alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 05:01
Dernières news
Campagne référendaire : tous les moyens sont bons pour les pro-Saïed
08/07/2022 | 11:12
3 min
Campagne référendaire : tous les moyens sont bons pour les pro-Saïed

 

La campagne du référendum a officiellement été entamée à la date du 3 juillet 2022. Cette date marque théoriquement le début d'une période de débats, d'échanges et d'argumentaires visant à convaincre les électeurs de voter en faveur ou contre le projet de la nouvelle constitution soumis à un référendum à la date du 25 juillet 2022. Afin d'atteindre cet objectif-là, il semblerait que tous les moyens soient bons pour les fans du président. Plusieurs panneaux publicitaires servent, désormais, de support de propagande et d'incitation en faveur, non pas du projet de la nouvelle constitution, mais à la personne du président de la République, Kaïs Saïed.

 

Ainsi, nous avons pu découvrir une multitude de banderoles et d'affiches publicitaires faisant l'éloge du chef de l'Etat. Certains ont même choisi de le remercier. Ils ont accroché des banderoles et ont utilisé des panneaux publicitaires géants en y inscrivant le message "Merci Monsieur le président". Des pratiques nous rappelant l'ambiance "joyeuse" et "démocratique" des célébrations du 7 novembre et des élections "transparentes" tenues en temps de dictature.

 

 

De plus, plusieurs de ces panneaux et banderoles comportent des infractions électorales. Ils exploitent le drapeau de la République. Or, d'après l'article 61 de la loi électorale : "L’usage du drapeau de la République tunisienne ou sa devise dans les affiches électorales ou référendaires est interdit". Ces supports de communication ne devraient, donc, même pas être accrochés ou affichés. Il s'agit d'une atteinte grave à la loi. L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) devrait agir rapidement.

 

 

Par ailleurs, plusieurs internautes ont critiqué l'exploitation d'espaces dédiés à un contenu publicitaire pour une campagne référendaire. Ils se sont interrogés sur la légalité de la chose. D'autres ont considéré qu'il s'agissait d'une violation du principe d'équité. Ils ont rappelé que la location d'espaces d'affichage urbain coûtait énormément d'argent. Ils se sont interrogés sur l'origine de ces ressources. Des affiches ont carrément été placées à l'intérieur d'espaces commerciaux.

 

 

On notera que l'Isie avait publié à la date du 11 juin 2022 un communiqué afin de rappeler que toute action publicitaire ou de propagande moyennant contrepartie matérielle ou gratuitement, usant des méthodes et techniques du marketing commercial, destinée au grand public et visant à faire la promotion d’une personne, d’une position, d’un programme ou d’un parti politique en vue d’attirer les électeurs ou influencer leur comportement et leur choix, via les médias audiovisuels, la presse écrite ou électronique ou à travers des supports publicitaires fixes ou mobiles, installés sur les lieux ou les moyens publics ou privés était considéré comme étant de la publicité politique. L'instance avait rappelé que ceci était strictement interdit par la loi.

 

 

 

S.G

 

