alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 18:04
Dernières news
Fadhloun : voici comment la Tunisie peut annuler les sanctions de l'Agence mondiale antidopage
02/05/2024 | 10:59
3 min
Fadhloun : voici comment la Tunisie peut annuler les sanctions de l'Agence mondiale antidopage

 

Le député Fakhreddine Fadhloun a indiqué que la commission parlementaire de l'éducation, la formation, la recherche scientifique, des jeunes et du sport qu’il présidait a tenu plusieurs sessions dédiées au projet de loi portant révision du cadre de lutte contre le dopage. Il a indiqué que le texte avait été adopté par l’ARP et que le problème ne résultait pas des élus.

S’exprimant le 2 avril 2024 durant « Émission Impossible » de Borhen Bssais sur IFM, Fakhreddine Fadhloun a affirmé que le projet de loi a été présenté à la commission à la date du 3 janvier. Les sessions qui y ont été consacrées ont témoigné de la présence du ministère de la Jeunesse et des Sports, Kamel Deguiche et les représentants du Comité national olympique.

« J’ai posé trois questions au ministre : Est-ce que ce projet de loi a été envoyé à l’Agence mondiale antidopage ? Il m’a répondu par un oui… Est-ce que l’Agence mondiale antidopage a accepté ce projet ? Il m’a répondu par oui… Est-ce qu’il est possible de réviser ce projet de loi ? C’est-à-dire, nous en tant que députés, pouvons-nous procéder à une révision de ce projet ? Il a considéré qu’il n’était pas préférable d’y procéder… Le texte de loi est inspiré par la charte… Nous avons envoyé le texte à l’agence qui a émis des commentaires au sujet de deux articles… La loi a été adoptée au sein de la commission puis durant la plénière de l’ARP », a-t-il dit.

 

 

 

Fakhreddine Fadhloun a expliqué que la défaillance résidait au niveau des décrets d’application. L’Agence mondiale antidopage a évoqué des réserves au sujet de ces textes. Certaines dispositions n’ont pas été acceptées en raison de l’incohérence avec la loi en question. Il a, aussi, assuré que l’interdiction d’organiser des compétitions régionales et mondiales et l’interdiction de levée du drapeau tunisien n’était pas une décision définitive et finale. « Nous sommes face à la possibilité d’annuler cette sanction… Le ministère procédera à la révision des décrets dans les plus brefs délais, soit jeudi ou vendredi… Informer l’agence de la révision du texte signifie, selon des responsables au sein du ministère des Sports, l’annulation des sanctions… La non-publication des décrets d’application empêchera l’annulation des sanctions », a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’Agence mondiale antidopage a annoncé, dans un communiqué du mardi 30 avril 2024, des sanctions contre la Tunisie à cause de la non-conformité de l’Organisation nationale tunisienne antidopage (ANAD). Parmi les sanctions infligées au pays, on retiendra que « le drapeau tunisien ne flottera pas lors des championnats régionaux, continentaux ou mondiaux, ainsi que lors d'autres événements organisés par des organisations responsables de grandes manifestations (y compris les Jeux Olympiques et les Jeux Paralympiques) jusqu'à son rétablissement ». En outre, la Tunisie devient inéligible pour accueillir toute manifestation accueillie ou organisée ou co-accueillie ou coorganisée par l'agence mondiale.

 

S.G

02/05/2024 | 10:59
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Nephentes
Bande de débiles nuisibles
a posté le 02-05-2024 à 15:31
La réponse "décontractée" de ce monsieur illustre assez bien l'amateurisme invraisemblable, humiliant pour nous et notre pays, des pseudo-responsables de ce régime.

C'est incroyable je viens de recevoir l'info comme une véritable gifle pour mon pays alors que pour ce monsieur il s'agit d'un simple incident juridique une non-conformité mineure qui se résoudra en quelques heures sans aucun préjudice pour le pays

Nous sommes en 2025 je crois rêver comment en est t-on arrivé là? Le degré d'incompétence devient tragi-comique pathologique même

JUDILI58
INCOMPETENT!!!!
a posté le 02-05-2024 à 14:14
Cet honorable député parle de sujets qu'il ne maîtrise pas. Je l'invite à lire le document de l'AMA relatif aux standards de mise en conformité.Il découvrira alors que la réintégration d'une partie ayant fait l'objet de sanctions ici en l'occurence notre ANAD n'est pas une chose aussi simple
Nephentes
Pas de drapeau tunisien aux JO
a posté le 02-05-2024 à 12:52
On peut se demander si les responsables concernés sont conscients
mtz
amateurs
a posté le 02-05-2024 à 11:21
c'est normal ,,,!!! Sport amateur, sportifs amateurs ,dirigents amateurs ,politiciens amateurs .