alexametrics
lundi 20 septembre 2021
Heure de Tunis : 21:36
A la Une
C’est un coup d’Etat, oui, mais…. Il ne doit pas y avoir de mais
Par Nizar Bahloul
26/07/2021 | 11:00 , mis à jour à 16:59
7 min
C’est un coup d’Etat, oui, mais…. Il ne doit pas y avoir de mais

 

Euphorie dans plusieurs villes tunisiennes hier soir après le discours du président de la République annonçant le gel de l’assemblée, la levée de l’immunité des parlementaires, le limogeage du chef du gouvernement et la présidence du parquet. Malgré le couvre-feu et le confinement obligatoire, les Tunisiens sont sortis en masse applaudir Kaïs Saïed et ses décisions historiques.

C’en est fini avec les islamistes, c’en est fini avec leur népotisme, leur corruption et leur mépris de la loi et de la justice.

Depuis les élections d’octobre 2019, qui ont vu monter les islamistes d’Ennahdha (561.000 voix, 19,63%) et les islamistes radicaux d’Al Karama (169.000 voix, 5,94%), nous vivons un véritable enfer en Tunisie. L’État est en déliquescence totale, l’économie bat de l’aile, l’endettement du pays a atteint des records et la situation sanitaire est catastrophique (19.000 décès). Les politiques censés trouver des solutions de sortie de crise sont devenus la source des crises.

Le ras-le-bol est généralisé et c’est dans l’ordre normal des choses que le pays a vu tout au long de la journée d’hier des manifestations hostiles au régime et aux islamistes. Plusieurs antennes régionales d’Ennahdha ont été saccagées par des manifestants en colère.

Réagissant de suite, le président de la République a pris des décisions le soir même. Des décisions basées sur une interprétation saugrenue de l’article 80 de la Constitution et qui s’apparentent théoriquement, à première vue, à un coup d’Etat.

Ces décisions radicales ont cependant le mérite d’être populaires, puisqu’elles ont été applaudies de suite par des foules sorties spontanément dans les rues juste après. Coup d’Etat, oui mais. Mais le peuple applaudit et c’est au peuple de décider de son sort.

Partant de notre ligne éditoriale anti-islamiste et défendant ardemment la supériorité de la justice, nous ne pouvions que nous réjouir, hier, des décisions présidentielles.

Enfin, quelqu’un va nous débarrasser des islamistes, quelqu’un qui va lever l’immunité de députés bandits et hors la loi, quelqu’un qui va appliquer la justice aveuglément, quelqu’un qui va mettre un terme à l’impunité.

C’était réjouissant sur le coup que de penser que la Tunisie puisse être sauvée par ces simples décisions présidentielles. Réjouissant de penser que notre démocratie, qui n’avait de démocratie que le nom, puisse avoir un nouveau souffle avec l’élimination des islamistes qui l’ont utilisée pour leurs fins personnelles et qui ont tout fait pour la tuer.

 

Réjouissant, oui, mais simpliste. Car l’euphorie du moment de voir les islamistes corrompus disparaitre du paysage va laisser place au raisonnement froid et sensé. Il faut juste un peu de recul, un peu de hauteur.

Qu’est-ce qui distingue les pays démocratiques des pays qui ne le sont pas ? Réponse : le simple fait de respecter la constitution et les lois. Dès lors qu’on viole la constitution, on cesse d’être un pays démocratique. Alors oui, c’est bien beau que de voir des milliers, et même des millions, de Tunisiens se réjouir des décisions présidentielles d’hier, il n’en demeure pas moins que l’on fait face à un coup d’Etat, que l’on fait face à une violation flagrante de la constitution, que l’on fait face à la mort réelle et immédiate de notre jeune démocratie.

Ce qu’a fait Kaïs Saïed hier est identique à ce qu’a fait Zine El Abidine Ben Ali en 1987 et ce qu’ont fait plusieurs dans les pays africains : un coup d’état de velours, sans effusion de sang (pour le moment).

Applaudir Kaïs Saïed pour ce qu’il a fait revient à applaudir la fin de la démocratie et la renaissance de la dictature. Elle ne sera même pas éclairée cette fois, car Kaïs Saïed n’a rien d’un homme éclairé, n’a rien d’un homme d’État.

La crise politique dans laquelle vit le pays, Kaïs Saïed en est responsable pour une bonne partie.

Oui, les islamistes sont mauvais, corrompus et tout ce que vous voulez ; oui, Hichem Mechichi est médiocre, incapable, marionnette des islamistes, c’est indéniable, mais Kaïs Saïed est loin d’être le saint.

C’est bien lui qui a ramené un chef du gouvernement non choisi par les partis représentés au parlement (Elyes Fakhfakh). C’est bien lui qui a ramené un second chef du gouvernement totalement inconnu et non choisi par les partis (Hichem Mechichi). C’est bien Kaïs Saïed qui a révisé son propre choix avant même que Mechichi n’occupe ses fonctions. C’est bien lui qui a ramené des ministres incapables tels Walid Zidi ou Faouzi Mehdi. C’est bien lui qui se permet des bains de foule sans masque et qui a attendu des mois pour se faire vacciner contre le covid. C’est bien lui qui, en vingt mois à Carthage, n’a déposé aucun projet de loi pour faire sortir le pays de la misère dans laquelle il se débat. C’est bien lui qui a refusé la prestation de serment des nouveaux ministres sur la base de simples suspicions de corruption de quelques uns parmi eux. C’est bien lui qui ignore ce qu’est la présomption d’innocence et condamne sans juger. C’est bien lui qu’on traitait de « zaqafouna ». C’est bien lui qui, la semaine dernière, criait au complot ourdi quand des Tunisiens ont répondu oui massivement à la journée portes ouvertes organisée le jour de l’aïd. C’est bien lui dont on remettait en question la santé mentale. C’est bien lui qui a fait condamner à de la prison ferme un blogueur pour un post Facebook.

 

Kaïs Saïed est loin, très loin, d’être un bon président, un éclairé, l’homme providence. Il n’a rien de cela, absolument rien. Quand bien même il serait un génie et un saint, en aucun cas il ne devrait être autorisé à exécuter un coup d’état, quelles que soient ses intentions.

