alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 21:24
Dernières news
Brahim Bouderbala sur la suspension de la révocation des juges : la justice a suivi son cours normal
10/08/2022 | 16:40
2 min
Brahim Bouderbala sur la suspension de la révocation des juges : la justice a suivi son cours normal

 

Le bâtonnier Brahim Bouderbala a commenté, lors de son intervention sur Jawhara FM, ce mercredi 10 août 2022, la décision du Tribunal administratif de suspendre l'exécution de la révocation de 47 magistrats, affirmant que cette décision est une concrétisation du cours normal de la justice.

 

« Je suis dans le système judiciaire depuis 47 ans, et je le sais bien. Tout le monde se plaint du système, y compris les administratifs, les avocats et les juges... Il n'y a pas un gouvernement qui s'est occupé de l'institution judiciaire et de sa réforme, que ce soit dans la formation des juges, le cadre administratif, les infrastructures ou les lois. J'appelle le président à réformer l'institution judiciaire, qui est une priorité (...) au Tribunal administratif, certains litiges mettent quinze ans à être traités et la moyenne est de dix ans » a déclaré Brahim Bouderbala.

 

Il a enfin souligné qu’il est contre toute révocation sans jugement et justifié la décision du président de révoquer des juges par décret par « la lenteur et la réticence de la justice ».

 

 

Le porte-parole du Tribunal administratif, Imed Ghabri, a annoncé, ce matin, que le Tribunal administratif a tranché, hier mardi 9 août, en faveur de certains des juges révoqués suspendant ainsi la décision de leur révocation, précisant que les juges concernés par cette décision pourront réintégrer leurs postes.

 

54 magistrats avaient déposé des recours pour abus de pouvoir contre leur révocation par décret présidentiel promulgué à la date du 1er juin 2022. La juridiction a tranché en faveur de 47 juges.

 

Pour rappel, le chef de l’Etat, Kaïs Saïed avait décidé de s’approprier les prérogatives du conseil provisoire de la magistrature et de révoquer 57 magistrats en affirmant qu’ils étaient tous coupables de corruption, d’adultère et d’entrave à la justice. La décision a suscité la colère des juges qui tiennent depuis quatre semaines de suite une grève au sein de l’ensemble des structures judiciaires.

 

M.B.Z

 

10/08/2022 | 16:40
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
M. Bouderbala n'a rien d'autre à déclarer ?
a posté le 11-08-2022 à 14:59
57 juges ont été "révoqués" et ont essuyé les pires avanies face à l'opinion publique. Ils avaient même été privés par le président de la république de leur droit très fondamental, celui de contester les accusations qui les accablaient. Un corps appartenant au système juridique a eu le courage de s'élever contre cette décision inique du président, et a décidé de leur restituer leur dignité et leurs droits, infligeant une énorme baffe à ce président - ce qui pourrait constituer un virage fondamental dans le système : M. Bouderbala n'y voit qu'une "concrétisation du cours normal de la justice". Le cours normal de la justice !!!! Mais pourquoi faut-il que ce bâtonnier prenne la parole ! Doit-il par force enfoncer le clou de l'indignité dans le corps de ces pauvres avocats, qui n'avaient déjà pas beaucoup apprécié que leur bâtonnier se place, il y a des mois, dans le camp des destructeurs du système judiciaire ! En tant qu'avocat, M. Bouderbala devrait pourtant savoir qu'il vaut bien mieux la fermer, pour ne pas encourir les risques de la logorrhée irrépressible !!!
Tounsi
C QUOI ce cirque ?
a posté le 11-08-2022 à 02:29
Je n'y comprends plus rien !!
Houcine
C'est vrai, il ne s'est pas laissé acheter.
a posté le 10-08-2022 à 22:35
Comme d'habitude, on l'insulte.
Mais, la honte ce sont les voleurs, les menteurs, les vendus, les petites mains serviles.
Quelle vulgarité !
A-t-il volé ?
A-t-il assassiné ?
En conséquence, vous lui devez le respect.
En tout cas, à mes yeux, il vaut mieux, beaucoup mieux que tous les fripons que certains défendent, soutiennent et SERVENT.
Mansour Lahyani
Réponse à Houcine : tout doux, tout doux....
a posté le à 15:42
Si Bouderrbala avait volé ou assassiné, il aurait dû subir bien d'autres avanies que celle qu'il encourt actuellement, l'indignité civique et morale ! Se féliciter à haute voix des décisions iniques d'un président inique, pour tirer calmement son épingle du jeu, en déclarant que c'est le cours normal de la justice... Tant de veulerie ça doit bien se fêter, non ? Oui, c'est vrai : il n'est pas le seul à devoir en supporter l'opprobre - mais les étoiles sont trop loin pour que je puisse les atteindre... Ce qui est certain, en attendant, c'est que je ne dois rien à ce monsieur, surtout pas le respect que vous préconisez si généreusement...
Gaby
Please taisez vous
a posté le 10-08-2022 à 20:57
Cher Monsieur, ( vous ne méritez pas le titre de Maître) quelle déception , vous êtes la honte de la profession. De grâce taisez vous et prenez votre retraite.
WOW
retraite pour des Putschiste ?
a posté le à 21:09
Ca sera à Boufarda !