alexametrics
A la Une

Covid-19, la propagation du virus en Italie inquiète les Tunisiens

Temps de lecture : 4 min
Covid-19, la propagation du virus en Italie inquiète les Tunisiens

 

Le nouveau coronavirus (nCoV) baptisé covid-19, décelé en Chine au mois de décembre dans la ville de Wuhan, continue de se propager dans le monde. On ne compte pas moins aujourd’hui de 79.744  personnes contaminées dans 37 pays. Le Covid-19 a fait 2629 victimes pour la plupart en Chine mais c’est vers l’Italie - qui dénombre en ces derniers jours plus de 72 nouveau cas d’infection avec 5 décès enregistrés - que se tournent les regards des Tunisiens, inquiets de voir l’épidémie à leurs portes…

 

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé samedi l’Afrique à se préparer à la propagation éventuelle de l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

« Notre plus grande préoccupation reste le potentiel de propagation de Covid-19 dans les pays où les systèmes de santé sont plus faibles », a déclaré M. Tedros lors d’une réunion ministérielle d’urgence sur ce virus organisée par l’Union africaine et les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies d’Afrique.

« Nous travaillons dur pour préparer les pays africains à l’arrivée potentielle du virus ». « Les signes croissants de transmission en dehors de la Chine montrent que la fenêtre d’opportunité que nous avons pour contenir ce virus se rétrécit. Nous appelons tous les pays à investir d’urgence dans la préparation », a-t-il ajouté.

 

Avec la propagation du coronavirus, Covid-19, en Italie, la mise en quarantaine de plusieurs villes en Lombardie, le décès de cinq personnes et compte tenu de la proximité géographique et des échanges fréquents entre l’Italie et la Tunisie, les Tunisiens commencent à manifester une vive inquiétude. Si le directeur régional de la Santé à Bizerte, Jamel Eddine Saidani a affirmé, répondant à la rumeur, qu’aucun cas de Covid-19 n’a été recensé sur le sol tunisien, l’angoisse ne s’est pas pour autant dissipée.

Près de 130 personnes ont été contaminées en Italie et plus de 50.000 autres vivent confinées dans le nord du pays. Touchée de plein fouet par le coronavirus Covid-19, l’Italie a dû placer plusieurs villes en quarantaine et annuler de nombreux évènements dont le mythique carnaval de Venise.

 

Face à la hausse inquiétante des cas enregistrées en Italie, la Tunisie se prépare à toutes les éventualités. Le ministre du Tourisme et du Transport par intérim, René Trabelsi a évoqué la possibilité de suspendre les vols vers Milan. « Nous avons pris toutes les mesures sanitaires nécessaires face à la propagation du Covid-19. Il se pourrait qu’on prenne la décision d’ici demain ou après-demain de suspendre les vols vers l’Italie, notamment Milan » a souligné le ministre.

René Trabelsi affirme que des réunions entre la présidence du gouvernement, son département et celui de la Santé sont prévues afin de faire face à une propagation de la maladie. Le président de la commission parlementaire de la santé et des affaires sociales, Khaled Krichi, a précisé, pour sa part, qu’une séance d’audition des représentants du ministère de la Santé est prévue demain à l’assemblée et sera dédiée à la situation des Tunisiens résidant en Italie et sur les mesures mises en place en Tunisie pour prévenir l’apparition du virus.

 

Outre les dispositifs de contrôle installés dans les aéroports du pays, des équipes de contrôle ont également été installées aux points de passage frontaliers de Hydra et Bouchebka.  La commission permanente au sein du ministère de la santé publique a appelé à renforcer la vigilance au niveau notamment des postes frontaliers, des aéroports et des ports maritimes déployant des moyens importants dans le cadre de la stratégie nationale de prévention contre le Coronavirus.

 

Un ancien responsable au sein du ministère de la Santé, a toutefois exprimé ses inquiétudes à Business News, estimant que la Tunisie ne dispose pas des moyens nécessaires pour contenir la propagation du virus si celui-ci venait à toucher le pays. Autre fait inquiétant, alors qu’on disait de 14 jours la période d’incubation du virus, ce délai pourrait être rallongé. En effet, un Chinois de 70 ans, aurait commencé à développer les symptômes de la maladie 27 jours après avoir contracté le virus. Ce cas pourrait expliquer que des personnes porteuses du virus aient pu passer les contrôles sans trop d’encombres. Une donnée qui complique davantage tous les efforts déployés pour contenir la diffusion de l’épidémie.

 

Une chose reste toutefois sûre, tous les organismes de santé mettent l’accent sur la nécessité d’une hygiène rigoureuse. Se laver fréquemment les mains demeure à l’heure actuelle la meilleure défense contre le coronavirus. Il faut aussi éviter autant que possible de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Des consignes qui ont fait rire les Tunisiens mais qui peuvent néanmoins s'avérer salutaires.  

 

Myriam Ben Zineb

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Jha
| 25-02-2020 13:47
Il est en Sicile...
Prévision:
Tant qu'il fait chaud comme aujourd'hui..peu de risques, le virus n'aime pas ça.
Mais d'ici lundi, les pluies sont annoncées au nord...et même si, par miracle, Covid boude la Tunisie, la grippe va faire une poussée...
Et là, on prend les paris... ruée sur les pâtes, lait, sucre...
Pas la peine de chercher des masques, y en a pas pour tout le monde.

Fehri
| 25-02-2020 00:00
1. Récession A l'horizon

2. Tourisme en danger

3. Sans gouvernement

4. Président qui a ignore le sommet africain, refuse d'assister à la conférence de Berlin et et . Quel rancunier!

Fehri
| 24-02-2020 23:48
Aujourd'hui le 24/02/20 le Dow Jones a perdu 1032 points. C'est du jamais vu. La cause: covid-19.
Cela est un indicateur qu'une récession est certaine

A lire aussi

je pense que notre politique anticipative est en train de porter ses

02/04/2020 20:58
17

cette période, aussi délicate soit-elle, a été marquée par une campagne de diabolisation des hommes

01/04/2020 20:59
3

les Tunisiens confinés en sont à se demander s’ils auront de quoi manger dans les semaines à venir

31/03/2020 19:59
4

L’heure est à la lutte contre la propagation de la pandémie de

30/03/2020 20:00
7