confort inconnu de la quasi totalité de la population dont ils méconnaissent les conditions réelles d'existence.
La multiplicité des candidatures n'est qu'un habillage, car le choix qui est proposé est un non-choix compte tenu que ce qui est en jeu et se donne à voir pour l'heure, c'est un combat dans un champ de foire.
Les sourires affichés et les belles promesses si générales sont tout juste des appâts pour attraper le gogo.
J'irai voter pour le candidat qui aura un dessein pour le pays et proposera un programme économique fondé sur la justice sociale et le respect des droits des gens, c'est à dire une police et une gendarmerie au service de la population et un appareil judiciaire qui rend la justice.
Monsieur Boulabiar et les autres courent après leur rêve. Qui n'est pas le mien.
Alors, messieurs, amusez vous bien ! Moi, je ne veux pas participer à votre joute. Cela ne m'amuse pas. Je ne suis pas de votre monde.

Alya
| 19-08-2019 18:14
Certes Boulabiar est arrogant!mais ne prouve qu' il ment laissons donc l Isie faire son enquête en tout cas je salue les autres députés nahdhaouis qui se sont démarqué du Cheikh

Sofiene.tn
| 19-08-2019 16:57
Un autre bobo qui croyait qu'Ennakba était un parti conservateur comme les autres. Ca devrait être une lecon pour les autres hommes d'affaires pro-nakbaouis

Tounsi
| 19-08-2019 16:52
Il paraît que, outre Maher Medhioub, il y a une autre députée qui a nié avoir donné son parrainage à Hatem Boulabiar.
Celui qui voulait devenir Président de la République s'est avéré tricheur qui aurait falsifié au moins 2 signatures.
Le futur ex-candidat aux présidentielles risque la prison puisque la falsification est un délit pénal en vertu de la loi.

Hatem
| 19-08-2019 16:22
Ce qui est sûr est qu'un de ces 2 nahdhaoui (Maher et Hatem) ment !
Ces gens qui veulent nous faire comprendre qu'ils sont des gens pieux et qu'on devrait leur donner notre confiance et voter pour eux, nous démontre qu'ils ne sont pas digne de confiance.
J'espère que ces 2 amateurs de la politique disparaîtront définitivement après ces élections.

Mansour Lahyani
| 19-08-2019 16:01
"Medhioub est un agent double", aussi double que son parrainage : Boulabiar a trouvé le mot juste... mais ça ne justifie pas assez sa position ! Il serait bien attrapé si Medhioub déclarait (sous serment !) qu'il soutient un autre candidat que Boulabiar !!

mourad
| 19-08-2019 15:52
merci

A lire aussi

Le Conseil de la Choura d’Ennahdha a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre

20/10/2019 15:23
23

Meem Magazine va plus loin et fait un parallèle, dans une autre vidéo, entre le massacre rwandais et

20/10/2019 13:00
39

Ennahdha ne s’alliera jamais avec Qalb Tounes ni avec un parti de droite fasciste qui ne croit pas

18/10/2019 16:17
23

Newsletter