alexametrics
mardi 18 juin 2024
Heure de Tunis : 10:06
Dernières news
Chaima Issa comparait devant le Tribunal militaire
12/11/2023 | 17:08
1 min
Chaima Issa comparait devant le Tribunal militaire

 

Le comité de défense des détenus politiques a indiqué, dimanche 12 novembre 2023, que la militante et membre du comité politique du Front de Salut national, Chaima Issa, comparaîtra devant la chambre criminelle du tribunal militaire permanent de Tunis le mardi 14 novembre 2023.



Le comité de défense précise que Chaima Issa est jugée pour avoir exprimé ses opinions et positions politiques lors de déclarations médiatiques. Des accusations graves ont été portées contre elle, telles que l'incitation des militaires à désobéir aux ordres et l'offense au chef de l'État, ainsi que la diffusion de fausses nouvelles et rumeurs dans le but de nuire à la sécurité publique et à la défense nationale.



Ainsi, le comité de défense appelle tous les avocats et militants des droits de l'homme à assister en grand nombre pour soutenir Chaima Issa lors de ce procès militaire politique.


Chaima Issa a quitté la prison de la Manouba dans la soirée de jeudi 13 juillet 2023 sur décision de la chambre des mises en accusations. Elle a été arrêtée par les forces de police le 23 février dans le cadre d’une instruction sur une affaire de complot contre la sûreté de l’État. 

Elle fait aussi l'objet de poursuites, en vertu du décret n°54 relatif à la lutte contre les infractions se rapportant aux systèmes d'information et de communication, suite à une déclaration médiatique du 22 décembre 2022.



S.H


12/11/2023 | 17:08
1 min
Suivez-nous
Commentaires
SOLIDARITE AUX VICTIMES DE LA PARODIE JUDICIAIRE DEMISSIONNAIRE
NON AUX LOGIQUES PARJURES MILITAROSEKURITAIRE NAZIONALISTOMZAWRABE !
a posté le 13-11-2023 à 14:13
Liberté et solidarité aux entravé.e.s et prisonniers politiques comme d'opinions SANS EXKKKCEPTIONS !
SALIM
ON DIRAIT UNE PUBLICITE POUR UNE MARQUE DE LUNETTES.
a posté le 13-11-2023 à 10:28
MILITANTE!!! dites vous. On n'a jamais entendu parler de CHAIMA ISSA , ni pendant l'ère Ben ALI, ni lors de la décennie noire. Et meme lors des 'manifestations' du front de NAHDHA ,on le voit comme DECOR TOUJOURS SOURIANT (LA DAME QUI RIT).

Et c'est quoi cette nouvelle mode : 'Ainsi, le comité de défense appelle tous les avocats et militants des droits de l'homme à assister en grand nombre pour soutenir Chaima Issa lors de ce procès militaire politique'.
De quel droit ce comité invite TOUS LES AVOCATS!!!!Et on verra qui sont ces 'avo-politiciens' qui répondraient présents : DILOU, DALILA, ISLAM, INES, AYACHI......
Normalement ,il faut interdire tout attroupement devant les tribunaux, surtout le tribunal militaire. Pensent ils pouvoir INFLUENCER les juges.

Finalement, elle sera condamnée. La question, après combien d'épisodes.



Léon
Souvenirs, souvenirs!
a posté le 13-11-2023 à 08:29
Souvenez-vous, lorsque la pays était économiquement ruiné suite à la trahison collective de 2011, vous vous pavaniez d'avoir au moins gagné la démocratie. Léon vous répondait dans une tribune de Tunisie Secret, intitulée "le septième 7 novembre non célébré", et ce, dès 2017, avant même que le nom de KS ne soit connu de quiconque, qu'il était évident que vous alliez sombrer dans une dictature, devant laquelle Ben Ali, serait l'équivalent de Mère Thérésa.
Nous y sommes. Léon vous avait prévenu sur tout ce qui allait arriver car il lit dans les évènements et la géopolitique comme on lirait dans un livre. La Tunisie est dans son sang.

Léon, min joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant;

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Rebel
"Les complotistes"
a posté le 13-11-2023 à 06:54
Elle nuit à la politique d' un homme d' une incompétence inouïe... Le hasard, des " mains invisibles derrières et la naïveté d un peuple ignart l'ont mis au pouvoir. Quel bilan tiré de sa gestion calamiteuse durant ce minable mandat ? La prison pillule d' oposants de faux "complotistes". Un pays à la dérive où il fait plus bon à vivre!
BOUSS KHOUK
LE DJALTIME ATTEIND LES MEDIAS
a posté le 12-11-2023 à 19:57
doivent cesser leur DJALTIME et faire attention aux mots qu'ils rajoutent et détournent .