alexametrics
Dernières news

Elloumi : Le prochain gouvernement est celui du président sous la houlette de Nadia Akacha !

Temps de lecture : 3 min
Elloumi : Le prochain gouvernement est celui du président sous la houlette de Nadia Akacha !

 

Le député et dirigeant de Qalb Tounes Iyadh Elloumi a estimé que le deuxième gouvernement du président de la République Kaïs Saïed est en préparation.

 

Invité d'Elyes Gharbi dans l'émission Midi Show sur Mosaïque FM ce mercredi 5 août 2020, M. Elloumi en évoquant le chef du gouvernement, chargé des affaires courantes, Elyes Fakhfakh, s’est interrogé sur le choix du chef de l’Etat d'une « personne corrompue, qui a violé la loi et qui a pris l’argent de l’Etat alors qu’elle est en fonction». Pour lui, le président Saïed est de ce fait son complice.

 

S’agissant du prochain gouvernement, Iyadh Elloumi a martelé : « Je considère qu’il s’agit du deuxième gouvernement de Kaïs Saïed et que ce dernier continue sa violation de la Constitution, car même la démission de Fakhfakh n’est pas spontanée. On n’a pas d’objection contre Hichem Mechichi, en tant que personne, au contraire c’est une compétence tunisienne dont nous sommes fiers et c’est un homme intègre qui a une approche beaucoup plus positive que celle de Fakhfakh ou Jamli. Mais nous, nous faisons de la politique et il ne faut pas qu’on soit naïf. C’est le gouvernement du président et je ne pense pas que M. Mechichi a beaucoup de marge pour décider qui seront ses ministres. Ceux qui croient à cela soient ils ne vivent pas ici soient ils sont simples d’esprit».

Et de souligner : « Le gouvernement est prêt et Nadia Akacha (la cheffe de cabinet présidentiel, ndlr) est en train de négocier avec les gens. Des amis nous appellent pour nous dire qu’on leur a proposé des postes de ministres, c’est la vérité !» ;

 

 

Le député a mis en avant ce qu’il considère comme le comportement bizarre du chef de l’Etat : « Un président de la République à qui on propose une pointure comme Fadhel Abdelkefi, qui a le soutien des 130 élus et des connaissances en économie pouvant sauver le pays, puis qui choisit au final Hichem Mechichi qui parait lui-même surpris…».

Et de soutenir en parlant M. Mechichi : « Je lui souhaite bon vent et d’accélérer l'annonce de son gouvernement. Le problème, c’est le chef de l’Etat et ce n’est pas M. Mechichi. Il y a ce qui est important et ce qui est plus important et justement c’est pour cela que les fautes de Rached Ghannouchi ne sont pas importantes, il faut ouvrir un débat avec le chef de l’Etat pour comprendre sa vision sur les institutions de l’Etat, sa lecture de la constitution et son opinion sur la paix sociale, l’objectif étant de trouver des solutions au pays».

 

A rappeler, Elyes Fakhfakh a présenté sa démission au président de la République Kaïs Saïed, le 15 juillet 2020 alors que le parti Ennahdha et ses alliés étaient en train de préparer le dépôt d’une motion de censure à son encontre. Quelques heures plus tard, le mouvement islamiste a déposé une motion avec 105 signatures.

Dix jours après et après consultation des partis politiques, le président de la République, Kaïs Saïed a désigné, le ministre de l’Intérieur Hichem Mechichi pour former le prochain gouvernement.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (47)

Commenter

rayma
| 06-08-2020 12:57
Il a même dit qu'il allait attaquer RG en justice pour biens mal acquis. Ensuite il s'est attaqué à Abir Moussi, il a traité Samia Abbou de tout. Sans oublier qu'il était le bras droit de Marzouki. Et maintenant il retourne complice avec RG et le défend corps et âme. En général les personnalités changeantes finissent très très mal...

AAA
| 06-08-2020 12:16
Cette fois aussi ca sera une Basla à 99% et sans aucun doute.