Ce qu’il a fait hier est surréaliste. Il s’est arrogé tous les pouvoirs d’un coup : le législatif, l’exécutif et le judiciaire. Même Ben Ali n’a pas osé cela ! Il a décidé, d’un coup, de lever l’immunité des parlementaires, alors qu’aucune loi ou constitution au monde n’autorise ce genre d’acte. Il a mobilisé l’armée au parlement pour interdire à son président d’y accéder !

Malgré ce constat alarmant, il demeure encore de l’espoir qui nous empêche, à Business News, d’aller vite en besogne.

Kaïs Saïed a estimé, à raison, que des mesures urgentes doivent être prises. Il a interprété à sa manière la constitution et a continué à jurer qu’il n’allait pas la violer. Les mesures qu’il a prises, et ceci est annoncé dans le communiqué de la présidence, sont valables un mois.

Théoriquement, et si on croit à ce qu’il nous dit, il s’est donné un délai d’un mois pour mettre en prison les hors-la-loi et trouver un chef du gouvernement capable de rétablir la situation sanitaire et économique du pays.

La question est : et si on lui donnait sa chance de réussir sa mission, de sauver le pays et ses institutions, de nous débarrasser des députés corrompus et des ministres suspects et incompétents ? Et si au bout d’un mois Kaïs Saïed rouvrait les portes de l’assemblée pour que les députés (propres) reprennent leur travail normalement, comme l’exige toute vie démocratique ?

La notion du coup d’Etat prendrait tout son sens si et seulement si les mesures s’inscrivent dans le temps et dépassent le délai (constitutionnel) d’un mois.

La notion du coup d’Etat prendrait son sens s’il y a des relais de Kaïs Saïed sur le terrain, capables de diriger, sous son autorité, les institutions du pays. Or Kaïs Saïed n’a aucun relai politique, n’a pas de parti et n’a pas de carnet d’adresses dans lequel il peut puiser pour nommer des ministres, des gouverneurs, des directeurs généraux, des délégués, des omdas…

 

En dépit de tout ce qu’on pense de Kaïs Saïed, l’adage exige de « suivre le voleur jusqu’au pas de son domicile ». La ferveur populaire observée hier soir, le bénéfice du doute, la limite d’un mois, la présence de contre-pouvoirs médiatiques et dans la société civile, ses propres engagements de ne pas violer la constitution, sa déclaration ferme que ce qu’il a fait n’est pas un coup d’Etat, nous font espérer que Kaïs Saïed ne franchisse pas la ligne rouge du coup d’état.

Il a demandé un mois pour assainir le pays, accordons lui ce mois, car cela fait une bonne période qu’on ne demande que cela : assainir le pays. Restons, durant ce mois, vigilants pour qu’il ne s’accapare pas tous les pouvoirs d’une manière irrémédiable et pour qu’il rétablisse la légalité au bout de ce délai.

On en a ras le bol de la corruption et de l’incompétence de nos politiques, une solution doit être trouvée, c’est une évidence. En aucun cas cette solution ne doit se présenter sous forme de coup d’état, car on tient à notre démocratie naissante et ceci est une autre évidence. Il n’y a pas et il ne saurait pas y avoir de oui, mais en la matière.

 

Par Nizar Bahloul
26/07/2021 | 11:00 , mis à jour à 16:59
7 min
Suivez-nous
Commentaires
aziz aziz
Dignité vous dites !
a posté le 20-08-2021 à 08:40
Je demande pourquoi il ne s'adresse pas directement au peuple pour annoncer ce qu'il veut faire?.-comme tous les présidents d'ailleurs-, a-t-il peur de parler seul devant une caméra?

Et pourquoi ces ministres acceptent-ils de ce ridiculiser en faisant les figurants qui ne font qu'hausser la tête sans piper un mots...décidément la dignité a bien fuit nos contrées.
Waterloo
yes this is a well prepared coup ......................
a posté le 31-07-2021 à 16:27
2 months ago, Middle East Eye, published a notice by Nadia Okasha , indicating a "constitutional coup" in preparation.
EL OUAFI
Mr Nizar Bahloul, l'accaparé
a posté le 29-07-2021 à 17:02
Un lynchage médiatique, vous avez mis par le passé en doute et même l'incapacité intellectuelle traitant Kais Saeid d'un extraterrestre incapable de prendre une quelconque décision.
Vous persistez dans votre longue diatribe un lynchage méthodique.
Je vous cite Mr Nizar Bahloul "Des décisions basées sur une interprétation saugrenue de l'article 80 de la Constitution et qui s'apparentent théoriquement, à première vue, à un coup d'Etat."
Il me semble que vous n'avez pas lu l'article 80 de la constitution !
Cette constitution à laquelle vous vous referez est bancale, beaucoup de lacunes, faite sur mesure un échappatoire dans le cas où ! Pour une interprétation adaptable à ce qu'on veut faire ! (Ils sont tombés dans leur piège).
Mr Nizar Bahloul permettez moi que je vous Re citer : On en a ras le bol de la corruption et de l'incompétence de nos politiques, une solution doit être trouvée, c'est une évidence. En aucun cas cette solution ne doit se présenter sous forme de coup d'état, car on tient à notre démocratie.
La horde qui est sortie spontanément après l'annonce du président Kais Saeid n'a t-elle renoncé à ses droits fondamentaux ?
Vous tolérez, l'inconcevable, à savoir l'incompétence, la corruption, au banditisme d'un certain membre de l'ARP.
Votre attitude me paraît saugrenue et non responsable, assister avec indifférence au naufrage du bateau (tunisie)n'est-il pas un crime, la non assistante ?.
Mr Nizar, on a le droit de se tromper, certes cette fois ci vous vous trompez de cible, les vrais putschistes c'est ces islamistes auquel vous vous êtes portés volontaire pour soutenir leur despotisme,obscurantisme, qu'alliez vous faire pour nous sortir de cette mainmise sur tout qui s'appelle l'état tunisien ?
Ennahda et ses satellites que vous légitimer n'ont ils pas commis un putsche sournois en s'accaparant d'une révolte populaire,et qui a trouvé en vous un soutien insolent,inviter ses leaders fréquemment à nous vendre l'illusion la tromperie les magouilles,la cerise sur le gâteau l'incompétence qui nous a plongé dans l'état où nous vivions ensemble y compris ces nu-pieds qui se sont au secours d'un président lynché,mal compris, injustement par ses enfants désorientés de la réalité et de la justesse de ses intentions.
Que ça vous en déplaise, Mr Nizar Bahloul permettez moi que vous avez ratez votre chronique.
Lecteur dès l'Aube de la naissance de BN,sans ranqueur, je resterai fidèle à mes convictions, et évidemment BN.
(Manai)
Didon
KS a été élu démocratiquement à 77% des voix
a posté le 28-07-2021 à 16:54
Mr Bahloul vous oubliez un élément important : KS a été élu démocratiquement 77% des voix (si je me souviens bien) et le peuple le soutient ! aucune comparaison avec 1987
Gg
Coup d'état? Non, coup de maître!
a posté le 28-07-2021 à 11:00
Revenons à l'étymologie du mot "démocratie". Je cite Wikipedia, bien au fait des considérations historiques et linguistiques:
"Le terme démocratie, du grec ancien '?' / d'?mokratía, combinaison de '?'? / dêmos, « territoire » (de daiesthai, « partager ») puis « peuple » (en tant qu'ensemble de tous les citoyens de la cité), et kratein (« commander »), désigne à l'origine un régime politique dans lequel tous les citoyens participent aux décisions politiques au moins par le vote. Il désigne aujourd'hui tout système politique dans lequel le peuple est souverain".