08/07/2022 | 11:12
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Mesrati
Scru-tintin
a posté le 08-07-2022 à 21:53
Vous traitez le problème comme s'il s'agissait d'une démocratie.
L,ère de la révolution est révolu,à vous les lèches bottes vôtre temps est revenu,
JEMNI HORR
Q5
a posté le 08-07-2022 à 18:31
Monsieur BOUASKER je te rappelle que monsieur BAFFOUN ton ancien chef est actuellement entendu par la justice MAN ANDHARA FAQAD A3DHARA
Houcine
Pour les primaires.
a posté le 08-07-2022 à 17:49
Les insultes, les diffamations n'auront pas suffit.
Vous invoquez Dieu, vous récitez des moralistes, vous pouvez encore puiser dans le trésor culturel de la secte pour nous proposer quelque formule bien sentie d'un grand penseur issu de ses rangs.
Comme c'est le désert, il vous reste le plus commode et facile, toujours insulter, définir, juger sans compétence et sans preuve.
C'est un infini plaisir de vous lire, vos fientes sont vos pensées, et comme on pense comme on fait, vous avez la définition de vos déjections.
Vous aurez joui sans entraves, et assassiné ceux qui vous ont débusqués.
Maintenant que vous ne le pouvez pas, et de peur de ne jamais plus en avoir les moyens, vous êtes tristes mourir.
Ceci est notre plaisir.
Vous avez semé la haine, volé, pillé, et vous ne le pourrez plus.
Il se pourrait même que vous soyiez contraints d'en restituer, et de vivre à l'ombre pendant que nous retrouverons la lumière.
Vous aurez eu des ralliés, des petites mains ouvrage usés, des riens qui vous auront suivi, et tout cela pour les mener dans un cul de sac. Dans un tunnel.
J'ai plaisir à vous dire que votre nuit sera longue... et j'espère qu'elle ne verra jamais d'aurore.
Mes condoléances.
Chanchan
à se que l'on sait la majorité des tunisiens va voter par "oui" pour sauver La Tunisie.
a posté le 08-07-2022 à 17:26
Même ceux qui ont été soudoyés par nahdha vont voter le oui pour la constitution parce qu'ils savent que la Tunisie va devenir démocratique et ne léser personne ayant travaillé pendant toutes les décennies antérieures jusqu'à ce jour.
Donc les histoires qui seront improvisées par nahdha ne seront que des mensonges et des influences de faiblesses pour engendrer des perturbations qui seront sans conséquences et que le gouvernement n'agira jamais comme revanchard (sans raison) avec l'esprit infecte du clan nahdha durant troïka la période de toutes les arnaques et des corruptions faites méchamment par nahdha.
Choisissons ensemble le "oui" salvateur que Dieu soit avec vous peuple tunisien coriace et libre, fini le banditisme et l'égoïsme.
Robonot
LA YASLAH WA LA YUSLAH.
a posté le 08-07-2022 à 14:38
le dictateur Kais: LA YASLAH WA LA YUSLAH.
( mauvais, ne s'améliore pas ).
zozo
El Donyè mèâa el ouakéf
a posté le 08-07-2022 à 13:00
Kharèf yè Hamma,on peut compter sur l'ISIE pour relever entre autres ces irrégularités (usage du drapeau entre autres)....
« Selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de cours vous rendront blancs, ou noirs », La Fontaine
Houda
Non non et non
a posté le 08-07-2022 à 12:54
Des hors la loi il arrivera le jour où ils seront juges des criminelsde la nation
A4
A la dégoûtante "classe politique":
a posté le 08-07-2022 à 12:11
VOTER ? (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 28 Avril 2018

Je n'irai pas voter
Tant qu'elle est encore là
Cette bande de ratés
Terne et sans éclat

Je n'irai pas voter
Pour entendre ensuite
Des gens mal formatés
Me dire qu'ils sont l'élite

Elite des malheurs
Sans programme ni projet
Qu'elle aille voir ailleurs
Moi je n'ai que rejet

Elite des bassesses
Laide de médiocrité
Qu'elle aille jouer sa pièce
Pour d'autres nullités

Moi j'ai eu l'occasion
De la voir à l'ouvrage
Je n'ai eu qu'aversion
Pour ses honteux ravages

Qu'ils soient pseudo "démo"
Ou religieux débiles
Ils n'ont fait que des maux
Aligné que des tuiles

Ils ne sont capables
Que de vils hurlements
D'idées lamentables
Et appauvrissement

Qu'irai-je faire dans ce souk
Où l'on veut vous filer
Des plans sentant le bouc
Du pas beau et du laid

Je n'irai pas glisser
Ni bulletin ni motion
Pour leurs urnes hérissées
Je n'ai que l'abstention

Je n'irai pas dire oui
Pour qu'après tous ces rats
Divisent le pays
En plusieurs émirats !!!
nazou de la chameliere
Morte de rire pour le dernier panneau publicitaire
a posté le 08-07-2022 à 11:56
Joumhourya jadida
Doustour jadid.
Mais..... ils ont oublié de réclamer , un cha3 bonn jadi donn !!!
:)))))
Robonot
dictature , NO PASARAN
a posté le 08-07-2022 à 11:46
les finances viennent de SA, Emirats ... et la France, sa "omm hanoun" comme disait Rguiba, l'autre dictateur.
moi je propose ces slogans:
DIKATATOUR TAHT AL SATOUR ( dictateur sous le couperet )
KHA-IN JABAN FI SIJN ( traitre lache en prison )

SAM53
ET LE RESTE ?
a posté le à 20:20
Robonot que pensez vous des GRANDES démocraties au qatar et en turquie que vous ne citez pas et dont je suis sûr vous soutenez les yeux fermés ?