alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 21:08
Dernières news
Fadhel Abdelkefi : la Tunisie, sur les pas du Liban en faillite
06/04/2022 | 19:52
2 min
Fadhel Abdelkefi : la Tunisie, sur les pas du Liban en faillite

 

Le président d’Afek Tounes, Fadhel Abdelkefi, a rebondi sur l’annonce faite par de hauts responsables libanais quant à la faillite de l’Etat libanais en ces termes : « La Tunisie n’est pas loin d’un tel scénario ». En effet, dans une vidéo publiée mercredi 6 avril 2022, sur sa page Facebook, l’ancien ministre des Finances a déclaré que la Tunisie se dirige vers la faillite si l’on ne se ressaisit pas.

« La faillite d’un Etat comme le Liban veut dire que l’entité étatique devient incapable d’importer du blé par exemple, incapable aussi de payer les salaires des fonctionnaires publics. La faillite c’est aussi celle de la monnaie locale qui perd 90% de sa valeur, avec tout ce que cela peut engendrer de conséquences néfastes sur le quotidien du citoyen », a déclaré M. Abdelkefi.

Pour le président d’Afek Tounes, « l’instabilité politique qui dure depuis des années au Liban, est la principale cause de cette faillite ».

« En Tunisie, l’Etat dépense plus qu’il ne produit de richesses, ce qui fait exploser la dette publique. En 2010 la dette tunisienne s’élevait à 25 milliards de dinars aujourd’hui notre dette dépasse les 130 milliards de dinars », assure Fadhel Abdelkefi avant de révéler que la Tunisie est bien engagée sur un scénario à la libanaise.

A ce propos, il dit : « Aujourd’hui, je vous assure que nous sommes sur le même scénario que celui du Liban, la différence c’est que dans notre cas nous avons encore une possibilité de redresser la situation. La Tunisie peu réussir…mais de vieilles lois et une administration archaïque nous bloquent ».

Dans son discours l’ancien ministre, a aussi taclé « la guerre contre le monopole et la spéculation » lancée par le chef de l’Etat et a déclaré : « Cette guerre ne donne pas de grands résultats, au contraire elle a déstabilisé une certaine économie ».

Fadhel Abdelkefi, a conclu sur une note positive et d’espoir, disant : « Nous avons aujourd’hui la possibilité de mettre de l’ordre dans notre maison. Il faut le faire ! Il faut prendre des décisions pour une croissance inclusive, pour un nouveau modèle de développement ».

 

 

S.A

06/04/2022 | 19:52
2 min
Suivez-nous
Commentaires
eshmoun
le petit maître a parlé
a posté le 07-04-2022 à 19:09
il a dit "j'ai dit"....ce que tout un chacun dans le pays ressent et se fat l'écho ! de la simple ménagère faisant son marché aux passagers qui se pressent dans les transports en commun en passant par les chroniqueurs de BN et tutti quanti (arguments à l'appui ... pas trop différents d'ailleurs de ceux de notre petit maître lequel aurait pu de ce fait orienter autrement son intervention ! tandis qu'on aurait pu s'attendre à ne serait-ce qu'une ébauche de solution ou à des propositions constructives plutôt qu'à des fantasmes négatifs avec sa référence au Liban... bien sûr c'est là une toute autre affaire que celle d'ergoter sur les généralités dans les quelles on a peine à discerner la part du "ramage " par rapport à celle du "plumage "
KEF
LA SOLUTION
a posté le 07-04-2022 à 17:47
Ce n'est pas avec la mine que vous portez que le pays va trouver une solution.
Douze années de tergiversations et de malheurs se sont abattus sur ce pays.
Toutes la classe politique est fautive.
Maintenant il faut sauver ce pays, avec ou sans vous, et surtout ce maudit parti islamiste d'Ennahdha qui a pomper les resources de ce pays.
Nous nous sommes pas le Liban, loin de là, nous avons les moyens de sortir de ce cercle vicieux et boueux.
L'argent existe, mais il faut le récupérer d'une manière ou d'une autre et là où il se trouve.
'? titre d'exemple, il faudrait aussi arrêter d'importer des produits non nécessaires pour le pays, à commencer par ces pépins 'glibette', et des produits fabriqués et produits dans le pays.
Il faut se mettre au travail, on se sacrifiant sur trois ou cinq ans que se soit sur les salaires ou les produits de première nécessité sans courir à des inflations galopante.
Quant à vous Monsieur F.A il faudrait donner un peu de vous même et contribuer au redressement du pays, en Tunisie nous n'avons pas de mur de lamentations, mais la joie de vivre, donc il faudrait mettre la main à la pâte.
Chanchan
@KEF. Tahya El Kef.
a posté le à 18:29
Abelkefi ne peut rien, il est ficelé par nahdha
VRAI
Si ce n'est la vanité et le manque de discernement des politiciens..
a posté le 07-04-2022 à 17:42
Si le climat des affaires s'effondre dans le pays, c'est la conséquence de décisions prises par des politiciens déraisonnables. Et c'est courant, chez les politiques, car :

