alexametrics
lundi 19 avril 2021
Heure de Tunis : 14:07
Dernières news
Faouzi Mehdi : Le consentement est la clé de la réussite de la campagne de vaccination
08/03/2021 | 15:53 , mis à jour à 18:20
1 min
Faouzi Mehdi : Le consentement est la clé de la réussite de la campagne de vaccination

 

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi a indiqué, ce lundi 8 mars 2021, lors de la séance plénière organisée au Parlement, que la campagne de vaccination aura lieu dans les prochains jours, appelant dans ce contexte, les citoyens à s’inscrire sur la plateforme E-vax.

 

Le ministre de la Santé a assuré qu’une stratégie nationale a été établie, soulignant que tous les facteurs sont réunis pour faire réussir la campagne de vaccination. Et d’ajouter que la Tunisie a choisi d’approuver des vaccins répondant aux normes internationales et scientifiques requises, notamment en terme, d’efficacité, de sécurité et d’effets secondaires.

 

Le ministre de la Santé a tenu à rappeler que la vaccination n’est pas obligatoire et que le consentement demeure la clé de la réussite de l’opération.

Faouzi Mehdi a indiqué que l’opération de vaccination se déroulera selon des axes de priorités établis, ajoutant que l’objectif étant de vacciner 50% de la population.

 

S.H

08/03/2021 | 15:53 , mis à jour à 18:20
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ok
Pauvre Tunisie
a posté le 08-03-2021 à 21:13
De quelle compagne parle ce c.. de sinistre. Avec un échantillon de 15 k tests en plus ça ça être la guéguerre pour qui seront drrbid les premiers
retraité
des vaccins et de l'organisation
a posté le 08-03-2021 à 17:56
Monsieur le Ministre ramenez les vaccins en quantités suffisantes et une bonne organisation transparente et sans passe droits et vous allez voir que les citoyens et les citoyennes se bousculent pour être vaccinés
Closer Look
Réussite de la campagne de vaccination
a posté le 08-03-2021 à 17:40
Les clés de la réussite seront la BONNE ORGANISATION et la TRANSPARENCE de la campagne de vaccination, sans passe-droits et scandales.
C'est sur ces deux critères que le Ministre et le Gouvernement seront jugés, après le retard évident au démarrage.
Or on attend toujours la moindre annonce concernant l'organisation logistique de la campagne, indépendamment de la date de démarrage.
Y a-t-il des échanges très francs sur ce qui a marché et ce qui n'a pas marché avec les organisateurs dans d'autres pays? Ou le Ministère veut-il réinventer la roue alors qu'il n'a aucune expérience avec une campagne de vaccination à une échelle comparable?
Le consentement viendra tout seul quand la population constatera que tout marche bien. Pas la peine d'ériger le consentement en objectif primordial à l'heure actuelle.