alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 13:20
A la Une
Ghannouchi et Chahed devant la justice : Ennahdha et Tahya Tounes réagissent
05/01/2022 | 16:16 , mis à jour à 10:56
1 min
Ghannouchi et Chahed devant la justice : Ennahdha et Tahya Tounes réagissent

 

Rached Ghannouchi, Youssef Chahed, Abdelkarim Zbidi, et Slim Riahi auraient été convoqués pour comparaître devant la justice dans le cadre d’une affaire en lien avec le financement des campagnes électorales de 2019. C’est ce qu’ont annoncé plusieurs médias tunisiens mercredi 5 janvier 2022, sans préciser si les personnalités précitées ont été convoquées en tant qu’accusés ou en tant que témoins.  

 

En réaction à cette annonce, le mouvement Ennahdha a publié un bref communiqué assurant qu’aucune convocation n’est parvenue à son président Rached Ghannouchi. Il a ajouté que la nouvelle n’était qu’une rumeur dans le cadre d’une campagne de « diabolisation » d’Ennahdha.

Tahya Tounes a, lui, publié un communiqué appelant les médias à davantage de précisions afin d’éviter tout dénigrement politique. Il a signalé, également, que les infractions reprochées au parti en lien avec la publicité électorale n’étaient que des « délits » et concernaient la diffusion d’un meeting de Tahya Tounes sans autorisation au préalable.

La Cour des comptes a, rappelons-le, publié son rapport en octobre 2020 soit un an après les élections législatives et présidentielle très tendues. Le verdict a été accablant et sans surprise pour certains candidats, notamment Nabil Karoui, fondateur de Qalb Tounes.

N.J. 

05/01/2022 | 16:16 , mis à jour à 10:56
1 min
Suivez-nous
Commentaires
ourwa
Ghannouchi et Chahed, la peur au ventre...
a posté le 18-01-2022 à 15:47
Une convocation à comparaitre devant la Justice de ce type, pour être sûre et certaine, devrait être effectuée par un huissier de justice en bonne et due forme, lequel huissier, après s'être adressé oralement à la personne convoquée lui signifiant sa convocation, lui fait signer le document relatif à la convocation qu'il doit remettre au juge du tribunal concerné. L'adresse orale doit correspondre exactement au texte inscrit par l'huissier sur le document présenté au convoqué. C'est la loi. Une convocation par lettre recommandée avec accusé de réception demeure sujet à caution dans la mesure où le convoqué a le loisir de refuser cette lettre, donc de refuser de signer l'accusé de réception, ou bien que la poste peut toujours prétendre avoir égaré cette lettre... Qu'à celà ne tienne, la balle est à présent dans le camp du juge qui a lancé cette convocation...S'il a réellment lancé ces convocations via un huissier de justice et qu'il dispose de ce fait des documents légaux remis par ce huissier, l'affaire est entendue : les procès peuvent démarrer selon la loi en vigueur, lesquels procès peuvent légalement déboucher sur des verdicts par contumace.
Ibn KHALDOUN
C 'est officiel
a posté le 18-01-2022 à 14:25
Faites votre JOB....C EST OFFICIEL ...arrêtez les ambiguïtés...soyez clairs pour une fois
DHEJ
Bientôt les partis aussi seront dissouts
a posté le 06-01-2022 à 15:59
ROBOCOP n'a pas encore lu le décret-loi N°2011-87 du 24 septembre 2011 portant organisation des partis politiques où la géologue désignée Chef du Gouvernement a le principal rôle dans la régulation des partis politiques.