Qui pourrait s'étonner quand un "politicien" a une formation et une carrière politique dans le café du coin et et soudain il se trouve à Carthage..?
Il veut surpasser Bourguiba plus BCE ensemble, de quelle démocratie parlementaire parlons-nous ?

aldo
| 06-08-2020 11:55
tu ne seras jamais au gouvernement juste un larbin au BARDO chez le gourou destructeur , en attendant EL FALKA AL TRE --- --- K _ ya kalleb min kleb tounis .

CHDOULA
| 06-08-2020 11:20
" Le traître, comme le serpent, il pique et se cache." Donc notre serpent national est de sortie , il faut qu'il pique ensuite il va se cacher ! Tfouh !

afour
| 06-08-2020 10:19
elloumi ya iadh tu n'a pas compris que le president vous vomi tous bande de corrompus et de profiteurs qui aiment sucer la pauvre Tunisie et qui n'a plus envie de voir vos combines

Justinia
| 06-08-2020 09:26
Bonjour M. Elloumi,
Veuillez avoir la gentillesse et l'obligeance de ne plus nous gonfler les vieilles roubignoles.
Merci d'avance.

aldo
| 06-08-2020 08:41
tu feras mieux de fermer ton clapet ------- la prochaine fois tu 'enterreras vivant vu le dossier qui va sortir sur toi , pauvre imbécile même le couleur de ta culotte ,, ya fessaye,, .

Gg
| 06-08-2020 07:55
...prend la barre, c'est bien!
Les partis ont amené le pays à la faillite, c'est assez, stop au massacre.

Bourguibiste nationaliste
| 06-08-2020 07:43
Ya Elloumi Ya médiocre. La politique est quelque chose de trop compliqué pour toi. Va faire autre chose et essaie d'être utile au lieu de vivre grassement sur le dos du peuple.
Tu n'as rien compris. Le système parlementaire que tes amis Khwanjias ont mis place arrive au bout. Il faudra passer à un système présidentiel avec une loi électorale majoritaire qui mette à la domination de tes amis islamistes.

PERE GERARD
| 06-08-2020 00:40
La scène politique tunisienne est tellement peuplée d'hypocrites qu'il faut être un sacré ingénu pour les croire au moment où ils se prononcent. Ce député appelé Yadh Elloumi en est l'archétype. Rappelez-vous. Comme un irréligieux qui vient de découvrir les bienfaits du bouddhisme, cet expert-comptable imbu de sa personne eut une étrange révélation. En effet, le 06/02/2020, au micro de Meriem Belkhadhi, il annonça la découverte magique qui allait changer le cours de sa vie: "Ghannouchi est un homme sage, le patriarche de la famille... " martela-il de façon péremptoire. Cest donc un Ghandi personnifié dont nous ignorions jusque-là l'existence que le pittoresque dirigeant de qalb tounes nous présenta heureux qu'il était de sa trouvaille. Auparavant, il ne ménageait aucun effort pour le faire apparaître sous la forme du pestiféré responsable de tous les maux dont l'arrestation de son patron était le point culminant. Alors se fier à un tel personnage lorsqu'il énonce que Méchichi est une compétence, un homme intègre et dont ils (lui et ses compères de qalb tounes) sont fiers est une vraie gageure car au vu de la versatilité du lieutenant de Karoui, il n'est pas étonnant que des défauts viendront supplanter les qualités du futur chef du gouvernement si jamais ce dernier s'opposait au desiderata de son parti.

A lire aussi

Yassine Ayari indique que « c’est une insolence d’accepter la tenue de ce sommet dans un pays arabe

24/10/2020 20:07
4

L’approvisionnement des laboratoires privés en tests rapide permettrait de réduire la pression sur

24/10/2020 18:16
1

La centrale syndicale a ajouté qu’une réunion de la commission administrative aura lieu le 30

24/10/2020 15:07
2

Habib Ghedira indique que la commission présentera de nouvelles mesures au gouvernement afin de

24/10/2020 14:47
22