Le 25 juillet, le peuple a majoritairement exprimé sa volonté de dégager le régime islamiste. Avec force et détermination, dans tout le pays.
Kais Saied a suivi le peuple, donc on ne peut pas l'accuser d'avoir réalisé un coup d'état.
Mais un coup de maître, c'est certain!
DHEJ
Il semble que N.B n'a pas lu...
a posté le 27-07-2021 à 19:19
... Lu tout l'article 80 de la constitution...

La durée doit être levée sur demande du président de l'ARP ou 30 élus sur demande à la cour constitutionnelle


Elle qui doit statuer dans un délai de 15 jour



Avec un parlement gelé, une cour constitutionnelle inexistante, la NAHDHA avec sa constitution à la con a crée un MONSTRE!
zozo Zohra
Franchement
a posté le 27-07-2021 à 19:13
Une démocratie qui a détruit tout un pays et qui avait affamé tout un peuple, vous appelez cette gabegie et cette injustice sociale une démocratie excusez-moi, je vous dis bienvenue au coup d'état, à la dictature au diable la meilleure constitution du monde.

Magon le Magnifique du Haut-Mornag
Wanted
a posté le 27-07-2021 à 16:53
Si Nizar, avez-vous des nouvelles de votre copain Nabil Makrouna ? Savez-vous où se planque ce délinquant, ce voyou sans moralité qui a allègrement endossé le rôle du traître, de celui qui a aidé Ennahdha à bafouer la Loi et à marcher sur la tronche du peuple tunisien ? Il se fait petit ? Planqué quelque part avec son frangin qui faisait le clown avec Makhlouf le putois dans le parking de l 'ARP ? Merci yè Si Kaïs d'avoir neutralisé toutes ces vermines !
Ubuesque
Contradiction et Oxymore
a posté le 27-07-2021 à 14:38
M. Bahloul,
Pouvez-vous m'expliquer, svp, comment une décision populaire (vous comme moi sachant que la majorité du peuple la soutenant) relève de la dictature et non de la démocratie ? C'est littéralement une décision démocratique (soutenue par la vox populi). Je ne dis pas qu'elle est constitutionnelle, ni même républicaine d'ailleurs, mais elle est belle-et-bien démocratique. Ne confondez pas la démocratie et la république, ce sont 2 concepts différents
SUR
Dictature et Corruption ne meurent pas !
a posté le 27-07-2021 à 14:09
Il ne faut trop philosopher, rien à faire, la dynastie sahelienne (Ben Ali et Bourguiba) ne meurt pas ! Pari?

Ce n'est qu'une question de temps, A. Moussi et K. Saiid, sont et seront magistralement manipulés, utilisés, encaissés et lâchés comme des patates chaudes par les grands du RCD en arrière-plan.
Bourguibiste nationaliste
Monsieur NB est toujours à côté de la plaque
a posté le 27-07-2021 à 11:50
Comme à son habitude, M. NB est à côté de la plaque.
Ce qui s'est passé, ce n'est pas un coup d'Etat, comme le dit NB.
C'est une décision présidentielle qui répond à une demande du peuple et vise à sortir le pays de la crise profonde dans laquelle est plongé depuis plusieurs années.
La victoire revient au peuple tunisien qui s'est manifesté et a montré sa détermination. C'est cela qui a amené le président à prendre les décisions qu'il a prises.
Le président n'est pas un voleur comme le dit NB : il a agi en toute connaissance et en toute conscience. Les décisions prises vont conduire à deux changements fondamentaux :
1. Il faut sortir de la loi électorale proportionnelle et adopter une loi majoritaire qui permettra au pays d'être gouverné. Il y aura rapidement une nouvelle loi électorale.
2. Il faudra sortir du régime parlementaire et aller très rapidement au régime présidentiel. Pour cela, le peuple doit être consulté par référendum. Le régime actuel a réduit le pays à l'impuissance et a permis aux Khwanjias de faire la pluie et le beau temps. L'adoption du régime présidentiel mettra fin au règne de l'islamisme et à leur rapine.
C'est tout cela que M. NB est incapable de comprendre et in fine d'accepter.
Forza
C'est clair un cout d'état anticonstitutionnel
a posté le 27-07-2021 à 10:17
C'est clair un cout d'état anticonstitutionnel et un coup d'?tat en plus militaire et sécuritaire contre la constitution du pays. Ce sont les militaires et les sécuritaires qui donnent à Said la possibilité de mener un putsch contre la constitution et ce sont eux qui empêchent le parlement de faire son travail. L'article 80 ne donne pas le droit à Saied d'obliger Mechichi de partir. Il est clair que la déclaration de Mechichi a été faite sous la menace car diamétrale à ses positions antérieures. Le même article insiste sur le fait que le parlement reste en session pendant toute la période des 30 jours et que le président ne peut déclencher l'article qu'avec l'aval du CDG et du président du parlement, rien de tout ca. Avec ce cout d'état militaire la Tunisie cesse d'être une exception dans la région comme son armée d'ailleurs. Elle entre dans le rang des pays autoritaires et dictatoriaux avec régimes militaires déclarés (Egypte, Syrie) ou non déclaré (Algérie). Les régimes militaires sont parmi les plus corrompus dans le monde. Je pense que le régime va utiliser la justice pour éliminer les forces démocratiques avec des dossiers de corruption fabriqués, Saied reclare meme la justice sous ses ordres. Ce cout d'état montre aussi qu'ennahdha n'avait jamais le pouvoir, Mechichi lui aussi ne contrôlait pas le MI. Ce nouveau régime n'apportera rien de bien à la Tunisie, les problèmes de pauvreté et de chômage vont persister et la liberté est perdue avec le risque de 20 ans de dictature Saied et ceux derrière lui, je ne pense même pas que c'est lui qui a le pouvoir, les emirats ont bien gagné la guerre contre la démocratie en Tunisie.
AB
Tres bien vu M. @Forza.
a posté le à 14:27
Les démocrates doivent maintenant reconquérir le parlement et défendre la démocratie comme l'ont fait les Turcs et non comme les lâches égyptiens qui - comme nous - n'ont discuté que des paragraphes/legitimités et perdu beaucoup de temps : on maintenant les résultats !

