alexametrics
dimanche 20 juin 2021
Heure de Tunis : 08:31
Dernières news
Cour constitutionnelle - Hichem Ajbouni : C’est au président d’assumer sa responsabilité !
10/05/2021 | 14:42
2 min
Cour constitutionnelle - Hichem Ajbouni :  C’est au président d’assumer sa responsabilité !
Invité de Houna Shems du lundi 10 mai 2021, sur Shems FM, le député d’Attayar, Hichem Ajbouni est revenu sur l’adoption de la loi portant création de la Cour constitutionnelle et la polémique créée autour de ce sujet en raison, notamment, du refus du président de la République de ratifier ladite loi. 
 
Il a rappelé que les amendements de la loi sur la Cour constitutionnelle avaient été placés dans les tiroirs jusqu’au ce qu’Attayar les en retire en 2018 notant que l’adoption de cette loi la semaine dernière était, essentiellement, motivé par l’intention du mouvement Ennahdha de retirer sa confiance au président de la République, dans le sillage des conflits qui opposent les deux parties. Chose qui ne peut se faire en l’absence de cette institution constitutionnelle, selon M. Ajbouni. 
 
 
Revenant sur les amendements proposés par Attayar, le député a avancé que la logique imposait tout de même de voter pour ces amendements. Il a rappelé, dans ce sens, que la loi est passée dans un premier temps grâce au vote des élus Attayar. 
 
Interpellé au sujet de l’abstention de certains députés Attayar lors de la plénière consacrée au vote de cette même loi, Hichem Ajbouni a expliqué cette décision par l’absence de coordination entre les députés au vu des dépassements commis par la première vice-présidente du Parlement, Samira Chouachi, en réponse à la volonté de Rached Ghannouchi. 
 
Au sujet du recours déposé, samedi 8 mai, contre la loi sur la Cour constitutionnelle afin de reporter sa ratification par le président de la République, jugé par certains nul, le député d’Attayar a avancé que l’instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi avait pour mission de se prononcer sur ce recours sans fixer des conditions pour son examen tant que c’est un droit garanti par la loi. 
 
Le recours en question a été déposé par 33 députés appartenant à différents blocs parlementaires afin de reporter la signature de ladite loi par le président la République. Celui-ci aurait dû ratifier la loi sur la Cour constitutionnelle samedi dernier. 
 
« Nous avons fait notre devoir. Après c’est au président de la République d’assumer sa responsabilité », a-t-il ajouté en commentant le propos du président de la République sur la fin de mission de l’instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi.  
 
Selon M. Ajbouni, la loi sur la Cour constitutionnelle sera bloquée compte tenu des nombreuses violations lors de la plénière du vote. 
 
 

N.J. 

10/05/2021 | 14:42
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Soussi
Assumer
a posté le 11-05-2021 à 11:06
C toujours le President qui doit assumer et vous les fameux parlementaires menteurs a vos electeurs depuis 2011
Houcine
Confus, incompréhensible.
a posté le 10-05-2021 à 18:27
J'avoue ne pas bien assimiler le contenu de ce texte.
Ajbouni semble dire une chose et son contraire. Il considère logique de voter un texte mais parle de "dépassements" de la vice présidente Chaouachi...
En somme, les irrégularités ne gênent pas. Il s'y est habitué. Ou, en participe-t-il lui-même.
Bref, la confusion dans les esprits, confusion dans les actes, arrangements et petites cuisines.
Et, ça se dit député et ça a une image satisfaite de soi.
C'est déplorable.


AR
Il faut toujours se méfier des déclarations de ces vendus politiques
a posté le 10-05-2021 à 16:49
" C'est au Président d'assumer sa responsabilité ", " Nous avons fait notre devoir"
Bien que c'était pas du tout notre intention mais quand même une petite récompense ne serait pas du refus, non bien sûr, Attayar, on est pas le genre, mais juste pour vous faire plaisir et ne croyez surtout pas que c'est la politique de la maison !
Ce vieux de la vieille, habitué aux transactions dans les coulisses de l'arp, donnant, donnant, l'affaire de cette Cour ne va pas échapper à la règle des négociations des coins, à peine dévoilées, mais aboutissent selon la générosité du plus offrant.
Ajmouni s'efforce de nous faire croire que l'affaire est purement politique, en toute inocence, en ce qui me concerne j'aimerais bien vous croire, Chouf Ejmaa.
DIEHK
Yajebni al ajbouni !
a posté le 10-05-2021 à 15:41
Ils sont tordus au Ettayara" ou "Attayar" !
Attention à vos ailes, vous êtes comme Tunis Air, vous battez de l'aile car la maintenance est très mauvaise ?
Un vrai politique "Pro-Robocop" n'aurait pas voté les amendements et il est fier d'avoir aidé son robocop ?
Ce triste sire disait :la logique imposait tout de même de voter pour ces amendements. Il a rappelé, dans ce sens, que la loi est passée dans un premier temps grâce au vote des élus Attayar.
Comment est ce possible pour un parti normalement constitué connaissant les magouilles de Ghannouchi utilisant les milliers de munitions des contradictions de l'opposition et qui transforme en "or" tout ce qu'il touche ?
Les amateurs du Ettayar , soit :
Ils sont des mongoliens ou des Autistes con firmés !!!
Et il a l'outrecuidance de venir nous importuner avec ces âneries typiquement "Tayaristes" comme chez les "klebs et leurs RSA istes" , du même moule on devine l'incompétence dans toute sa splendeurs et je termine par "Grandeur & Décadence" des uns & des autres.....
C Ramadan quand même et le jeune rend de plus en plus bête et méchant comme "Charlie Hebdo" quoi !!!





Magon Le Carthaginois
@ DIEHK
a posté le à 20:48
Votre commentaire est excellent. SUPER !!!!