"Celui qui attend de la politique des décisions raisonnables n'a pas compris que la volonté de puissance est plus forte que toute raison". - Roland Baader
Warrior
Frankreich ist unser Unglueck ....................
a posté le 07-04-2022 à 16:21
conséquence du Franalphabétisme hérité de la colonisation, vous fabriquez trop de diplomés, dont l'économie n'a pas besoin. futurs fonctionnaires inutiles, voir néfastes.
vous jetez à la mer des chomeurs, pour qu'ils vous envoient des devises.
devises qui servent à importer .... whiskey, bananes, aliments pour chiens ...
IT WON'T WORK ANYMORE.
WAKE UP !!
G&G
Bravo
a posté le à 01:47
Bien vu
Amine.mnihla
Jarrat El kalam ouiini!!
a posté le 07-04-2022 à 15:03
Jib El kalaam et abdae barriiii
Et jorr jarra wouahda !!!
G&G
Pourquoi les chasseurs épargnent-ils les hibous?
a posté le 07-04-2022 à 14:41
Pourquoi les grandes puissances, chasseurs de cerveaux, n'ont pas péché ce bijou. Il est à la fois technicien, politicien, magicien.... et c'est rare de tomber sur ce genre de poisson. Un poisson qui sait nager à la fois dans les lacs et dans les lagunes; et aussi dans les eaux profondes des océans et dans les oueds. Un poisson qui zigzague. De gauche et de droite. Son QI est supérieur à la normale. IL est capable de nous préparer un modèle économique compatible avec dix millions de mentalités différentes.
Ses exploits de sinistre des finance témoignent bien ses expertises dans les faillites.
En 2012 avais-je raison d'écrire que nous Azlames sommes irremplaçables?