Il faut apprendre de l'histoire !
Jawhar
@NizarBahloul
a posté le 27-07-2021 à 10:11
Je vous invite à lire un livre d'histoire pour comprendre ce que c'est un coup d'état'?'
Pourquoi ne pas l'appeler plutôt « revolution » ? C'est faute de brouette ?
Vous parlez de pertes'?'.! Perte de quoi ? Liberté dites vous?
Vous comme Ben Achour comme Nejib Chebbi et comme d'autres '?' vous avez raté encore une fois l'occasion de vius taire.
Dommage !
(Pas de censure svp)
pit
Bénéfice du doute
a posté le 27-07-2021 à 08:19
Nous avons laissé DIX ANS aux islamistes véreux, cupides et incapables, nous pouvons accorder UN MOIS à KS ! ... et redescendre dans la rue si besoin est !!!
Mohamed Obey
@ parlement des nuls
a posté le 27-07-2021 à 08:10
Kais Saied est aux commandes. Les médias ne doivent pas le saboter. Il faut le soutenir dans sa mission de grand ménage.
Contrairement à M. Bahloyl, j'estime que ce qu'a fait le Président Saied aurait dû être fait depuis belle lurette...bonne chance à la Tunisie. Et si les amis extérieurs de la Tunisie sont des amis authentiques, qu'ils en fassent montre au lieu de nous parler de leur crainte pour la démocratie... ils sont en majorité des hypocrites. Ex: FitschRating...
Tounsi Le Vrai
C'était notre seule issue ... mais attendons d'y voir plus clair
a posté le 27-07-2021 à 08:07
Vu la déliquescence de l'état, la situation économique, sanitaire, ..... catastrophique .... l'impossibilité de trouver un compromis "juste" avec les islamistes .... vu la généralisation de la corruption, l'état de la justice .... les décisions prises par KS étaient la seule option possible pour nous sauver ...
Il est clair que des choses doivent changer pour ne pas revenir à cette situation :
- Nouvelle constitution à faire valider par référendum
- Nouvelle loi électorale
- Nouvelle instance pour gérer les élections
- Nettoyer la justice, l'administration et toutes les structures dépendant de l'état (gouverneurs, ...., l'intérieur, ..... les juges, ...., les banques, ....les directeurs, ..... ) des barbus, corrompus, voleurs, ...
- Juger tous ceux qui ont fauté
Je doute que ça puisse se faire en un mois ... Il faudra probablement 6 à 12 mois ....
Il faut que KS donne une feuille de route claire ... et qu'il ne s'accapare pas les pouvoirs indéfiniment en cette période ... De nouvelles structures doivent être mises en place pour nettoyer et gérer la justice, l'administration, l'état .... Une nouvelle structure est à mettre en place pour remplacer le parlement ...
KS doit s'entourer des organisations du pays : UGTT, UTICA, LTDH, .....
Rabbi Yahmi Touness
RASPOUTINE
ça commence bien
a posté le 27-07-2021 à 07:47
il y a un proverbe arabe qui disait : awalou el ghaythi katra .

couvre feu dés 19H et ce jusqu'à 27/08 :):):) , mes condoléances aux ZABRATA :):):).
Ntc
Bravo
a posté le 27-07-2021 à 05:52
Votre article me rappelle le cheval de Troie...... que dieu punit toute personne qui nuit à ce pays....
Djikistra
@PRAVDA
a posté le 27-07-2021 à 02:12
BN-Pravda.....Qu'est qu'il y avait de répréhensible dans mon commentaire pour le censurer ?
Brahim
Bravo
a posté le 27-07-2021 à 01:55
Bravo pour votre article , cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un article avec autant de discernement.Je partage votre analyse , il faut laisser sa chance au produit , c'est peut être un nouveau modèle démocratique, plus adapté à la réalité tunisienne qui se construit.
Merci pour ces lignes pleines de bon sens .
Tunisino
30 jours
a posté le 26-07-2021 à 21:47
Ghannouchi ou Saied, ou encore la peste ou la choléra! Le mal est fait, espérons que Saied arrivera à assainir le parlement, le gouvernement, et la justice, et après on verra!
maya
Leyletou assanawr al 3achr
a posté le 26-07-2021 à 21:17
Laylatou assanawet al3ach, titre d'un film tunisien qui n'a rien à voir avec notre sujet d'actualité, mais que je me plais à appliquer à la soirée d'hier, qui m'a ébranlée, tout comme le 13 et le 14 janvier 2011, ya hassra. Et m'a rendu une lueur d'espoir quant à l'avenir de mes enfants et de mes petits enfants.

