alexametrics
Dernières news

Hatem Ben Salem prend les rênes du ministère de l’Enseignement supérieur

Temps de lecture : 1 min
Hatem Ben Salem prend les rênes du ministère de l’Enseignement supérieur
A lire également

 

Le ministre de l'Education nationale, Hatem Ben Salem, a été nommé ce samedi 14 décembre 2019, ministre de l’Enseignement supérieur par intérim suite à la démission de Slim Khalbous.

 

La cérémonie de passation s’est déroulée au siège du ministère en présence de Maher Kassab, chef du cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et d’un certain nombre des cadres du ministère.

 

La réunion entre Hatem Ben Salem et Slim Khalbous a porté sur les réalisations accomplies au cours des trois dernières années dans le domaine de la mise en place de la réforme universitaire et sur les dossiers en cours.

 

 

M.B.Z

Sur le même sujet: 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Militant
| 16-12-2019 10:14
En l'absence d'une vision, d'une mission, d'une stratégie et d'un plan d'action avec des indicateurs clairs, on ne pourrait évaluer le travail accompli par le sinistre sortant. Pour autant, et en se limitant à des choses factuelles, on pourrait évoquer :
- l'enterrement d'un projet d'une université tuniso-allemande avec des financements importants sous forme de recyclage de la dette, projet datant de 2013 et dont l'étude a été diligentée par son prédécesseur Chiheb Bouden,
- sa substitution par un autre projet d'une université franco-tunisienne UFTAM dont les tenants et aboutissants sont moins clairs que le premier et qui, comme pour le premier, souffre de l'absence d'un modèle économique avec des engagements moins importants de la partie française,
- la mise à dos de la majorité des enseignants et la très mauvaise gestion de la crise avec le syndicat Ijaba,
- la mise à dos des étudiants et de leurs familles qui n'ont trouvé comme refuge que l'université privée
- l'obtention d'un poste chichement rémunérée 30000 euros par mois, offert par la partie française en guise de récompense aux services rendus à la diplomatie française.
Sur la base de ces faits, le bilan est très peu glorieux et l'intérêt et les motivations personnelles du sinistre sont clairs au détriment de l'intérêt général du secteur de l'enseignement supérieur.

Docgen
| 15-12-2019 16:50
C'est un perdant !
Il a créé que des problèmes avec nos étudiants et futurs cadres de notre pays.
Certains sont tellement dégoutés et prisent de partie, qu'ils ont arrêtés d'étudier.
Nous avons besoin d'un ministre qui règle les choses et les problèmes selon les nouvelles stratégies internationales et pas selon son humeur souvent triste et morose !

h b
| 15-12-2019 12:52
Après avoir foutu la merde (globalement parlant) , fait beaucoup de mal aux jeunes universités ( Gafsa Gabés Jendouba et Kairouan) en favorisant la désertification des étudiants et des enseignants, en gérant très mal la crise avec le syndicat ijaba ce qui a effet immédiat un vrai coup reçu par l'université publique, en ne faisant presque pas grand chose quant à l'employabilite des jeunes diplômés, en ayant participé à la chute de la recherche scientifique et surtout en jouant très clairement en faveur des universités privés.... Après tout celà , le monsieur ayant obtenu un poste très important pour lui qui n'attend pas, a D'?SERT'? SON MINIST'?RE.. pour laisser son pays dans cet état où il a besoin de toutes les forces du pays pour espérer sortir de la crise... Même si Chahed je n'ai pas beaucoup de choses contre lui mais le choix de ce ministre et le fait de le garder jusque là c'est l'une de ses plus grandes gaffes!!

kamel
| 14-12-2019 18:16
Son bilan est en gros correct malgré les problèmes qu'il les a eu pendant son mandat.
Je le souhaite la réussite dans sa nouvelle mission.

Abir
| 14-12-2019 17:27
C'est un homme d'Etat et ne badine pas avec les destructeurs, bon travail

Ghazi
| 14-12-2019 16:34
No comment.

DHEJ
| 14-12-2019 16:33
Tintin au zoo

A lire aussi

La situation est préoccupante

14/08/2020 09:11
0

Hichem Mechichi avait annoncé le 10 août qu’il formera un gouvernement de compétences totalement

14/08/2020 08:42
0

Discours prononcé à l'occasion de la fête de la Femme

13/08/2020 19:45
24