G&G
RCDiste et fier
Mustang
0.0%
a posté le 07-04-2022 à 10:05
Le Ghourab
SBL
Le corbeau
a posté le 07-04-2022 à 08:47
Le corbeau des mauvaises nouvelles et mauvais présage.
Mr Abdelkefi va de charybde en scilla et rejoint la liste des politiques qui s'attaquent aux décisions de KS par la voie qui pourrait atteindre le peuple et la popularité du président.
Il va encore nous sortir des formules politiques emballées,cachetées afin de mettre le peuple dans une sorte de grand doute.
Et si le corbeau disait vrai! Brrrr!
Diogène
ABDELK'?FI
a posté le 07-04-2022 à 07:18
Ce triste sire imputé à la Tunisie sa propre faillite ! En fait, il parle de la légendaire gifle SYMBOLIQUE qu il a reçue après avoir cru qu il est arrivé au zénith de sa carrière politique ! QU A JAMAIS IL SE TAISE ET APPRENNE A AVALER SES CUISANTS '?CHECS !
Akoubi Ammar
Gouaille
a posté le 07-04-2022 à 05:20
Un pseudo expert en économie et finances agit avec la façon des nahdhaouis dont il était l un des collaborateurs fidèles avant d être éjecté hors du gouvernement Chahed un autre opportuniste et grand collabo des obscurantistes. L opportunisme de chef du parti des guignols acquis spécialement pour adhérer à la débauche politique infructueuse avec des arguments débiles et un manque de crédibilité et son ton de goguenard et dans tous les cas ces arrivistes doivent savoir qu on ne peut pas faire de l âne un cheval de course.
Ancien '?lu de la République
je vous demande d'arrêter vos mensonges, ASSIL IRRIF vous le demande
a posté le 07-04-2022 à 05:17
Mr vous êtes parmi les responsables , qui ont mis la Tunisie dans cette situation, alors un peu de retenu, vos bla bla bla le peuple tunisien est rassasié , s'il vous plaît arrêter de mentir y'a n'a marre de vos mensonges , le mensonge se sert à rien et la vérité est une qualité EDAHROU TAOUIL petit à petit l'oiseau fera son nid
URMAX
Plus déprimé de jour en jour, le Kéfi ...
a posté le 06-04-2022 à 23:34
... vavoir un psy, a vue d'oeil, tu es a deux doigts d'une dépression.
Boulima
Ce type adore se faire insulter
a posté le 06-04-2022 à 21:39
Quand je vois un jeune fils de milliardaire comme lui dessendre si bas! Je suis convaincu que certains pratiquent de la "Masopolitiques"! Et prend plaisir à s attirer les insultes populaires à chaque apparition. Tla3 el khalou.
Chanchan
@ Boulima. Fils de milliardaire ah bon ?
a posté le à 22:12
Est-ce qu'il s'agit de fils d'un nahdhaoui escroc ? Ou d'un nahdha oui qui a bénéficié inexplicablement, en venant de Londres au courant de l'année 2011, d'une compensation de la part du peuple tunisien, à moins qu'il a été payé, sans aucune raison, par d'énormes sommes d'argent de la part de la CNSS (sécurité sociale) toujours avec l'argent appartenant au peuple tunisien et censé revenir aux retraités tunisiens qui ont alimente cette caisse pendant des décennies et ce pour avoir, en fin de compte, des miettes en contrepartie.
BOUSS KHOUK
fadhlon
a posté le 06-04-2022 à 21:36
Alech tmermid fi rouhik ! Rak wellit kataplasme ! Sayeb Salah wifhim kadrik . Cela t'aurais pu le dire quand tu étais au gouvernement ! Le faire maintenant c'est faux jeton et hypocrite .
Ancien '?lu de la république française
ce mek a perdu la clef
a posté le 06-04-2022 à 21:03
J'en suis sûr ce mek a perdu la clef pour fermer son clapet , il a soif de la politique, il veut une place ( istèni y'a djaja hatta iji elgamah min bèja ) les carottes sont cuites pour cet individu, il n'a jamais compris !!!
veritas
Bahi ok
a posté le 06-04-2022 à 21:01
Parle nous des causes de cette faillite si vraiment tu es un homme '?'? Allez du courage pour une fois '?'tout les tunisiens connaissent les raisons mais on aimerait bien vous entendre parler de ça .
Moez
Elpis dans la jarre.
a posté le 06-04-2022 à 20:54
Que du bon sens, mais la politique politicienne a tout pourri en Tunisie. Les tunisiens sont désabusés, déboussolés et apathiques, car ils n'ont plus envie d'y croire, en s'enferment parfois dans des attitudes attentistes voire fatalistes.
23 ans de "benalisme" avaient bien entamé le travail de sape de la conscience citoyenne des tunisiens, 11 ans de "révolutionnisme" des apprentis sorciers en ont fait un chef-d'oeuvre.
Chanchan
Trop tard !
a posté le 06-04-2022 à 20:48
Pourquoi c'est seulement maintenant qu'il parle ?
Ou bien il avait peur de brusquer nahdha.
Ce n'est pas ça la politique, il faut avoir de la sincérité et la bonne foi comme ceux quil à rencontré dans sa jeunesse.
Où bien il a changé de 180 ° apeuré par nahdha et les violences et les terrorisme durant les onze ans de banditisme de nahdha.
La politique ? Rappelez-vous des comportements des chevronnés et patriotes.
DHEJ
Va te coucher...
a posté le 06-04-2022 à 20:46
L'Exécutif avec tu gouvernais à faillit à exécuter les lois de la République contre tous les saboteurs...
Un fin technicien
toujours triste....
a posté le 06-04-2022 à 20:26
Ce fin technicien, au regard toujours aigri et rébarbatif, (comme 7 jours de mauvais temps!), parle des dettes de la Tunisie passant de 25 milliards de dinars en 2010 à 130 milliards de dinars aujourd'hui. La seule chose qui intrigue, dans ses discours monotones et récurrents, est le fait qu'il ne parle jamais de ghannouchi et de ses partenaires de coalition gouvernementales qui sont à l'origine de ces dettes faramineuses et suicidaires et qui ont saccagé les finances publiques et ruiné tout le pays! Il faut avoir le courage, Mr Abdelkefi, d'appeler un chat un chat et un escroc un escroc...!! Sinon, arrêtez de nous brosser des tableaux noirs et de crier au loup sans montrer du doigt les vrais responsables de la crise actuelle et sans proposer des solutions sincères et objectives pour aider justement à sortir de la crise..!!!!!
Guide de tourisme
Quel guignol!
a posté le 06-04-2022 à 20:00
Inchallah fi rassek!