NB: juste une petite remarque sur un des articles: la liesse n'était pas seulement à ennasr la marsa et ettadhamen. Ben arous a connu une nuit festive, avec youyous , feux d'artifice, et même tabbel et zakar. Je deteste le régionalisme et encore plus le mépris de certains quartiers considérés comme populaires mais qui ne le sont pas. Notre école primaire a vu le jour en 1905, alors...
Leyla
Peuple souverain décide!
a posté le 26-07-2021 à 20:07
Tant qu'il y péril en la demeure, toute spéculation de type légaliste, ou sur un prétendu "coup d'Etat", et surtout à propos d'une pseudo-constitution démocratique, est une perte de temps sinon même contribution à la confusion des esprits. Ce n'est pas le texte mais bien LE PEUPLE SOUVERAIN qui décide ce qui est bien pour lui. Est-ce clair?
doam
difficile
a posté le 26-07-2021 à 19:08
compliqué ce qu il a fait surtout que c est lui qui a placé ennadha partout
il a eu peur des émeutes mais là il a la difficulté de virer les islamistes et si il les virent il y aura guerre civile les gens auront l impression d avoir l autorisation de se venger et les attentats ou autres crimes vont s installer car ennadha ne veut pas laisser le pouvoir
la solution simple pour qu il evite le chaos dans 1mois il faut que l armée prenne le pouvoir et instaure une dictature à l égyptienne
les saoudiens poussent à cela
ils l on fait en egypte et font des négociations avec les russes pour la libye
les saoudiens leur ennemis sont les freres musulmans et surtout Erdogan en turquie
le peuple a besoin d une dictature car toute le monde triche vole et plus de respect
MH
Vous êtes trop optimiste Mr Bahloul
a posté le 26-07-2021 à 18:25
Notre adage dit : montre moi ce que t'as dépensé (au marché) je te dirai ce que tu mangeras ce soir. Qu'attendez vous de KS? Le monsieur nous a montré ce qu'il vaut depuis plus d'un an et demi. Je ne miserai pas Kopeck sur lui. Vous espérez qu'il rende le pouvoir au parlement après 30 jours? réorganiser des élections? vous rigolez? Non, il a pris trop de risques pour ça. Je vais vous dire, ce qui va se passer. La première des choses, il va tailler une constitution sur mesure pour qu'il s'éternise à Carthage comme tous ces prédécesseurs, tunisiens, arabes et africains ont fait avant lui. Le régime parlementaire, vrai garantie de démocratie dans nos pays (tiers-monde), ne lui conviendra certainement pas. Si on est dans cette situation socioéconomique catastrophique, n'est-il pas a cause des islamistes et de ce régime? C'est l'argumentaire tout trouvé sur lequel il se basera pour convaincre la masse. La messe est dite. Dommage, tant d'occasions manquées et en grande partie à cause de ces foutus islamistes.
Lectrice
Pas fan de Robocop
a posté le 26-07-2021 à 18:21
Homme marionnette incompetent. Mais on n'a pas d'autre issue. On ne peut pas se sortir de l'emprise des islamistes dans la legalite. Il faut sauver la Tunisie, c'est bien plus important que cette constitution a deux balles qui leur a ete creee sur mesure pour nous abuser.
Fares
Tout à fait d'accord
a posté le à 03:16
Ces débats sur la constitutionnalité des mesures prises par KS sont stériles et ne font que semer la confusion. La démocratie est un luxe qu'un pays pauvre, agonisant et sur le point de perdre sa souveraineté ne peut pas se permettre.
Bienvenue dans une république bananière
La Tunisie rentre dans la dictature et pour longtemps
a posté le 26-07-2021 à 17:52
Qu'est qu'a fait Saied dans sa vie professionnelle ?
Rien

Qu'a t'il fait dans sa vie associative rien .

Il ne partira jamais du pouvoir et dirigera seul le pays .

Il pense et il le dit c'est un messager.

Ridha ESSID
Qui es-tu ?
a posté le à 18:27
Si tu es aussi courageux, dis-nous qui tu es sinon ferme-**.
De plus, peux-tu nous raconter ce les islamistes avaient fait en dehors de fuir, de tuer (Bab Souika, les bombes de Monastir) et de se remplir les poches ?
MH
@Mr Essid
a posté le à 18:47
Pourquoi voulez vous savoir qui c'est? Pour le ficher. ça nous rappelle quelques choses qu'on a presque oublié. 10 ans ce n'est pas si loin en fin de compte.
Madou
N`importequoi, attendons les procaines elections, vs allez realiser encore que vous avez tort
a posté le 26-07-2021 à 17:47
Un peuple feneant , qui aime protester plus que travailler, le chaos plus que l`ordre....Irresponsables, ou etait ces gens pendant les elections precedentes , n`est ce pas ceux la meme qui ont permis a Ennahdha de gagner?
Pauvre Tunisie qui vit dans un cercle vicieux.
Pan
Mai quel mai!
a posté le 26-07-2021 à 17:46
Monsieur Nizar,
Le parti nazi a été élu démocratiquement, Hitler au pouvoir a tué des millions, c'est la démocratie, mais...
Ibrahim Raïssi est élu démocratiquement, il veut une bombe nucléaire, c'est la démocratie, mais...
Marine Le Pen, elle sera le prochain président de la République, elle veut chasser les étrangers, c'est la démocratie, vous n'a allez pas comme ne pas dire MAIS!!!
Zarathustra
L'essentiel en cette journée du 26.07.2021
a posté le 26-07-2021 à 17:44
le problème de Mr. Rached Ghanouchi en ce jour du 26.07.2021 est évident, oui ses électeurs / fans n'ont pas répondu à ses appels d'être nombreux sur les grandes places dans tous les coins de la république afin de le soutenir. Il a trop compté en vain sur eux, en effet à un certain moment RG a même prétendu qu'il suffisait qu'il fasse un petit signe à ses fans afin de mettre la Tunisie en feu/cendre

RG a surestimé son influence sur la masse pauvre et ses électeurs, et aujourd'hui il ne lui reste que de passer par la justice afin de clarifier sa situation juridique.

On veut tout simplement que justice sera faite sans faire du tort à personne, et ceux qui sont propres n'ont et n'auront rien à craindre...

Je résume: RG n'a plus d'influence sur son ex-public et il a trop attendu aujourd'hui en vain devant le parlement afin qu'ils viennent le soutenir. Oui la majorité de ses ex-fans est déçu de sa politique du banditisme, de la corruption et de la manipulation juridique. Et c'est çà l'essentiel en cette journée du 26.07.2021

Je souhaite à Mr. Rached Ghanouchi un prompt rétablissement du covid-19, en effet il ne faut pas souhaiter du mal aux autres. Tout ce que l'on veut est évident, on veut qu'il passe par la justice afin de clarifier sa situation, lui est son clan.

