alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 23:55
Dernières news
Charfeddine décide l’arrêt des prélèvements automatiques au profit des syndicats sécuritaires
30/08/2022 | 11:21
1 min
Charfeddine décide l’arrêt des prélèvements automatiques au profit des syndicats sécuritaires

 

Désormais, les prélèvements automatiques sur salaire des cotisations sociales aux profits des syndicats sécuritaires sont finis, à partir de septembre 2022. C’est ce qu’annonce une note du ministère de l’Intérieur signé par Taoufik Charfeddine daté du 29 août 2022.

Les raisons évoquées : cette pratique n’est pas adossée à une loi.

 

Les services du ministère sont appelés à préparer un projet de loi organisant ce prélèvement, qui sera soumis avant la fin de l’année en cours aux autorités de tutelle. Ils devront aussi avertir tous les adhérents et d’entamer les démarches nécessaires pour régulariser la situation avec les syndicats sécuritaires.

 

 

Rappelons que le chef de l’Etat Kaïs Saïed avait appelé, le 10 août dernier, à unifier les syndicats sécuritaires. Chose à laquelle se sont opposés les syndicats, ou du moins une grande partie.

 

 

I.N

30/08/2022 | 11:21
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Tabarkienne
Il est temps!!!
a posté le 02-09-2022 à 15:14
c'est pas normal d'imposer une adhésion au travailleur tunisien, il faut cesser tout prélèvement pour tous les syndicats, qui touchent l'argent du peuple en se tournant les pouces.
Laisser à chacun le choix d'adhérer ou pas. il faut absolument un décret présidentiel. Bravo Monsieur le Ministre, sage décision, il faudrait que tous les ministres prennent exemple.
TRE
Decision tardive!?
a posté le 30-08-2022 à 20:48
L´ARP aurait dû le décider depuis des années !
Mais il n'est pas trop tard : un décret présidentiel, sans grande palabre, fera aussi l'affaire !

Alors, M. le Président, nous attendons ce décret historique à minuit !

Rabbi Yoster Tounis!
VOILA
Merci M. Charfeddine ! Sa33akhim !
a posté le 30-08-2022 à 19:52
C´est la décision la plus intelligente tant attendue, mais doit être confirmée par un décret présidentiel concernant tous les syndicats sans exception aucune !
Abel Chater
Cette décision bien lucide, doit être aussi imposée à l'UGTT, pour stopper ce mensonge d'imposer le droit de parler aux noms de tous les autres, jusqu'au nom de tout le peuple tunisien.
a posté le 30-08-2022 à 18:21
Bien que l'UGTT possède des milliers de responsables syndicaux imposés à toute entreprise possédant un certain nombre d'employés, elle arrive à peine à remplir une salle ou une petite place par les siens. Ces responsables syndicaux qui sont payés par l'entreprise. Ils ramassent les cotisations pour enrichir des pauvres travailleurs que l'UGTT dérobe sans rien leur donner en contrepartie. Malgré tout, cette même UGTT qui trahit les Tunisiens, ose encore parler au nom de tous les Tunisiens. Du bluff, rien que du bluff.
Il faut mener une campagne pour que les pauvres travailleurs tunisiens cessent de payer à l'UGTT ses immeubles, ses richesses et ses micmacs sociopolitiques aux dépens de pauvres travailleurs tunisiens, adhérents comme ceux qui ne veulent pas entendre la moindre lettre de son nom mafieux.
Abel Chater
Erratum
a posté le à 19:03
Je voulais dire :"ils ramassent les cotisations pour escroquer des pauvres travailleurs", non pas "pour enrichir des pauvres travailleurs".
Borzguéne
je suis POUR cette décision
a posté le 30-08-2022 à 15:41
Fermez cette porte et fermez là pour toujours avec une loi, un décret. Pas de syndicat pour la police ou tout autres entités sécuritaires.
Jilani
Bonne décision
a posté le 30-08-2022 à 14:18
Espérons qu'elle sera aussi appliquée pour cette organisation mafieuse UGTT et lui couper les cotisations. L'adhésion devra emanaer delà volonté des fonctionnaires et non déduites à leur insu.
Bruno
La vérité
a posté le 30-08-2022 à 13:05
Cette décision doit s'appliquer sur les adhérents de l'UGTT
MFH
Assainir. Svp.
a posté le 30-08-2022 à 12:55
Bonne solution : moins de problèmes personnels et moins d'argent à gaspiller.
The Mirror
Tous les ministres DOIVENT faire pareil
a posté le 30-08-2022 à 11:49
Le ministère de l'Interieur vient s'ouvrir la bonne porte.
Les syndicalistes, indépendamment de leur appartenance, se croyaient au-dessus de la loi.
Nous n'avons pas oublié l'ouvrier du Parlement de Ghannouchi, qui a osé entrer dans l'hémicycle pour frapper tous les députés opposés à Ghannouchi.

Les ministères ne doivent plus faire le coursier entre l'UGGT et les adhérents de l'UGTT. L'adhérent doit payer soi-même sa cotisation s'il en a envie, mais, l'administration tunisienne ne doit plus assurer ce sale boulot.