alexametrics
samedi 25 juin 2022
Heure de Tunis : 02:15
Dernières news
Bouden à Davos : la Tunisie doit œuvrer à retenir ses compétences !
23/05/2022 | 18:12
3 min
Bouden à Davos : la Tunisie doit œuvrer à retenir ses compétences !

 

« Malgré les énormes pressions sur nos finances publiques, le choix stratégique de favoriser à tous l’accès à l’éduction se poursuit en Tunisie » a déclaré ce lundi 23 mai 2022, la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, en marge des travaux du Forum économique mondial de Davos qui se tient en Suisse.

 

Najla Bouden a souligné que le monde subit de profondes transformations en termes de développement technologique, de changement climatique, sur le plan démographique notamment ce qui appelle les systèmes d’éducation à s’adapter à ces mutations et à de nouveaux et urgents futurs besoins.

« En Tunisie nous faisons bien en termes de valeur et de qualité de nos ressources humaines… nous devons œuvrer à transformer ce savoir et ces compétences en valeur économique, nous produisons du savoir mais malheureusement, nous n’en absorbons que peu. Nous produisons de bons médecins, ingénieurs et scientifiques mais ces talents quittent le pays et cette émigration prend des proportions très inquiétantes… ce n’est pas uniquement de la formation que nous avons besoin en tant que pays en développement mais c’est retenir les compétences que nous produisons qui revêt pour nous une importance cruciale » a-t-elle poursuivi.

Réagissant au thème du e-learning, Mme Bouden a précisé que la Tunisie a mis en place l’université virtuelle il y a vingt ans et que cela a permis à de nombreux jeunes d’acquérir des compétences qui leur ont ouvert les portes et permis d'exporter leur savoir. 

Najla Bouden a eu aujourd’hui plusieurs réunions avec des hauts responsables de nombreux pays, d’institutions internationales et régionales et des représentants de grandes entreprises internationales. La cheffe du gouvernement a également été reçue par Klaus Schwab, fondateur et président du Forum.

Elle a également eu une rencontre avec le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Sabah, où plusieurs questions d'intérêt commun ont été abordées, notamment en ce qui concerne la coopération bilatérale dans les domaines de l'investissement et face aux défis économiques qui ont résulté de la pandémie du Covid-19 et de la guerre en Ukraine, et il a été convenu d'activer, dans les meilleurs délais, les mécanismes de coopération conjointe et notamment le comité mixte.


Une séance de travail a été organisée en marge du Forum avec la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, il a été convenu, précise un communiqué de la présidence du gouvernement, de poursuivre ces consultations en vue du lancement, dès que possible, des négociations officielles.


Najla Bouden a rencontré la présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Odile Renaud-Bass et son adjoint. Les perspectives de coopération financière avec la Tunisie ont été évoquées, notamment dans le financement de grands projets sur le moyen et long terme, il a été convenu de soutenir le plan de coopération financière directe à court terme, indiqué le communiqué de la Kasbah.



La cheffe du gouvernement s’est également entretenue avec le chef de l'Agence japonaise de coopération internationale, Akahiko Nataka, avec le président de la First American Bank, Jebbi Morgan et le prince Alois von und zu Liechtenstein.


 

 

M.B.Z

 

 

23/05/2022 | 18:12
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
Le bon diagnostique
a posté le 24-05-2022 à 15:38
En organisation scientifique du travail (OST), on commence par un diagnostique de l'existant en essayant d'établir une description précise de l'état actuel suivant différentes approches possibles selon le besoin, ensuite on se fixe un état futur, enfin en passe à la planification puis à l'exécution pour atteindre l'état objectif, mais aussi maintenir les améliorations établies. Ce savoir faire n'est pas a la portée des littéraires et des illettrés des partis politiques et des organisations nationales et civiles, d'où la situation anarchique que vie la Tunisie. On produit actuellement des diplômés qui coûtent chacun 100 milles dinars aux payeurs des taxes pour les envoyer au chômage. L'argent dépensé n'est-il pas utile pour créer de l'emploi, n'est-il pas utile pour améliorer l'infrastructure, n'est-il pas utile pour améliorer les services rendus aux citoyens? Quelque chose d'étrange se passe à ce pays, elle n'est pas si étrange si on sait que les moins intelligents sont toujours en face, pour parler et parler de ce qu'il ne connaissent pas.
diehk
C qui MBZ ?
a posté le 24-05-2022 à 12:21
C qui ce MBZ?
Le chef des chefs des 7 émirats Zarabes Réunis nous a fait ce magnifique reportage !!!
Je ne savais pas que NB avait les bras + longs que long ?
Bravo BN , vous faites le Paris-Match (le poids des mots et le choc des photos) et en bonus C le big chef MBZ des Emirats qui a rédigé l'article !!!
Attention : C du fakenews le 1er de diehk
DHEJ
Ya Bouden impossible de retenir les médecins et les ingénieurs
a posté le 23-05-2022 à 20:01
"... Près de soixante-dix professeurs universitaires spécialisés en droit, dont trois doyens Kalthoum Meziou, Yadh Ben Achour et Néji Bacchouche, ainsi que le constitutionnaliste Slim Laghmani..."