Vive la République et vive la fraternité entre tous les Tunisiens
Ahmed
Non, il ne s'agit pas coup d'état
a posté le 26-07-2021 à 17:09
Lés choses sont claires.
Le président a estimé que la Tunisie est en péril imminent.
Il applique l'article 80.
Et il a raison.
Waterloo
freedom of Speech NOW ..................
a posté le à 18:06
al jazeera dans l'article 80 ?
GROW UP !!!
Momo
Voie sans issue !
a posté le 26-07-2021 à 17:09
La constitution est piégée et il n'y avait aucune issue pour pouvoir nous en sortir. Même un référendum est impossible à tenir dans la pratique. La constitution a été violée par les députés eux même qui n'ont toujours pas constitué la cour constitutionnel. Alors pour sortir d'une voie sans issue, il fallait bien franchir les limites. Que les puristes de droit constitutionnel nous disent comment nous aurions pu nous en sortir au lieu de crier au scandale, ou bien qu'ils se taisent à jamais. Ils nous avaient bien enfoncé dans la mouise.
mansour
Toute la population tunisienne vit dans une union sacrée
a posté le 26-07-2021 à 17:09
avec le Président Kais Said, l'Armée nationale, les forces de sécurité, Mmes Abir Moussi, Samia Abou et tous les patriotes républicains.
Uune vaste enquête est lancée, nom de code : "opération 25 Juillet"qui a duré le temps qu'il faut pour pour les heros et sauveaurs de la Tunisie le Président Kais Said e les forces de sécurités et dressé toutes les données et preuves puis clore l'enquête et passer à l'action et neutraliser les réseaux souterrains des islamistes freres musulmans sous couvert d'une démocratie parlementaire, administration, des municipalités et gouverneurs aux ordres de Rached Ghannouchi et Ennahdha+Al Karama+Qalb Tounes pour la circulation des capitaux de la corruption et de la milice islamiste des freres musulmans
Lecteur
Une nouvelle Chance
a posté le 26-07-2021 à 16:55
Le coup d'éclat du Président n'est pas un coup d'?tat. Coup d'?tat contre sa propre présidence? Impossible, ce n'est pas logique. Les mesures d'urgence (plutôt que coup d'?tat) crée une nouvelle chance et une opportunité unique de s'affranchir des pièges de la constitution de 2014. Le succès dépend grandement de la maturité de l'élite politique, intellectuelle, civile et surtout les acteurs sociaux pour traduire les frustrations et les angoisses immenses du peuple en un projet promoteur d'espoir et surtout de confiance envers ses élites. Tout le reste est facile à faire et réaliser.
C'est une opportunité pour détruire deux cancers (la corruption + terrorisme) qui sont entrain de se propager dans le corps social, économique et surtout judiciaire de notre pays, notre Tunisie '?ternelle. L'important est de saisir cette occasion.
Rappel: Les Occasions sont Toujours Fugitives.
Last but not least: il faut être très vigilant et aider notre président de ne pas se transformer et devenir un "Juste" (un petit Robespierre quoi!!!!).
nazou de la chameliere
Le vian
a posté le 26-07-2021 à 16:45
Confond la dépression avec la combativité !!!
Il est toujours aussi dépressif, malgré son bac + quarante douze !! Moi ....
Toujours aussi combative malgré mon bac - quarante douze !!!
Moi yana toujours pas connaître le vian .
Dieu merci !!! J'aime pas les fachos !!!
Tamourtna
Ssmaym
a posté le 26-07-2021 à 16:37
M. Bahloul
.
J'ai bien peur que la nuance du propos, la subtilité du raisonnement et la justesse de l'analyse soient des notions bien trop abstraites pour susciter l'adhésion en berbérie.
.
"Panem et circenses" disaient les Romains, la galette et les jeux du cirque, sont les deux seuls sujets qui émoussent nos masses plébéiennes.
.
De ce point de vue, le Président Robocop joue sur du velours.
Setti sémia
Commentaire au sujet de l'article du 26 juillet
a posté le 26-07-2021 à 16:36
Effectivement, ce que vous écrivez me rassure dans le sens où je me croyais la seule, hier soir, à être un rabat-joie au milieu de ces foules en liesse. Oui, laissons-lui un mois. Mais après ? Qu' adviendra-t-il de nous s'il sombre comme d'habitude dans ses délires paranoïaques ? Et durant ces 30 jours, quelle crédibilité aurons-nous sur le plan international, nous, un pays qui entrave sa propre démocratie ? Que de questions sans réponses qui s'ajoutent à notre quotidien déjà stressant et anxieux.
hourcq
Un coup d'Etat?
a posté le 26-07-2021 à 16:25
Ou une tentative d'assainissement de la vie politique tunisienne? Car c'est un crève- coeur de voir ce pays sombrer de jour en jour dans la misère, avec en plus le covid qui fait des ravages à cause de l'incompétence de ses dirigeants.