Mais bon entre un BHIMCOP et une BAHAMLOGUE c'est l'ignorance totale!
Crapule
La Crapule YC
a posté le 06-01-2022 à 10:49
Au moins RG réagit sur la scène politique et fait honneur à son rôle de président de parti;
Tandis que l'autre crapule qui s'était comporté envers son Tuteur BCE qui lui avait fait confiance avait trahi tout le monde comme Judas personnifié avec son parti TT; Méchichi n'a pas fait le millième de ce qu'avait fait le traître Chahed et on connait sa fin;L'entend-on aujourd'hui? quelles sont ses positions sur la scène politique,comment se prétend-il être un politicien,lui le Transfuge citoyen français qui avait fait passer l'Euro de 1.6DT à 3.6DT et il continuait à monter,La honte à son époque avec un conseil tunisien des ministres à l'Elysée,seul responsable de la faillite de l'économie tunisienne;
En deux mots,je n'ai pas voté KS et je suis toujours sceptique envers sa politique mais si le président traduit en Justice ce dégénéré de Youssef Chahed,alors chapeau et je militerai pour KS jusqu'à la fin de mes jours!
Ghannouchi
un chômeur de luxe?
a posté le 06-01-2022 à 00:40
L'ARP est déjà dissoute. Ennahdha suivra incessamment, puisque Ghannouchi a violé la loi électorale et Abdellatif MEKKI est entrain de créer un nouveau parti (Ennahdha bis?). Cela dit, Ghannouchi est devenu un chômeur de luxe (ni président de l'ARP ni présiden d' Ennahdha). Il doit maintenant changer d'air et préparer sa valise pour un long séjour parmi ses camarades....!!!
Houcine
Ils parlent de démocratie.
a posté le 05-01-2022 à 20:45
Tout espoir démocratique a été annulé, trahi, contourné et, enfin, récupéré pour servir motif et échappatoire.
Remontent en mémoire ces moments délicieux où notre "cheikh bac-" faisait l'inspiré tout micros ouverts à sa disposition et nous faisait la leçon.
Revient à l'esprit, toutescles frasques d'un Makhlouf, Affès toujours en fuite, et tous ses sbires qui cachaient sur les femmes ou les giflaient en plein Parlement.
Ce ne sont là que bribes de leurs faits et gestes qui illustraient leur mabque de civilité, leur inculture et somme toute l'absence d'éducation.
Ces gens-là ont eu la main lourde face à leurs opposants et nous ont offert le pire en guise de "gouvernance" si l'on recourt au Volapuk managérial très goûté chez nos élites.
Quand on sait qu'ils ont trafiqué, volé, truqué et même soudoyés de pauvres heures pour obtenir des sièges en qualité de députés, on ne peut que se réjouir de les voir balayés par la tempête.
Ghannouchi, l'émir de la secte, pro de la terreur et menteur accessoirement, est devenu riche.
La justice, si elle en est capable, devrait investiguer sur l'origine de sa fortune, celles de ses acolytes, tous de pauvres hères sans le sou et devenus aisés sur le dos de ce peuple que les malheurs n'ont pas épargné.
Merci à tous ceux, privés ou tout bonnement professionnels, même contraints de faire le job, de nous offrir ce menu plaisir de les voir coffrés et condamnés à dédommager le pays.
Décennie noire, humiliations et terreurs, trafics et prébendes, nous vous congédions avec joie.
Ceux qui vous ont fabriqués pour nous asservir, aussi.
Kh houcine
Replique
a posté le 05-01-2022 à 19:45
Que la vrai justice dise son mot envers ces depraves qui ont detruit le pays
Flying Ftira
Allez, au suivant....
a posté le 05-01-2022 à 18:52
Ouf... '?a y est, l'avalanche des convocations judiciaires vient de commencer, la machine est en marche, ça va barder...
La grande lessive se prépare...
AR
Dans le flou ?
a posté le 05-01-2022 à 18:48
" auraient été convoqués ? "
" Ils prétendent n'avoir reçu aucune convocation ! "
Pouvez-vous chère Madame avancer plus de précisions ?
Qui croire ?
Si les convocations sont officielles, qui devrait les émettre ?
Ce " auraient été convoqués " me laisse perplexe.
J'ai horreur des x , inconnus.
On dirait vivre dans un pays de Chbaieh !
Un citoyen
Le peuple attend ce jour béni
a posté le 05-01-2022 à 17:19
Ou le chef de ces charlatans sera derrière les barreaux pour tout le mal qui l'a fait lui et sa secte de malheur au pays !!!!
Tn
Lol....et quand cappuccin , cristal.et les algorithmes...
a posté le 05-01-2022 à 16:56
La Tunisie mérite mieux...
BOUSS KHOUK
LA MAYONNAISE
a posté le 05-01-2022 à 16:41
Me semble t'il commence à prendre et la cour des comptes régit grâce au == KHADHEN == KAISSOUN