DIEHK
Rever C Gratis !!!!!
a posté le à 12:27
Si DHEJ ,
Brabi, laisse les rêver gratuitement avec la lampe magique d'Aladin
Et le tapis volant de (bhimcop)....
Notre Tunisie est devenue 1 grand Asile de Fous aliénés atteints d'1 cancer généralisé !
Et il n'y a plus rien à faire que de laisser la nature faire ce qu'elle a à faire.
Ahmed
Les hommes et femmes de droit ont détruit la Tunisie
a posté le à 20:22
Et cela continue.
URMAX
... "Nous produisons de bons médecins, ingénieurs et scientifiques mais ces talents quittent le pays et cette émigration prend des proportions très inquiétantes'?'" ...
a posté le 23-05-2022 à 19:51
Parce que nous produisons aussi - surtout - des opportunistes.
...
Qu'est-ce donc un opportuniste ?
...
Attitude consistant à régler sa conduite selon les circonstances du moment, que l'on cherche à utiliser toujours au mieux de ses intérêts.
...
Bref, des gars qui seraient capable de vendre freres, soeurs, mere et pere pour obtenir un avantage.
Des mecs sans plus une once d'amour propre, de respect (envers soi-meme et autrui) des égoistes ... des cancres.
Ahmed
Vous n'avez pas la vidéo de son intervention
a posté le 23-05-2022 à 19:16
Son anglais est parfait.
DHEJ
Qu'est ce qu'on a foutre de son anglais
a posté le à 19:58
Même Bouchleka a un anglais parfait.


Mais pour retenir les scientifiques ils faut que les lettreux leur fiche la paix.


Ahmed
Madame bouchlaka n'est pas PM
a posté le à 20:20
J'imagine l'anglais du visionnaire calife Jebali
Famous Corona
Pure fantasme !!!
a posté le 23-05-2022 à 19:05
La Tunisie avec une administration archaïque et incompétente n'arrivera jamais à retenir ses compétences! Les quelques rares qui ont tenté l'expérience de travailler en Tunisie se sont retrouvés mis à l'écart et même harcélés !!!
Tunisino
On n'aura plus de compétences
a posté le à 17:57
C'est une histoire de vision, la Tunisie est un pays littéraire où le futur a été bafoué. La Tunisie n'a pas été conçu suivant une approche stratégique mais suivant une approche tactique, ainsi les hautes compétences ont été toujours sous-exploitées. Les hautes compétences qui ont choisi de vivre en Tunisie, doivent s'accommoder avec les conditions du pays pour pouvoir servir et réussir sans trop être pénalisés, et cela demande du réalisme. Par ailleurs, avec la machine éducative actuelle, on n'aura plus de compétences. La formation est anarchique et la discipline a disparu, merci aux littéraires communistes. Désormais, on aura des illettrés opportunistes avec un manque flagrant de valeurs, merci à l'absence de la famille, qui auront besoin de formations complémentaires pour devenir exploitables. Il est vrai que les USA, le Japon, et l'Allemagne, les pays les plus développés du monde, ont connus une chute continue de la qualité de formation depuis les années 90, mais on n'est pas sensé copier leurs erreurs.
Tunisien à l'??étranger
D'abord restaurer la confiance et que Saied devienne sensé
a posté le 23-05-2022 à 18:44
Il faut d'abord restaurer la confiance chère Madame :
1/ President sensé qui tient des propos réfléchis et logiques.
2/ Conseillers , ministres , commis d'états compétents avec une expérience et une expertise.
3/ Une justice civile et non militaire juste .
4/ Une liberté d'expression et d'entreprise total.
5/ Pouvoir et contre pouvoir
RABBI YEHDI
Waw des compétences ? Tounis Fethè Ittrinou!
a posté le 23-05-2022 à 18:36
"la Tunisie doit '?uvrer à retenir ses compétences"
La Tunisie est pleine de traitres à la democratie et Putschistes .
Et ces Missmar fi 7it et hafteriches vont former des compétences ?

Lè Ilèh illè Allah et El Emir Sayednè Kaissoun Rathia Allah 3anhou!