C'est une sorte de coup d'Etat si on applique la Constitution à la lettre. Mais cette Constitution est imprécise dans bien des domaines et a été rédigée pour servir ses initiateurs. Le simple fait de prévoir une immunité parlementaire pour les crimes et délits commis par les députés, les poursuites éventuelles étant laissées au Parlement lui-même , est un non- sens dans toute démocratie qui se respecte. Le Président, comme en France,devrait avoir le pouvoir de dissoudre l'ARP quand le pays traverse une crise grave comme aujourd'hui.
La séparation des pouvoirs, législatif, exécutif et judiciaire est bafouée par tout un chacun en fonction de ses intérêts. La Tunisie est dans une impasse à cause de toute cette politique politicarde qui conduit à l'anarchie et au désordre. L'exemple vient d'en haut et la population désorientée se débrouille comme elle peut, s'attendant à ce que le prochain jour soit pire que le précédent. Espérons que ce soit un faux coup d'Etat et que la Tunisie en sortira mieux gouvernée.
premiumwatcher
La Peste est morte vive le Choléra
a posté le 26-07-2021 à 16:16
M. BAHLOUL vous semblez si désespéré que vous avez envie d'y croire, pourtant votre raison vous dit que non. Si on pouvez résoudre les problèmes de la Tunisie en 1 mois, ça se saurait ! en fait compte tenu de l'état du pays, c'est un plan Marshal sur 10 ans avec minimum 3 ans de sacrifice pour avoir les fruits durant les 7 qui suivront. Donc vous croyez qu'un populiste est capable de prendre ou de parrainer des décisions clairement impopulaires qui visent à plonger nécessairement un pan plus important de la population dans la misère? soyons sérieux ! la situation se dégrade fortement et les islamo terroristes vont reprendre le poil de la bête et donc le seul moyen pour lui de s'y maintenir, ça sera la dictature. C'est drôle ce que ce pays est devenu, le choix est maintenant entre l'islam politique et le fachisme nationaliste, c'est peut être le reflet de la population. Pour être clair, vous avez essayé la peste, vous tentez à présent le Choléra. Peut être dans une autre vie et si vous êtes tous assez forts pour tenir le coup, vous expérimenterez la compétence
VIAN
ANACHRONIE
a posté le 26-07-2021 à 16:13
Vous pensez qu'on vivait dans une démocratie ne serait ce que rudimentaire? On était plus proche d'une anarchie gigantesque qui érodait l'Etat, au point qu'une crise sanitaire, a failli décimé une grande partie de la population si ce n'était l'intervention et le soutien de la communauté internationale. Je passerai sur la déchéance et la chute dans tous les domaines qui ramènerait la Tunisie, en l'espace de 10 ans, dans le rang des pays qui vivent à la marge de l'humanité. De quelle démocratie parlez vous? Celle d'un parti -secte , qui en s'appuyant sur 500 milles adeptes dénués de tout entendement rationnel indispensables à tout discernement qui caractérise un citoyen électeur dans les démocraties même balbutiante. Ces hordes ont détourné la révolution en instaurant des lois sur mesure et en tissant un paysage politique qui est plus une nébuleuse de microcosmes mosaïques de corrompus de criminels et d'opportunistes. La corruption est devenue une vertu et l'impunité est la règle. Quelle démocratie dans laquelle les dés sont pipés d'avance avec l'ingérence d'un Etat qu'on réduit géopolitiquement à un grand gisement pétrolier et gazier ? Vous oubliez ce que les leaders de ce mouvement ont déclaré ouvertement: l'objectif ultime est de rallier à leur idéologie destructrice les générations avenirs , d'infiltrer tous les secteurs et l'appareil de l'Etat et des forces armées afin d'instaurer une théocratie dont la Tunisie servirait d'une province dans la cadre d'un super Etat moyenâgeux. La démocratie dont vous rêvez n'existe que dans les salons de la banlieue nord. L'écrasante majorité du peuple actuel est encore loin, très loin de ce fantasme. On ne s'improvise pas du jour au lendemain démocrate mais on le devient. C'est quasi darwinien.
hourcq
Un coup d'Etat ou ....
a posté le 26-07-2021 à 16:00
...une tentative d'asssainissement de la vie politique tunisienne?C'est la Constitution qui est mal faite avec beaucoup
salahtataouine
Nizar Bahloul ne sait pas lire
a posté le 26-07-2021 à 15:51
l article 80 est clair ,pour revenir à la situation d avant son application on doit saisir la CC qui n existe pas ....LA COUR CONSTI n est pas en place...qui doit decider le gourou est au chomage technique ou à bouchoucha comme l ont crié les manifestants ce matin au bardo!!
vous avez soutenu le putch de BCS (paix à son ame) qui a remu en scelle le gourou et ce jour vous nous sortez "votre democratie" pour nous refourguer le gourou .... l article 80 dit NON et ammak salah aussi .... CAR je sais lire
1/3i
@ Carthage Libre et @ pifpaf
a posté le 26-07-2021 à 15:41
vous êtes l'exemple même de la bêtise faite homme !!

Si on conteste ou critique ce qu'a fait le président, un coup d'état constitutionnel, car c'est ce qu'il a fait, on est pro Ghannoucchi. Ne pouvez vous imaginer une seule fois, utilisant les neurones qui constituent vos cerveaux, qu'il n'y a pas que le noir, et le blanc.
Que justement, expliquer que ce que KS a fait est un coup d'état, mais que lui laisser le mois pour prouver sa vraie volonté est la conclusion de cet édito, remarquable au demeurant.

Le mesure, le réflexion, doivent être un minimum pour l'homme. Vous seriez les premiers a éradiquer ceux qui ne pensent pas comme vous. C'est le fascisme qui est le résultat de telles pensées.
Alya
Oui bahloul est fidèle a ses mrincipes
a posté le 26-07-2021 à 15:11
Oui l article montre que nizar bahloulest fidèle a ses principes .néanmoins, personne ne nous a encore expliqué pourquoi business news a relevé depuis hier l absence de tarak fetiti a la cérémonie de l arp?
Chaba7
Perspicace!
a posté le 26-07-2021 à 15:01
Votre analyse est très perspicace Si Bahloul! Bravo!
TunisienLucide
Chapeau bas Monsieur Bahloul !
a posté le 26-07-2021 à 14:49
Cet édito vous honore et il y aura eu au moins un journaliste qui n'aura pas retourné sa veste à l'instant où le vent a tourné.
Ceci dit, je crains fort que vous ne prêchiez dans le désert tant le peuple Tunisien n'apprends rien. 1987 et 2011 n'auront servi à rien et, une fois de plus, le peuple Tunisien préfère croire à de vaines promesses de lendemains qui chantent plutôt que de prendre son destin entre ses mains. L'ère Saïed se terminera, comme l'ère nouvelle et comme la sacro-sainte révolution, par un échec cuisant ou pire par une guerre civile'?'
Fehri
De quelle démocratie vous parlez
a posté le 26-07-2021 à 14:24
Arrêtons de mettre tout sous le coussin de la démocratie. Un parti politique avec 19% de suffrage ou son associé avec 5% n'est pas démocratique . Vous appelez cela démocratie? Trouvez-moi un pays occidental avec une immunité parlementaire si élargie. Au Canada les députés bénéficient de l'immunité parlementaire seulement à l'intérieur du parlement. Oui, seulement à l'intérieur. Mais cela ne tolère pas la violence envers les femmes . '?a c'est un crime même à l'intérieur du parlement. Le président du parlement le sanctionne sévèrement et l'oblige à démissionner. L'immunité parlementaire en Tunisie c'est la création des frères musulmans. C'est de la pure corruption!
pifpaf
BN soutient la voyoucratie de Rached !
a posté le 26-07-2021 à 14:18
Dans une démocratie un ministre ou un député quand il est pris la main dans le sac il démissionne et rend des comptes à la justice, dans la voyoucratie de Rached l'un ou l'autre continu leurs méfaits au vu de tous sans qu'aucune ne soit prise contre lui, mais cela ne dérange pas BN du moment que la constitution est respectée , que la voyoucratie de Rached n'est pas atteinte, voilà ce que défend BN!!
Carthage Libre
Mais qu'est ce que tu racontes Nizar Bahloul, défenseur des Khwenjias! Un Président élu à 74% du Peuple...qui fait un coup d'Etat?!!!
a posté le 26-07-2021 à 14:10
Revois tes "textes" ! Un président élu ne peut pas faire de coup d'Etat! Il est en PLEIN dans la légitimité et essaye d'apporter une RECTIFICATION de la marche démocratique du pays!!!
elfribo
Coup d"Etat... ? Nope.
a posté le 26-07-2021 à 14:09
Vous pretendez dètenir la verité sur les evenements survenus dans un pays aux abois en criant au coup d"Etat, des coups d"etats , j'en ai vecu quelques uns, ils ne sont vraiement pas beaux a voir.
Mais pouvoir ecrire le passage suivant en plein coup d'etat vous prive de toute credibilité: " Kaïs Saïed est loin, très loin, d'être un bon président, un éclairé, l'homme providence. Il n'a rien de cela, absolument rien"
Un coup d'etat qui se respecte vous fermerait la site, vous finirez en taule sans jugement.
Tant que cela n'a pas lieu, appelez ce putsch une operation de nettoyage a grandes eaux. Une fois l'ordre retabli vous en saurez les vraies raisons:
Elle S'appellent :
RACHED KHIARI
RACHED Ghannouchi
et un certain Makhlouf
Mais aussi les Martyrs Brahmi et Belaid assassines et dont les assassins courent toujours les rues.
Forza
C'est en préparation
a posté le à 10:43
Dieu avait besoin de 6 jours pour créer l'univers, patientez, vous allez voir la répression qui s'installera chaque jour un peu plus, on assiste peut-etre les derniers échanges libres sur le site de BN.
AB
c´est déjè bien demarré !
a posté le à 15:00
Un militaire comme Ministère de l´Interieur !
Vous pouvez imaginer le reste..
Mouaten_X
Vous avez dit "Démocratie" ?
a posté le 26-07-2021 à 13:52
Encore une fois de belle paroles et sur le principe : l'envolée lyrique est presque belle. Mais, et il y a un mais ici : où la Démocratie dont vous parlez ? La démocratie garantit l'état de droit, la liberté d'expression, la sécurité des personnes et la non dilapidation ou accaparation du bien public. Alors, où est la démocratie en Tunisie. Si c'est pour regarder nos "institutions", notre nouvelle constitution (au rabais) comme un tableau sur le mur pendant que : le pays sombre dans l'abîme, les juges corrompus et traîtres à la nation se faire protéger par les "démocrate", le pays vendu parcelle par parcelle aux états étrangers, l'état s'endetter sur le dos de nos arrières petits enfants pour payer les compensations et les faux salaires des militants, les élections gagnées à coup de petit billets ou de plus grands cadeaux, de voir des députés de bas étage se taper dessus en plain hémicicles... ce n'est pour cette "Médiocratie" (pour rester poli, j'avais Merdocratie en tête) que les gens sont tombés depuis 1956. Qu'ont fait nos fameuses institutions et nos règles démocratiques" pour nous protéger depuis Janvier 2011. A quoi sert la liberté d'expression sinon de voir des imbéciles pavaner sur les plateaux de média et les réseaux sociaux pour dire des âneries ? Et bien cette "Démocratie" nous a assez humilié comme ça !
nazou de la chameliere
Jamais jamais jamais KS
a posté le 26-07-2021 à 13:52
Ne rendra le pouvoir !!!
Ce type a fait main basse sur les dons !!!
Il a laissé les hôpitaux dans une détresse totale !!!
Les manifestations d'hier sont des manifestations tout ce qu'il y'a de plus normal.
Il ny-a rien eu hier qui justifie sa décision, de raflé tous les pouvoirs !!!
Il n'est pas juge .
Il n'est pas la constitution a lui tout seul !!
Beaucoup de Tunisiens ont voté pour lui par défaut !!
Il n'est pas a lui tout seul la voix de 12 millions de Tunisiens!!!
Ne rêvez pas Mr Bahloul !!!
Si toute la société civile ,les véritables democrates ,et les citoyens ne se lève pas comme un seul homme.
Ce sera le sauve qui peut pour tout le monde !!!
Ni un mois ni ammar bouzwer !!!
Le citoyen lambda ne respectera jamais la loi , si la tête de l'état s'assoit sur le droit et la loi !!!
VIAN
DEPRESSION
a posté le à 15:27
C'est qui le dépressif ? Il y a des stages de rattrapage en CE1 cet été.
R.
Seul linteret de la tunisie compte
a posté le 26-07-2021 à 13:41
La democratie n'existe pas il suffit de voir ce qui sest passe au capitol a washington . Ce qui importe dans les pays comme la tunisie cest lordre et la stabilite ce qui engendrera prosperite et economie . Personellement je suis heureux pour hier et jespere que la tunisie restera unie en ces temps difficile peu importe les orientations politiques car cest ces meme partis politiques qui ont divise la tunisie . Kais saied a pris un enorme risque jespere que la tunisie en sortira gagnante .
adel
Totalement d'accord !
a posté le 26-07-2021 à 13:38
Nous tenons fort à notre chaos naissant déguisé en "démocratie" pour servir des agendas obscurs.
La démocratie est une notion abstraite qui a besoin de milliers de page de définition et d'explications.
Vous pensez que le tunisien qui ne lit pas, qui ne se documente pas, qui ne réfléchit pas et qui ne soucie que des fêtes, de la plage et de la séance unique et qui se comporte de manière incivique avec sa famille, son entourage et les personnes étrangères comprend les notions abstraites?
Eduquons les gens tout d'abord puis ayons confiance en eux pour être à la hauteur de gens normaux.